- François et les Tradis

Posté par Pèlerin le 23 février 2015

Article du Blog de Yves Daoudal retranscrit dans son intégralité.

http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2015/02/20/francois-et-les-tradis-5563274.html

FRANCOIS ET LES TRADIS

François a reçu hier le clergé de Rome. Le compte rendu de l’agence Zenit en anglais s’étend longuement sur ce que le pape a dit à propos de la liturgie. Notamment la « forme extraordinaire », et le motu proprio Summorum Pontificum :

Le Pape François a expliqué que ce geste de son prédécesseur, « un homme de communion », avait l’intention d’offrir « une main courageuse aux lefebvristes et traditionalistes », ainsi qu’à ceux qui voulaient célébrer la messe selon les rites anciens. Ce qu’on appelle Messe tridentine, a dit le pape, est une « forme extraordinaire du rite romain », celui qui a été approuvé à la suite du concile Vatican II. Ainsi elle n’est pas considérée comme un rite distinct, mais comme une « forme différente du même rite ».

Cependant, le Pape a noté qu’il y a des prêtres et des évêques qui parlent d’une « réforme de la réforme ». Certains d’entre eux sont « saints » et parlent « de bonne foi ». Mais « c’est une erreur », a dit le Pape. Il a ensuite évoqué le cas de certains évêques qui ont accepté des séminaristes traditionalistes qui avaient été chassés d’autres diocèses, sans rechercher des informations sur eux, car « ils présentaient très bien, très pieux ». Ils furent ensuite ordonnés, mais il se révéla plus tard qu’ils avaient « des problèmes psychologiques et moraux ».

Ce n’est pas habituel, mais ça « arrive souvent » dans ces milieux, a souligné le pape, et ordonner ce type de séminaristes c’est comme placer « une hypothèque sur l’Eglise ». Le problème sous-jacent est que certains évêques sont parfois accablés par « le besoin de nouveaux prêtres pour le diocèse ». Par conséquent, le discernement approprié parmi les candidats n’est pas fait, et parmi eux certains peuvent se cacher des « déséquilibres » qui se manifestent ensuite dans les liturgies. En fait, la Congrégation des évêques, a poursuivi le Pontife, a dû intervenir auprès de trois évêques sur trois de ces cas, bien qu’ils ne soient pas produits en Italie.

Je préfère ne pas commenter, car je crains que, bien que je ne sois pas séminariste, on me trouve quelque peu déséquilibré… Car ça arrive si souvent dans ces milieux…

Mais on aura remarqué évidemment la pique contre Benoît XVI, qui est sans doute « saint » et de « bonne foi » mais qui se trompe sur la liturgie… (Parce que François est devenu subito un maître en la matière…)

L’autre grand sujet abordé dans cette rencontre, si l’on en croit Zenit, c’est la question posée par le Père (?) Giovanni Cereti, qui enseigne dans diverses facultés de théologie, et qui « a reçu une dispense après s’être marié » – dispense du célibat sacerdotal, et de toute activité sacerdotale.

D’abord Zenit nous précise que le Père (?) Giovanni Cereti est l’auteur d’un livre « dans lequel il établit que pendant le premier millénaire les gens en situation d’adultère étaient réadmis dans la communauté après une période de pénitence et pouvaient recevoir la communion en étant de nouveau mariés ».

Bien sûr, il fallait qu’il soit là, puisque c’est l’obsession de François. Zenit oublie simplement de rappeler que ce livre, opportunément réédité en 2013, a été publié en 1977, et qu’il fut immédiatement démoli par un spécialiste de la question, le Père jésuite Henri Crouzel (par ailleurs spécialiste d’Origène et d’orientation quelque peu progressiste, mais historien rigoureux).

Mais le Père (?) Giovanni Cereti a plusieurs cordes à son arc pourri. Sa question, plus tordue encore, était de savoir si à l’avenir les prêtres qui ont obtenu une dispense pourront de nouveau célébrer la messe… En bref, pour avoir des prêtres mariés, il suffirait que les prêtres se marient, demandent une dispense du célibat, et, munis de leur dispense, demandent de célébrer de nouveau la messe et les autres sacrements…

« C’est un problème qui n’a pas de solution facile », a répondu le pape. Ajoutant bien sûr que cette question lui tient à cœur, à lui et à l’Eglise. (C’est là qu’il y a des jours où je me demande si je fais bien partie de la même Eglise.)

Publié dans K- Billets d'humeur | Pas de Commentaire »

- Une interview de Conchita

Posté par sexto le 11 décembre 2012

                Une interviews de Conchita en 1973

   Que faut-il en penser ?

Mystère , mystère !

Trois compères , d’un âge certain , fort sympathiques et au demeurant , très sincères , discutaient au coin d’un feu de sujets concernant la religion et plus précisément , d’apparitions et de révélations .
En guise de plaisanterie , la prophétie des Mayas , de la montagne sacrée de Bugarach , des pyramides d’Egypte etc , etc ….n’eurent droit qu’à un sourire unanime qui en disait long sur le sérieux de ces révélations , pourtant mondialement connues à l’heure actuelle .
Vinrent ensuite les prophéties concernant la Salette et Fatima . Ce n’était plus la même chose ; les esprits s’échauffaient et le désaccord devenait manifeste ;
Le feu commençait pourtant à s’éteindre quand l’un des 3 compères prononça le mot de Garabandal .
Alors-là , branle-bas de combat . C’était à qui voulait avoir raison .

 

Le septique des trois , ( et ils sont de plus en plus nombreux ! ) , disait :
 » J’y croyais beaucoup . J’en ai parlé tout autour de moi . J’ai même réussi à convaincre ma femme et mes enfants . j’assistai à toutes les conférences sur ce sujet . Je passais des heures sur les sites d’Internet qui en parlent maintenant d’une manière étendue . Bref , j’étais très emballé . Mais voilà , 50 ans ont passé et toujours rien à l’horizon . Peu à peu je suis devenu septique et j’en viens à me dire : si tout cela était faux … »

Le négationiste , ( ceux – là sont maintenant légion ! ) , souriait dans sa barbe tout en cherchant à nous convaincre de son point de vue :
 » Mais comment peut-on encore croire à de telles affabulations au 21ème siècle ! Vous savez , comme moi , que les fillettes avaient menti , qu’elles niaient même avoir vu la Vierge , que l’une d’entre elles avait eu subitement une perte de mémoire devant son évêque et que , jusqu’à ce jour , l’une des quatre nie farouchement avoir vu la Vierge . parfois même , elles simulaient une apparition . Tout cela ne me parait pas très sérieux « 

Le plus mordu des trois ( une espèce en voie d’ extinction ! ) contre-attaqua vigoureusement :
 » Tout ce que vous dites-là est vrai . Mais où est le problème ? La Vierge Elle-même avait pris soin de les prévenir ; n’avait-Elle pas annoncé que les enfants seraient grands alors , que presque plus personne n’y croirait et que la confusion régnant entre les 4 fillettes d’alors serait à l’image de celle qui régnerait dans l’Eglise ? Mon problème à moi est tout autre . J’ y crois comme au premier jour et je dirai même de plus en plus . Je ne m’explique pas toutefois pourquoi Conchita disait dans une interview en 1973 , que le jour du Grand Miracle arrivera bientôt , elle qui connaît la date avec précision . 40 ans après … toujours rien . Bientôt ne veut donc plus rien dire , à moins que … ? Par ailleurs elle dit aussi : j’y pense parfois comme à quelque chose d’imminent et parfois à quelque chose de lointain .Imminent – lointain – bientôt …il y a là vraiment de quoi se poser des questions . Et pourtant Conchita ne ment pas et la T.S.Vierge encore moins .

Comment donc résoudre cette équation à trois inconnues ?
J’en arrive maintenant à me dire que cette énigme est tout simplement voulue par le Ciel . De même que Conchita , pourtant bien décidée à communiquer la date du Grand Miracle à son évêque , a subitement eu un trou de mémoire en arrivant à l’évêché …. mémoire qu’elle retrouva aussitôt à sa sortie . Alors il est possible que le Ciel permette que Conchita ait aussi  » un trou de mémoire  » de même nature qui ira sans doute jusqu’aux 8 jours qui précèderont le Miracle ? Dans de telles conditions elle-même demeure effectivement dans une attente quasi permanente ;simple hypothèse …. néanmoins basée sur des faits analogues réels , que l’intéressée elle-même ne pourra nier . D’autres hypothèses sont , bien entendu , plausibles , voire même aucunes
Quoi qu’il en soit , mystère ou pas , le jour de l’annonce je serai du voyage ! « 

Et la discussion s’arrêta là … Qui vivra , verra !

Cette interview nous amène à penser à l’importance de ce futur grand Miracle , puisque même nos ennemis jurés sont logés à la même enseigne que nous autres , les humains .
En l’an 1 de notre ère , un évènement analogue , certes plus important , s’est produit . Là aussi le secret a été bien gardé puisque notre ennemi commun ne l’a réalisé vraiment qu’en l’an 33 . Cela lui a été mystérieusement caché . il en est peut-être de même pour le Grand Miracle .
Car ne l’oublions pas , ce MIRACLE , sauf privilège particulier ( en l’occurrence l’Avertissement ) , devrait tous nous faire mourir de joie , comme ce fût le cas pour un certain jésuite connu sous le nom de Père Andreu .
Pas étonnant dès lors , que compte tenu de notre faiblesse , le Ciel ait cru devoir prendre les grands moyens pour venir au secours de sa messagère .

Secret … secret … quand tu nous tiens !

Publié dans H- Les voyantes, K- Billets d'humeur | Pas de Commentaire »

- Fidèles de la FSSPX : réveillez-vous !

Posté par Pèlerin le 30 mai 2012

L’heure est grave. Des prêtres de la FSSPX vont jusqu’à interdire aux fidèles de lire les infos sur le net, de lire les courriers échangés entre les évêques, de s’informer sur l’avancée des discussions et sur le contenu du statut canonique proposé par Rome, etc. Ils n’ont qu’un seul droit, payer et se taire. Où est la charité dans ce procédé ?

Alors, voici un bref résumé de la situation qui n’est pas reluisante, il faut bien le dire, malgré ce que la plupart des sites et forums de la Tradition laissent entendre.

___________

 

1/ Echange de courriers entre 1 + 3 évêques :
http://garabandal.xooit.fr/t931-Courriers-entre-Mgr-Fellay-et-les-3-autres-eveques.htm

 

2/ Citant l’exemple de Jeanne d’Arc, en ce week-end de la Pentecôte, l’abbé de Cacqueray a affirmé que « si elle n’avait pas cru à ses voix, elle aurait pu éviter sa mort atroce, et nous serions tous protestants ».
« Si Mgr Lefebvre avait été moins amoureux de la foi catholique, il aurait peut-être pu éviter l’excommunication », a-t-il ajouté.
http://garabandal.xooit.fr/t993-Un-beau-discours-l-Abbe-de-Cacqueray.htm

 

3/ Devenir des prieurés, nomination des évêques (Contenu du statut canonique offert par Rome)…
1.- El Papa decidirá quienes serán los obispos de la FSSPX que reemplazarán a los que salgan o no quieran llegar al acuerdo. Estos obispos serán libres para irse y serán reemplazados.
Le Pape décidera et nommera les évêques de la FSSPX qui remplaceront ceux qui préfèrent quitter ou refusent l’accord. Ces évêques seront libres de partir et seront remplacés.
2.- No se permiten nuevas construcciones sin la aprobación del obispo diocesano.
Interdiction de réaliser de nouvelles construction sans l’approbation de l’évêque diocésain.
3.- Los edificios que tengan menos de tres años deberán ser cerrados, los que tengan más de tres años quedarán en funcionamiento.
Les édifices de moins de trois ans devront être fermés, les autres continueront à fonctionner.
4.- Monseñor Fellay dijo que el Capítulo General no será para discutir la aceptación del acuerdo, sino simplemente para tomar conocimiento de cuáles serán los nuevos Estatutos de la FSSPX conforme al acuerdo canónico con Roma.
Monseigneur Fellay a dit que le Chapitre Général ne se tiendra pas pour discuter l’acceptation de l’accord, mais simplement pour prendre connaissances des nouveaux statuts de la FSSPX en conformité avec l’accord canonique avec Rome.

http://garabandal.xooit.fr/t994-Contenu-du-statut-canonique-offert-par-Rome-a-la-FSSPX.htm

 

4/ Des fidèles anglais écrivent à Mgr Fellay (très beau courrier ; dommage que les Français ne fassent pas de même).
http://garabandal.xooit.fr/t996-Des-fideles-de-la-FSSPX-ecrivent-a-Mgr-Fellay.htm

 

5/ Après l’excellente et sage réaction des Anglais, nous vous rappelons ce lien (américain) où vous pouvez soutenir les prêtres et évêques qui refusent le ralliement en signant la pétition sur :
http://garabandal.xooit.fr/t979-PETITION-NON-au-ralliement-de-la-FSSPX.htm

ou directement sur : http://www.savesspx.com/

 

6/ Tout le monde attendait le « miracle » pour la Pentecôte mais la réponse de Benoît XVI n’est pas venue.
Alors, quand ?
Force est de constater que des scandales éclaboussent Rome (sans compter les meurtres non résolus au Vatican depuis quelques années, le dernier étant révélé par Dom Amorth prêtre exorciste du Vatican). Benoît XVI reporte le « miracle » de l’annonce après ses vacances, selon un journal allemand :
http://garabandal.xooit.fr/t988-Reponse-de-Benoit-XVI-a-Mgr-Fellay.htm

 

7/ Sermon de l’Abbé Chazal :

http://garabandal.xooit.fr/t1007-C-est-la-guerre-l-Abbe-Chazal-de-la-FSSPX.htm

Fidèles de la FSSPX, réveillez-vous !
« Les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre l’Eglise » : oui, l’Eglise a besoin de nous tous. Nous avons besoin de (vrais) prêtres pour continuer à nous donner les (vrais) sacrements et enseigner le (vrai) catéchisme à nos enfants. Il en va du salut des âmes.

A Garabandal, Notre Dame a dit : « Cardinaux, évêques et prêtres vont nombreux sur le chemin de la perdition et entraînent avec eux beaucoup plus d’âmes« . Nous pouvons encore faire quelque chose… Transmettez ces informations autour de vous.

Si peu de sites en France (pour ne pas dire aucun mis à part les sites sédévacantistes) tirent la sonnette d’alarme. Le monde est aveuglé. La Sainte Vierge a besoin de nous tous pour alerter les âmes endormies ou tièdes.
Ecône et ses prieurés sont les derniers bastions de l’Eglise Catholique et doivent le rester pour le salut des âmes. C’est l’oeuvre de Mgr Lefebvre qui permettra de préserver la Vérité et de sauver les âmes. Rome est dans l’apostasie.

St Pie X, priez pour nous !
Mgr Lefebvre, priez pour l’Eglise, priez pour vos évêques et vos prêtres, priez pour nous.

 

 

Publié dans K- Billets d'humeur | 2 Commentaires »

- Accomplir la divine volonté plutôt que satisfaire sa curiosité !

Posté par Pèlerin le 7 décembre 2011

… Après les extases, (les fillettes) ont eu à endurer combien d’interrogatoires, de pièges humiliants et de tracasseries odieuses de la part du clergé, ennemi de la surnaturalité des apparitions en raison de l’aspect pénitentiel des messages :

« Il faut faire beaucoup de sacrifices, faire beaucoup pénitence ».

« A l’Eucharistie, on donne sans cesse moins d’importance ».

A elles seules ces deux lignes résument bien toute l’importance de la vie chrétienne que la Sainte Vierge est venue nous rappeler à nous tous et pas seulement aux voyantes.
En effet ce qui continue à faire souffrir, encore maintenant, les voyantes devenues adultes : c’est de constater que peu de personnes mettent en pratique le contenu des messages de notre Mère céleste.

 

Ainsi, combien pensent surtout à chercher la date du Grand Miracle ?
Combien désirent connaître s’il y a du nouveau au sujet des voyantes ?
Combien se préoccupent, avant tout, du moyen de se rendre au miracle ?
Combien s’en remettent dans les mains de Dieu afin d’y pourvoir ?
Combien demandent à Notre Dame la grâce de la vision du miracle ?
Combien pensent à prier pour les voyantes afin de les aider ?

Il nous est facile de toujours nous confier aux promesses venant du Ciel, telles les paroles que Jésus a dites à Conchita :

« C’est Moi qui ferai tout ».

Il nous faut principalement la persévérance dans la prière et par nos sacrifices obtenir la grâce d’accomplir la divine Volonté.

Prions et demandons, chaque jour, à la Vierge Marie de mettre dans notre coeur cette confiance persévérante, rien que par amour pour Elle en nous unissant aux privilèges, aux souffrances et à la Croix que continuent de porter « les heureuses petites filles de Garabandal« , « les courageuses petites filles de Garabandal« .

G. Lucas

 

Extrait du bulletin n°41 Le messager de Notre Dame,

Centre Information Garabandal — 11 Rue de Cambes — 14000 CAEN

Tél : 02 31 47 83 06

Publié dans A- Message de ND (commentaires), K- Billets d'humeur | Pas de Commentaire »

- Les interdictions, ça continue !

Posté par Pèlerin le 5 juin 2011

Des prêtres vous interdisent d’écouter ou d’annoncer les prophéties
annonçant des événements
comme l’Avertissement, le Châtiment, les 3 jours des Ténèbres, etc. ….

Ces interdictions persistent depuis 50 ans.

ECOUTONS PLUTOT LA SAINTE VIERGE
QUI NOUS DEMANDE DE DIFFUSER SON MESSAGE

Pourquoi ces interdictions ? ces Messages dérangent car ils remettent en question l’Eglise actuelle. Des prêtres se sentent irréprochables et ne supportent pas ces remontrances de Notre Dame qui est apparue juste en plein Concile Vatican II pour mettre le clergé en garde contre les dérives. Nous n’avons pas à les juger, mais nous sommes en droit de juger cette attitude comme grave. En effet, cette interdiction équivaut à faire taire la Sainte Vierge, à occulter la crise de l’Eglise et faire comme si tout allait bien, et à priver des âmes du Message si important de Notre Dame et des avertissements qu’Elle annonce comme ultimes moyens de réflexion, de conversion ou de changement de vie.

La Foi et l’Espérance doivent suffire rétorqueront certains prêtres.
Mais la Foi en qui ? en Dieu bien sûr, mais sommes-nous certains de parler du même Dieu quand ces prêtres font partie (ou ont adhéré)  de l’Eglise conciliaire qui nous encourage à toujours plus « célébrer » avec le dieu des musulmans, le dieu des juifs, les bouddhistes ?
Tout comme notre Espérance, elle doit être ancrée dans le Christ et non pas un autre dieu.
Bien sûr, les Apparitions ne sont pas dogme de Foi ; par contre la Foi peut aussi s’appuyer sur les Apparitions et les prophéties. Et pour rappel, il n’est pas bon de les mépriser.

Un autre objectera qu’il ne faut pas chercher à comprendre, ne pas chercher la « petite bête » dans les actes d’apostasie (ou autre) de tel ou tel prélat mais que c’est le devoir d’obéissance qui prime….. obéir à qui ? au Christ, bien d’accord. Mais à un supérieur qui, par ses actes, sort de l’Eglise de Notre Seigneur ? « Nombre de cardinaux, évêques et prêtres sont sur le chemin de la perdition et entraînent avec eux beaucoup plus d’âmes » (Notre Dame de Garabandal). Or, c’est bien le Message de Notre Dame venue nous mettre en garde, venue mettre en garde aussi les prêtres de ne pas dévier, de ne pas « obéir » aveuglément pour finalement désobéir au Christ.

Ces prêtres invoquent aussi la « peur » comme prétexte parce que destabilisant pour les « âmes sensibles », les privant de la paix intérieure. Les petits voyants de Fatima, les fillettes de Garabandal, les voyants de la Salette, ont pris peur à la vue de l’Enfer, du Châtiment (nuit des Cris à Garabandal) ou face aux paroles terribles de la Sainte Vierge, mais en ont-ils perdu la paix intérieure pour autant ?
N’y a-t-il pas aujourd’hui des événements qui font plus peur que l’annonce de l’Avertissement ou du Châtiment ? combien de bébés tués dans le sein de leur mère ? combien de cataclysmes faisant des milliers de morts, des guerres et des révolutions décimant des populations (civiles, femmes et enfants) ? Ce sont ces faits qui doivent inspirer la peur, l’horreur, mais sûrement pas une annonce faite par la Sainte Vierge quand bien même il s’agirait d’événements graves.
Préférer cacher la vérité aux fidèles, n’est-ce pas une façon d’infantiliser les âmes afin de les laisser dans l’ignorance des dangers actuels ? Et pourtant Notre Dame est venue nous annoncer que le monde court à la perdition à cause de certains prélats, du manque de Foi et de Charité.
Si des prêtres réfractaires aux paroles de Notre Dame et des « âmes sensibles » préfèrent fermer les yeux, se boucher les oreilles ou faire taire Notre Dame, qu’ils se posent ces questions : sont-ils assurés de vivre en « paix » ?  qui est la Sainte Vierge pour eux ?
Qu’ils se souviennent de ce qui est arrivé à tous les évêques qui ont tenté de faire taire Notre Dame de la Salette ou Notre Dame de Garabandal (Mgr Puchol)….

Souvenons-nous que c’est par la Sainte Vierge que nous serons sauvés à la Fin des Temps ; c’est Elle qui écrasera la tête du serpent. Ne La méprisons pas, ne La faisons pas taire. ECOUTONS-LA et diffusons son Message !
Elle est notre Mère et ne veut que notre Salut. Elle est la Médiatrice de toutes grâces. Par Elle, nous pouvons tout obtenir : c’est Elle-même qui le dit à Garabandal : « Priez-nous et nous vous exaucerons ! »

50 ans que ça dure…. les signes de la Fin des Temps sont là… mais sous prétexte que Dieu seul connaît l’heure et le jour (de Son Retour !), nous ne devrions pas écouter la Sainte Vierge et des prêtres refusent la diffusion de ces messages, persuadés que l’Eglise va bien, qu’Elle est toute tournée vers la Tradition, vers l’enseignement de Notre Seigneur, alors que c’est la confusion générale !
Le Christ lui-même nous parle de la Fin des Temps (Evangile selon St Matthieu) ; nous sommes-nous aussi fermés aux Paroles de Notre Seigneur ? Il nous a donné la Parabole du Figuier … faudrait-il aussi l’interdire ?..

Notre Dame de Garabandal nous demande de diffuser Son Message. Que ne ferions-nous pas pour plaire à notre Maman du Ciel et pour le salut du prochain ?!

Pour rappel, cette maxime toujours d’actualité : « nul n’est prophète en son pays » ; un article avait déjà été écrit sur le sujet. (cliquer)

Précision importante : Il va de soi que la diffusion du Message de Notre Dame doit se faire de façon ordonnée et respectueuse d’autrui, à commencer par l’autorisation du prêtre de la paroisse si vous souhaitez distribuer le Message à la sortie de la Messe ou le déposer sur une table de l’entrée

***

Publié dans K- Billets d'humeur | Pas de Commentaire »

- Témoignage d’une protestante convertie à l’Eglise Catholique

Posté par Pèlerin le 5 mai 2011

TEMOIGNAGE D’UNE PROTESTANTE CONVERTIE A L’EGLISE CATHOLIQUE

lu sur : http://www.radio-silence.tv/index.php?menug=9&menuh=1&idRu=850

 

« Voilà – FACTUM EST… Juste AVANT cette béatification du « pape de l’amour », j’ai entendu de bon matin à France Info une interview avec Mgr Barbarin, cardinal archevêque de Lyon, commentant cet heureux événement en soulignant l’unanimité qui règne au sujet de Jean Paul II, avec une légère allusion sur « son vivant où ses tendances traditionalisantes (sic !) et refus de la pilule avaient été déplorés par nombre de gens », mais « heureusement, maintenant tout est juste, lumineux et clair ».
APRES la béatification, j’ai entendu parler (toujours à France Info) d’un communiqué du Vatican annonçant que la canonisation ne se fera pas attendre, mais pourra de fait avoir lieu dès la constatation du miracle nécessaire pour cette dernière étape, et l’ambiance de la phrase m’a fait penser qu’ils savent déjà comment ils vont faire, et d’ailleurs : pourquoi s’en priveraient-ils, vu que « ça a passé » cette fois, malgré des avis apparemment sérieux comme quoi la miraculée n’aurait jamais passé le filtre du bureau médical de Lourdes.
(NDLR : guérison d’une maladie d’origine nerveuse = parkinson).
Quoi qu’il en soit, cette annonce « verrouille » d’avance le débat, réduisant les contestations potentielles à des propos pouvant être dénoncés comme « scandales portant atteinte à la paix » (d’âme du commun des mortels fidèles catholiques).

CONCLUSION – Avec ce « coup » de déclarer bienheureux et – question de temps – bientôt saint « le pape de l’amour et du renouveau catholique », il y aura désormais continuité, dans la tête des gens, entre le Catholicisme d’avant Vatican II et celui qu’il n’y aura plus besoin d’appeler « conciliaire » puisque « catholique’ » suffira, le poids de l’autorité pontificale et des média, ainsi que l’ignorance incommensurable des Catholiques d’aujourd’hui, faisant le reste. Pourtant, il suffit d’un catéchisme de St Pie X et de deux yeux et oreilles pour se rendre compte que les guides spirituels officiels de l’Eglise indiquent deux chemins opposés pour le Ciel : un chemin très large (par ex. l’avenue Via de la Reconziliazione menant à St Pierre à Rome) et l’autre très étroit (par ex. le chemin de Croix dans les ruelles de Jérusalem)… En ce qui me concerne, j’ai déjà choisi entre ces deux chemins il y a un demi-siècle, et si Dieu le veut, je n’y changerai rien car pour moi, c’est « gros comme une maison » :

En juin 1960, l’Eglise Enseignante représentée par Mgr l’Archevêque de Reims, m’a acceptée comme membre de l’Eglise Enseignée à la condition divinement inspirée que j’abjure l’hérésie de Luther, ce que j’ai fait. Maintenant, en mai 2011, les représentants légaux de l’Eglise Enseignante donnent comme modèle, soi-disant divinement approuvé, l’organisateur d’Assise – i.e. un représentant d’idées qui dépassent largement l’hérésie de Luther en hétérodoxie et qui sont d’autant plus contraires à ce que j’ai fait serment de défendre, au minimum dans ma propre âme et si possible dans celles des miens ! Autrement dit : Voici deux thèses sur la vie et l’éternité soi-disant divinement inspirées l’une comme l’autre, mais l’une disant qu’au moins techniquement, ceux qui suivent Luther vont se damner, et l’autre disant que ce même Luther peut au contraire être un bon guide vers le Ciel !

Elles sont évidemment incompatibles, ce qui implique qu’une seule est divine et que celle-là seule conduit vers le Ciel, et cela implique que le bon choix est forcément celle qui était enseignée depuis 20 siècles et avait abondamment démontré sa sainteté quand je suis devenue catholique, tandis que la religion contraire, « réformée » (et qui n’existerait pas sans l’original !) était encore excommuniée à cette époque et ne peut en aucun cas prévaloir 50 ans plus tard, au détriment de 20 siècles de sainteté … Cependant il ne faut jamais perdre de vue que NS nous a prévenus qu’Il permettrait non seulement à des faux prophètes de tenter de séduire les membres du troupeau au fil des siècles, mais que vers la Fin, le troupeau se laisse même séduire pratiquement en entier ….

En ce qui me concerne, doctrinalement je choisis donc de rester fidèle à la religion qui a été enseignée par les papes de St Pierre à Pie XII, et de refuser celle des papes de Jean XXIII à Benoit XVI, et heureusement il est facile de « s’y » retrouver puisque tout ce qui subsiste d’orthodoxe et donc de précieux dans l’enseignement de ces papes conciliaires, se trouve déjà en version originale et sans mélange chez leurs prédécesseurs, ce qui me dispense d’écouter lesdits papes conciliaires : en fait, tout ce qu’ils ajoutent à la doctrine explicitée par St Pie V et St Pie X, peut sans dommage pour mon âme être laissé de côté comme suspect de mundophilie. Je m’estime inexpugnable en campant sur la position « tridentine » puisqu’il existe une surabondance de preuves comme quoi le Christianisme Tridentin est la vraie religion, même si – et depuis hier plus que jamais – elle n’est plus qu’un sentier étroit et embroussaillé à côté de l’autostrade de Mundus ! »

PS : Quant à l’objection « mais Dieu ne peut pas permettre cela » – c’est à dire que les chefs de l’Eglise trahissent NSJC -, je vois comme réponse obvie qu’Il peut plausiblement le permettre : Il a bel et bien permis la trahison de Judas et le reniement de Pierre et la fuite des autres Apôtres sauf UN, quand il s’est agi de Son Corps Physique, alors pourquoi ne permettrait-Il pas maintenant les fuites, reniements et trahisons de Son Corps Mystique par les successeurs des Apôtres, également sauf UN ? »

NDLR : Cet article rejoint tout à fait le précédent : « Réveillez-vous, il n’est pas encore trop tard ».

Publié dans C- La Fin des Temps, K- Billets d'humeur | Pas de Commentaire »

- Réveillez-vous, il n’est pas encore trop tard

Posté par Pèlerin le 5 mai 2011

« Cardinaux, Evêques, prêtres vont sur le chemin de la perdition et entraînent avec eux beaucoup d’âmes » Notre dame. 

D’abord quelques citations :

« Le salut – l’auto réalisation de l’humanité – n’a pas de nature éternelle. Il ne portera à l’homme mortel aucune résurrection de la chair. La naïve espérance d’une vie éternelle – comme la croyance en l’Assomption et au retour du Seigneur dans son Corps – ne doivent pas être conçus autrement que symboliquement. »

« Comment l’homme peut-il se créer l’âme avec tant de facilité ? Parce qu’il ne la crée pas du néant, mais de la matière existante : l’âme animale évoluée philogénétiquement qu’il a reçu de ses parents, de ses ancêtres et des singes et qu’il doit seulement améliorer. »

« Dieu n’est pas un être historique qui collabore avec l’homme et l’homme ne collabore pas avec Dieu mais agit seulement en collaboration avec d’autres hommes. La religion ne tire pas son origine de la révélation divine, mais elle est simplement le fruit de l’imagination humaine. La religion catholique ne diffère pas des autres cultes. »

« chaque mystère divin est à considérer comme variation ou nuance d’un système de pure pensée. Le christianisme dogmatique traditionnel est l’un de ces systèmes erronés. »

Qui est l’auteur de cet enseignement ?
Tout d’abord, revenons à Garabandal….

Notre Dame de Garabandal a prévenu :
« Cardinaux, évêques, prêtres sont sur le chemin de la perdition et entraînent beaucoup d’âmes« .

Elle n’est pas apparue à Garabandal pour nous raconter de jolies histoires ou nous chanter des berceuses. Elle est venue nous avertir (c’est un avertissement) et non nous conforter (le monde et l’Eglise !). Comme une Mère, Elle veut le salut de Ses enfants et nous prévient des dangers qui nous menacent si nous ne changeons pas et si l’Eglise ne change pas, car l’Eglise est Sainte, mais étant aussi humaine, Ses pasteurs n’accomplissent plus leur devoir de guide en conformité avec l’enseignement Notre Seigneur. Notre Dame est apparue en plein Concile…

Si Elle est venue nous encourager à la prière, ce n’est pas pour nous tourner vers Allah ou Bouddha, mais bien vers la Sainte Trinité : Père, Fils et Saint Esprit !

Nous sommes donc obligés de répondre aux lecteurs qui ne comprennent pas cela qu’eux-mêmes sont en danger de « mort » s’il leur importe peu ce que l’Eglise actuelle leur recommande ou si sa hiérarchie apostasie.

C’est extrêmement grave de fermer les yeux sur cette réalité car c’est aussi faire fi des recommandations, des avertissements de Notre Dame de Garabandal.

Nous devons obéissance d’abord à Notre Seigneur qui est LA VERITE. Tout pasteur de l’Eglise se doit de montrer le bon Chemin, celui de la Vérité qui est le Christ, et non nous faire croire que toute religion est bonne, que l’on peut même embrasser le Coran. Si un pasteur se trompe, même « pape », c’est au Christ seul que vous devez obéir !

Il faut que les hommes se réveillent…. nous vivons à une heure extrêmement grave, celle du Message de Notre Dame de la Salette, celle de « l’avant-coureur de l’Antéchrist« . C’est bien joli de disserter sur internet ou dans les salons, au sujet de l’Antéchrist et de la fin des Temps alors que l’on n’est pas capable soi-même d’en reconnaître les signes précurseurs.

Nous n’avons plus le droit de cacher cette terrible vérité. Peu importe que cela plaise ou non à certains lecteurs.

Faire revenir l’humanité vers le Seigneur, ce n’est pas mettre de jolies images d’une « béatification » ou d’une assemblée de jeunes avachis sur une esplanade, et cacher tout ce qui pourrait déranger et qui n’est pas conforme au Christ.

C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de toujours se former, de lire et relire son catéchisme, de consulter de vrais ouvrages catholiques… sinon comment peut-on se tenir prêt à réagir en cas de danger ? C’est le manque de connaissances qui rend aveugle. L’homme préfère se fier à l’apparence, au sourire d’un prélat, à ses mises en scène « amusantes », plutôt que de voir à l’intérieur les vrais dangers. L’homme s’est laissé séduire et c’est le pouvoir du démon que séduire et aveugler.

Les citations en haut de page sont quelques-unes parmi d’autres des thèses défendues par Karol Wojtyla, extraites de son ouvrage : « Personne et action » (1969).
Terrible n’est-ce pas de lire cet enseignement. « L’espérance de la vie éternelle n’est que symbolique, etc etc ». Est-ce l’enseignement du Christ ? n’est-il pas mort et ressuscité pour notre salut, pour que nous ayons droit à la vie éternelle ? Pour mieux comprendre et vérifier ces informations, consultez le Blog de la Question ici.

Continuons….

Notre Dame a toujours appelé à se convertir ; des pélerins d’autres religions sont venus au moment des extases. La première conversion concerna une jeune fille Juive qui se fit baptiser par la suite….

Or, qu’en est-il du message actuel de l’Eglise vis à vis du judaïsme ?

Une réponse tirée de l’ouvrage de Don Luigi Villa :

« (…) Wojtyla eut toujours une grande aspiration : celle de réconcilier juifs et catholiques. (…)
Pour Wojtyla la religion juive était une partie de lui-même et plus tard comme archevêque de Cracovie et lorsqu’il devint Pape. (…) Mais Wojtyla était-il juif aussi ? Or, que Jean-Paul II fut juif, c’est Yaskov Wise, expert de généalogie hébraïque, qui l’a témoigné. »

Pour résumer la généalogie sur Jean-Paul II, il était juif de par sa mère sur trois générations.

Ce qui, à présent, permettra de mieux comprendre la mise en état d’accusation du catholicisme envers l’hébraïsme, la prière au Mur des Lamentations, le déménagement de la communauté religieuse qui priait à Auschwitz (« Jean-Paul II déclare en 1988 que ce dernier s’inscrit « dans l’esprit de Vatican II pour le dialogue judéo-chrétien. ») http://www.akadem.org/photos/contextuels/6093_8_carmel_auschwitz.pdf 

Benoît XVI n’a fait que reprendre le travail de « réconciliation » (!) avec le peuple juif en modifiant la prière de conversion pour les Juifs, le soir du Vendredi Saint. Et ce n’est qu’un exemple.

Sous peu, nous allons connaître un nouvel Assise. Et tout le monde suit comme des moutons incapables de discerner ni de réagir. La nouvelle religion mondiale est en marche.

Qu’avez-vous fait pour défendre l’Eglise Catholique et prévenir votre prochain ?

C’est le sens véritable du Message de Notre Dame de Garabandal.
Elle est venue nous mettre en garde contre le chemin de perdition que beaucoup prennent sans voir.

« Je vomirai les tièdes » a dit le Christ.
Alors « 
réveillez-vous, il n’est pas trop tard ! »

La prière, la pénitence, les sacrifices sont nécessaires à notre salut. Mais ça ne suffit pas : nous ne vivons pas seuls et notre devoir à tous est de travailler au salut du prochain et non de le laisser se perdre.

Et vous, que faîtes-vous ?

Prions donc le Seigneur pour qu’Il nous donne beaucoup de saints prêtres

Prions aussi pour les prêtres qui se sont égarés afin qu’ils retrouvent la Voie.

***

Publié dans A- Message de ND (commentaires), C- La Fin des Temps, K- Billets d'humeur | 3 Commentaires »

- « La Famille est l’obstacle à détruire ! » (la loge)

Posté par Pèlerin le 8 mars 2011

Aujourd’hui je mets ce texte pour alerter le plus grand nombre de familles sur ce qui se passe dans les écoles. Même les écoles catholiques prétextent l’obéissance au programme de l’Education Nationale pour fermer les yeux sur la terrible réalité au sein des écoles, que ce soit pour les cours d’histoire, d’éducation civique et…. de sciences naturelles !

Enseignants, directeurs d’Etablissements, parents, nous n’avons pas le droit de fermer les yeux. Nous avons charge d’âmes (nos enfants !) et en tant que catholiques, nous avons le devoir d’alerter et d’intervenir. Les françs-maçons qui sont au pouvoir veulent tout simplement la destruction de la famille….. l’obstacle à détruire car la famille a été voulue par Dieu !

Lu sur : http://afs.e-catho.com/ecoles/dangers-a-lecole/83-dangers-des-enfants-a-lecole 

1789 est la date de naissance, l’année zéro du monde nouveau fondé sur l’égalité. Pas de contrainte extérieure, d’aucune sorte, la conscience reste seule juge des actes, les approuve ou les réprouve ; morale sans sanction, comme sans obligation ».

Prémonitoire, ce texte du Convent de la Grande Loge de France daté de « 1789 l’était :

Les grands ancêtres sont morts mais le combat dont le but est de soustraire dans le quotidien les enfants à la famille, à la religion, à la morale a été poursuivi sans faille par leurs héritiers.

C’est ainsi qu’en 1871 le Frère.·.Gratien déclarait « La Famille, est l’obstacle à détruire, si l’on veut donner à tous une éducation égale et révolutionnaire.

Même optique chez Viviani, président du Conseil en 1914 : « 11 faut en finir avec la neutralité scolaire, il faut user de contraintes légales à l’égard des familles.. On vous parle de neutralité scolaire mais il est temps de dire que la neutralité scolaire n’a jamais été qu’un mensonge diplomatique et une tartuferie de circonstance Nous l’invoquions pour endormir les scrupules des timorés… Nous n’avons jamais eu d’autre dessein que de faire une université anti-religieuse, et anti-religieuse d’une façon active, militante, belliqueuse ».

En 1925, il est affirmé dans les sphères de l’éducation que: « La morale, enseignée à l’école sera laïque, indépendante de tout dogme, de toutes données religieuses et métaphysiques. Les questions d’ordre transcendantal doivent rester du domaine privé : l’école n’a pas qualité pour les enseigner… Elle fera appel à la raison, respectera la liberté de l’enfant.

Dans le plan LANGEVIN WALLON de 1945 on peut lire : « C’est à l’ Education Nationale qu’incombe la mission de l’éducation pour tous les enfants » Plan auquel s’est attelée toute la longue série des ministres de l’Education Nationale, qui se sont succédés jusqu’à ce jour.

Affirmation réitérée dans la revue de l’EDUCATION NATIONALE, en 1954 : -La famille était jadis un temple, un état, un atelier, elle est encore un hôtel.- mais elle perdra à son tour ce caractère. La famille n’est plus une école à peine une nursery.

M CHATEAU, professeur de psychologie et de pédagogie à la faculté de Bordeaux en 1965 déclarait à son tour que de plus en nombreux étaient « ceux oui pensent que la chute de la famille est inévitable devant le rôle important que vont avoir les écoles, les communautés d’enfants, les mouvements de Jeunesse, qui ne doivent pas compléter la famille mais la remplacer ».(3)

En 2005, en toute logique, il est notifié dans le rapport Fillon que dans les classes maternelles, si possible dès 2 ans, c’est la recherche autonome qui sera favorisée.

Et aujourd’hui, pour lutter contre la discrimination, le rapport Attali veut établir la mixité sociale au sein de l’école à l’aide du bon scolaire. Chaque parent pourra l’utiliser dans un établissement public ou privé qui sera tenu de respecter dans son enseignement les valeurs de la République qui sont celles de la non-discrimination absolue, du relativisme extrémiste et des droits de l’homme : la contraception, l’avortement, l’eugénisme, l’homosexualité et demain l’euthanasie.
Depuis la Révolution « nous sommes en révolte contre l’autorité divine et humaine ». « Rien ne se fera dans ce pays tant qu’on n’aura pas changé l’état d’esprit qui y a introduit l’autorité catholique ». Georges Clemenceau.

Depuis 200 ans, c’est un fait, on assiste à une entreprise de renversement total de l’ordre des choses voulu par Dieu.

Bâtir le monde autrement que Dieu l’a bâti tel est, en effet, la volonté de tout le monde politique . En bons héritiers de la Révolution ils veulent « Changer le peuple, le renouveler, changer ses idées, changer ses lois, changer ses mœurs, changer les choses, tout détruire, oui, tout détruire, puisque tout est à créer. « 

Faire face à cette démocratie (de moins en moins) sournoisement totalitaire.

Qu’attendre d’une démocratie où l’Etat, maître de l’Education Nationale », forge les esprits dès la maternelle. Rien.

Il n’y a pas une famille qui ne soit pas touchée dans ses œuvres vives. Vain serait de penser pouvoir soustraire ses enfants à cette démocratie sournoisement totalitaire dans des mouvements, œuvres , moyens annexes, en oubliant notre engagement personnel de parents. Les lois pour interdire les œuvres annexes sont prêtes. Les lois sur la discrimination, la loi sur les sectes, la Halde sont autant de lois sur les suspects comme l’étaient celles de 1793, qui ont ouvert la voie à la terreur et au génocide de la Vendée.

Seuls, aujourd’hui,, ceux qui auront compris ce que l’on peut appeler l’esprit fondamental de la Révolution auront quelques chances d’en préserver leurs enfants et pourront la combattre efficacement.

Publié dans K- Billets d'humeur | Pas de Commentaire »

- Pullulation de « prophètes »

Posté par Pèlerin le 19 février 2011

A l’heure actuelle, nombre de prophéties (récentes) circulent dans des revues, sur internet, sur certains forums ; malheureusement beaucoup sont en contradiction avec les prophéties passées, propagent des hérésies, détournent ainsi de l’enseignement de l’Eglise et mettent en péril le salut de beaucoup d’âmes. Les auteurs et informateurs de ces « prophéties » ne sont pas forcément assez « formés » pour discerner les erreurs.

Pourtant, nous avions été prevenus par Notre Dame de la Salette qui avait dit à Mélanie :
« On n’a pas voulu croire au surnaturel divin, on sera confronté au surnaturel diabolique »…

Marie-Julie Jahenny, dans une extase du 28 juin 1880, nous met aussi en garde :
« Mes enfants, dit la Sainte Vierge, faites attention à mes paroles… [...]. A partir des années 80, Satan fera beaucoup de révélations (…) Il sera impossible de démarquer son langage, car il imitera trop bien les paroles du Christ et ses révélations. En chargeant ces âmes, il veut perdre beaucoup de prêtres pieux, les égarer profondément dans toutes ces choses. Il veut en perdre aussi beaucoup qui ne sont pas prêtres »… (« … chemin de la perdition… »)

Indépendemment de ces mises en garde de Mélanie et de Marie-Julie Jahenny,
ne trouvez-vous pas étrange cette
pullulation de « prophètes » depuis quelques années ?

Ne remarquez-vous pas non plus que ces « prophètes » ne s’intéressent qu’aux phénomènes « fantastiques » (comète, tremblements de terre, refuges, etc) et laissent de côté le Message de Notre Dame de Garabandal.
Pourquoi ?
La réponse est simple…. les hommes sont avides de sensationnel et le démon sait comment les tromper, les détourner, les « apater »… tout simplement en les faisant tomber par leurs propres faiblesses !

N’oubliez pas que la plus grande importance doit être donnée au Message de Notre Dame qui est une incessante exhortation à la charité, la prière, la pénitence…. au respect de l’Eucharistie, à la visite du St Sacrement…. une mise en garde pour les prêtres qui se perdent, s’éloignent de leur vocation et détournent les âmes du salut.
Notre Dame nous a demandé de diffuser avant tout Son Message !

Les prophéties de ces « prophètes » ne sont qu’une pâle réplique des demandes de Notre Dame….


Pour résumer

ce n’est pas parce qu’un « prophète » parle de Garabandal, de l’Avertissement,
annonce une comète dans ses « messages »
… que c’est vrai.

Vous ne voulez pas être trompé ?
Alors fiez-vous aux Messages de Notre Dame de Garabandal 
transmis par Conchita, Jacinta, Mari-Loli et Mari-Cruz.
Relisez les livres du Père Laffineur, de l’Abbé de Bailliencourt…

Pour vous les procurer
contactez les associations ou les sites de vente internet (Priceminister…)

 

***

Publié dans K- Billets d'humeur | Pas de Commentaire »

- Le sang des hommes

Posté par Pèlerin le 7 février 2011

Qu’il s’agisse de l’Avertissement, du Miracle à venir ou du Châtiment, on voit aisément l’ardent souci, la préoccupation constante des voyantes : le salut des âmes, de toutes les âmes du monde entier, croyantes ou non, chrétiennes ou étrangères à l’Evangile.

Garabandal est avant tout, médiation et rédemption spirituelle.

Mais c’est aussi le souci et la préoccupation constante du sang des hommes ; il ne faut pas que le monde soit frappé par la colère divine. Le châtiment éventuel de l’humanité hante les jours et les nuits des voyantes de Garabandal.

Les apparitions de Fatima ont été reconnues par l’Eglise. Un pape en a parlé spécialement. Le génial Pie XII, qui a consacré le monde au Coeur Immaculé de Notre Dame du Rosaire en octobre 1942.
Or, si l’on étudie les croquis des opérations de la dernière guerre on se rend compte qu’immédiatement après cette consécration la situation militaire s’est retournée… Commencez par El Alamein et… la suite pour finir à Reims le 8 mai 1945 en la fête de Saint Michel.

Par Marie, Mère des hommes, et par le chapelet, Pie XII, le pape odieusement outragé et méconnu, a sauvé le monde de son temps. Comme autrefois, en des circonstances analogues, Saint Pie X l’avait fait, pour le sien, à Lépante…. Cela doit suffire à celui qui réfléchit.

Or, qu’est-ce que Fatima ?
Le salut des âmes d’abord, bien sûr : « Si vous ne vous convertissez pas… »
Mais aussi la crainte de la mort des hommes, le souci de leur sang : « des châtiments s’abattront sur l’humanité »…

Certes, la victoire s’est annoncée dès la Consécration de 1942. Mais quel prix ne l’a-t-on pas payée !
Cinquante millions de morts sur terre, sur mer, dans les airs, d’un bout du monde à l’autre bout. Y compris les horribles massacres atomiques au Japon. Quels sont les premiers responsables de ces hécatombes épouvantables aux yeux de quiconque croit à l’existence de Dieu et à Son opération universelle, à la médiation maternelle de Notre Dame ?
Ne craignons pas de le dire : ceux qui ont lutté contre le Message de Fatima ; ceux qui ne l’ont pas propagé comme il se devait ; ceux qui n’ont pas fait l’impossible pour avertir le monde des périls qui le menaçaient, pour l’aider de toutes leurs forces à y échapper, ou du moins à les atténuer.

« Si l’on écoute mes demandes » avait dit la Vierge en 1917, « le monde connaîtra la Paix ».

Pourquoi n’a-t-on pas écouté les demandes de Notre Dame de Fatima ?
Parce que beaucoup de chrétiens ne les ont pas connues ou les ont méprisées, parce que beaucoup de responsables ne les ont pas fait connaître, ont lutté contre elles ou les ont ignorées.
A ceux-là, notre équipe rédactionnelle composée d’anciens combattants jeunes et vieux, de veuves de camarades morts à la suite des guerres ose dire « Vous avez du sang sur les mains » .
Et de plus nous vous avertissons : « Prenez garde, vous allez recommencer ».

Pour nous, Garabandal est la continuation et l’amplification de Fatima.
Si vous méprisez les avertissements de Garabandal, comme vous avez méprisé ceux de Fatima, vous serez responsables des innombrables morts que causera le châtiment prédit.

Vous ne voulez pas que le monde croie à Garabandal ?
Vous ne voulez pas que le monde se convertisse en accomplissant les Messages de la Vierge ?
Demain vous serez plus coupables qu’hier et on vous haïra : votre incrédulité aura fait patauger dans le sang, dont vos mains sont déjà tachées depuis longtemps, l’humanité entière ».

Rappelons ici la parole du grand Pape Pie XI offrant sa vie au début du cataclysme mondial de 1939. Pour essayer de le conjurer, il annonça à la radio : « Oui, je donne ma vie pour la Paix ! ». Or, la vie est le plus grand de tous les biens naturels.

Nous aimons d’un amour sincère, profond, indéfectible tous les hommes. Nous professons qu’il faut les aider, les nourrir, les conduire à la promotion sociale, les réconforter et au besoin, mourir pour eux. Mais nous professons aussi et surtout que de tous les biens humains dont il faut se préoccuper, le plus grand c’est leur propre vie.

En même temps que nous désirons la sanctification et le salut des âmes, nous devons nous évertuer à préserver les vies humaines en leur évitant le Châtiment.

Père Laffineur
Extrait du bulletin « Le Messager de Notre Dame » du C.I.G. de Caen.

Contacter Monsieur Lucas au 11 rue de Cambes – 14000 Caen (France)
pour tout abonnement à leur très beau bulletin.

Publié dans D- Des prêtres racontent, K- Billets d'humeur | Pas de Commentaire »

12
 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE