• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 6 septembre 2010

- Les deux Coeurs unis à Garabandal

Posté par Pèlerin le 6 septembre 2010

Saints Coeurs Unis de Jésus et de Marie 

LES DEUX COEURS UNIS A GARABANDAL

« Je viens pour tous mes enfants en souhaitant les rapprocher de nos coeurs »

« Priez-nous sincèrement, et nous vous exaucerons »

*

Jésus et Marie viennent…

*

a/ Pour qui ?

« je ne viens pas pour toi, je viens pour tous » dit Jésus à Conchita le 20/07/63

  • « Quand la Vierge m’apparaît, son regard ne me fixe pas, ne repose pas sur moi. Il est circulaire sur les montagnes, il embrasse le monde entier, et son visage sourit à l’univers. Elle ne vient pas pour moi. » dit Conchita le 10/09/65

  • « Elle se présente à nous, non pas pour nous, ni pour le village, ni pour l’Espagne, mais pour le monde entier. » dit Conchita en 1962

  • « Je ne viens pas seulement pour toi, mais pour tous mes enfants » dit la Vierge marie à Conchita le 13/11/65
     

  • - « Etc…La réponse du Ciel est claire : Ils viennent pour tous et le Message s’adresse au monde entier.

 *

b/ Pourquoi ?

Nous rapprocher tous de leurs Coeurs ; qu’est-ce à dire ? Sinon que leurs Coeurs sont la Lumière spirituelle des Ames, qu’ils sont le Phare qui préserve des dangers et qui conduit au port, à Dieu…

Ste Marguerite Marie n’a-t-elle pas vu le Coeur de Jésus « comme dans un trône de flammes plus rayonnant qu’un soleil et transparent comme un cristal » (27/12/1673), « comme un soleil brillant d’une éclatante Lumière dont les rayons tout ardents donnaient à plomb sur mon coeur…. » ? et Jésus Lui-même « tout éclatant de gloire avec ses cinq plaies, brillantes comme cinq soleils ; et de cette sacrée humanité sortaient des flammes de toutes parts, mais surtout de son adorable poitrine qui ressemblait à une fournaise » (1674) ?

Berthe Petit voit les deux Coeurs « dominés par le Divin Amour qui, sous la forme d’une colombe rayonnante, les embrase pour mieux éclairer et enflammer par Eux l’humanité entière. Le Coeur de Marie est rayonnant de Lumière comme Celui de son Divin Fils (25/12/1909)

Lucie de Fatima voit le Coeur de Notre Dame « projeter des rayons de Lumière qui descendaient jusqu’à terre ». (13/06/1917 relatée le 9/11 1946)

Ainsi ces deux Coeurs sont-ils l’Oracle et la Règle de la Vie chrétienne, l’expression des sentiments et des intentions de Jésus et de Marie envers nous, l’indicateur des dispositions qui doivent nous animer nous-mêmes. Ils sont, pour nous, Voie, Vérité et Vie ; puisqu’on ne peut apercevoir la Vérité, la Beauté, le Bien, sans s’en trouver épris et donc tendre à s’en approcher, par leurs Coeurs, Jésus et Marie se tendent vers nous et nous attirent à eux faisant, pour ainsi dire, fonction d’ »aimant ».

Seulement ceux qui les approchent, ne peuvent pas ne pas se sanctifier à leur contact ! Et Eux-mêmes, Ils sanctifient ceux-là puisqu’Ils sont « fournaises d’Amour » purifiant, illuminant, sanctifiant, transformant…. Ils nous rapprochent d’Eux pour « nous convertir à la Sainteté », et, ainsi, « nous réunir dans le Ciel autour du Père, du Fils et du St Esprit ». (13/11/1965)

***

Au fait, qui n’aimerait Ceux qui nous aiment à ce point ?

Qui ne chérirait Ceux qui, tant, les sanctifient ?

 Saints Coeurs Unis de Jésus et de Marie

Publié dans A- Message de ND (commentaires) | Commentaires fermés

- In persona Christi…

Posté par Pèlerin le 6 septembre 2010

 En postant cet article, je pense tout particulièrement à un prêtre de ma paroisse – qui m’a imposé le Scapulaire – que le griffu a détourné de la Voie.

Une âme si proche de Dieu, si pieuse, tant donnée à sa paroisse, une vie de sacrifices par amour de Dieu, que le griffu s’est plu à détourner.

Prions pour nos prêtres ; faisons prier nos enfants pour nos prêtres ; aidons-les, soutenons-les par nos prières, par des messes, par des sacrifices.

Soyons plus attentifs, plus soucieux de la santé de leur âme et de leur corps car tout comme nous, ils ont besoin de soutien, de repos, d’encouragements… Nous devons être leur famille…

***

Loli disait :


« … Le monde est pire chaque jour et demande davantage de saints prêtres pour le faire revenir sur le chemin du Christ.(…) Elle m’a dit de prier spécialement pour les prêtres qui ont envie de quitter le sacerdoce pour qu’ils continuent de penser qu’ils sont prêtres. Quelle peine ce serait pour la Sainte Vierge ! Qu’un prêtre doit être prêtre au moins pour dire la Messe, parce qu’il est prêtre pour toujours. »

***

. Et Conchita, rapportant sa locution du 20 janvier 1963 : « Jésus m’a dit de beaucoup prier pour les prêtres, pour qu’ils soient saints et accomplissent bien leurs devoirs et rendent les autres meilleurs.

« Qu’ils Me fassent connaître à ceux qui ne Me connaissent pas ; qu’ils Me fassent aimer de ceux qui Me connaissent, mais ne M’aiment pas. »

*

(note : comme cela rappelle la prière de Fatima :

« Mon Dieu, je crois, j’adore, j’espère et je Vous aime. Je Vous demande pardon pour tous ceux qui ne croient pas, qui n’adorent pas, qui n’espèrent pas et qui ne Vous aiment pas. »)

*

Et si, comme le dit le Message du 18 juin 1965, « Les Cardinaux, Evêques et Prêtres marchent nombreux sur le chemin de la perdition et entraînent avec eux beaucoup plus d’âmes », ce n’est certes ni une critique ni une condamnation dans la pensée de la Vierge ! L’aspect négatif veut frapper comme un coup de gong susceptible de réveiller les consciences et de provoquer la prière, la prière réparatrice comme le commente Conchita aux Américains le 7 août 1971 :

« Prions beaucoup pour les prêtres, beaucoup vont sur le chemin de la perdition, c’est notre faute, parce que nous ne prions pas suffisamment, parce que nous ne nous sacrifions pas, parce que, nous aussi, pour la Vierge, nous devons donner l’exemple aux prêtres qui sont consacrés ; ces pre^trse qui, dès le premier moment, ont voulu dire « oui » à Dieu et à la Vierge par le témoignage de leur vie, mais qui n’ont pas eu les forces suffisantes, parce qu’ils n’ont pas eu les compagnons suffisants pour les aider. Nous devons aider ces prêtres, ceux qui sont loin de nous ou près de nous,, pour qu’ils se relèvent, pour qu’ils continuent. »

Et également, s’adressant, le 15 août 1972, aux jeunes des Camps : « Vous devez beaucoup prier pour les prêtres ; beaucoup de prêtres ne suivent pas le chemin que Dieu leur demande, c’est souvent par notre propre faute, par manque de prières, par manque du bon exemple que nous devrions leur donner. »

*

C’était d’ailleurs pour elle une telle préoccupation que, même sous l’anesthésie, lors de son opération de l’appendicite en décembre 1968, et serrant très fort son crucifix, on entendait ces paroles :

« Il faut prier pour les prêtres, prions pour les prêtres…. comme on doit prier pour les prêtres ! »

L’Abbé de Baillencourt

***

Nous avons besoin de nos prêtres ; ils font tant pour nos âmes….
sans eux comment recevrions-nous les Grâces ?….

Prêtres Fraternité St Pierre

Publié dans A- Message de ND (commentaires), F- Garabandal est la suite de Fatima | Commentaires fermés

 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE