- L’abbé Combe , Marthe Robin et Garabandal

Posté par sexto le 15 novembre 2010

 

Sixième enfant d’une famille de simples agriculteurs de la Drôme ( France ) , Marthe Robin paralysée depuis l’âge de 27 ans et stigmatisée , elle passa quelques trente années de sa vie sans dormir ni s’alimenter , se nourrissant uniquement de l’Hostie. Depuis juin 1994 , sa cause est introduite à Rome .

Lorsque le Père Laffineur décéda en novembre 1970 , il laissa derrière lui son entreprise de diffusion du Message de Garabandal dans une situation difficile .Son proche collaborateur , le Père Combe décida alors de demander conseil à Marthe qu’il connaissait bien . La célèbre mystique le reçut , dans les premiers mois de 1971 , dans sa maison de la Plaine . Voici le récit de leur rendez-vous raconté par le Père Combe lui-même :

Père Combe : » Chère Sœur Marthe , comme vous savez , je m’occupe de Garabandal … « 

Marthe :  » Oui , Père … « 

Père Combe :  » J’apportais ma collaboration au Père Laffineur .. il est mort en novembre dernier : et tout ce qui a suivi … »

Marthe :  » OUI , la sauce … « 

Père Combe :  » Je vois que vous savez . Je viens donc vous demander conseil . Pour moi , la situation me paraît si difficile que je ne voudrais ne plus m’occuper que de ma paroisse de Chazay-d’Azergues . Dans ce ministère , j’ai déjà suffisamment de travail … « 

Marthe : ( d’une voix décidée et presque tranchante ) :  » C’est ça , mon Père … Vous voulez tout lâcher ! … « 

Le Père Combe : ( Je reçois le mot en plein cœur et j’attend la suite )

Marthe :  » Hé ! Qu’est-ce qu’on doit faire , mon Père , quand on a reçu des grâces ? « 

Le Père Combe :  » J’ai compris , Sœur Marthe …Il faut donc que je reprenne la diffusion de Garabandal . Mais , en le faisant , je vais recevoir des coups de bâton de tous côtés , du côté de  » la sauce  » , du côté des prêtres , des vicaires généraux , et même des coups de crosse des évêques ! … « 

Marthe :  » Eh bien ! Vous les offrirez au Bon Dieu .Allez , mo Père , donnez-moi donc des nouvelles des  » enfants  » de Garabandal … « 

Ce que je fis . Marthe écoutait , parfois demandait des précisions … A la fin , elle me dit : » Vous leur direz aux quatre petites que je prie chaque jour pour elles « 

Le temps limité qui m’était imparti pour notre entretien allait vers sa fin . Marthe me dit alors :  » Voulez-vous que nous disions ensemble un Notre Père et un je Vous salue Marie .  » –  » Oui , Marthe . Pour les petites de Garabandal et leur évêque , pour vous-même et les Foyers de Charité , et aussi pour les coups de bâton ! …  » –  » Oui , Père  » .

Après notre prière , je dis :  » Marthe , voulez-vous accepter que mon ange gardien invite chaque jour le vôtre pour participer à ma messe ?  » – Marthe me répondit :  » Oh , Oui , Père ; ils prieront ensemble . « 

Et notre entretien se termina comme d’habitude par la bénédiction que je lui donnais avec une profonde émotion .Le cœur dégagé et résolu , je descendis de chez Marthe à la chapelle du Foyer de Charité . A genoux devant le Seigneur Jésus , je rendis grâce pour la lumière reçue . Puis , me tournant vers la Sainte Vierge , je lui dis :  » Très sainte Vierge , j’ai compris , j’ai bien compris … Vous le voulez … je vais donc reprendre mon bâton de pèlerin … Je suis prêt à marcher pour vous jusqu’au bout du monde » …

Par la suite , j’ai revu Marthe Robin . A chaque fois , nous avons parlé de Garabandal . Elle s’intéressait à la diffusion du Message ; elle aimait recevoir de ma bouche des nouvelles sur les quatre enfants , sur leur famille et … surtout sur l’évêque de Santander . « 

Garabandal , Jacques Serre – Béatrice Caux , impression Dumas , octobre 1996

 

Une Réponse à “- L’abbé Combe , Marthe Robin et Garabandal”

  1. Pélerin dit :

    Merci Raga !
    Pauvre Marthe Robin…. si elle avait eu connaissance des abus et sacrilèges dans ses foyers de charité, elle se serait aussi bien fâchée !
    Dans certains foyers, il y a quelques années, les fidèles communiaient à la main, trempant l’hostie dans le calice….à voir si la pratique continue aujourd’hui ?…

Laisser un commentaire

 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE