- Invalidité de la renonciation de Benoît XVI

Posté par Pèlerin le 8 octobre 2013

Le 11 février 2013 , Benoît XVI déclarait solennellement :

« declaro me ministerio Episcopi Romae Successoris Sancti Petri, mihi per manus Cardinalium die 19 aprilis MMV commissum renuntiare« 

= « je déclare renoncer au ministère d’Evêque de Rome, successeur de Saint Pierre, qui m’a été confié des mains des cardinaux le 19 avril 2005″

Cette renonciation a plongé la majorité des catholiques dans la confusion, l’incompréhension.

Sans commenter ici le pontificat de Benoît XVI, voyons de plus près cette déclaration.

La phrase en latin est inintelligible car elle contient une erreur grammaticale, car « commissum« , qui dépend de « ministère », est complément du verbe renoncer, et devrait être au datif pour concorder ; c’est à dire que Benoît XVI aurait dû dire « commisso« 

La preuve de cette erreur sur l’enregistrement , à 1mn31 :

http://www.youtube.com/watch?v=jJfjo8XxrJM

Dans le droit canon traditionnel tout rescrit, bref ou bulle du pape qui contient une faute de latin est nul. Saint Grégoire VII (Registrum 1.33) déclara nul un privilège accordé à un monastère par son prédécesseur Alexandre II, « en raison de la corruption de la latinité », qui constitue « un signe tout à fait évident ».

La décrétale Ad audientiam du pape Lucius III, qui figure dans le corps du droit canon (Décrétales de Grégoire IX, l. I, titre III, de Rescriptis, c. XI) pose que « la fausse latinité invalide un rescrit du pape ». Le pape interdit de prêter foi à une lettre pontificale « puisqu’elle contient une faute de construction évidente ». La glose (dans le texte officiel corrigé publié sur ordre du pape Grégoire XIII en 1582) explique à ce propos qu’un rescrit du pape « ne doit contenir aucune faute », puisqu’il est « élaboré avec beaucoup de temps ». Une faute de latin constitue une telle présomption de nullité qu’aucune preuve du contraire ne peut être admise.

 

 

4 Réponses à “- Invalidité de la renonciation de Benoît XVI”

  1. Jean-Baptiste dit :

    Wojtyla, Ratzinger et Beroglio n’ont JAMAIS été les vicaires du Christ, car ils enseignent l’hérésie.

    Voyez mes vidéos sur la survie de Paul VI :
    http://fr.gloria.tv/?media=499373 (explication de la date de 1972 du 3ème secret de Fatima, date du discours de Paul VI que vous rapportez)
    http://fr.gloria.tv/?media=459746

    C’est de Paul VI qu’il est question dans plusieurs des prophéties que vous citez.

    http://paulvipapemartyr.over-blog.com/

  2. Jean-Baptiste dit :

    D’accord, merci. Je ne connaissais pas votre forum. Je vais le rejoindre.

    À ce propos, je tiens à vous annoncer le décès de Bonaventure Meyer, homme qui a justement beaucoup contribué à la diffusion des exorcismes. Il est mort mardi. Vous avez peut-être vu l’information sur le site « paulvimartyr ». J’ai pu assister à son enterrement aujourd’hui-même…

    Le combat continue !

  3. Pélerin dit :

    Merci pour l’ information. Vous y étiez donc. C était un grand homme. De là haut maintenant il sait où est Paul VI. Merci de nous avoir rejoints sur le forum. Vous faites un très beau travail en diffusant les exorcismes et prophéties.

Laisser un commentaire

 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE