- Bilan conférence sur Garabandal donnée le 19 11 2011 à Vannes

Posté par sexto le 25 novembre 2011

 

A propos de la conférence sur Garabandal ( Vannes , le 19 nov. 2011 ) à laquelle nous avons pu assister , il convient de faire une mise au point . Certes la présence de quelques 250 personnes est toujours encourageante , les photos montrant les travaux en cours de la route de Cosio Garabandal intéressantes ainsi que la nouvelle de l’autoroute cantabrique arrivant jusqu’à Pesues soit à 44 km de Garabandal ), réconfortante quant à la possibilité d’éviter le col de Carmona …..

                                                                             MAIS

 Comme sur notre blog  » Garabandal , la voie du salut  » , nous allons clairement , Pèlerin et moi , attirer à nouveau votre attention sur deux points précis , à savoir :

Au sujet de l’Avertissement

- la première possibilité ( qu’humainement nous souhaitons tous ) est que l’Avertissement , arrive quelques mois ou semaines avant le Grand Miracle pour que le maximum de gens aient le temps de se convertir , et partant , de se préparer pour Garabandal …

- la seconde possibilité , tant décriée par Christophe Hayère , est que l’annonce du Grand Miracle se fasse sans que ne soit encore arrivé l’Avertissement …. qui ,forcément , n’aura plus que ce délai de 8 jours pour se matérialiser .

Malheureusement , l’ensemble des garabandalistes n’a retenu que cette phrase , imputée à Loli  » Il s’écoulera moins d’un an entre l’Avertissement et le Grand Miracle  » et ferme obstinément l’oreille à toute autre possibilité …. le Père de Baillencourt pourtant maintes fois rappelé de ne tenir compte que de ce qu’ont dit les fillettes au moment des apparitions . Tout le reste , dit lors d’interviews peut-être sujet à interrogation dans le sens où les voyantes n’étaient plus alors dans le temps des révélations , mais faisaient appel à leurs souvenirs .

Aussi , nous vous le redemandons encore et encore :

               – Pourquoi ne pas tenir compte des deux possibilités ?

               – Pourquoi ne pas être prêts pour ces deux éventualités ?

 

Dans le cas de la survenue de l’Avertissement avant l’annonce par Conchita du Grand Miracle , il faut , au minimum , un mois pour que ces associations de ramassage des pèlerins pour le G.M. aient le temps d’envoyer les courriers à tous leurs inscrits , de faire des devis auprès des sociétés de cars , de recevoir les confirmations et envoi d’argent pour la réservation définitive des places etc …Et s’il n’y a que 15 jours entre ces deux évènements , cela sera bien trop juste !!!

MAIS dans l’autre cas de l’annonce du Grand Miracle AVANT la survenue de l’Avertissement …. que pourront alors faire tous ces organisateurs de cars , si sûrs d’eux ? … mais SURTOUT que deviendront tous ces malheureux pèlerins qui n’auront pas d’autre moyen de se rendre à Garabandal … que ces cars …. absents , car non réservés , non affrétés avec un temps qui leur fera cruellement défaut ???

Si nous insistons tant sur cette deuxième , ô combien effrayante hypothèse , ce n’est pas pour vous l’imposer comme étant la seule … mais uniquement pour vous mettre en garde ! Nous vous supplions de penser au moins à une solution de dépannage . Il y va de votre intérêt .

La question n’est pas : qui a tort ?

                                              qui a raison ?

Mais plutôt qui pourra être à Garabandal le jour du Grand Miracle !

L Vierge a bien prédit aux quatre enfants qu’il y aurait peu de monde à Garabandal ce jour-là – Voulez-vous vraiment en faire partie ?!!

 Au sujet de l’évènement qui découragera …. 

Autre point de litige:  » peu de temps avant le grand miracle surviendra un évènement qui découragera les plus fidèles , mais cela ne sera pas imputable à l’attente « …

Pour Christophe Hayère , le fait que l’Avertissement ne soit pas encore arrivé au moment de l’annonce du Grand Miracle ne constitue pas un évènement en soi puisqu’il s’agirait d’une  » non- survenue  » d’un évènement .

Essayons de comprendre autrement cette phrase .

L’Avertissement arrivant dans ce délai de 8 jours serait , à lui seul ,  » l’évènement  » capable de décourager les plus fidèles , nous semble-t-il . Un face à face de notre âme avec son Juge , une comète ( ou tout autre astre ) tournant autour de la terre sans la toucher et dont la queue arrivera à obscurcir le soleil – un arrêt du temps – des tremblements de terre – une chaleur suffocante etc … etc … auront de quoi en impressionner plus d’un !

Il nous faut aussi répéter que Conchita avait dit , à propos de cet Avertissement , que si elle ne connaissait pas la nature du châtiment , elle dirait que l’Avertissement , c’est le châtiment … et qu’elle l’attend , effrayée , à tout instant de nuit comme de jour .

Cela pourrait être un  » évènement  » , bien capable de couper l’envie à quiconque de se promener sur les routes en direction de Garabandal !De tout cela , il faut retenir deux choses :

Partir dès l’annonce du grand Miracle . Il faut au moins 48 h pour quitter maison , affaires et emploi . Cela ne fait arriver que 3 à 4 jours au village de Garabandal , avant le jeudi du Grand Miracle … Mais où est donc le problème ?!

Prévoir un autre moyen de transport que les cars organisés …à moins de trouver des cars partant dès l’annonce (!) . Mais il ne faut pas chercher une autre solution à la dernière minute , c’est MAINTENANT qu’il faut y penser .

                                                             GARABANDAL -

 le plus Grand Miracle fait pour l’humanité , après l’Eucharistie ,

                                                             SE MERITE

Ce ne sera pas un voyage organisé ( comme ceux que nous connaissons en temps de paix ) … nuit complète la veille ….. quartier libre le jeudi matin …. et balade à Loyola au retour !!!! Gardons en mémoire ce qu’a dit la vierge  » Je viendrai dans la tourmente  » …. Quelle que soit la tourmente en question , vous semble t-il judicieux de ne partir que la veille ? Le simple bon sens conseille la prudence de se mettre en route le plus tôt possible !

Comment peut-on faire une confiance aveugle à ce président de l’Association Saint Christophe , qui relève plus d’une centaine de restaurants et dont les commentaires , dignes d’un guide gastronomique , vous invitent à profiter en  » épicuriens avertis  » des plaisirs de la table ? Cela ne correspond pas aux messages d’ exhortation à la pénitence donnés par la Vierge sur la montagne de Garabandal .

En résumé , si vous voulez arriver en retard ou si vous voulez être sûrs de ne même pas arriver à prendre la route …. montez dans les cars de Christophe Hayère ! Que celui qui a du bon sens comprenne …Et ce sera le mot de la fin …

Pèlerin et Raga

paru sur :
http://garabandal.xooit.fr/t168-Conference-sur-Garabandal.htm#p1722

 

Rajout de 28 décembre 2011 :

Année 2012 : année charnière…

Pour l’organisation de votre voyage au Grand Miracle, nous vous recommandons de partir dès que possible et non la veille.
En cas d’explosion de la zone euro, il est à prévoir la fermeture des frontières (?)….
Donc, avis aux Associations Organisatrices de préparer leurs cars et avions en fonction de cette forte probabilité.
Laissez de côté orgueil, amour-propre et susceptibilité qui pourraient bien empêcher tant de pèlerins d’être à ce Rendez-Vous fixé par le Ciel à Garabandal. Prévoyez la possibilité d’avancer votre départ en cas de difficulté sur les routes et aux frontières…

Le but de ce blog a toujours été de diffuser le Message de Notre Dame et les événements annoncés à Garabandal, mais aussi de prévenir, d’aider, de se préparer, de mettre en garde.
Ceux qui croient voir du dénigrement dans nos mises en garde et pleurent sur leur personne n’ont rien compris ; nous n’avons que faire des états d’âme. Nous ne travaillons que pour le Ciel et pour qu’un maximum de personnes soient à Garabandal le jour du Grand Miracle. Que cela soit clair.

2 Réponses à “- Bilan conférence sur Garabandal donnée le 19 11 2011 à Vannes”

  1. Paroissien dit :

    Lorsque j’ai lu que très peu de monde serait présent, j’ai pensé à la deuxième éventualité : un Avertissement pendant la période des huit jours après l’annonce, et pourquoi pas 15 minutes juste avant le Grand Miracle…

    De plus, mon sentiment est qu’il s’agit d’une aventure personnelle, et que les « institutions officielles » n’ont pas vraiment leur place dans cet aventure.

    Alors si en plus il y a un évènement qui empêche les gens de s’y rendre, on imagine que voyager léger sera plus facile que par un convoi d’autocars.

    On peut penser que les média à la recherche de scoop s’y rendraient, ainsi que toutes sortes de personnes, comme des bobos fortunés, qui empêcheraient les plus modestes de passer.

    On peut aussi envisager l’hypothèse que les communistes (antifa et cie) voudront empêcher l’arrivée massive des gens à Garabandal

    C’est un peu triste à dire mais, pour toutes ces raisons, on peut supposer que la meilleure façon de garantir l’arrivée à Garabandal des personnes qui ont la foi, c’est que plus personne n’y croit trop, afin de laisser le champs libre à tous ceux qui viendraient incognito. D’où la deuxième hypothèse d’un Avertissement après l’annonce du Grand miracle.

    Je me pose d’autres questions :

    1) l’évènement qui empêcherait les gens de venir peut-il être propre à chacun ? Par exemple voiture en panne, fracture du tibia, vacances de huit jours pendant l’annonce (les boules…) ?

    2) L’Avertissement serait-il destiné aux Garabandalistes ? Si la deuxième hypothèse est la bonne, l’avertissement s’adresserait plutôt à tous les incroyants, car ceux qui assisteraient au Grand Miracle ne représenteraient que des personnes ayant une foi solide, et très pure, etc.

    Ça peut paraître présomptueux et élitiste mais si le ticket d’entrée est élevé, cela veut dire qu’il faut travailler à sa purification, et surtout rester humble, car seule la miséricorde de Dieu peut nous accorder cette grâce de pouvoir y assister.

  2. Pèlerin dit :

    « Ça peut paraître présomptueux et élitiste mais si le ticket d’entrée est élevé, cela veut dire qu’il faut travailler à sa purification, et surtout rester humble, car seule la miséricorde de Dieu peut nous accorder cette grâce de pouvoir y assister. »

    Vous avez tout résumé dans cette phrase Paroissien. Garabandal n’est pas (uniquement) l’histoire de l’organisation d’un voyage, mais c’est avant tout notre conversion de chaque jour pour répondre aux attentes du Ciel, et notre participation au salut du prochain. Gardons confiance en la Miséricorde de Dieu ; pensons à tous ceux qui aimeraient tant être à Garabandal le jour du GM mais qui vivent à l’autre bout du monde, ou qui sont âgés, malades et handicapés… prions le Seigneur et la Vierge Marie afin qu’Ils nous donnent à tous la grâce de voir ce GM. En attendant, faisons le mieux que nous pouvons (prière, pénitence,charité,etc) pour notre salut et en vue de l’Avertissement (qui sera déjà un « châtiment » aux dires de Conchita). Merci pour votre message plein de bon sens Paroissien !

Laisser un commentaire

 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE