- Signes précurseurs et tribulations

Posté par Pèlerin le 3 décembre 2010

Les voyantes de Garabandal nous ont donné des signes qui annonceront l’approche de l’Avertissement. D’autres prophéties nous avertissent, telles celles de Marie-Julie Jahenny. N’hésitez pas à consulter le site du Sanctuaire de Marie-Julie Jahenny : http://www.marie-julie-jahenny.fr/
Nous nous permettons de mettre ses prophéties sur ce blog car on ne peut que faire le lien entre les Messages de Garabandal et ceux de Blain. Les rappels du Ciel sont les mêmes : prière, pénitence…
Voici un extrait des prophéties :

 *

Si nous ne savons  » ni le jour ni l’heure « , nous pouvons connaître les signes précurseurs, préparatoires des épreuves qui attendent le monde, ils se font de plus en plus précis, pour ceux qui veulent bien ne pas  » faire l’autruche.  »

1°) Les révolutions sont comme les éruptions volcaniques. Elles sont précédées de signes d’alerte. Les événements spectaculaires sont  » le réveil de l’époque assoupie.  » (9 mai 1882)

Époque endormie, anesthésiée, par la recherche effrénée du confort et des plaisirs, oublieuse du sens de la vie, de ses devoirs envers Dieu et envers elle-même, époque rêvant à un avenir utopique, qui se révèle être un terrible cauchemar. Qui ne sent le besoin d’un brutal  » son de cloche  » pour échapper au coma définitif ! Si les hommes dorment, les démons révolutionnaires, eux, travaillent jour et nuit ! Leur oeuvre est souterraine et continue, avec des moments forts. Le principe de l’action subversive est l’installation d’un désordre total, alliant guerres extérieures et guerre civile.

2°) Un des signes précurseurs et préparateurs de la révolution est le chômage et ses désastreuses conséquences, incitant à la violence et au terrorisme.  » Tous les ouvriers, dont l’emploi fournissait chaque jour une occupation qui les empêchait de se livrer au mal… Les desseins de ceux qui dirigent la France ont résolu d’enlever à l’ouvrier tout travail, tout emploi. « 

3°) L’insécurité dans les villes est encore accentuée par l’ouverture inconsidérée des frontières, la dissolution de l’identité religieuse et nationale, la pullulation de faux sauveurs,  » impies coureurs « , de sectes sataniques faisant du porte à porte pour inciter les bons chrétiens au reniement,  » prédicateurs infernaux « , faux prophètes, faux christs.

4°) La déchristianisation planifiée et massive, le rejet de la doctrine morale Catholique, l’influence grandissante de l’Islam  » La France deviendra mahomète… niant la divinité du Christ… « , du spiritisme et des cultes lucifériens seront autant de signes de cette  » gangrène  » spirituelle… Cette désintégration ne se sera pas faite spontanément, mais sera orchestrée par des sociétés secrètes et des groupes d’influence dans tous les milieux, sous le masque de l’amour de l’Homme. Ils seront acharnés à la dissolution de la civilisation chrétienne, par la corruption,  » les mauvais livres « , l’imposture ou la peur, élaborant des lois contraires à la Loi divine  » les lois impies « , séduisant ceux-là mêmes qui auraient dû la défendre, les aveuglant au point de les amener à persécuter ceux qu’ils devraient aimer. Toutes ces attaques visent à effacer de l’esprit des hommes la mémoire du Dieu Créateur et du Christ Sauveur.

Voilà les symptômes de la grande démence qui suit toutes les décapitations. À la Fraudais, le diagnostic avait été fait depuis longtemps, et les remèdes prescrits. La France n’a pas veillé et tenu compte de ces avertissements. Toute folie non contrôlée devient vite meurtrière. II semble bien que  » la grande boucherie  » soit au rendez-vous du XXIème siècle !

5°) Ces bouleversements humains surviennent sur fond de désordres de la nature ; la famine, les calamités provoquent et entretiennent les révoltes. Certaines sont d’origine humaine par pollution et destruction des équilibres naturels. Des bouleversements d’ordre cosmique (chute d’astéroïde, changements de climats, raz de marée) peuvent être la cause de grandes calamités.

***

voici résumées les trois crises annoncées par Marie-Julie Jahenny :

 Les grandes crises

 » La France est à la veille de son malheur et de son bonheur : le malheur pour les pécheurs, le bonheur pour les justes.  »

 » Avant que la Paix refleurisse sur la terre, il faut qu’une grande pénitence fléchisse la colère divine. C’est le Seigneur Lui-même qui exerce Sa Justice. Il n’appartient qu’a Lui de châtier, mais en châtiant, Il purifiera la terre et son peuple. Il n’épargnera rien. Il cultivera la terre pour y semer une nouvelle semence.  » Saint Michel, le 25 mai 1877

Sur un fond général de confusion et de désordre, se détachent des  » époques « , qui sont comme les degrés d’une progression.

C’est d’abord comme un orage qui gronde, puis éclate pour se terminer sur un  » grand coup «  qui ramène la paix.

1ère époque

 » La première époque, dit le Seigneur, c’est l’étendue des maux sur la Fille aînée de l’Église, la France. l’Église envahie, et le commencement de la lutte terrible dans la Ville Éternelle. Cette lutte, dans la Ville Éternelle, languira cinq mois, sans que les conséquences tristes jusqu’à la mort, ne s’aggravent  » 4 mai 1882

 » Le grand réveil de l’époque assoupie ne va pas tarder à lancer son premier éclat, le commencement d’une marche victorieuse qui mettra à mort le peuple de celle qui n’a plus d’espoir de se relever, sinon le jour où celui qui est appelé son Sauveur, mettra le pied sur le Trône assigné par le Ciel. La grande révolution universelle, le commencement en sortira d’abord en France : c’est elle qui, la première, marchera à l’abîme et aussi à la résurrection.  »

 » Première crise en France. Il y a quelque temps, le Seigneur a marqué trois mois de fatals et terribles châtiments. Il abrégera beaucoup. Le prochain commencement de la mortelle crise révolutionnaire durera quatre semaines, mais l’étendue en sera immense. Le nombre de ceux appelés  » meurtriers du peuple  » sera d’une immensité inconcevable.

Lors de cette heure terrible, les étrangers, dont le désir est rempli d’une violence qui ne se possède pas, seront maîtres en France. Dès la nouvelle du fatal événement (1) , leurs oreilles ne seront pas sourdes !

Pendant cette lutte première, en toute l’étendue de la France, il y aura liberté pour tout. Il n’y aura plus de captifs retenus pour crimes.  » 9 mai 1882

 » Les cris de désespoir et d’alarme monteront jusqu’au Ciel. Les mois du Sacré-Coeur (juin) et de Mon Sang (juillet), ce sera le signal des châtiments, guerre civile.  »  » Quand le gouvernement verra ces bouleversements, il fera comme l’oiseau, il s’envolera et passera dans un autre pays et la France se verra libre dans sa révolution. C’est à ce moment qu’il faudra fuir Paris.  » 27 avril 1877

 » Les militaires seront éloignés de France, (dans l’Est et les terres arabes) et les forces de l’ordre seront réduites. C’est pendant cette période troublée, que seront promulguées des lois infâmes, visant entre autres à établir une mainmise du pouvoir sur la religion, asservissant le clergé au pouvoir révolutionnaire, persécutant toute opposition, coupant tout lien hiérarchique avec Rome.

Des révolutionnaires instaureront la mise en place d’un pouvoir totalitaire avec son régime de justice expéditive des opposants, de surveillance, de dénonciations, etc. ceci sur fond de disette du fait des récoltes insuffisantes et des calamités. (Tremblements de terre, épidémies sur les hommes et les animaux).

Des pluies torrentielles entraînant de grands retards dans les cultures seront un des signes précurseurs de cette révolution.  »  » J’avertirai Mes amis par des signes de la nature. Je les préviendrai.  »  » La guerre civile et les épidémies feront beaucoup de victimes surtout dans les grandes villes.  »  » Les ennemis se battront entre eux !  »

 » Cette loi infâme sortira avec un grand nombre d’autres. Personne ne pourra s’y soustraire, ou bien la mort au fond des prisons. Cette loi marchera sur tout ce qui est le plus sacré.  » 20 avril 1882

 » À mesure qu’elle s’étendra en France, la persécution recevra beaucoup d’aide de la part des puissances qui l’environnent, de tous ceux qui ressemblent à ceux qui, en France, livrent tout, sans pitié, au feu et au sang.  » 9 mai 1882

Un repos fort court suivra cette grande entrée dans le mal qui sera complet, surtout au Centre (Paris) et dans les environs. Le 24 mai, il se passera entre les hommes qui se disent vainqueurs et élevés en science, un éclat qui ébranlera cette Grande Ville où le sang a tant de fois rougi le pavé et ce branle ne s’apaisera pas. Tu sais que le nombre 14 a été choisi par Moi. « 

2ème époque

 » La seconde et violente crise commencera et ira jusqu’à 45 jours. La France sera envahie jusqu’au diocèse qui commence la Bretagne. La plus forte armée va tomber sur Orléans et envahir des espaces de terre que je ne peux limiter, dit Saint Michel. D’un seul élan, ils parviendront jusqu’aux alentours de la Grande Ville. (Paris) Ils n’y pénétreront qu’à la moitié de la crise.  » (28 septembre 1882)

Au Nord, ils iront jusqu’aux limites de la Vendée et en Normandie.

La Bretagne ne sera pas envahie, mais ne sera pas exempte de tout châtiment, surtout au Nord déchristianisé, ils se livreront au pillage et à la vengeance.

Ils viendront de l’Est et de la Méditerranée, car il est annoncé en même temps beaucoup de troubles en Italie et en Espagne causés par des forces venues des régions orientales.
Dans le Midi,  » Marseille, Valence ! quelle boucherie.

 » Les régions du Nord, du Levant, du Midi, Paris seront très atteintes. Le territoire national sera partagé en deux.

Il y aura des prétendants pour la restauration d’un pouvoir dans une des parties.

C’est à la moitié de ces mois terribles qu’apparaîtra le Roi Sauveur.

Mais il y aura un long combat de reconquête de plusieurs mois pour chasser les envahisseurs. Il n’établira pas son trône à Paris qui aura été détruit.

 » Quand l’étranger viendra fondre sur la France, ce sera par une prière révélée qu’il sera dispersé et refoulé… Ma Main invisible le foudroiera et le renversera.  » 2 octobre 1875

 » Dieu viendra en aide au Roi si puissamment que les hommes ne pourront comprendre la rapidité avec laquelle la guerre et la paix seront faites.

C’est après cela que le Roi sera amené en France par ses partisans. Il recevra du Saint Père la communication qu’il est appelé de Dieu et que la Sainte Église a besoin de son aide.

Les évêques l’inviteront aussi, car, invité par eux, ce sera comme l’invitation du Sacré-Coeur. Mais il n’y en aura qu’un tout petit nombre.  » 18 février 1876

3ème époque :

Ce sera la  » Troisième époque « , celle du grand Coup, celle du retour à l’ordre qui ne sera pas sans souffrances.

L’ensemble de ces phases devrait s’étaler sur deux à trois années.

Les pertes humaines seront très importantes.

Il y aura divers avertissements du Ciel pendant ces épreuves, pour ouvrir les yeux des moins endurcis. (Signes dans le Ciel, ténèbres de quelques heures, miracles…) Mais ce n’est qu’après ces semonces que le Grand Châtiment universel des trois jours de ténèbres mettra un terme aux hostilités, faute de combattants !

Ensuite le Roi, Henri V de la Croix, régnera pendant une longue période (de 25 à 40 ans) et l’Église refleurira, sous le Pontificat d’un Saint Pape.

*** 

Après cette période bénie devrait se situer les grandes et ultimes épreuves de la guerre de l’antéchrist.

***

Les prophéties de La Fraudais concernent surtout les deux premières époques (guerre civile et invasion) et les trois jours de ténèbres du grand Châtiment universel, car elles nous sont données pour que nous préparions les esprits au combat et à la confiance, évitant toute panique.

Un homme averti en vaut deux ; un bon chrétien averti en vaut mille, car il peut par ses prières et ses sacrifices intercéder poux ceux qui seront surpris dans la torpeur de l’époque assoupie !

 » Mon peuple, demande pour le Centre, grâce et miséricorde. L’enveloppe de la mort est préparée ; il n’y a point de cercueil pour enfermer les restes du peuple malheureux.

En bien peu de temps, il ne restera guère de peuple. Les hommes seront si clairs qu’il faudra des lieues pour rencontrer une seule âme, surtout dans le midi, dans les grandes villes, dans le Centre. Il n’y aura plus guère que quelques âmes cachées sous terre qui auront pu échapper. La terre sera désolée, empoisonnée de cadavres, toute remplie du sang des chrétiens.

Un Miserere, Mon peuple, pour le Centre, pour le Midi, pour Lyon, Toulouse.

Un Miserere pour les soldats, les enfants restés sur la terre d’exil entre la vie et la mort.

Pour Mes prêtres, Mes serviteurs et Mes servantes ; un De profundis pour les pauvres âmes qui expirent là, sans prêtres, sans Sacrements.

Voilà ce que Dieu vous demande pour ses chères âmes qu’Il a rachetées de Son Sang !  » 20 septembre 1881

*

Certaines régions seront plus sûres..

Certains lieux seront plus sûrs.

 » La Bretagne sera protégée par la Sainte Vierge, mais selon la mesure de la Foi  »  » Notre-Seigneur la fit gardienne de notre Bretagne et elle obtint de Son Fils une large protection en tout temps ; mais le Seigneur poursuit ceux qui ont mis de côté la Foi, pour suivre les mouvements du temps présent. Cinq fois, la Bretagne sera traversée et retraversée par ceux qui portent partout le désordre… Dans le Nord de la Bretagne, il y aura un peu plus à souffrir. Là le mal sera proportionné : il y restera une lisière où chacun aura permission de marcher sur ses terres. Sainte Anne protégera la région d’Auray, il y aura des punitions pour les rebelles, mais les justes ont la destination d’être protégés.

La région du Mont Saint Michel sera relativement protégée. « 

 » La Vendée sera protégée, sauf sur les frontières, au midi. Mais nombre de Vendéens verseront leur sang, car ils ont conservé leur Foi  »

 » Nantes aura moins à souffrir. Le diocèse sera comparativement protégé, mais nulle grâce pour les impies et les mauvaises familles !

D’autres malheurs à partir de Nantes vers le Sud.

Pontchâteau sera épargné à cause du Père de Montfort

La Fraudais, le jardin de Marie sera protégé.  »

 » Le couchant, (l’Ouest), depuis la chapelle de Lourdes jusqu’au Nord sera épargné, sauf Bordeaux (épidémies).  »

 » Toulouse sera épargnée à cause de Sainte Germaine de Pibrac, mais elle n’est pas au bout de ses peines. Mende et Rodez seront épargnées.  »

 » Saint Martin de Tours protégera surtout ceux qui le prieront.  »

 » À Lourdes, il y aura une protection pour les justes, mais je punirai le peuple ingrat qui donnera à boire aux animaux l’eau de la source que j’ai fait jaillir. Là, le peuple sera bien malheureux. On le fera souffrir, parce que je suis apparue en ce lieu. Les animaux des profanateurs perdront la vie.  »

Nulle contrée ne sera totalement exempte de tribulations.

 » Il y a du mauvais monde partout, et Dieu connaît le fond de tous les coeurs.  »  » Chaque endroit est désigné par le Doigt de Mon Fils, sur la page d’un livre caché sous Sa tunique divine. Sa Miséricorde serait prête à se laisser toucher, mais si peu d’âmes prient, un si grand nombre l’outrage.  » 24 mars 1881

Mais le seul véritable danger est de perdre son âme : la seule protection indispensable aux yeux de Dieu,  » c’est l’état de grâce. Il faut toujours être prêt. « 

C’est la Sagesse de Dieu qui décidera du sort des victimes de ces immenses épreuves, selon leurs mérites ou démérites.

Beaucoup d’âmes recevront la récompense de leur martyre.

Beaucoup d’âmes seront sauvées in extremis, acceptant la justice divine comme le Bon Larron. Ceux qui auront à souffrir feront leur Purgatoire sur la terre.

Seuls ceux qui rejetteront, librement et obstinément, les offres de la Miséricorde se condamneront eux-mêmes, se rendant complices du Démon et subissant son sort.

Les prophéties de La Fraudais sont de grands appels du Ciel au retour des âmes, à la conversion, à la vraie vie. Elles nous demandent de nous joindre à la mission de Marie-Julie pour obtenir les grâces de force et de confiance pour ceux qui en amont le plus besoin dans cette terrible confusion, pour que tous acceptent la volonté de Dieu manifestée dans ces grands événements.

 » Il faut que tout soit perdu sans ressources pour que l’on voie bien que le salut sera venu de Lui seul. « 

1. Assassinat d’un personnage important annoncé par MJJ et dans la prophétie de Blois (soeurs Ursulines) et dont la mort sera cachée au peuple au moins 3 jours.

http://www.marie-julie-jahenny.fr/

 

Laisser un commentaire

 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE