- Châtiment, 3 jours de ténèbres et recommandations

Posté par Pèlerin le 15 février 2011

Il n’y a pas qu’à Garabandal que le Ciel annonce un châtiment pour le monde…. Quelques extraits de l’ouvrage « Actualité de la Fin des Temps » de Louis de Boanergès (Editions D.F.T.) sur le déroulement et l’annonce des 3 jours des ténèbres.

 La « rénovation de toutes choses », instauration du Règne spirituel du Christ sur la terre, inauguré par l’apparition du Christ sur les nuées accompagné des saints et des anges (apparition que l’on peut qualifier de Parousie mystique par opposition à la Parousie métaphusique de la fin du monde qui changera par le Jugement dernier, le Temps en l’Eternité. Ce qui n’est pas le cas pour le Règne de 1000 ans, dernière période temporelle avant l’Eternité. Et on peut penser que ce Règne sera inauguré par celui du Saint Pape et du Grand Monarque que l’iniquité des hommes aura accidentellement reporté jusque là (le Grand Monarque déposerait alors couronne et sceptre, au Mont des Oliviers, comme toutes les prophéties privées le disent, pour finir et son règne et l’économie du Second Age ou Temps des nations).(…)

Mais avant cette rénovation de toutes choses, « Dieu enverra un double châtiment, nous dit Anna-Marie Taïgi, l’un part de la terre, à savoir des guerres, des révolutions et d’autres ; l’autre du Ciel, à savoir une obscurité épaisse [et ce seront les 3 jours des ténèbres]. Celle-ci empêchera de voir quoi que ce soit. Cette obscurité sera accompagnée d’une infection de l’air qui fera périr, sinon exclusivement du moins principalement les ennemis de la Religion. Tant que durera l’éclipse, il sera impossible de faire de la lumière. Seuls les cierges bénits se laisseront allumer et pourront éclairer. Quiconque ouvrira la fenêtre par curiosité et regardera dehors, ou bien sortira de sa maison, tombera aussitôt raide mort. En ces jours, tous doivent rentrer chez eux, réciter le Rosaire et implorer la Miséricorde divine ». (…)

« Ces fameux 3 jours des ténèbres qui termineront le règne de l’Antéchrist, sont à vrai dire, la plus grande constante des diverses révélations mystiques de ces derniers siècles, probablement parce qu’il s’agit du moment le plus terrible de la fin des Temps. » (…)

«A la messagère du Canada » (Soeur grise de la Charité de Montréal, suivie par Mgr G. Breynat, o.m.i., décédé en 1954), la Très Sainte Vierge avait dit le 26 novembre 1949 :
« Je te donne maintenant quelques signes qui précèderont les grands maux que je t’ai fait connaître : par une nuit très froide d’hiver se fera entendre un effroyable grondement de tonnerre ; de violents tremblements de terre secoueront la terre entière, une masse d’étoiles en feu réduiront en cendres tout ce qui a été corrompu par le péché ; oui, tout ce qui est du péché sera détruit. Il y aura des vents brûlants et l’air sera rempli d’un gaz empoisonné avec du soufre et une fumée étouffante. Puis, tous les édifices construits avec un esprit méchant et provocateur et pour la gloire personnelle seront détruits, et les hommes et les choses. Lorsque le tonnerre résonnera avec une telle force que les montagnes frémiront, cachez-vous du monde extérieur, ne vous laissez pas aller à des regards curieux contemplant ces terribles événements. Priez alors et faites pénitence ; remerciez Dieu de cette purification, encore une fois croyez en Dieu…. » (…)

« Le Padre Pio, à la suite de la révélation que Notre Seigneur lui adressa en 1959, écrit ceci :
« Ceux qui espèrent et qui croient en mes paroles n’auront rien à redouter car Je ne les abandonnerai pas. Aucun mal n’arrivera à ceux qui sont en état de grâce et chercheront la protection de Ma mère. Pour vous préparer à cette épreuve, Je vous donnerai des signes et des instructions : la nuit sera très froide, le vent surgira, le tonnerre se fera entendre. Fermez toutes les portes et fenêtres. Ne parlez à personne de l’extérieur. Agenouillez-vous devant votre crucifix. Regrettez vos péchés. Priez Ma mère pour obtenir sa protection. Ne regardez pas dehors pendant le tremblement de terre parce que le courroux de Mon Père est saint. La vue de sa Colère, vous ne la supporteriez pas. Ceux qui négligeront cet avertissement seront abandonnés et instantanément tués de frayeur par la Colère divine (…) Dites pieusement le chapelet, en commun si possible, ou seul. Pendant ces trois jours de ténèbres, seuls les cierges bénits le jour de la Chandeleur pourront être allumés et brûleront sans se consumer ». » (…)

« Est-il utile d’ajouter que le port des sacramentaux, médailles et diverses protections spirituelles, est tou particulièrement indiqué ? Le chrétien fidèle aura, d’instinct, rempli cette condition. Il portera sur lui au moins la Croix de la bonne mort (croix-médaille de saint Benoît, à laquelle est attachée une indulgence plénière à l’article de la mort), la Médaille miraculeuse et le Scapulaire brun du Mont Carmel (promesse de salut spirituel). A quoi il pourra ajouter, au moment de la Crise finale, mais déjà maintenant -ce n’est pas inerdit !), la croix de lumière et de protection révélée à Marie-Julie Jahenny, son scapulaire spécial et sa médaille, et divers autres sacramentaux comme le petit drapeau de Loublande, les médailles de saint Michel, de saint Joseph, etc. A portée de la main, dans la pièce servant d’oratoire où l’on prévoit de se réfugier, il faudra en outre avoir quelques bidons d’eau en provenance de lieux d’apparitions mariales, pour y tremper son visage et se rafraîchir l’esprit dans les moments les plus difficiles, ou en boire.

Plus matériellement, il serait de la dernière inconscience de ne pas prévoir au moins une réserve alimentaire couvrant plusieurs semaines, sinon plusieurs mois (boîtes de conserve, mais surtout légumes secs, pâtes, riz, lentilles, lait en poudre , sucre , eau , etc.) Il va de soi de faire un roulement régulier de ces denrées … pour n’avoir aucune perte !

« Après la purification du monde par de grands châtiments, Je prépare une renaissance miraculeuse, triomphe de Ma miséricorde » (Notre Seigneur à Anna-Marie Taïgi).

La voyante Berthe Petit, la mystique belge à qui fut confiée la mission de faire connaître la dévotion au Coeur Immaculé de Marie, demanda au cours d’une vision si les catastrophes qu’elle voyait signifiaient la fin du monde, et la Très Sainte Vierge lui répondit : « Ce n’est pas la fin du monde mais l’avènement du Royaume du Divin Coeur de Jésus et de mon Coeur Immaculé ». Et Notre Seigneur lui dit en une autre occasion qu’après le cataclysme, tout serait renouvelé.

«Après ces châtiments, les anges descendront du Ciel et répandront l’Esprit de Paix sur la terre. Un sentiment de gratitude incommensurable prendra possession de ceux qui survivront à cette terrible épreuve » (message adressé au Padre Pio, 1959) (…)

« A Heede (Allemagne), qui, avec les apparitions de Marienfried 1, a été retenu par les évêques allemands comme donnant de sérieux signes d’authenticité, Notre Seigneur donna à l’une des voyantes, M. Gunsferth, au cours de l’année 1945, un message impressionnant :
« Je suis très proche. La terre tremblera. Il y aura un jugement terrible pour les plus petites choses. Un avant-goût du Jugement dernier. Vous manifesterez votre joie et votre gratitude par des cris. Les miens M’attendent, ils recevront Mon secours, Ma grâce et Mon amour.
Ce sera terrible pour ceux qui ne sont pas en état de grâce. Les anges justiciers sont déjà dispersés de par le monde. Je me manifesterai. Toute la terre Me reconnaîtra poru son Dieu. Il est midi moins cinq (…) Dès le début du monde, mon Amour a mis au point cette oeuvre, les hommes n’entendent pas Mon appel. Ils durcissent leur coeur et s’insurgent contre la grâce (…) L’humanité est plus mauvaise qu’avant le Déluge. L’humanité étouffe dans le marais des péchés, sous la haine et l’insatiabilité du diable. C’est dans de telles ténèbres que gît le monde et mon désir serait d’exterminer cette espèce humaine. C’est uniquement à cause des justes que je fais preuve de magnanimité (…) Des événements formidables se préparent. Ils seront plus effroyables que jamais depuis la création du monde. Je viendrai en personne et manifesterai au monde Ma Volonté. Ceux qui ont beaucoup souffert seront les martyrs et la semence de la nouvelle Eglise. Je permets qu’ils aient part à ma capture, à ma flagellation, à mon couronnement d’épines et à mon chemin de croix. Mon enfant, Je viendrai très bientôt, et ce qui arrivera surpassera tout ce qu’on a vu jusqu’alors.

« La Mère de Dieu et tous les anges oeuvreront activement lors de ces événements. L’enfer se croit assuré de récolter sa moisson mais je la lui arracherai (…) Beaucoup Me blasphèment et pour cela Je suis obligé de faire venir ces souffrances sur l’humanité. Grâces à elles, des milliers pourront être sauvés. Beaucoup supporteront toutes ces souffrances pour ceux qui Me maudissent (…) Je viendrai et avec Moi la Paix. Avec un petit nombre de fidèles, Je fonderai un Royaume. Mes enfants aimés, les miens me rendront hommage. Vous ne serez pas déçus. Je viendrai. La lumière deviendra pour les miens bénédictino et pour les autres ténèbres, etc. »

(…)

« Faites donc pénitence et convertissez-vous afin que vos péchés soient effacés quand les temps de rafraîchissement que le Seigneur doit donner à Ses saints viendront, et qu’Il aura envoyé Jésus-Christ qui vous a été annoncé. Il faut cependant que le Ciel reçoive Jésus-Christ jusqu’au temps du rétablissement de toutes choses que Dieu a prédit par la bouche de tous ses saints prophètes, depuis le commencement du monde » (Act. III, 19-20)

*

1. Mg Pereira Venâncio, évêque de Fatima, a écrit: “Le sanctuaire de Marienfried représente pour moi une synthèse de la dévotion mariale de notre temps. Celui-ci fait partie des plus importants sanctuaires mariaux de l’Église catholique, où la Mère de Dieu est vénérée d’une façon presque multiple.”

Mgr Rudolf Graber, évêque de Ratisbonne, a écrit, le 25 juillet 1976: “Celui qui étudie attentivement le message de Marienfried, découvre l’interprétation de l’Apocalypse, chapitre 12, où le “grand Dragon rouge” poursuit la Dame vêtue de soleil, cherchant à anéantir son Fils”.

Le 20 mars 2000, l’évêque du lieu, le diocèse d’Augsbourg, autorisa les pèlerinages bien que l’Église ne se soit pas encore prononcée officiellement sur l’authenticité des faits. Les pèlerins viennent de plus en plus nombreux à Marienfried. 

***

2 Réponses à “- Châtiment, 3 jours de ténèbres et recommandations”

  1. Elmire Petit-De dit :

    Que dit le monde protestant face a ses signes prophetiques. Puisqu’il n’utilise ni le rosaire, ni l’eau benite et les balaines benies.

    Merci de votre reponse.

    Elmire

  2. Pélerin dit :

    Les protestants rejettent les Sacrements, et ne croient pas à la médiation de la Vierge Marie et des Saints pour notre salut. Pour eux, la foi suffit pour être sauvé. Tant de différences, n’est-ce pas !?
    Ce n’est pas le fait qu’ils croient ou non aux signes prophétiques qui est grave, mais c’est leur refus d’adhérer à l’Eglise de Notre Seigneur, telle qu’Il l’a instituée.
    En effet, membres du Corps de l’Eglise auparavant, ils se sont séparés de ce Corps et sont comme « morts » car ne recevant plus les grâces de la Tête qui est le Christ, et le Christ est la Vie.
    C’est avant tout la Foi qui prime, pas de croire aux prophéties.
    N’ayons de cesse de prier pour la conversion du monde.
    Pèlerin

Laisser un commentaire

 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE