• Accueil
  • > Archives pour juillet 2010

- Père PEL et Garabandal

Posté par Pèlerin le 31 juillet 2010

Le Père PEL (prophétie en bas de page) était convaincu des apparitions de Garabandal…
Le 18 juin 1965, le
père PEL
était à Garabandal pour l’annonce du Message de l’Archange St Michel…

Conchita raconte :

Je m’entretiens avec le Père Bernardino Cennamo, du couvent Saint-Pascal, de Benevento en Italie, qui me donne des photos du Padre Pio, et, comme relique, un petit morceau de toile trempé dans le sang de ses stigmates; je fais la connaissance de la journaliste romaine, Gabrielle Monte-mayor, et d’un acteur connu de la télévision italienne, Don Carlos Campanini. Je passe un moment avec le Père Pel et avec l’apôtre de Garabandal en France, le Père Laffineur. Je salue le Dr Caux, dont on parle dans le chapitre de la communion miraculeuse, et M. Jean Masure, à qui la Sainte Vierge réservait une surprise ce soir-là: celui-ci m’explique qu’arrivé à Torrelavega, il a failli retourner à Madrid, un prêtre lui ayant assuré que l’histoire de Garabandal était une invention condamnée par l’Eglise.

A la sortie de l’église, plus de trente photographes et cinéastes sont juchés sur le mur de clôture, et 1′attendent. Conchita se voit entourée d’une grande quantité de gens qui l’embrassent, lui remettent des médailles, lui transmettent des commissions. Dans un endroit retiré de l’église, on vient voir pendant toute la matinée un vieux prêtre français de 87 ans, le Père Pel, qui a un renom de sainteté. Ce saint homme suivait déjà depuis pas mal de temps les événements de Garabandal, et, ce jour-là, il assure à qui veut l’entendre qu’il attend pour le soir une extase merveilleuse.

Extase merveilleuse en effet puisque Conchita reçoit la visite de l’Archange St Michel qui lui annonce un message pour le monde.

Pendant l’extase…

Je la vois les yeux ouverts qui ne cillent pas, quoiqu’inondés par la lumière des projecteurs et réflecteurs des cinéastes. Son visage transfiguré, paraît transparent. Les magnétophones enregistrent une partie du colloque avec le Ciel: « Non, non, pas encore », dit Conchita angoissée, de cette voix basse, un peu contenue, qu’elle a au moment des extases. Une croix à la main, la voici qui lève le bras, puis sur l’ordre de l’apparition, elle applique le crucifix sur les lèvres du Père Pel — j’ignore encore comment il avait pu parvenir à se mettre au premier rang —; ensuite, elle le fait baiser à un de ceux qui accompagnaient le Père [ il s'agit de M. Piqué, enseignant chrétien français (Note du traducteur).], enfin à M. Jean Masure, un Français, résidant à Madrid, à qui elle devait dire plus tard :

— L’Archange me charge de vous dire que la Sainte Vierge vous a accordé ce que vous Lui aviez demandé.

Pour en revenir au Message donné par Notre Dame par l’intermédiaire de l’Archange St Michel, le voici : 

« comme on n’a pas accompli et qu’on a trop peu fait connaître au monde mon message du 18 octobre, je veux vous dire que celui-ci est le dernier. Auparavant la coupe se remplissait, actuellement, elle déborde. Les cardinaux, évêques et prêtres marchent nombreux sur le chemin de la perdition et entraînent avec eux beaucoup plus d’âmes.On donne de moins en moins d’importance à l’Eucharistie.Nous devons éviter la colère du Bon Dieu sur nous.Si vous lui demandez pardon d’une âme sincère, Il vous pardonnera.
Moi votre Mère, par l’intercession de l’Archange St Michel, je vous demande de vous amender.
Vous voici au temps des derniers avertissements.Je vous aime beaucoup et je ne veux pas votre condamnation.

Demandez-nous sincèrement et nous vous exaucrons.Il faut vous sacrifier davantage.

Méditez la Passion de Jésus.  »

Le Père PEL est aussi connu pour avoir prophétisé.

Prophétie du Père PEL :

Carte de France par le Père PEL

 Un religieux : séminariste, confident et fils spirituel du Père Pel écrivit un livre dans les années 1983-1984 sur son « cher et vénéré Père Pel ». Il y rapporte notamment cette prophétie faite par le saint prêtre, concernant les châtiments qui doivent frapper la France.

« Ainsi, en 1945, mon bon Père Pel me déclarait de la part de Dieu :

Mon fils, me disait-il, sachez que les péchés du monde allant crescendo dans l’horreur au cours de ce siècle, de très grands châtiments divins vont fondre sur le monde et aucun continent ne sera épargné par la Colère de Dieu.

La France coupable d’Apostasie et reniant sa vocation sera durement châtiée. Elle sera divisée comme par une ligne allant de Bordeaux à Lille. A droite de cette ligne tout sera dévasté et brûlé par l’envahissement des peuples venus de l’Est et aussi par la chute de grosses météorites enflammées tombant en pluie de feu sur la terre entière et sur ces régions en particulier. Ce sera la désolation générale. Révolutions, guerre, épidémies, peste et autres, gaz toxiques et chimiques, violents tremblements de terre. Les volcans éteints de France se rallumeront, détruisant tout : Auvergne, Alpes, Pyrénées et autres lieux. Tandis que la partie gauche de la ligne sera moins touchée (Vendée, Bretagne, à cause de la Foi enracinée encore dans ces régions), mais néanmoins il faudra s’éloigner grandement des côtes, parfois même jusqu’à 50 km, pour échapper à leur engloutissement au fond des mers, comme Marseille ainsi que la Côte d’Azur, qui seront englouties à cause des péchés commis et des scandales sur les plages de ces régions en particulier. Mais je dois vous dire, mon enfant, que les sectaires et les grands ennemis de Dieu qui voudront s’y réfugier, croyant échapper à ce cataclysme mondial,y seront mis à mort par les démons eux-mêmes, quelques soient les endroits où ils puissent se cacher car la Colère du Seigneur est juste et sainte.

D’épaisses ténèbres, provoquées par la guerre, les incendies gigantesques et la chute des morceaux d’étoiles enflammées qui tomberont durant trois jours et trois nuits feront disparaître le soleil, et seuls les cierges de la Chandeleur, bénis à cette occasion, pourront donner de la lumière dans les mains des croyants, mais les impies ne verront pas cette lumière miraculeuse car ils ont leurs âmes dans les ténèbres.

Ainsi mon enfant, les ¾ de l’humanité sera détruite et par endroit en France, il faudra souvent faire cent kilomètres pour trouver son semblable. On en viendra à manger de la chair humaine pour survivre. Plusieurs nations disparaîtront de la carte du monde. La France sera bien petite, mais elle survivra en partie jusqu’à la fin des temps. Car elle redeviendra, ainsi purifiée, la fille aînée de l’Eglise rénovée. Car tous les Caïn et les Judas de l’humanité auront disparu dans ce Jugement des Nations, mais non encore de la Fin des Temps, qui devra avoir lieu plus tard.

La mer Méditerranée va disparaître totalement, les océans lanceront vers le ciel d’énormes jets de vapeurs brûlants et balaieront les continents en un effroyable raz-de-marée, anéantissant tout sur son passage, tandis que de nouvelles montagnes surgiront des océans et des terres et pendant que s’effondreront les Alpes et la vallée du Rhin jusqu’au nord, envahies par la mer. Ainsi, la carte du monde actuel sera totalement changée. Et la terre aura de grandes secousses qui l’empêcheront de tourner sur elle-même normalement. Les saisons n’existeront plus trois années au moins avant que la terre puisse redonner des herbes et de la végétation. Grande famine dans le monde entier. Paris sera détruit par la Révolution et brûlé par des tirs atomiques des Russes depuis Orléans et la région de Provins. Tandis que Marseille et la Côte d’Azur s’écrouleront dans la mer.

Plus de 3 milliards d’êtres humains disparaîtront dans cette tourmente mondiale et Jésus disait qu’il n’y aura plus de si grande désolation, même à la fin du monde, tellement sera grand le châtiment dû aux péchés du monde.

Nous commençons, mon enfant, me disait-il (1945) à entrer dans le temps de l’Apocalypse vu par Saint Jean, l’apôtre tant aimé de Jésus.

Plus tard, quand vous verrez que ce temps redouté est proche, alors allez en Bretagne vous retirer, mais vers le centre, loin des côtes qui s’écrouleront.

Car ce fléau mondial commencera par une froide nuit d’hiver et un effroyable grondement de tonnerre divin sera entendu du monde entier, et ce coup de tonnerre divin aura un son anormal, rempli de cris démoniaques, ce sera la voix du péché que les hommes épouvantés entendront cette nuit-là ».

Qui était le Père PEL ?

Le Père Constant Louis Marie PEL (1878-1966) :

Naquit en 1878 à Lantenay, petit village de l’Ain. Il entra à l’âge requis au petit séminaire où il fit de grands progrès dans la vie spirituelle sous la direction du père Crozier, le « saint de Lyon », prêtre mystique et stigmatisé invisiblement (le père pel héritera, entre autre, du calide ce de grand saint, avec lequel il célébra toute sa vie la sainte messe).

Ordonné prêtre en 1901, possesseur de deux doctorats, dont celui de théologie, il devint professeur de séminaire. Il fonda deux œuvres : le couvent des religieuses moniales des camaldules à la Seyne-sur-Mer (Var) ainsi que le séminaire du Christ-Roi en Corse à Corte. Ami personnel de Padre Pio, de Charles de Foucault, directeur spirituel de Marthe Robin, avant le chanoine Quinet, il était avant tout un ardent apôtre du Sacré-Cœur de Jésus, un grand dévot au Cœur douloureux et immaculé de Marie et avait un amour brûlant de Jésus-hostie (il fut gratifié de près de 3500 miracles eucharistiques et passait ses nuits debout, le front contre la porte du tabernacle, dans une extase permanente, s’entretenant avec Dieu qu’il voyait face à face).

Le Père Pel mettait environ deux heures pour célébrer sa messe,à la manière de Padre Pio et passait des journées écrasantes au confessionnal, en plus de son apostolat et des missions qu’il prêchait dans toute la France. Doté d’une santé de fer, il fallut un accident de voiture pour lui ôter la vie : il avait 86 ans.

« Pourquoi venez-vous me voir puisque vous avez en France un si grand saint ! » Padre Pio à des pélerins de San Giovanni Rotondo.

« C’est un curé d’Ars avec la science en plus » : le Cardinal Maurin de Lyon

« Il a un beau visage d’ascète qui fascine sur son passage, il suscite l’admiration. Des persones s’agenouillent même devant lui tant sa personne rayonne la présence de Dieu et son amour pour jésus et Marie. Il ne vit que pour eux, oubliant le boire et la manger et même le lsommeil pour être disponible aux âmes. En vérité un autre curé d’Ars. »

(Extrait des notes de Monsieur l’Abbé Salou, un de ses fils spirituels.)

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs, D- Des prêtres racontent | Pas de Commentaire »

- « Priez pour nous, pauvres pécheurs ! »

Posté par Pèlerin le 31 juillet 2010

 

A Garabandal, les enfants s’étonnèrent un jour de l’attitude de la Vierge, et Marie-Dolorès (Mari-Loli) lui demanda : « Vous aussi, vous priez donc ?« 

Elles n’avaient pas compris encore qu’après avoir loué avec l’ange la Vierge pleine de grâce, nos Ave Maria lui demandent de « prier pour nous, pauvres pécheurs ! ». Il est dans la nature humaine de ne jamais comprendre tout de suite la profonde réalité des choses spirituelles.Notre Dame ne veut obtenir de son Fils ou de Notre Père des Cieux les grâces qu’Elle demande que si nous prions avec Elle !
Elle sait qu’un châtiment terrible pourrait s’abattre sur Ses enfants de la terre s’ils ne se convertissent pas. A travers tant et tant d’apparitions du passé, nous avons appris qu’Elle essaie de « retenir le bras de son Fils ».
Elle fait un effort presque désespéré pour nous en avertir, pour nous demander d’empêcher les âmes de tomber en enfer et les corps d’être châtiés ! Elle nous supplie donc de prier pour le monde avec Elle !
Ne pensons-nous pas irrésistiblement à Moïse sur la montagne, intercédant pour son peuple et tenant dans ses bras levés pour la prière, le sort de la bataille qui se livrait dans la plaine ? Or, Moïse ne pouvait garder les bras toujours tendus ! Dès qu’il se reposait un instant, interrompant ainsi son intercession, le sort des armes devenait contraire à son armée. Deux hommes durent soutenir ses bras levés et prier avec lui jusqu’à la victoire finale.

De même, Notre Mère du Ciel se tient devant le trône de Dieu.
Elle demande que les âmes fidèles, que les petits enfants et ceux qui leur ressemblent soutiennent sa prière, et prient avec Elle, afin d’arracher cette victoire sur Satan, que Jésus désire tant lui accorder.

Oui, Notre Père des Cieux veut que nous lui fassions violence ! C’est le combat de Jacob avec l’ange qui toujours recommence. C’est la gloire de Dieu, comme celle de Marie et la nôtre que nous soyons vainqueurs dans cette mystérieuse bataille que Sa miséricorde veut nous voir gagner sur Sa Justice.

Il est donc nécessaire que le « combat spirituel » de la médiation des enfants de la Vierge ne soit pas mené uniquement par les quatre fillettes de San Sébastian de Garabandal. Nous devons nous joindre aux voyantes, prier et nous sacrifier avec elles.


Extrait de « l’Etoile dans la Montagne » (Père Laffineur)

Publié dans A- Message de ND (commentaires) | Pas de Commentaire »

- Toute l’histoire en vidéos

Posté par Pèlerin le 30 juillet 2010

partie 1

http://fr.gloria.tv/?media=28661

partie 2

http://fr.gloria.tv/?media=28666

partie 3

http://fr.gloria.tv/?media=28671                    

partie 4

http://fr.gloria.tv/?media=28675

partie 5

http://fr.gloria.tv/?media=28687

partie 6

http://fr.gloria.tv/?media=28688

une vidéo sur la vie des petites : http://es.gloria.tv/?media=145783

Un conseil, téléchargez ces vidéos sur votre ordinateur,
car elles sont peut-être appelées à disparaître comme cela s’est déjà produit sur Youtube.

Publié dans M- Vidéos - Photos | 2 Commentaires »

- Mari-loli ne pouvait être au Grand Miracle

Posté par Pèlerin le 29 juillet 2010

Nombre de garabandalistes se sont découragés à l’annonce du décès de Mari-Loli le 20 avril 2009.

Ils étaient en effet persuadés que les 4 voyantes devaient être présentes le jour du Grand Miracle. Or, ce n’est écrit nulle part.

Toutefois, Conchita, lors d’une discussion avec la Sainte Vierge, y fait allusion…

 Extrait du livre : « Elle se rendit en hâte à la montagne » du Père Eusebio Garcia de Pesquera

Conchita parle à la Ste Vierge au sujet du Grand Miracle :

« Quand tu feras le miracle, fais-le avec nous quatre ; avec moi seule, je ne veux pas. Ah oui ! Tu veux avec toutes ?… tu ne me le dis pas ? Je le lui dis pour qu’elle le sache ? » (1)

(1)J’ignore de qui il s’agit  ; peut-être de Loli qui semblait destinée à participer à de nombreuses actions. (c’est le Père Eusebio qui parle)

Question : Laquelle des 4 voyantes doit savoir quoi ?

Le livre date de l’époque des apparitions….

Ne peut-on pas imaginer que la Ste Vierge annonçait à Conchita que Mari-Loli ne serait pas présente lors du Grand Miracle ?

….et Loli est décédée le 20 avril 2009 et, autre fait important, elle connaissait l’année de l’Avertissement….

Loli était mystiquement liée à l’Avertissement et tout au long de sa vie, elle a offert ses souffrances (personnelles, de sa longue maladie) pour les prêtres ! Mari Loli est d’ailleurs le diminutif de Maria Dolores = Marie des Douleurs !!!!!!!

Elle est décédée à l’aube de l’ouverture de l’année sacerdotale qui s’est achevée fin juin 2010.
… ces signes ne seraient-ils pas à prendre comme des indices de la proximité des événements ?..

Mais comme la plupart des signes, nous ne les voyons ou comprenons qu’après…

Pour nous qui attendons, c’est une confirmation supplémentaire du caractère vrai de ces prophéties…. et ce n’est pas fini !

Mari Loli

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs, H- Les voyantes | Pas de Commentaire »

- Newsletter de Joey Lomangino 18/06/10

Posté par Pèlerin le 29 juillet 2010

Lors de l’éclatement d’un pneu de sa voiture, Joey Lomangino a perdu la vue et l’odorat (nerfs olfactif et optique sectionnés). Lors d’un séjour en Italie, il décida de rencontrer le Padre Pio -entrevue au cours de laquelle il retrouva miraculeusement l’odorat, et qu’il fut encouragé par le Padre à aller à Garabandal. Depuis toutes ces années, Joey diffuse les Messages de Notre Dame et témoigne de ce qu’il a vécu auprès du Padre Pio et à Garabandal. 

 Pour vous abonner à la lettre de Joey :
http://www.garabandal.us/workers.html

 

Traduction des newsletter de Joey Lomangino June 18th, 2010New York

chers amis,

Le message de Garabandal est un message d’espoir face à la crise dans le monde. Les « signes » de la crise se manifestent de plusieurs façons de par le monde mais il est impossible de les ignorer. Les conséquences problématiques prouvent la fragilité de ce monde quand il manque à son devoir de se tourner vers Dieu Tout-Puissant.Lors de l’Urbi et Orbi adressé au monde le dimanche de Pâques 2010, le St Père Benoît XVI a parlé de la « profonde crise » dans laquelle sombre le monde. Il nous conseille le meilleur chemin, celui de se tourner vers le Christ et de se convertir. C’est le devoir de tout chrérien de demander à Dieu par la prière cette grâce (de conversion) pour le monde. Nous qui attendons l’Avertissement prophétisé, gardons espoir qu’il contienne les semences d’un renouveau basé sur la contrition et la conversion. En ces temps de tribulations sans précédent, l’Eglise cherche refuge dans le Sacré Coeur de Jésus et dans le Coeur Immaculé de Marie. Notre St Père lors de son dernier pélerinage à Fatima le 13 mai, a consacré tous les prêtres du monde au Coeur Immaculé de Marie. Cette consécration est une source de consolation et de joie pour nous qui croyons que Notre Dame nous exhorte à prier pour les prêtres, spécialement pour ceux qui endurent des tentations ou ceux dont la grande dévotion attire la malice du démon. Cette année sacerdotale s’achève, mais nous vous encourageons tous à continuer de prier pour les prêtres, les pasteurs et les évêques du monde entier.

Nous vous encourageons à suivre l’exemple de Notre St Père et à consacrer, vous-mêmes, les vocations, les mariages, les enfants et petits-enfants au Ceurs Unis de Jésus et de Marie. Faites bénir vos foyers et lieux de travail par un prêtre. Le rosaire et le scapulaire sont essentiels -ceux qui ne peuvent pas obtenir facilement un scapulaire doivent nous écrire par e-mail et nous leur enverront gratuitement un scapulaire (joey@garabandalny.org). préciser « SCAPULAIRE » dans objet.

Depuis le temps des hébreux, St Michel Archange est le gardien du peuple de Dieu. Notre Dame nous exhorte à Garabandal de faire grandir notre dévotion pour lui. Nous vous recommandons cette dévotion, spécialement pour ceux qui subissent les assauts du démon dans leur vie.

Nous avons de bonnes nouvelles à vous partager concernant la diffusion du Message car nous avons de plus en plus de messages de sites web depuis l’Asie ; la Chine, la Corée, le Japon et l’Inde, ainsi que l’Europe de l’ouest dont l’intérêt connaît ne cesse de croître ; l’Italie, l’Espagne, le Portugal et la France. Des courriers de pays anglophones, hispanophones de plus en plus nombreux et nous remercions les plus de 1600 sites web attachés à Garabandal de par le monde, pour leurs efforts de diffusion. Grâce à vos nombreux encouragements et vos prières, nous continuons à envoyer gratuitement des fournitures à travers le monde.

Le Message de Garabandal a surmonté l’épreuve du temps. Nous attendons avec impatience le 50è anniversaire des premières apparitions l’année prochaine, et les nombreux et heureux anniversaires qui les suivront de près.

Information :

Joey Lomangino a fait une crise cardiaque « mineure » ( 2ème) durant ce dernier Carême. Il aura 80 ans cette année.

Merci de prier pour lui.

      Padre Pio et Joey Lomangino   Joey Lomangino en charette à Garabandal    Joey Lomangino

Publié dans I- Joey Lomangino | 3 Commentaires »

- Messages de Garabandal

Posté par Pèlerin le 29 juillet 2010

Entre 1961 et 1965, San Sebastian de Garabandal,

petit village des montagnes cantabriques (Espagne),

fut le théâtre de plus de 2000 apparitions de la Sainte Vierge.

Notre Dame est venue annoncer au monde

par l’intermédiaire de 4 fillettes,

Conchita, Mari-Loli, Jacinta et Mari-Cruz,

des messages pour la conversion du monde

et trois grands événements à venir :

l’Avertissement, le Grand Miracle et le Châtiment.

LES MESSAGES

Message donné par l’Archange St Michel le 18 octobre 1961
Il faut : « faire beaucoup de sacrifices, beaucoup pénitence ; Visiter le Saint Sacrement ;
Mais auparavant, il nous faut être très bon.
Et si nous ne le faisons pas, nous viendra un châtiment.
La coupe se remplit, et si nous ne changeons pas, Nous viendra un châtiment très grand.

Message donné par l’Archange St Michel le 18 juin 1965
« Comme on n’a pas accompli et comme on n’a pas fait connaître beaucoup au monde mon message du 18 octobre,
Je veux vous dire que celui-ci est le dernier. Auparavant la coupe de la colère divine se remplissait ; Maintenant, elle déborde.
Les cardinaux, évêques et prêtres marchent nombreux sur le chemin de la perdition et entraînent avec eux beaucoup plus d’âmes.
A l’Eucharistie, on donne sans cesse moins d’importance. Vous devez faire les efforts pour éviter la colère de Dieu qui pèse sur vous.
Si vous lui demandez pardon, avec des âmes sincères, Il (Dieu) vous pardonnera.
Moi, votre Mère, à l’intercession et par l’intermédiaire de Saint Michel, Je peux vous dire qu’il faut que vous vous amendiez.
Déjà, vous êtes dans les derniers avertissements. Je vous aime beaucoup et je ne veux pas votre condamnation.
Priez-nous sincèrement, et nous vous exaucerons. Vous devez vous sacrifier davantage. Méditez la passion de Jésus ».

Historique des Apparitions ICI. 

Notre Dame de Garabandal annonce 3 événements pour la Fin des Temps

L’AVERTISSEMENT

« L’Avertissement que la Vierge va nous envoyer, c’est comme un châtiment pour rapprocher les bons da­vantage de Dieu, et pour avertir les autres.

En quoi consiste l’Avertissement, je ne puis le révéler. La Vierge ne m’a pas dit de le dire, ni rien de plus.

Dieu voudrait que grâce à cet Avertissement, nous nous amendions, et que nous commettions moins de péchés contre Lui ».

« Il arrivera au plus fort de la tourmente ».

Chacun se verra face à lui-même comme dans un miroir. Nous verrons le mal que nous avons fait et le bien que nous aurions pu faire. Ce sera comme un mini-purgatoire.

Il viendra avec certitude et moins d’un an avant le Grand Miracle.

Ce sera un phénomène astral visible du monde entier.

« Ce sera comme le choc de deux étoiles, mais ça ne tombera pas. »

« Ce sera comme du feu. Il ne brûlera pas notre chair, mais nous le ressentirons corporellement et intérieurement ».


Toutes les nations et toutes les personnes le ressentiront de même.

« Si je ne connaissais pas l’autre châtiment qui viendra, je te dirais qu’il n’y a pas de plus grand châtiment que l’Avertissement ». (Conchita)

plus de détails ICI.

LE GRAND MIRACLE

« La Très Sainte Vierge m’a annoncé un Grand Miracle que Dieu, Notre Seigneur, fera par son intercession »

« Comme le châtiment que nous méritons sera très grand, le Miracle sera intensément grand, à la mesure des nécessités du monde »

« La Sainte Vierge m’a dit – à moi – la date du Miracle et en quoi il consistera. Je dois le dire huit jours avant, pour que les gens viennent. Le Pape le verra d’où il sera, et le Padre Pio. Les malades présents seront guéris et les pécheurs se convertiront »

« Ceux qui verront ce Grand Miracle, que Dieu Notre Seigneur fera par l’intercession de la Très Sainte Vierge, ne pourront plus douter !»

Conchita l’annoncera 8 jours avant.

« Le Miracle de Fatima n’est rien en comparaison de celui qui se passera ici et qui sera beaucoup, beaucoup plus grand »

Il arrivera un jeudi, à 20h30, moins d’un an après l’avertissement, il fera encore jour.

Ce jour-là, on pourra dire la messe en noir.

Il arrivera le jour de la fête d’un Jeune Martyr de l’Eucharistie.

La Sainte Vierge m’a dit – à moi – la date du Miracle et en quoi il consistera.

Je dois le dire huit jours avant, pour que les gens viennent.

Le Pape le verra d’où il sera, et le Padre Pio.

Les malades présents seront guéris et les pécheurs se convertiront »

plus de détails ICI.

LE CHATIMENT

Le châtiment est conditionnel mais pourtant Notre Dame a dit en 1965 : « la coupe déborde… »

Vu l’état de notre pauvre monde, force est de croire que la coupe déborde,que Dieu nous enverra le Châtiment et qu’il sera à la mesure de nos péchés.

Les fillettes en connaissent la nature puisqu’elles l’ont vu à l’occasion de la Fête Dieu 1962, au cours de deux extases nocturnes du 19 au 21 juin. On les a appelées : « Les nuits des cris ».

Voici le Châtiment tel que décrit par les petites….

« Des rivières se transformer en sang… Le feu qui tombait du ciel… »

« A un certain moment, plus une machine, plus un moteur ne fonctionneront ; une terrible vague de chaleur s’abattra sur la terre et les hommes commenceront à endurer une très grande soif ; désespérément, ils chercheront de l’eau mais celle-ci s’évaporera à cause de la chaleur. Le désespoir s’emparera de presque tous et les gens chercheront à se tuer les uns les autres… ; mais les forces leur manqueront et ils tomberont ».

« C’est alors que l’on comprendra que c’est Dieu seul qui aura permis tout cela. Puis, nous vîmes une foule environnée de flammes. Les gens couraient se jeter à la mer et dans les lacs ; mais l’eau semblait bouillir et au lieu d’éteindre les flammes, elle paraissait les activer… »

« C’était si horrible que je demandais à la Très Sainte Vierge d’emmener tous nos petits enfants avec elle avant que tout cela n’arrive. Mais la Vierge nous dit que lorsque cela arriverait, tous seraient déjà très grands… » 

 Le châtiment surviendra quelques mois seulement après le Grand Miracle…

Le monde comprendra alors que le Châtiment viendra directement de Dieu.

- Messages de Garabandal dans A- Message de ND (commentaires) garabandal01

Publié dans A- Message de ND (commentaires), B- Prophéties et signes annonciateurs, G- Hors de l'Eglise, point de Salut ! | Commentaires fermés

- Des événements à notre porte…

Posté par Pèlerin le 28 juillet 2010

La Sainte Vierge est apparue à San Sebastian de Garabandal (Espagne)

avec des MESSAGES  pour le monde et l’annonce de 3 événements.

Notre Dame du Mont Carmel à Garabandal

« Il faut faire beaucoup de sacrifices , faire beaucoup pénitence.
Visiter souvent le Saint Sacrement.
Mais avant tout, il faut être très bons.
Si nous ne le faisons pas, viendra un châtiment.
Déjà la coupe est en train de se remplir :
Si nous ne changeons pas, le châtiment sera très grand. »
                   (18 octobre 1961)
                                       

                                            « Comme on n’a pas accompli et comme on n’a pas fait connaître
                                                          beaucoup au monde mon message du 18 octobre,
                                                         Je veux vous dire que celui-ci est le dernier.
                                                         Auparavant la coupe de la colère divine se remplissait ;
                                                         Maintenant, elle déborde.
                                                         Les cardinaux, évêques et prêtres marchent nombreux
                                                         sur le chemin de la perdition et entraînent avec eux beaucoup plus d’âmes.
                                                         A l’Eucharistie, on donne sans cesse moins d’importance.
                                                         Vous devez faire les efforts pour éviter la colère de Dieu qui pèse sur vous.
                                                         Si vous lui demandez pardon, avec des âmes sincères,
                                                         Il (Dieu) vous pardonnera.
                                                         Moi, votre Mère, à l’intercession et par l’intermédiaire de Saint Michel,
                                                         Je peux vous dire qu’il faut que vous vous amendiez.
                                                         Déjà, vous êtes dans les derniers avertissements.
                                                        Je vous aime beaucoup et je ne veux pas votre condamnation.
                                                        Priez-nous sincèrement, et nous vous exaucerons.
                                                        Vous devez vous sacrifier davantage. Méditez la passion de Jésus ».
                                                                                    (18 juin 1965)

La Sainte Vierge annonce 3 événements pour le monde (cliquer)

L’AVERTISSEMENT (phénomène astral, sorte de mini-jugement personnel)

Le GRAND MIRACLE à Garabandal (Espagne) ; un signe restera jusqu’à la fin du monde.

Le CHATIMENT (si le monde ne se convertit pas malgré l’Avertissement).

 

Les Apparitions de Garabandal n’ont jamais été condamnées par l’Eglise
En fait, l’Eglise attend la venue des événements annoncés pour reconnaître (ou non) Garabandal. 
Quant aux messages, pas de censure ecclésiastique :
par différentes notes, les évêques ont confirmé qu’ils respectent la doctrine de l’Eglise
et exhortent les fidèles à la pratique des Sacrements, de la Charité, de la Pénitence, etc.
Lire la rubrique « position de l’Eglise » en haut de page.
 

Le monde a rejeté Dieu et « la coupe déborde » …
Aujourd’hui, il ne s’agit plus de se préparer… mais d’être prêts !
 Regardons autour de nous…
Crise de l’Eglise, confusion, apostasie, lois contre la vie, destruction de la famille,
conflits sociaux, crise économique, guerres et révolutions,
cataclysmes, dérèglement de la nature, etc.

 Ainsi disait St Alphonse de Liguori :
« Une affaire dépasse en importance toutes les autres:
 c’est l’affaire de notre salut éternel;
 
il y va de notre fortune ou de notre ruine éternelle.
 
Impossible, en effet, d’échapper à l’une de ces deux alternatives:
 
nous sauver ou nous perdre pour toujours,
 
mériter une éternité de joies ou une éternité de supplices,
 
vivre à jamais heureux ou malheureux. »

Les voyantes de Garabandal

Publié dans G- Hors de l'Eglise, point de Salut !, J- Infos Divers | 1 Commentaire »

 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE