- Paul VI et la diffusion du Message de Garabandal

Posté par Pèlerin le 23 février 2013

Chers amis de la Sainte Vierge,

 (..) Lors de l’audience générale du Saint Père à Saint-Pierre de Rome le 19 mai 1971 (…) j’avais à la main un chapelet de Garabandal (les grains, en forme de coeur, avaient été taillés à la main, dans les branches des Pins des Apparitions).

Une médaille était attachée au chapelet. Elle contenait une parcelle du missel (de Loli) baisé par la Sainte Vierge (une inscription en espagnol le précisait sur cette médaille : « baisé par la Sainte Vierge de Garabandal »)

Lorsque je présentai le chapelet, je donnai avec soin les explications en anglais (que le Saint-Père parle et comprend très bien) ; cependant, ces explications furent répétées en français par M. Gruner.

Le Pape Paul VI accepta avec joie ce chapelet de Garabandal.

Il nous donna à chacun une médaille représentant d’un côté le Baptême du Christ avec cette inscription : « Un Dieu, une Foi, un Baptême » ; sur l’autre côté figurait l’emblème de Sa Sainteté.

Notre Saint-Père prit alors mes deux mains dans les siennes et dit : « Merci, merci beaucoup« .

L’insistance de sa voix et tout ce qu’il nous dit devraient être suffisant pour nous faire comprendre que… nous devons continuer… nous devons continuer… (…)

Maria C. Saraco

- Paul VI et la diffusion du Message de Garabandal dans D- Des prêtres racontent paul-vi-et-maria-saraco-garabandal

 

Nous rappelons ces faits :

Le Pape Paul VI-lors d’une audience- a dit au Père Escalada
qui était accompagné du Supérieur de la Compagnie de Jésus, le Père Pedro Arrupe (1): 

« C’est l’histoire la plus belle de l’humanité depuis la naissance du Christ.
C’est comme
LA SECONDE VIE DE LA TRES SAINTE VIERGE SUR LA TERRE,
et il n’y a pas de mot pour l’en remercier
« .

Lors d’une audience publique en 1966, le Pape Paul VI s’est approché de Conchita et, malgré les tentatives des cardinaux présents pour l’empêcher de l’approcher, il lui a dit :
« Je te bénis et avec moi toute l’Eglise te bénit ! »

Ils ont alors pu discuter tous les deux seuls durant un quart d’heure et c’est à ce moment là que Conchita lui a donné la date du Grand Miracle.

Quelque temps après cet entretien au Vatican (le 14 octobre 1966), Paul VI a supprimé les Canons 1399 et 2318 qui interdisaient de se rendre dans les lieux de pèlerinages non reconnus et d’en divulguer les messages.

Il accorda la bénédiction apostolique à l’œuvre de diffusion des messages de Garabandal le 12 juin 1967.

Le Pape Paul VI a été le seul à témoigner de son attachement aux apparitions.

Aucun de ses successeurs n’a prononcé le moindre mot à ce sujet…

Laisser un commentaire

 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE