- Sens et finalité de l’Avertissement

Posté par Pèlerin le 13 juin 2011

Une fois n’est pas coutume…. aujourd’hui, afin de mieux partager avec vous chers lecteurs, nous postons le commentaire de Vincent (auteur du Site « le Pont du Salut« ), suite à l’article de Raga. Ses propos nous semblent bien résumer le sens et la finalité de l’Avertissement. Chacun aura le loisir, en méditant cet article, de mieux percevoir à travers l’événement annoncé, la nécessité et l’urgence de nous amender ; l’Amour, la grande Miséricorde de Notre Seigneur.
Nous remercions Vincent d’avoir apporté un bel éclairage sur le blog.

 » 50 ans après le début des apparitions de Garabandal, 46 ans après leur terme, et tenant compte des ravages effectués depuis dans le monde et les consciences par la mentalité moderne humaniste, matérialiste et athée, il nous apparaît comme un devoir de rendre grâce dès aujourd’hui au Très-Haut pour la Promesse de son Avertissement.
Car, sans une telle intervention miraculeuse dans les consciences humaines, combien d’entre les hommes accèderaient aujourd’hui au Salut de l’âme ? Si peu sans doute, tant l’état du monde est catastrophique, et tant la question de notre Salut individuel est méprisée et ignorée, que la victoire appartiendrait dors et déjà au dragon, l’adversaire, et à ses légions, dont les victimes consentantes sont le salaire.

Nous devons craindre cet événement miraculeux pour ce qu’il révélera de nous-mêmes en nos âmes, conscients que l’indicible état de péché du monde actuel et l’inversion des vertus qui le caractérisent et dont il s’est fait une norme et un socle d’édification, forment un brouillard opaque qui nous illusionne sur notre véritable condition spirituelle, ce que Dieu seul est à même de juger, et que nous comprendrons alors.

Ayons dès maintenant suffisamment de mépris pour les tendances liées à notre amour-propre et une sainte haine envers le mal (voir sur ce point le « Dialogue » de Dieu avec Catherine de Sienne), afin de supporter, une fois face au Regard Divin et comme à travers ce même Regard, la vision de nos ténèbres. Sachant que l’amour-propre est ce qui conduit les âmes à la perdition, ce « Jugement à blanc » sera d’autant plus bénéfique et salvateur que notre humilité sera grande une fois face au Tout-Puissant, et par la suite…

Cette sainte humilité nous fera haïr le mal que nous avons épousé, souffrir des offenses faites à notre Créateur par amour pour Lui, et nous imposera d’entreprendre ensuite les réparations nécessaires en nos propres édifices.
Comment ne pas être humble en nos cœurs face à Celui qui nous a créés du néant par un Acte d’Amour infini, et sans que nous ayons pu mériter quoi que ce soit de cette indicible faveur ?

C’est ainsi que nous pouvons percevoir dès aujourd’hui l’Avertissement comme l’ultime Acte de Miséricorde Divine envers ce monde agonisant dans la boue du péché ; Acte sans lequel, et pour ce qui concerne le monde actuel, le Sang Sacré et Rédempteur de Notre-Seigneur Jésus-Christ semblerait avoir coulé pour rien ou si peu de choses sur le bois de la Croix.

Le fait même que Dieu partagea la condition humaine par son Verbe incarné est une garantie suffisante pour ne point douter de son Amour pour l’homme. L’Avertissement sera une preuve tangible de cet indicible Amour, et nous devons nous préparer dès maintenant à le recevoir. Car si l’Amour de Dieu est incomparablement plus vaste que tous les péchés du monde réunis, c’est à nous de vouloir marcher sur la Voie et le Pont reconstitué par notre Sauveur qui mènent au Salut.

Merci aux sites tels que celui-ci de Pèlerin d’entretenir la flamme de Garabandal.
Vincent « 

Laisser un commentaire

 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE