- La Peña Sagra : roche sacrée pour les ancêtres

Posté par Pèlerin le 31 mai 2011

Jorge Mª Ribero-Meneses est spécialiste de philologie et de la préhistoire. Il a enseigné à l’Université Libre de Bruxelles, a permis la création du Ministère espagnol de la Culture (1976), l’Orchestre National d’Espagne (1977), et fondateur du premier mouvement espagnol de défense du Patrimoine Historique et Artistique (Art en danger, Barcelone 1973). D’autre part, il est l’auteur de plus d’une centaine de livres et de nombreux articles journalistiques dans le domaine scientifique. Jorge Ribero s’est toujours intéressé à l’origine de l’Humanité.

Ainsi, en 2002, il soutint devant l’UNESCO, une étude sur l’origine de la langue castillane (appelée communément, l’espagnol). Il s’est intéressé plus particulièrement au Pays Basque et à la Cantabrie (région de Garabandal), tel cet article intitulé : « L’origine cantabrique du peuple juif ». (1)

La montagne sacrée - Garabandal    Origine cantabrique du peuple juif

(cliquer sur les images)

Voici résumé en quelques mots le contenu de cet article :

« La Peña Sagra, une roche sacrée pour nos ancêtres… »
La Peña Sagra ou Chaîne Sacrée domine le village de Garabandal.
Cette chaîne est composée de plusieurs pics :

El Pico de la Luz = Le Pic de la Lumière

El collado Puertas = Le Col « les portes du Ciel »

El Pico Astrilla = référence à « estrella », étoile polaire

El Cuernon = référence à une divinité solaire

El Pico del Paraiso = Pic du Paradis

Cantabrie : berceau de l’humanité (NDLR Cantabria = Déesse protectrice des montagnes et de la populations (3)

Ascendence ibérique des hébreux…. Hebreos = eberos
                                                                     (hébreux)    (ibères – de la péninsule ibérique) 

 

Joli bouquet de noms sacrés pour une des chaînes de montagnes les plus sacrées qui domine la Vallée de Liébana qui fait allusion à la déesse Lune et au village de Liébanes aujourd’hui disparu.

Tout cela a son importance quand on sait que dans les temps anciens, on prétendait que le Paradis se situait sur une montagne appelée « Libano ». Donnée intéressante quand on sait que le Français Thévenot (2) au XVIIè siècle, publie une carte du pays des Lubianos (Lubiano est un village du Pays Basque), là où des archéologues situaient le Paradis Terrestre…. Paradis que les Juifs Esséniens situaient aussi en Pays d’Occident. Ce pays d’Occident fut, selon les peuples d’Eurasie et jusqu’en 1492, situé dans la Péninsule ibérique : « Sepharadis » à rapprocher du mot « paraiso ». (le Paradis) ; Sefarad qui en hébreu, veut dire Espagne, désigne ce pays et les Juifs originaires de cette région.

Rappelons au passage cet épisode : un jour que l’une des voyantes (Jacinta ?) gardait son troupeau dans la montagne, elle dut se réfugier un jour d’orage dans une grotte, dans les alentours de Garabandal. Quand elle revint au village, elle fit part d’étranges signes sur les parois de cette grotte…. après vérification, il s’agissait d’écrits en…. hébreu !

Le petit village de Garabandal réserve bien des surprises, à n’en pas douter. Nous reviendrons sur l’origine du nom « Garabandal » dans un prochain article…

 

(1) http://www.iberiacunadelahumanidad.net/Paginas/20030309.jpg

(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Melchis%C3%A9dech_Th%C3%A9venot

(3) http://www.jeuxvideo.com/forums/1-1000035-14935-1-0-1-0-la-mythologie-ibere-et-celtibere.htm

La Peña Sagra, une roche sacrée pour les ancêtres

Laisser un commentaire

 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE