- Garabandal, eschatologie et songe de don Bosco

Posté par Pèlerin le 8 août 2010

 

… Ce qui s’est véritablement passé à Garabandal, ce que nous devons voir à travers l’abandance de tant de détails, c’est une très attentive intervention du Ciel pour nous aider dans les heures actuelles, si difficiles, de l’Eglise et du monde.

Dans ce but, le Ciel nous propose :

-une nouvelle épiphanie mariale ;

- un appel à une plus grande attention envers l’Eucharistie ;

- une annonce de temps eschatologiques proches.

Pourquoi une « nouvelle épiphanie mariale » ? parce qu’il se pourrait bien que Marie soit l’ultime recours qui nous permettra d’échapper à la catastrophe… A Garabandal, Elle s’est manifestée surtout comme « Notre Mère ». (ne faisait-elle pas d’ailleurs prier les petites ainsi : « ….. Sainte Marie, Mère de Dieu et notre Mère, priez pour nous pauvres pécheurs…..)

Pourquoi « appel à une plus grande attention envers l’Eucharistie » ? Parce que c’est la réalité de la présence réelle du Seigneur parmi nous qu’il est le plus important de ne pas laisser s’obscurcir dans l’Eglise, et c’est précisément ce qui arrive actuellement.

Pourquoi « annonce de temps eschatologiques ? parce qu’en fait, ces temps sont peut-être déjà là qui attendent ; nous ne pouvons pas perdre de vue en effet ce que nous affirmons dans notre Credo  « Et Il viendra de nouveau dans la gloire…. » ; sans un vif sentiment d’espérance, la religion ne peut se maintenir vivant dans le coeur des hommes.

L’eschatologie est l’étude du dénouement final de ce grand drame qu’est la marche de notre Salut.

Et l’on peut se demander si Garabandal n’a pas une certaine dimension eschatologique

On y trouve assez d’éléments qui nous alertent et nous mettent en présence des « derniers temps » :

  • la présence et l’action distinguée de l’archange Saint Michel, qui apparaît dans l’Apocalypse comme l’ange des suprêmes combats ;

  • la nette affirmation du message du 18 juin 1965 : « vous êtes dans les derniers avertissements » ;

  • la trilogie « Avertissement-Miracle-Châtiment », dont les caractéristiques ne permettent pas la comparaison avec les interventions habituelles de Dieu ;

  • l’affirmation répétée qu’après le Pape Paul VI « il n’y aura plus que deux papes » et qu’ensuite viendra « la fin des temps » (ce qui ne veut pas dire qu’il n’y aura plus de papes ensuite bien sûr).

Il es possible que Garabandal soit venu pour nous redire, à nous les chrétiens de ces dernières heures, ce que les chrétiens des premiers temps se disaient en guise de salut d’encouragement :

Maranatha ! Le Seigneur revient !

Nous sommes dans l’attente.

 Ces particularités de Garabandal de sont pas sans nous rappeler le songe de don Bosco
qui voyait à la fin des Tempsun pape debout à l’avant d’un navire (barque de l’Eglise), lutter contre des bateaux ennemis, et sauver l’Eglise en attachant le navire à deux colonnes :
 sur l’une, trône la Sainte Vierge et sur l’autre, une Hostie !

     Songe de Don Bosco

Laisser un commentaire

 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE