- Les Anges à Garabandal

Posté par Pèlerin le 29 septembre 2010

 

Les Anges à Garabandal

La première mention d’un Ange à Garabandal, nous la trouvons dans le Journal de conchita lorsqu’elle nous relate avec une description merveilleuse : « Soudain m’apparut un personnage très beau, dans un éclat éblouissant qui ne blessait pas la vue. » (18 juin 1961).

Le 24 juin 1961, Conchita écrit : « Nous ne l’avions jamais entendu parler. Ce jour-là, nous vîmes au-dessus de lui une inscription ; sur la première ligne était écrit : « Il faut que…. » et sur la dernière ligne figuraient des chiffres romains ».

Puis le 1er juillet : « L’Ange nous dit que le lendemain dimanche, la Vierge Marie viendrait sous le vocable de Notre Dame du Mont Carmel. L’inscription était toujours là, et nous ne savions pas ce qu’elle voulait dire. »

Très contentes, nous lui dîmes :

- Qu’Elle vienne vite !

Lui souriait, et nous lui dîmes :

- Que signifie cette inscription ?

- La Sainte Vierge vous le dira ».

Ce jour-là il nous parla de beaucoup de choses. Il rappelait à Jacinta, à Loli et à Mari-Cruz que le premier jour elles étaient sur le point d’appeler ma maman en croyant que j’avais une attaque. Il resta deux heures avec nous, et cela nous parut deux secondes. Ensuite il nous dit : « Je reviendrai demain avec la Vierge » et il s’en fut……. »

Et voici la description que Conchita nous fait de l’Ange : « L’Ange portait un vêtement bleu, long, ample, sans ceinture, ses ailes étaient rose clair, assez grandes, très jolies, sa petite figure ni longue, ni ronde, le nez très beau. Les yeux foncés, le teint basané ; il avait les mains très fines, les ongles coupés ; on ne voyait pas ses pieds. »

Le 2 juillet, nouvelle mention de l’Ange. Un autre Ange accompagne la Vierge, mais elles ne savent pas qui il est. « Le dimanche 2 juillet est arrivé…. Il était 6 heures du soir. Nous sommes allées à la Calleja, pour réciter le chapelet. Nous n’étions pas encore arrivées là que la Vierge nous apparaît. Deux Anges l’accompagnaient. L’un était Saint Michel, l’autre, nous ne savons pas. Il était habillé comme Saint Michel. On aurait dit des jumeaux. A côté de l’Ange de droite, à hauteur de la Vierge, il y avait un oeil de grande taille ; on aurait dit l’oeil de Dieu ».

Nous savons peu de choses du deuxième Ange, il n’apparaît qu’une seule fois lors de la première visite de la Vierge ; aucune autre mention n’en sera faite.

Nous savons, par Conchita elle-même, que l’autre est Saint Michel. Il apparaît comme ambassadeur de la Vierge, et par la suite comme catéchiste des voyantes, notamment pour ce qui touche la réception de la Sainte Communion….

*

Les Anges et Notre Dame de Garabandal

*

Laisser un commentaire

 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE