• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 11 juin 2011

- A l’aube du  » troisième temps « …

Posté par sexto le 11 juin 2011

 

Il est temps pour nous , à l’aube de ce  » troisième temps  » , dont parlait le P. Eusebio G. de Pesquera , de raviver en nous la  » flamme  » de Garabandal … un peu vacillante , il faut le dire , pour certains dont l’attente de ces évènements date de plus de 40 ans ….! :

 » …Le samedi 13 novembre 1965 le cours des  » phénomènes  » de Garabandal a pris fin .Depuis ce jour en effet , il ne s’est plus rien passé . Mais ici une question se pose : ce jour-là l’histoire de Garabandal :

- s’est-elle véritablement terminée ?

- ou n’a-t-elle été qu’interrompue ?

Mon impression personnelle est qu’il s’agit d’une simple interruption .Car je suis parvenu à la conclusion que l’histoire de Garabandal n’est pas terminée , qu’elle est restée tronquée , à la manière d’une histoire dramatique que pour certains motifs on interrompt subitement , par des points de suspension … mais qui exige et se doit d’avoir un dénouement final .

Je pense que l’histoire de Garabandal atteint une extraordinaire envergure et qu’elle se déroule en trois temps .

 Un premier temps : époque des merveilles et des communications intimes . Une période déjà vécue , celle qui se termina le 13 novembre 1965 .

Un second temps d’interruption , de points de suspension ; temps de choix et de pureté des adhésions . C’est-ce que nous vivons actuellement , avec ses confusions , ses espérances , ses abandons

.Un troisième temps que nous attendons , celui qui verra la lumière se faire sur beaucoup de choses et se commencer la réalisation des prophéties de portée universelle : l’ Avertissement – le Miracle – le Châtiment .

 

 

Il me paraît hors de doute que ce qui s’est passé à Garabandal , que ce qu’il faut voir à travers le maquis de tant de détails est une tendre intervention du Ciel pour nous aider en ces temps difficiles que traversent l’Eglise et le monde . 

A cette fin , le Ciel a placé devant nous :

A – Une nouvelle  » épiphanie mariale  » ;

B – Un appel à une plus grande déférence envers l’Eucharistie ;

C – Une annonce de l’approche des temps eschatologiques .

Pourquoi nouvelle  » épiphanie mariale «  ?

 Parce qu’il se pourrait bien que Marie reste notre ultime moyen de salut . A Garabandal , Elle s’est manifestée , s’est présentée à nous avant tout comme  » notre Mère  » .

Pourquoi  » appel à une plus grande déférence envers l’Eucharistie  » ?

Parce que la présence réelle du Seigneur parmi nous Est-ce qui doit se laisser le moins obscurcir dans l’E . Or c’est précisément ce qui a commencé et qui continue à se produire .

Pourquoi  » annonce de l’approche des temps eschatologiques «  ?

 Parce que ces temps sont peut – être à nos portes . Nous ne pouvons pas perdre de vue en effet que nous affirmons dans notre Credo :  » Et Il viendra de nouveau dans la gloire  » . Sans un vif sentiment d’espérance , la religion ne peut se maintenir vivante dans le cœur des hommes .

 

                                             Non ,

               nous ne pouvons pas perdre de vue

                            le grand dénouement

 » Les écrits bibliques tournent autour d’un drame théologique qui se déroule dans toute notre histoire et qui reflète le dessein de Dieu recherchant constamment le salut de l ‘homme et sa réhabilitation . Depuis les premiers chapitres de la Genèse jusqu’aux derniers de l’Apocalypse , on perçoit une sourde lutte entre les forces qui se disputent le cœur de l’homme . Celui-ci , exerçant mal son libre arbitre , choisit de vivre séparé de Dieu , pour affirmer ainsi son autonomie … cédant en cela à la puissance mauvaise qui semble dominer l’humanité pour l’écarter de son orientation naturelle vers le Dieu de la création , maître du cosmos et de l’histoire  » ( M.Garcia Cordero ,  » Problematica de la Biblia  » page 3 ,BAC , Madrid ) .

L »eschatologie est l’étude du dénouement final de ce grand drame qu’est l marche vers notre Salut .

Il est normal de se demander si Garabandal n’a pas une dimension eschatologique .

Il y a suffisamment de faits qui nous alertent et nous rappellent les  » Derniers Temps  » .

- La présence et le rôle dominant de l’Archange Saint Michel qui apparaît dans l’Apocalypse comme l’Ange des combats suprêmes .

- L’affirmation sans ambages de son message du 18 juin 1965 :  » Vous êtes dans les derniers avertissements  » .

- La trilogie Avertissement – Miracle – Châtiment dont les caractéristiques obligent à les placer hors du cours habituel des interventions du Ciel .

- L’affirmation répétée qu’il ne reste plus que trois papes après Jean XXIII et qu’ensuite viendra la  » Fin des Temps  » .

Il est possible que Garabandal soit intervenu pour nous répéter , à nous chrétiens des dernières heures , ce que se disaient ceux de la première heure à titre de salut et d’encouragement :

                           » MARAN ATHA !  » LE SEIGNEUR REVIENT .

Nous sommes dans cette attente .

Et pendant cette attente , convaincus de la réalité de Garabandal , répétons sans cesse la phrase de la fête liturgique de  » Marie Médiatrice  » :

Christ Rédempteur , qui avez voulu que tous les bienfaits nous arrivent par Marie , nous vous adorons à genoux ; Amen, ! Alléluia ! « 

R.P .Eusebio Garcia de Pesquera , dans  » Garabandal , faits et gestes  » ,éditions Résiac , 1996

En cette fête de la Pentecôte , demandons au Saint Esprit la Lumière et la Force nécessaires à la compréhension des faits de Garabandal … et encore un peu de Patience dans l’attente de ces évènements … prédits il y aura bientôt 50 ans .

Publié dans C- La Fin des Temps | 2 Commentaires »

 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE