- Notre Dame de Garabandal, Avocate de la Vérité

Posté par Pèlerin le 12 février 2011

Notre Dame de Garabandal est venue nous rappeler – en plein concile Vatican II – que « hors de l’Eglise, point de salut » ; elle a rappelé aux voyantes (aux pélerins et à nous aujourd’hui) l’importance des Sacrements, en particulier celui de l’Eucharistie. A Garabandal, sont venus des pélerins d’autres religions… juifs, protestants, orthodoxes, etc. Tous se sont convertis à la véritable religion -oui, véritable car bâtie sur le Christ qui est la Vérité, et donc sur Son enseignement, Ses sacrements, Son Eglise. Notre Dame est venue nous mettre en garde contre les dangers qu’Elle pressentait au moment du Concile, en particulier celui de la « liberté religieuse » qui est tout à fait contraire à l’enseignement du Christ et contre laquelle se sont battus tant de papes….

La doctrine de l’Eglise catholique nous dit que le prétendu « droit à la liberté religieuse » est une infamie, une manière d’apostasie. Il a été condamné par les Papes Pie VII, Grégoire XVI, Pie IX et Léon XIII ; ce droit s’oppose à la Royauté sociale de Notre Seigneur Jésus Christ.

Le Cardinal Pie disait : « La religion qui vient du ciel est vérité, et elle est intolérante envers les fausses doctrines. C’est la condition de toute vérité d’être intolérante ; mais la vérité religieuse étant la plus absolue et la plus importante de toutes les vérités, est par conséquent aussi la plus intolérante et la plus exclusive.

Rien n’est plus exclusif comme l’unité. Or, entendez la parole de Saint Paul : Un Dieu, une Foi, une Eglise. Je l’avoue, il n’y a pas là de subtilité, c’est l’intolérance, l’exclusion la plus positive, la plus franche. Et encore, Jésus Christ a envoyé Ses Apôtres prêcher toutes les nations, c’est à dire, renverser toutes les religions existantes pour établir l’unique religion catholique par toute la terre ».

Le Cardinal disait encore : « Que de consciences seraient tranquilles, le jour où l’Eglise Catholique donnerait le baiser fraternel à toutes les sectes ses rivales ! »

Qui aurait pu imaginer un instant saint Pie V ou saint Pie X à genoux aux pieds du grand Rabbin ?
Qui aurait pu imaginer encore Notre Seigneur Jésus Christ à genoux aux pieds de Caïphe ?
« Impossible » répondrez-vous !
… mais il en est pour qui – et vous en conviendrez - l’on ne peut répondre de la même manière ….
… ça s’est passé le 10 mai 2007 au Brésil… ici

A Garabandal, l’enseignement de Notre Dame fut une véritable catéchèse. Comme dans tout livre de catéchisme, Elle est venue nous rappeler qu’il n’y a qu’une seule Voie pour se sauver, qu’une seule religion véritable, la religion catholique car bâtie sur le Christ qui est la Vérité. C’est ce que le catéchisme nous a appris alors que nous étions encore enfants et ce Catéchisme n’a pas changé. La Vérité est immuable. (voir le Catéchisme dans les liens colonne de gauche).
Les notes des évêques concernant les événements de ce petit village d’Espagne confirment d’ailleurs l’enseignement de Garabandal (le Message) comme respectant la doctrine de l’Eglise avec une exhortation à la prière, la pénitence, la pratique des Sacrements…. Garabandal, c’est le rappel du Ciel que « hors de l’Eglise, point de salut ». (position de l’Eglise
ici)

Aussi, ne nous laissons pas endormir par les informations et images trompeuses qui flattent nos espoirs mais qui sont contraires à l’enseignement de Notre Seigneur Jésus Christ.
La « liberté religieuse »  a été condamnée jusqu’au concile Vatican II.

Questions :
Pourquoi soudainement la Vérité aurait-elle changé ?..
Qui a intérêt à altérer la Vérité ?…

Puissent ces questions vous aider à mieux comprendre
pourquoi on entend si peu parler de Garabandal,
pourquoi évêques et prêtres sont si frileux voire réfractaires à Garabandal,
en particulier en France !….

Notre Dame, Mère de l’Eglise, Avocate et Protectrice de la Vérité,
priez pour nous !

 
*

Laisser un commentaire

 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE