- Les interdictions, ça continue !

Posté par Pèlerin le 5 juin 2011

Des prêtres vous interdisent d’écouter ou d’annoncer les prophéties
annonçant des événements
comme l’Avertissement, le Châtiment, les 3 jours des Ténèbres, etc. ….

Ces interdictions persistent depuis 50 ans.

ECOUTONS PLUTOT LA SAINTE VIERGE
QUI NOUS DEMANDE DE DIFFUSER SON MESSAGE

Pourquoi ces interdictions ? ces Messages dérangent car ils remettent en question l’Eglise actuelle. Des prêtres se sentent irréprochables et ne supportent pas ces remontrances de Notre Dame qui est apparue juste en plein Concile Vatican II pour mettre le clergé en garde contre les dérives. Nous n’avons pas à les juger, mais nous sommes en droit de juger cette attitude comme grave. En effet, cette interdiction équivaut à faire taire la Sainte Vierge, à occulter la crise de l’Eglise et faire comme si tout allait bien, et à priver des âmes du Message si important de Notre Dame et des avertissements qu’Elle annonce comme ultimes moyens de réflexion, de conversion ou de changement de vie.

La Foi et l’Espérance doivent suffire rétorqueront certains prêtres.
Mais la Foi en qui ? en Dieu bien sûr, mais sommes-nous certains de parler du même Dieu quand ces prêtres font partie (ou ont adhéré)  de l’Eglise conciliaire qui nous encourage à toujours plus « célébrer » avec le dieu des musulmans, le dieu des juifs, les bouddhistes ?
Tout comme notre Espérance, elle doit être ancrée dans le Christ et non pas un autre dieu.
Bien sûr, les Apparitions ne sont pas dogme de Foi ; par contre la Foi peut aussi s’appuyer sur les Apparitions et les prophéties. Et pour rappel, il n’est pas bon de les mépriser.

Un autre objectera qu’il ne faut pas chercher à comprendre, ne pas chercher la « petite bête » dans les actes d’apostasie (ou autre) de tel ou tel prélat mais que c’est le devoir d’obéissance qui prime….. obéir à qui ? au Christ, bien d’accord. Mais à un supérieur qui, par ses actes, sort de l’Eglise de Notre Seigneur ? « Nombre de cardinaux, évêques et prêtres sont sur le chemin de la perdition et entraînent avec eux beaucoup plus d’âmes » (Notre Dame de Garabandal). Or, c’est bien le Message de Notre Dame venue nous mettre en garde, venue mettre en garde aussi les prêtres de ne pas dévier, de ne pas « obéir » aveuglément pour finalement désobéir au Christ.

Ces prêtres invoquent aussi la « peur » comme prétexte parce que destabilisant pour les « âmes sensibles », les privant de la paix intérieure. Les petits voyants de Fatima, les fillettes de Garabandal, les voyants de la Salette, ont pris peur à la vue de l’Enfer, du Châtiment (nuit des Cris à Garabandal) ou face aux paroles terribles de la Sainte Vierge, mais en ont-ils perdu la paix intérieure pour autant ?
N’y a-t-il pas aujourd’hui des événements qui font plus peur que l’annonce de l’Avertissement ou du Châtiment ? combien de bébés tués dans le sein de leur mère ? combien de cataclysmes faisant des milliers de morts, des guerres et des révolutions décimant des populations (civiles, femmes et enfants) ? Ce sont ces faits qui doivent inspirer la peur, l’horreur, mais sûrement pas une annonce faite par la Sainte Vierge quand bien même il s’agirait d’événements graves.
Préférer cacher la vérité aux fidèles, n’est-ce pas une façon d’infantiliser les âmes afin de les laisser dans l’ignorance des dangers actuels ? Et pourtant Notre Dame est venue nous annoncer que le monde court à la perdition à cause de certains prélats, du manque de Foi et de Charité.
Si des prêtres réfractaires aux paroles de Notre Dame et des « âmes sensibles » préfèrent fermer les yeux, se boucher les oreilles ou faire taire Notre Dame, qu’ils se posent ces questions : sont-ils assurés de vivre en « paix » ?  qui est la Sainte Vierge pour eux ?
Qu’ils se souviennent de ce qui est arrivé à tous les évêques qui ont tenté de faire taire Notre Dame de la Salette ou Notre Dame de Garabandal (Mgr Puchol)….

Souvenons-nous que c’est par la Sainte Vierge que nous serons sauvés à la Fin des Temps ; c’est Elle qui écrasera la tête du serpent. Ne La méprisons pas, ne La faisons pas taire. ECOUTONS-LA et diffusons son Message !
Elle est notre Mère et ne veut que notre Salut. Elle est la Médiatrice de toutes grâces. Par Elle, nous pouvons tout obtenir : c’est Elle-même qui le dit à Garabandal : « Priez-nous et nous vous exaucerons ! »

50 ans que ça dure…. les signes de la Fin des Temps sont là… mais sous prétexte que Dieu seul connaît l’heure et le jour (de Son Retour !), nous ne devrions pas écouter la Sainte Vierge et des prêtres refusent la diffusion de ces messages, persuadés que l’Eglise va bien, qu’Elle est toute tournée vers la Tradition, vers l’enseignement de Notre Seigneur, alors que c’est la confusion générale !
Le Christ lui-même nous parle de la Fin des Temps (Evangile selon St Matthieu) ; nous sommes-nous aussi fermés aux Paroles de Notre Seigneur ? Il nous a donné la Parabole du Figuier … faudrait-il aussi l’interdire ?..

Notre Dame de Garabandal nous demande de diffuser Son Message. Que ne ferions-nous pas pour plaire à notre Maman du Ciel et pour le salut du prochain ?!

Pour rappel, cette maxime toujours d’actualité : « nul n’est prophète en son pays » ; un article avait déjà été écrit sur le sujet. (cliquer)

Précision importante : Il va de soi que la diffusion du Message de Notre Dame doit se faire de façon ordonnée et respectueuse d’autrui, à commencer par l’autorisation du prêtre de la paroisse si vous souhaitez distribuer le Message à la sortie de la Messe ou le déposer sur une table de l’entrée

***

Laisser un commentaire

 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE