- Mise en garde

Posté par Pèlerin le 28 août 2010

 

Entre histoire du temps des Apparitions, prophéties annoncées entre 1961 et 1965 et ce qu’on a fait dire à Conchita des années plus tard… il est parfois difficile de faire le tri et certaines informations ont même porté préjudice à la crédibilité de Garabandal.

L’Abbé de Bailliencourt a recommandé de s’en tenir aux prophéties de l’époque des Apparitions. Sagesse et prudence !

J’ai eu confirmation aujourd’hui d’une recommandation d’extrême prudence vis à vis d’un indice concernant le Grand Miracle, par le Président du Centre d’Information sur Garabandal (basé à Caen), Monsieur Lucas (centre créé par l’Abbé de Bailliencourt !) 11 Rue de Cambes, 14000 CAEN. N’hésitez pas d’ailleurs à le joindre et à vous abonner à son superbe bulletin : le Messager de Notre Dame.

Ainsi, les jours derniers, j’ai mis en ligne une étude sur le « jeune martyr de l’Eucharistie« . Or, dans les indices, il en est un qui ne date pas du temps des Apparitions (il s’agit de la période du Grand Miracle).
J’ai dû modifier quelque peu l’étude qui reste bien sûr une réflexion personnelle et non une certitude ! Le but était aussi de vous faire découvrir l’histoire de la Bienheureuse Imelda… morte d’Amour pour Notre Seigneur.
N’hésitez pas à relire l’article corrigé.

 C’est pour cette raison qu’il est primordial de ne s’intéresser qu’aux Messages et Prophéties annoncés à Garabandal, et non aux rumeurs ou pseudo-prophéties qui parlent de Garabandal à notre époque. C’est l’unique moyen de ne pas faire fausse route et il en va de la qualité des informations qui restera notre priorité sur le blog.

 Pélerin.

 

 

Laisser un commentaire

 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE