• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 1 août 2010

- La Voie du Salut !

Posté par Pèlerin le 1 août 2010

Garabandal, la Voie du Salut ?…

Le Pape Paul VI -lors d’une audience- a dit au Père Escalada qui était accompagné du Supérieur de la Compagnie de Jésus, le Père Pedro Arrupe (1):

« C’est l’histoire la plus belle de l’humanité depuis la naissance du Christ.
C’est comme
LA SECONDE VIE DE LA TRES SAINTE VIERGE SUR LA TERRE,
et il n’y a pas de mot pour l’en remercier
« .

Notre Dame du Mont Carmel est apparue près de 2000 fois à Garabandal, se promenant dans les ruelles du village, visitant les maisons et les familles, éduquant les 4 fillettes et les villageois à la prière, leur rappelant comme « il faut être bons »…Comme cela rappelle curieusement Marie arpentant les rues de Nazareth, Marie priant, Marie visitant les siens, Marie éduquant Son Fils Jésus, Marie rendant visite à sa cousine Elisabeth pour la soulager….

La Sainte Vierge est apparue dans l’Eglise, aux Pins…
Face au chagrin des fillettes (quand elle disparaît), elle leur éparpille les étoiles de sa couronne au sol pour les amuser et consoler (et les gens voient les petites courir et ramasser ces étoiles invisibles à leurs yeux)…
Elle confie l’Enfant-Jésus aux bras des petites….
Conchita dit un jour à peu près ceci : « quand elle me regarde, c’est comme si à travers moi elle regardait le monde entier ! »

Patience, douceur, charité et humilité sont toujours présentes….
Comme une mère attentive à ses enfants, Elle entraîne villageois et visiteurs, petits et grands, à sa suite par le chemin qui monte jusqu’aux Pins pour que, du haut de la Montagne, montent les prières….
La Montagne aux Pins rappelle le Mont des Oliviers où le Christ aimait se recueillir et prier… où il avait demandé à ses apôtres : « veillez et priez ! »

A son tour, la Sainte Vierge demande aux fillettes et aux villageois, de veiller et prier…. les extases avaient bien souvent lieu la nuit…. combien d’heures de veille…. que de patience, de nuits sans sommeil…. d’attente en prière… avant que Notre Dame n’apparaisse aux fillettes de 10-11 ans !

Pendant 4 ans, Notre Maman du Ciel est venue inlassablement nous exhorter à revenir vers Son Fils, prêchant la conversion, enseignant la prière, exhortant à la pénitence et au respect de l’Eucharistie….

Notre Dame est simplement revenue nous rappeler la Voie à suivre : l’Imitation de Son Fils !

Le Père Laffineur écrit dans l’Etoile dans la Montagne :

« C’était bien une nouvelle proclamation de « vérités éternelles », de ce que nous avons le plus grand besoin d’écouter, même s’il ne nous plaît pas de l’entendre. Car les hommes aiment ce qui émeut et non ce qui exige….

La simplicité même du Message de Garabandal le place avec justesse dans la meilleure lignée des Messages de Salut. »

Le Christ n’avait-il pas dit au Temple :

« Les temps sont accomplis et le Royaume de Dieu est proche : faites pénitence et croyez à la bonne nouvelle ».

Peut-on imaginer paroles plus simples ? Elles étaient pourtant le germe du Salut du monde. »

Les Apparitions et les Messages de Garabandal arrivent à une période décisive pour l’humanité et pour l’Eglise

Quel chemin le monde va-t-il choisir ?

Comme au Mont des Oliviers, le Christ a demandé de « veiller » et de « prier », de nous tenir toujours prêts….

Et nous, sommes-nous prêts ?

Sommes-nous éveillés face aux dangers autour de nous qui mettent notre salut en péril ?

Vivons-nous des grâces que seule l’Eglise de Notre Seigneur peut donner ?

Quel est l’état de notre âme ?

Est-elle en conformité avec ce qu’attend le Ciel ?… l’Avertissement nous montrera l’état de notre âme et nous aurons encore la possibilité de nous convertir, d’être en état de grâce avec Dieu par la pénitence, la conversion….

Les Apparitions de Garabandal sont un appel à la conversion
et un message d’espoir pour le monde.
ICI

- La Voie du Salut ! dans D- Des prêtres racontent calleja3

(1) Cette nouvelle fut publiée dans la revue éditée par les Editions Mariales de A.C. de Mexico, et aussi par la Légion blanche du Pèrou, avec « imprimatur » de Monseigneur Alfonso Zaplana Belliza, évêque de Tacna, Pérou, le 7 novembre 1968.

Publié dans D- Des prêtres racontent, E- Garabandal, Terre Sainte..., G- Hors de l'Eglise, point de Salut ! | Pas de Commentaire »

- « Avant tout, nous devons être très bons. »

Posté par Pèlerin le 1 août 2010

Comme cette vérité est connue ! Mais aussi comme elle est oubliée !
Aussi vieille que le monde, elle est pourtant bien d’actualité.
Aujourd’hui on exalte les soi-disant valeurs humaines -on veut même nous présenter la luxure comme une valeur- ainsi que les principes d’éducation qui prétendent affranchir et sont tellement opposés à la vraie liberté des enfants de Dieu !

En cette période de ténèbres, ces paroles lumineuses nous rappellent que nous ne naissons pas bons, mais sommes appelés à le devenir par un effort quotidien. Si nous ne luttons par contre les convoitises de notre nature, nous irons fatalement vers notre ruine. (…)

Véritablement, Dieu nous a aimés depuis le commencement.

Véritablement, Dieu ne cesse de nous aimer, tels que nous sommes, malgré ce que nous sommes. Il nous aime avec l’espoir et l’exigence de nous voir abandonner le mal pour nous convertir chaque jour selon Sa volonté. Et Sa volonté est que « nous reproduisions l’image de Son Fils » (Rm 8,9). Il n’y a que nous, parmi toutes les créatures de l’univers, qui ayons un certain destin d’ »aliénation » : nous sommes des créatures appelées à changer. C’est à dire à devenir autres que nous avons été. Ce changement radical est la grande tâche de l’être humain, lorsque sa façon de vivre est envisagée chrétiennement.

Pour cela une exigence de changement -changement d’esprit, changement de façon d’être et de faire, a été et sera toujours le premier chapitre de toute fidèle proclamation du Message de Salut.

Par là a commencé la prédication du Christ. Par là a commencé la prédication des Apôtres ; et telle fut, en tout premier plan, la proclamation de Salut faite par Saint Paul aux gentils devant l’aréopage d’Athènes.

Il faut donc placer « avant tout », comme le disaient les petites de Garabandal, cette volonté de s’améliorer chaque jour et d’essayer d’être très bons, et toutes nos actions doivent être fonction de cette décision.


- Si nous ne le faisons pas nous viendra un châtiment.

(L’étoile dans la Montagne du Père Laffineur)

-

Publié dans A- Message de ND (commentaires), G- Hors de l'Eglise, point de Salut ! | Pas de Commentaire »

 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE