- La prière : à l’école de Marie…

Posté par Pèlerin le 21 octobre 2010

 Au début, les fillettes vivaient pour elles seules ces marches extatiques…. Par la suite, elles devinrent fréquemment des « instruments » de participation pour les assistants : enviable partage concrétisé en prières et cantiques.

Certain jour, la Vierge recommanda à l’une des fillettes de réciter le chapelet dans l’église après l’extase. La fillette trouva l’église fermée : elle commença alors la prière devant la porte ; elle entra une nouvelle fois en extase et la Vierge lui demanda de prier plus fort pour que le public prît part à la prière. La voyante obéit et cela se transforma en un délicieux chapelet par les ruelles du village. La fillette en extase marchait devant, les gens suivaient, la petite disant à voix haute et posée la première partie de la prière, les gens récitant dévotement la seconde. La fillette ne comptait pas les Ave Maria de chaque dizaine, elle ne se trompait pour aucun des mystères : la Vierge l’avertissait toujours pour le « Gloria ». Ceci se produisit en bien d’autres occasions.

Le nombre et l’importance des marches extatiques allaient croissant. Pour beaucoup, leur meilleurs séjour à Garabandal restent liés à ces marches qui leur ont laissé d’ineffaçables souvenirs.

Laisser un commentaire

 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE