- Garabandal : pélerinage et… randonnée !

Posté par Pèlerin le 15 septembre 2010

A Garabandal, on peut joindre la randonnée à la prière ! si ! si ! emoticone et vice versa !

Rien ne vous empêche de faire cette randonnée avec votre groupe de pélerinage, ou au moins de dire votre chapelet tout en admirant la création de Dieu car les paysages de la Sierra sont magnifiques….

*** 

Parcours circulaire : départ et arrivée à Garabandal !

Circuit randonnée Garabandal

Distance : 21 km que l’on peut raccourcir d’1km en revenant sur Garabandal.

Difficulté : moyenne. Le plus difficile est la montée dès le départ. Pour les moins habitués de la randonnée, il vaudra mieux faire le parcours en sens inverse que celui proposé ci-dessous.

Dénivellation : 600 m

Il y a des sources tout au long du circuit et d’après les habitants, l’eau est potable.

*

Départ sur la petite place de Garabandal.

cliquer Départ randonnée Garabandal

Face au village, prendre côté gauche ; passer près du jeu de boules puis suivre la piste.

Laisser la première rue la droite (Route de la Castille) et prenez la piste en direction du Sud et qui domine la Rivière Vendul.

A quelques pas de là, vous arrivez à un carrefour, une voie (bétonnée) sur votre droite qui descend du Chemin de Croix – voie dont l’accès est réservé en priorité aux voitures transportant des personnes à mobilité réduite ou âgées jusqu’aux Pins.

cliquer Route handicapés aux Pins

Quand on se retourne, Garabandal….

cliquer Vue de Garabandal

Laissez cette voie droite pour continuer tout droit jusqu’à une nouvelle bifurcation. Il vous semblera plus logique de prendre la voie de droite qui comprend une signalisation… et bien non ! Prenez celle de gauche qui suit la direction de la Rivière Vendul.

cliquer Bifurcation Rio Vendul

Depuis ce chemin qui descend vers la rivière, vous aurez des vues magnifiques sur toute la vallée, et s’il n’y a pas de brume, vous pourrez même apercevoir la mer.

cliquer Garabandal et vue sur la mer

Continuons la descente….. nous arrivons enfin au point le plus bas du parcours, où nous empruntons un pont pour franchir la Rivière Vendul.

cliquer Pont sur le Rio Vendul

C’est alors que débute l’ascension…. avec une dénivellation assez importante… Profitez de la montée pour apprécier le panorama sur la Peña Sagra.

cliquer Sierra Pena Sagra surplombe Garabandal

Vous arriverez alors aux premières Cabanes qui jalonneront tout le parcours… Et pourquoi pas faire un premier arrêt ?…

Bergerie vers Garabandal

*

La route est encore longue… il faut reprendre la montée…. Un carrefour… prenez la voie à droite.

Vous arriverez vite dans une zone de paturages appelée « Braña Navas ». Profitez de l’eau de la fontaine….

Cabana de Braña Navas

Mais la montée n’est pas finie…. le long du chemin, bosquets de hêtres et de chênes.

En haut de la montée, nouvel arrêt…. cette fois-ci pour se reposer et se restaurer.

*

Reprendre le chemin… vous arriverez au Col d’Abellan (1017 m) où vous attend un panneau indicateur des sommets de la Chaîne de Peña Sagra.

Montes de la sierra Peña Sagra à Garabandal

Carrefour au col de Cabellan

Au Col, la route redescend tranquillement et vous conduit à un carrefour : un chemin conduit aux villages de La Lastra y Tudanca…

La Lastra et Tudanca

… un autre vers Polaciones par le Col Collado del Potro ; prendre le chemin de droite en direction de Garabandal. Il reste encore 12 km à parcourir mais le plus difficile est fait. On aperçoit alors toute la piste à suivre jusqu’au village.

chemin du retour vers Garabandal

Le chemin traverse la Chaîne de la Peña Sagra, des ravins nés de la fonte de glaciers, dont la végétation se compose de fougères, de bruyères et de houx et par-ci par-là des bosquets de hêtres et de bouleaux (surplombant les ravins).

Lors de la descente, vous croiserez le pont de la Braña, les cours d’eau Carro et Yunca et le précipice de Manguerra.

Cours d'eau de Yunca

Avant d’arriver au Yunca, vous croiserez un étrange menhir…

Menhir vers Garabandal

Vous croiserez d’autres routes en direction de la Fuente Mesa Las Lámparas, de Cornón de Peña Sagra y au Mirador de la Carizosa. Continuez sur la piste qui descend jusqu’à arriver aux Cabanes des Invernales de Tanago.

Paturages de Tanago

La descente continue pour arriver à la vallée de la Rivière Sebrando, elle aussi dédiée aux bergeries et paturages….

Paturage de Sebrando

Vous arriverez enfin à une route goudronnée… là vous aurez une décision à prendre… soit continuer par la route entre Cosio et Garabandal, soit prendre une déviation qui vous semblera difficile mais qui au final vous permettra d’arriver par le haut de Garabandal. Prendre cette déviation vous permettra aussi de gagner 1km !

route Garabandal

 

Par contre si vous choisissez la route, vous rencontrerez alors le monument de la mère de l’Emigrant…

Monumento Madre del Emigrante Garabandal

***

21 km de randonnée et quelques ampoules…. mais ça en vaut la peine !

Pour ceux qui souhaiteraient faire ce parcours en voiture…. attention, la voie n’est pas large !

***

Publié dans J- Infos Divers | Pas de Commentaire »

- L’événement qui découragerait d’aller au GM

Posté par Pèlerin le 8 septembre 2010

« Un jour, peu de temps avant le Miracle,
surviendra un événement qui provoquera de
nombreuses désertions
parmi les fidèles de Garabandal
;
mais ces désertions ne seront pas dues au retard excessif du miracle ».

*

Notre Dame a annoncé que peu de temps avant le Grand Miracle, un événement découragerait les fidèles de se rendre à Garabandal. Quel événement pourrait donc décourager des fidèles qui croient et attendent les événements depuis 50 ans ? il faut que cet événement soit grave au point de les dissuader de prendre la route ou qui ébranle ce qu’ils ont toujours cru.

**

Plusieurs possibilités se présentent

Tout d’abord la condamnation de Garabandal par Rome ?
Cela semble quasiment impossible car le dossier est toujours au Vatican, en attente des événements pour porter soit une condamnation, soit une reconnaissance. A moins que l’Eglise, après 50 ans d’attente, se décide à porter un jugement officiel ?…

*

La condamnation d’un autre lieu d’apparitions ?
Une commission d’enquête a été ordonnée par Benoît XVI au sujet de Medjugorje. Une condamnation dissuaderait-elle les fidèles de Garabandal de se rendre au Grand Miracle ? Non !
Car les «
 garabandalistes » en général ne croient pas en Medjugorje dont les messages vont à contre- sens de ceux de Garabandal.

*

Alors une guerre civile ?
Une guerre est toujours possible mais cette guerre serait plus susceptible de débuter au moment où l’Avertissement se produira («
 au plus fort de la tourmente »), donc pas au moment du Grand Miracle (à moins que les deux soient très proches l’un de l’autre). D’autre part, la guerre civile devrait être générale dans chaque pays pour empêcher les fidèles de toutes provenances de se rendre à Garabandal. Et donc, une guerre mondiale pourrait à la rigueur décourager les plus fervents…
Ou, tout simplement , une insurrection dans le pays basque espagnol, selon une prophétie de la Vierge à Guipuzcoa :  » il y aura des troubles dans le pays basque quand les gens courront à la montagne voir le signe « ….

*

Autre possibilité…. L’absence voire la mort d’un des protagonistes lié au Grand Miracle ?..
On sait que la mort de Mari Loli en 2009 avait déconcerté nombre de garabandalistes qui s’étaient imaginé (par erreur) que les 4 voyantes devaient être présentes pour le Grand Miracle… ce qui n’était écrit nulle part!

Alors, Conchita ?.. il semble que ce soit impossible puisqu’elle doit donner la date du Grand Miracle 8 jours avant , même si…. avec la permission de la Sainte Vierge, elle a pu confier la date à d’autres personnes de l’Eglise…

Le jour du Grand Miracle doivent se produire (prédit par Conchita) la guérison de 4 personnes (ce qui ne compte pas bien sûr tous les pélerins venus le jour même avec foi). Joey Lomangino, l’aveugle américain, compte parmi les quatre. La Sainte Vierge a annoncé lors d’une locution à Conchita qu’il retrouverait la vue le jour du Grand Miracle. Mais, il reste impensable de croire que cette guérison ne puisse se réaliser comme nous l’attendons, dûe par exemple à une impossibilité pour Joey de prendre l’avion pour Garabandal , ou à un état de santé aggravée ?.. il faudra se méfier aussi des rumeurs ou faux bruit de la mort prématurée de Joey, destinés à troubler les garabandalistes facilement destabilisables…. Souhaitons simplement à Joey de retrouver la vue le jour du Grand Miracle !

*

Dernière possibilité… que l’Avertissement ne soit pas survenu au moment de l’annonce par Conchita ?…
L’Avertissement devrait survenir moins de 12 mois avant le Grand Miracle. Or, le péché du monde étant si grand, ne pourrait-on imaginer que les deux événements se suivent de très près pour un rappel à l’ordre plus convaincant et à la mesure de l’état de notre pauvre monde…. jusqu’à 12 mois d’écart entre l’Avertissement et le Grand Miracle peut vouloir dire aussi bien 6 mois, 3 mois, 15 jours, 2 jours…..
Certains objecteront que la Sainte Vierge parle d’événement…. alors ce «
 non-événement » à l’heure de l’annonce par Conchita 8 jours avant pourrait-il être considéré comme « événement» ?..

A vrai dire , ce non-évènement en serait bien un.(si Conchita ne connaissait pas la nature du Châtiment , elle dirait que l’Avertissement en est un ! )…. cela pourrait donc signifier un Avertissement pour certains sur la route de Garabandal et pour d’autres, pas de déplacement car l’Avertissement ne serait pas venu au moment de l’annonce….
Face au «
 non » événement, il se pourrait qu’alors les gens ne croient plus au Grand Miracle à venir et n’écoutent pas l’annonce de Conchita….

N’oublions pas que le Christ lui-même a dit à Conchita , lors d’une locution (à Pampelune, en1966 ) :
« Quiero decirte , Conchita que antes del milagro, sufriras mucho pues habra pocos quienes te crean, tu misma familia creeran les ha engañado » (cf. journal de Conchita)
« Je veux te dire, Conchita, qu’avant le Miracle, tu souffriras beaucoup car peu te croiront, ta famille elle-même croira que tu les a trompés« 

En effet , une annonce du Grand Miracle , de la part de Conchita, sans la survenue de l’Avertissement en ferait douter plus d’un ! Il va de soi que nous préfèrerions tous que l’Avertissement arrive quelques temps avant pour toucher le maximum de gens et les inciter à se rendre à Garabandal pour le jour du Grand Miracle …Cette hypothèse est de loin la préférable…mais nous ne pouvons pas occulter pour autant la seconde, à savoir, une annonce sans Avertissement !

*

Rappelons au passage cette prophétie :

« Un jour, peu de temps avant le Miracle,
surviendra
un événement qui provoquera de nombreuses désertions
parmi les fidèles de Garabandal
;
mais ces désertions ne seront pas dues
au retard excessif du miracle »

Alors faudrait-il comprendre :

« mais ces désertions seront dues au retard excessif de l’Avertissement » ?…

*

C’est le seul grand Miracle, prélude de la Fin des temps , il n’y en aura pas d’autre pour les hésitants et retardataires ! Pourquoi ne pas laisser toutes les chances de notre côté ?

***

L’événement qui doit décourager les fidèles de se rendre pour le Grand Miracle ne figure peut-être pas parmi ces possibilités. Quoi qu’il en soit, ne vous laissons pas décourager. Tenons-nous prêts à partir dès l’annonce 8 jours avant…Plus tôt nous partirons, de 24 à 48 h après l’annonce… plus nous éviterons les écueils que le Malin ne manquera de mettre sur notre chemin (surtout si l’Avertissement n’est pas encore survenu ! )…que seraient donc quelques jours supplémentaires d’inconfort en rapport avec ce plus grand Miracle , après l’Eucharistie, promis par Dieu au monde ?
Ne nous laissons pas influencer par une quelconque annonce qui nous semblerait être en contradiction avec les prophéties, ou par une annonce de dissuasion de prendre la route, ou autre….
Restons fermes ; le Ciel nous invite à nous rendre à Garabandal pour le Grand Miracle ; faisons en sorte d’y être !
Pour y être…il ne suffit pas de dire « je verrai le moment venu » ; il nous faut mériter ce grand Miracle !
La « Providence » n’est pas de ne rien préparer et d’attendre que les saints anges nous transportent là-haut ! La plus élémentaire des sagesses consite à préparer le minimum nécessaire pour camper quelques jours, pour programmer voiture et chauffeurs … pour ne plus avoir à s’occuper de ces détails dès l’annonce par Conchita…. et non, comme le conseillent certains sites garabandalistes, d’attendre la survenue de l’Avertissement pour commencer à acheter le matériel nécessaire…

Après tout, dans l’Evangile, seules les Vierges sages qui avaient préparé leur réserve d’huile, ont pu suivre l’époux à l’ouverture de la porte ….!

 ***

21 janvier 2011  
Depuis cet article, nous en avons publié un autre concernant
un  événement grave peu de temps avant le Grand Miracle
(attention il n’a rien à voir avec l’événement heureux dans l’Eglise prophétisé pour le jour du GM).

Nouvel article à lire ici.  

*

 Avant de partir pour le Grand Miracle, prévoir…

En route !TenteEn route pour Garabandal !ChapeletNourriture pour le séjourBonnes chaussuresVêtements confortables et chaudsAppareil photo ou camescope

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs, J- Infos Divers | 2 Commentaires »

- Croire ou ne pas croire aux Apparitions Mariales ?

Posté par sexto le 1 septembre 2010

 » Il ne faut pas croire aux apparitions…Ce n’est pas un dogme de Foi…c’est de la superstition…ce n’est digne d’un esprit moderne !

Combien de fois n’avons-nous pas entendu ces phrases , devenues comme un cliché , par lesquelles des catholiques  » évolué  » de tout genre cherchent à détourner les âmes simples de ce qu’ils appellent la  » naïveté des ignorants  » .

Cependant , ouvrons l’Evangile :  » Béni sois-tu , Père , dit Jésus , de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux prudents , alors qu’elles se découvrent aux petits ; oui , Père , je te rends grâces de ce qu’il en soit ainsi selon ton bon plaisir  » ( Matthieu XI-V 25-30 ).

Laissons donc les sages à leur sagesse , et cherchons dans la simplicité de notre cœur , à découvrir si les choses que nous avons vues et entendues à Garabandal ne cachent pas quelques-uns de ces secrets qui ne sont réellement compris que par les « petits « 

Ces lignes ne s’adressent donc qu’aux âmes assez humbles pour se dépouiller de leurs préjugés en face de faits merveilleux , assez fortes pour les examiner froidement à la lumière de leur raison éclairée par la Foi , sans emballement irraisonné , mais aussi sans respect humain .

Il est certain que les apparitions mariales ne sont nullement des dogmes de Foi au sens strict du mot . Mais il est non moins certain que si , vraiment , la Vierge se donne la peine d’apparaître sur cette terre , ce serait une bien grande indélicatesse envers Elle de ne pas s’enquérir humblement des motifs de sa visite , de ne pas l’accueillir avec amour .

Et si , comme en certaines apparitions du passé , elle nous exprime des craintes , en nous rappelant que nos péchés offensent trop violemment la justice divine , n’est-ce pas une suprême imprudence de ne pas l’écouter ?

Peut-être ne pèche-t-on pas contre la Foi en ne croyant pas aux apparitions mariales ; mais qui dira si , en certains cas , on ne pèche pas contre l’amour , la reconnaissance , la piété , la délicatesse à l’égard de la Vierge , ou , tout simplement contre la plus élémentaire prudence chrétienne et humaine ?

Certes , si l’Evangile n’était pas ce qu’il est , il paraîtrait logique que les révélations divines soient réservées au Pape , aux évêques , aux docteurs et aux théologiens de l’Eglise .

Il n’est pas exclu d’ailleurs , évidemment , que les membres de la hiérarchie , individuellement , et à la mesure de leur humilité et de leur petitesse intérieure , ne puissent être plus éclairés que d’autres par un mode de connaissance charismatique surnaturel .Mais leur mode de connaissance normal est l’exercice de la raison éclairée par la Foi .

Cela dit , il reste que , dès l’origine du christianisme ce sont d’humbles bergers et non les membres du sacerdoce juif qui reçurent de l’Ange de Bethléem l’annonce de la Nativité .De nos jours , quand il s’agit d’apparitions reconnues par la suite et approuvées par l’Eglise ce sont encore souvent des bergers , de jeunes enfants , qui reçoivent la première révélation d’un message .

Et de même qu’à Bethléem pour Jésus , il arrive qu’un ange soit chargé de préparer ou d’annoncer la venue de la Reine du Ciel . Ce fût le cas à Fatima ; il s’est reproduit à Garabandal .

M.Laffineur ( L’Etoile dans la montagne )

Le contenu de tout message d’apparition doit être authentique et conforme à la saine doctrine de l’Eglise .Cette clause est parfaitement satisfaite à Garabandal , les messages reçus par les quatre fillettes étant l’écho de l’Evangile et l’illustration de la tradition .

Publié dans D- Des prêtres racontent, J- Infos Divers | Pas de Commentaire »

- Mise en garde

Posté par Pèlerin le 28 août 2010

 

Entre histoire du temps des Apparitions, prophéties annoncées entre 1961 et 1965 et ce qu’on a fait dire à Conchita des années plus tard… il est parfois difficile de faire le tri et certaines informations ont même porté préjudice à la crédibilité de Garabandal.

L’Abbé de Bailliencourt a recommandé de s’en tenir aux prophéties de l’époque des Apparitions. Sagesse et prudence !

J’ai eu confirmation aujourd’hui d’une recommandation d’extrême prudence vis à vis d’un indice concernant le Grand Miracle, par le Président du Centre d’Information sur Garabandal (basé à Caen), Monsieur Lucas (centre créé par l’Abbé de Bailliencourt !) 11 Rue de Cambes, 14000 CAEN. N’hésitez pas d’ailleurs à le joindre et à vous abonner à son superbe bulletin : le Messager de Notre Dame.

Ainsi, les jours derniers, j’ai mis en ligne une étude sur le « jeune martyr de l’Eucharistie« . Or, dans les indices, il en est un qui ne date pas du temps des Apparitions (il s’agit de la période du Grand Miracle).
J’ai dû modifier quelque peu l’étude qui reste bien sûr une réflexion personnelle et non une certitude ! Le but était aussi de vous faire découvrir l’histoire de la Bienheureuse Imelda… morte d’Amour pour Notre Seigneur.
N’hésitez pas à relire l’article corrigé.

 C’est pour cette raison qu’il est primordial de ne s’intéresser qu’aux Messages et Prophéties annoncés à Garabandal, et non aux rumeurs ou pseudo-prophéties qui parlent de Garabandal à notre époque. C’est l’unique moyen de ne pas faire fausse route et il en va de la qualité des informations qui restera notre priorité sur le blog.

 Pélerin.

 

 

Publié dans J- Infos Divers, K- Billets d'humeur | Pas de Commentaire »

- Des événements à notre porte…

Posté par Pèlerin le 28 juillet 2010

La Sainte Vierge est apparue à San Sebastian de Garabandal (Espagne)

avec des MESSAGES  pour le monde et l’annonce de 3 événements.

Notre Dame du Mont Carmel à Garabandal

« Il faut faire beaucoup de sacrifices , faire beaucoup pénitence.
Visiter souvent le Saint Sacrement.
Mais avant tout, il faut être très bons.
Si nous ne le faisons pas, viendra un châtiment.
Déjà la coupe est en train de se remplir :
Si nous ne changeons pas, le châtiment sera très grand. »
                   (18 octobre 1961)
                                       

                                            « Comme on n’a pas accompli et comme on n’a pas fait connaître
                                                          beaucoup au monde mon message du 18 octobre,
                                                         Je veux vous dire que celui-ci est le dernier.
                                                         Auparavant la coupe de la colère divine se remplissait ;
                                                         Maintenant, elle déborde.
                                                         Les cardinaux, évêques et prêtres marchent nombreux
                                                         sur le chemin de la perdition et entraînent avec eux beaucoup plus d’âmes.
                                                         A l’Eucharistie, on donne sans cesse moins d’importance.
                                                         Vous devez faire les efforts pour éviter la colère de Dieu qui pèse sur vous.
                                                         Si vous lui demandez pardon, avec des âmes sincères,
                                                         Il (Dieu) vous pardonnera.
                                                         Moi, votre Mère, à l’intercession et par l’intermédiaire de Saint Michel,
                                                         Je peux vous dire qu’il faut que vous vous amendiez.
                                                         Déjà, vous êtes dans les derniers avertissements.
                                                        Je vous aime beaucoup et je ne veux pas votre condamnation.
                                                        Priez-nous sincèrement, et nous vous exaucerons.
                                                        Vous devez vous sacrifier davantage. Méditez la passion de Jésus ».
                                                                                    (18 juin 1965)

La Sainte Vierge annonce 3 événements pour le monde (cliquer)

L’AVERTISSEMENT (phénomène astral, sorte de mini-jugement personnel)

Le GRAND MIRACLE à Garabandal (Espagne) ; un signe restera jusqu’à la fin du monde.

Le CHATIMENT (si le monde ne se convertit pas malgré l’Avertissement).

 

Les Apparitions de Garabandal n’ont jamais été condamnées par l’Eglise
En fait, l’Eglise attend la venue des événements annoncés pour reconnaître (ou non) Garabandal. 
Quant aux messages, pas de censure ecclésiastique :
par différentes notes, les évêques ont confirmé qu’ils respectent la doctrine de l’Eglise
et exhortent les fidèles à la pratique des Sacrements, de la Charité, de la Pénitence, etc.
Lire la rubrique « position de l’Eglise » en haut de page.
 

Le monde a rejeté Dieu et « la coupe déborde » …
Aujourd’hui, il ne s’agit plus de se préparer… mais d’être prêts !
 Regardons autour de nous…
Crise de l’Eglise, confusion, apostasie, lois contre la vie, destruction de la famille,
conflits sociaux, crise économique, guerres et révolutions,
cataclysmes, dérèglement de la nature, etc.

 Ainsi disait St Alphonse de Liguori :
« Une affaire dépasse en importance toutes les autres:
 c’est l’affaire de notre salut éternel;
 
il y va de notre fortune ou de notre ruine éternelle.
 
Impossible, en effet, d’échapper à l’une de ces deux alternatives:
 
nous sauver ou nous perdre pour toujours,
 
mériter une éternité de joies ou une éternité de supplices,
 
vivre à jamais heureux ou malheureux. »

Les voyantes de Garabandal

Publié dans G- Hors de l'Eglise, point de Salut !, J- Infos Divers | 1 Commentaire »

123456
 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE