• Accueil
  • > B- Prophéties et signes annonciateurs

- Châtiment et 3ème secret de Fatima (important)

Posté par Pèlerin le 24 décembre 2010

Ce document date de 2004. Il est tout à fait en lien avec Garabandal puisque Garabandal est la suite de Fatima et que la Sainte Vierge y est apparue pour rappeler le message de Fatima : l’Apostasie dans l’Eglise, les dangers du concile, mise en garde au clergé, conversion du monde, pénitence. (Pour ceux qui sont abonnés à la revue « Le Sourire de Marie« , vous trouverez dans leur dernier numéro de décembre, p.15 à 21, une grande partie  de ce texte ainsi qu’un complément d’information sur l’invasion communiste. Il est tout à fait heureux de voir enfin des revues (habituellement frileuses pour dire la vérité) se décider à ouvrir les yeux de leurs lecteurs, car il y a urgence !)

Sur ce blog, nous avons mis le texte complet et original mais avec une traduction approximative faute de temps. Le tout est compréhensible dans son ensemble. Je vous en recommande la lecture – sujet tout à fait d’actualité et éclairant sur le 3ème secret de Fatima et la situation de l’Eglise.   

Juste un petit complément d’information avant de commencer la lecture :

1/ Anne-Catherine Emmerich révèle : Notre Dame révèle qu’il y aura une fausse église de l’obscurité, alors que la vraie Eglise continuera d’exister. Cette fausse église sera une église oecuménique ; elle réunira des communautés ecclésiastiques et des sectes, ensemble. Il y aura un vrai pape et un faux pape régnant en même temps comme au temps du Grand Schisme de l’Occident au 14 è siècle. 

2/ Le Pape St Pie X a prédit, quant à lui : « … un grand mouvement d’apostasie organisé dans tous les pays, pour l’établissement d’une Eglise mondiale unique qui n’aura plus de dogme, ni de hiérarchie, ni de discipline d’esprit, ni de frein pour les passions et qui, sous prétexte de dignité et de liberté humaine, ramèneront au monde le règne de la ruse et de la force légalisées et l’oppression des faibles et de tous ceux qui travaillent et souffrent ».

3/ Dernier point, le Père Kramer était à Fatima en 1991 ; il a été informé par les carmélites de Coimbra que soeur Lucie avait eu une apparition de Notre Dame en mai 1991 qui lui a alors dit que le Troisième Secret serait révélé au cours de la grande guerre. (NDLR : pour souvenir, Benoît XVI avait mis sous scellé la cellule de Soeur Lucie à sa mort…. quelque chose à cacher ?…) 

Voici donc ce texte du Père Kramer …

 Le châtiment imminent pour ne pas avoir répondu à la demande de la Vierge

Par Paul Kramer Père, B.Ph., STB, M. Div., STL (Cand.)

——————————————————————————–

Ce qui suit est une transcription d’un discours donné à la Ambassadeurs de Jésus et Marie Séminaire à Glendale, en Californie, Septembre 24, 2004.

Combien de fois nous entendons les questions, dans le contexte de toute la confusion dans l’Eglise, les troubles dans le monde, «Comment en sommes-nous arrivés là ? Où cela s’arrêtera-t-il ? » Nous en connaissons exactement l’issue, parce que Notre-Dame de Fatima a déclaré: «À la fin, mon Cœur Immaculé triomphera … » Ce qui va entraîner ce triomphe , c’est «À la fin, mon Cœur Immaculé triomphera, le Saint-Père me consacrera la Russie, la Russie se convertira, et une période de paix sera donné au monde .  »

A l’unanimité, ceux qui ont parlé prophétiquement, et les apparitions de la Bienheureuse Vierge Marie, nous disent qu’il y aura un grand châtiment du monde. Toutes les prophéties les plus certaines et les apparitions nous dire que ce sera au moment de la méchanceté, quand le mal, semble être triomphante, quand tout semble perdu, que Notre Dame a dit à Quito, en Équateur en 1634.

«Mon temps viendra»

Elle dit: «Alors mon temps viendra. » Le miracle de la grâce va éclater sur le monde. Le mal sera détruit, la méchanceté seront conquis. Et tout cela est énoncé dans le Message de Fatima, dans le Secret de Fatima, et surtout dans la troisième partie du secret que l’on appelle communément le Troisième Secret de Fatima.

Notre-Dame a dit que si les gens vont continuer à pécher contre Dieu, alors le monde va être châtié. La première demande faite Notre-Dame, c’est que les gens arrêtent de pécher contre Dieu, parce que Dieu est déjà trop offensé.

Pourquoi ne pas obéir à mes demandes qui vous est donné par ma sainte Mère à Fatima?

« Notre Seigneur est déjà trop offensé»

Les gens doivent cesser d’offenser Dieu. S’ils ne plus offenser Dieu, qui aura pitié, et il vous donnera la paix, mais si elles ne s’arrêtent pas offenser Dieu, si l’humanité persiste dans ses crimes, alors Dieu va punir le monde: avec la guerre, la faim, et la persécution contre l’Eglise. Ainsi, la grâce qui apportera la consécration de la Russie, et la conversion de la Russie, sera donnée si suffisamment de gens faire pénitence, et de parvenir à la conversion des pécheurs.

Et si les gens arrêtent de pécher contre Dieu, et alors seulement, la grâce soit accordée. Mais en tant que puits humanité plus profonde et plus profondément dans le péché, et la rébellion contre Dieu devient générale, alors Dieu va refuser la grâce efficace pour la Consécration de la Russie de mettre sur la conversion de la Russie, et le monde va être châtié. La substance même de ce châtiment est énoncé dans le Troisième Secret de Fatima.

Qu’est-ce que le Troisième Secret de Fatima? Eh bien, nous savons par le texte des deux premières parties du Secret, Notre-Dame dit aux enfants: «Vous avez vu l’enfer, où les âmes des pauvres pécheurs. » Et elle continua d’expliquer quel est le plan de Dieu – pour sauver les pécheurs d’aller en enfer. Et la façon de faire qui est sur par l’établissement de la dévotion au Cœur Immaculé de Marie.

Pour sauver les pécheurs

Pour que, pour être amené, Notre-Dame veut le dévouement des Cinq Premiers Samedis, et elle veut la consécration de la Russie. Que le Pape, de concert avec tous les évêques du monde, chacun dans sa propre cathédrale, consacrer la Russie au Cœur Immaculé de Marie. Elle a dit que par ce moyen la Russie sera sauvé, la Russie se convertira et la paix sera donné au monde. Il est l’unanimité de tous les prophètes et les prophéties des saints à travers les âges.

Que la méchanceté seront écrasés, le triomphe de Dieu sera dans la gloire de sa sainte Mère et à la gloire des traditions de l’Eglise, qui sera entièrement restauré dans la splendeur, comme n’a jamais été auparavant dans l’histoire de l’Eglise. Ce sera le moment du triomphe du Cœur Immaculé de Marie. Comme Notre Dame a dit, quand les choses semblent être totalement perdu, quand il apparaît que la méchanceté est triomphante, «qui sera, alors que mon temps est venu, puis Mon temps viendra. »

Le grand châtiment – Bientôt!

Dans le Troisième Secret nous avons dans certains détails très clair et net, exactement ce que sera la nature de ce grand châtiment. Comme l’ouragan avant la frappe de plein fouet, d’abord le bleu, le ciel ensoleillé commence à être rempli de nuages et le vent devient plus fort et le temps devient mauvais. Nous ne devons pas confondre ces débuts très tôt du châtiment de ce que sera la substance de ce grand désastre, la plus grande tempête de l’histoire, prédit par le pape Pie XII en l’année 1945.

Le pape Pie XII a dit, et c’est juste après le monde avait connu les horreurs de la Seconde Guerre mondiale, et les gens aspirent à la paix:. « Le monde doit prochainement faire l’objet de telles souffrances comme jamais existé dans l’histoire du monde Bientôt l’homme course doit subir les pires souffrances, qu’il n’y a jamais été.  » Telle est la substance du Troisième Secret de Fatima.

Le Pape Jean-Paul II, lors du Congrès eucharistique à Philadelphie en 1976, quand il n’était pas encore pape – il était encore le cardinal Wojtyla – il a parlé de ce châtiment, ce qui est la substance du Troisième Secret de Fatima. Et il a dit que l’Église doit subir une grande épreuve, ce sera la lutte entre l’Eglise et l’anti-Eglise; l’Evangile et l’anti-Evangile.

Et peu de temps après, alors qu’il était pape en 1981, il revint à ce même thème, et cette fois il parle explicitement du contenu du message de Fatima, le Secret de Fatima. Et il a rappelé que l’Eglise doit prochainement faire l’objet de grandes épreuves.

Nous mentent-ils ?

Donc ce qui est dans le Troisième Secret de Fatima? Le vingt-sixième session de Juin 2000, il y a cinq ans, le Vatican a publié une vision qui, selon eux était l’ensemble de la Troisième Secret de Fatima. Je parlais avec un Brésilien évêque, et il m’a demandé: «Eh bien, s’il n’y plus de Troisième Secret de la vision, nous mentent-ils ? car ils ont dit que c’était l’ensemble du Troisième Secret? » Je répondis, le cardinal Ratzinger est l’aide d’une restriction mentale. L’ensemble du Secret est implicitement contenu dans cette vision. En ce sens, en ce sens très restreint, c’est l’ensemble Secret.  »

Mais le Troisième Secret correctement, que l’on appelle, n’est pas cette vision – qui se rapporte à la Secret – il fait partie du secret, mais le secret consiste en des mots de Notre-Dame. Comme le Père Valinho, le neveu de Soeur Lucie, a fait remarquer, ce début de phrase « au Portugal se conservera toujours le dogme de la foi, etc » C’est là que commence le Troisième Secret.

Le Vatican a publié un communiqué de presse anonyme en 1960 concernant le Troisième Secret, après le Pape Jean XXIII a ouvert l’enveloppe contenant le Secret et lire la page, qui contient les paroles de Notre-Dame de Fatima. Le communiqué de presse a déclaré que le secret ne peut jamais être révélé, et à elle en particulier que «les paroles qui Notre-Dame confia un secret que les trois petits bergers. » Ceci est l’expression clé, «les paroles que Notre-Dame a confiées. » C’est une lettre d’une page unique qui contient les paroles de Notre-Dame.

La preuve: « En vérité, tout n’a pas été révélé »

Le message révélé le 26 Juin 2000 comprenait quatre pages de Soeur Lucie décrivant une vision. Ce n’était pas les paroles de Notre-Dame. C’est un fait bien connu que le secret est divisé en trois parties, et nous avons le texte des deux premières parties. Et donc, si ce texte se termine, à la mi-peine, avec le « etc », c’est là que commence le Troisième Secret. C’est une question de bon sens, on ne doit pas être un philologue, et entrer dans une grande partie de l’analyse de la critique textuelle, pour arriver à la conclusion que c’est là que la deuxième partie des extrémités Secret, et la troisième partie commence.

Mais il n’y a vraiment aucun doute à ce sujet. Le 2 Septembre 1952, lorsque le père Schweigl a été envoyé personnellement par le pape Pie XII à Coimbra, pour interroger Soeur Lucie sur le Troisième Secret, il s’est entretenu personnellement avec Soeur Lucie, avec autorisation du pape de le faire. Il revint à Rome et dit à ses confrères, quand ils lui ont demandé le Troisième Secret de Fatima: «Je ne peux rien révéler de ce que j’ai appris à Fatima concernant le troisième secret, mais je peux dire qu’il comporte deux parties: les préoccupations du Pape. Dans l’un et l’autre, en toute logique – même si je dois ne rien dire – devrait être la poursuite des mots: le Portugal le dogme de la Foi sera toujours préservé.  »

Donc, c’est un fait très certainement établir que les paroles de Notre-Dame de Fatima se poursuivre après que », etc » Et dans le mémoire de Soeur Lucie, après que « etc » elle met entre parenthèses les mots, « Ici commence la troisième partie du Secret ».

Ceux qui ont étudié Fatima savent que celui qui a été publié il y a cinq ans, le 26 de Juin, n’est pas le secret entier. La veille, je dois dire tôt le matin du 26 e de Juin, je suis allé au lit; j’ai quitté l’enseignement: il n’a pas d’importance au début il est, dès lors que ce secret est publié, il me l’a apporté – vous devez me réveiller.

Le secret m’a été porté, je l’ai regardé, et la première chose que j’ai dit, c’est: «Ce n’est pas le secret! » Je n’étais pas le seul à faire ce jugement. Un professeur de séminaire, qui est un ami proche du pape Jean-Paul II, et qui connaît aussi personnellement le cardinal Joseph Ratzinger, a eu la même impression – ce n’est pas le Troisième Secret.

Ce n’est pas le secret.

Et quand il se rendit au Vatican, il a visité le cardinal Ratzinger, et il l’a interpellé. Il n’a pas mâché ses mots. Il a dit: «C’est impossible! C’est impossible que ce soit tout le contenu du Troisième Secret! » Et il a insisté pour que Ratzinger lui réponde oui ou non. « Est-ce tout ? Est-ce tout, ou pas, ce ne peut être le secret entier ??! Maintenant dites-moi » Ratzinger a admis: « En vérité, tout n’a pas été révélé. »

Le Troisième Secret parle du Concile Vatican II

Ce professeur est un prêtre que je connais personnellement, et un certain nombre de gens que je connais, savent ce prêtre personnellement. Il a appuyé sur la poursuite d’une réponse, il ne serait pas faire marche arrière. Et il demanda, « Qu’est-ce que dans le secret? Si ce n’est pas tout cela, eh bien, ce qui est là? » La réponse de Ratzinger le montre clairement. Il n’y a plus aucun mystère pourquoi ils ont tenu caché pendant tant d’années. Et pourquoi les responsables du Vatican, sous le pontificat du pape Jean XXIII, ont déclaré dans leur communiqué de presse que, « Il ne peut jamais être publié, » il ne peut jamais être libéré. Ratzinger dit que dans le Troisième Secret, Notre-Dame avertit qu’il y aura un Concile du Mal. Et elle a mis en garde contre les changements: Elle a mis en garde contre des changements dans la liturgie, les changements de la messe Cela est explicitement énoncé dans le Troisième Secret.

Cependant, les hommes comme le cardinal Ratzinger croient que la parole du Concile Vatican II est équivalente à la parole de Dieu. Ils ne peuvent pas croire qu’il n’y ait aucun mal dans le Concile. Et ils choisissent donc de ne pas croire le Message de Fatima. Et c’est pourquoi le cardinal Ratzinger a fait une suggestion que l’apparition de la Dame de Fatima est une chose évoquée dans l’imagination de Soeur Lucie. (!!!!!!)

Le livre, Le Message de Fatima, publié le 26 Juin 2000, contient cette explication du cardinal Ratzinger, en citant l’anti-Fatima moderniste Père Edouard Dhanis, l’homme qui avait un tel parti pris contre Fatima qu’il a refusé de se rendre au Portugal et d’examiner les faits, parce que son esprit était déjà constitué contre les apparitions. Ratzinger est de cet avis, et il en dit autant, que ces apparitions ont été quelque chose qui a été évoquée dans l’imagination (!) de Soeur Lucie, basé sur ce qu’elle, plus tôt dans sa vie, avait rencontré dans la lecture des livres de piété. (!!!)

Ma question au cardinal Ratzinger est de savoir comment l’imagination de ce qu’elle avait lu dans les livres pieux évoquer le grand Miracle du Soleil? Comment la libération d’énergie, si grande, comme l’équivalent énergétique d’une arme nucléaire, aurait pu sécher la boue jusqu’aux chevilles en douze minutes? Comment pourrait-imagination de la petite Sœur Lucie évoque ce miracle?

Vatican II: Concile non infaillible

Il y a tellement de confusion au sujet du Concile Vatican II. Je me souviens avoir lu dans The Wanderer absolument incroyable article qui donne une explication ridicule doctrine absolument que tout dans le deuxième Concile du Vatican qui se rapporte à la doctrine de la foi est exposée infailliblement. Et l’autorité qu’ils citent est l’Encyclopédie catholique! O bien sûr, la citation de l’Encyclopédie catholique est tout à fait hors contexte.

L’Encyclopédie catholique, bien sûr, à juste titre que lorsque les conciles enseignent sur le dogme, ils enseignent infailliblement. Mais c’est parce que le but même d’un Conseil est de définir la doctrine. Tous les conseils précédents définissent la doctrine. C’est le côté infaillible d’un Concile : quand il définit la doctrine. Si le Pape est présent, il proclame la définition infaillible et solennellement, de sorte qu’il n’y a pas de doute. S’il n’est pas présent, il ratifie plus tard, avec cette déclaration solennelle qui rend le Concile infaillible.

Même le Concile Vatican II lui-même fait une nette distinction entre l’enseignement infaillible et l’enseignement non-infaillible. Et quand un Concile œcuménique est convoqué et les évêques du monde entier se rassemblent et se prononcntr sur la doctrine, si elles ne définissent pas, alors l’acte lui-même n’est pas un acte infaillible. L’enseignement énoncs peut être infaillible. Par exemple, si elle est déjà l’enseignement définitif du Magistère universel et ordinaire de l’Eglise, puis à la substance même de ce qu’il enseigne est déjà infaillible. Mais ce n’est pas un acte infaillible, en lui-même.

Le simple fait qu’un Concile se prononce sur la doctrine ne rend pas cette déclaration infaillible. Le Conseil doit infailliblement proclamer le dogme d’une définition solennelle. Si elle n’est pas définie, il n’y a pas d’acte infaillible. C’est une question très simple, et c’est l’enseignement de l’Église. Il y a de graves erreurs dans le Concile Vatican II. L’enseignement sur l’œcuménisme, à proprement parler, est hérétique. (See The Fatima Crusader Issue No. 79,  » Errors of Ecumenism « .) (Voir la question Fatima Crusader n ° 79,  » Les erreurs de l’œcuménisme « .)

L’hérésie de l’œcuménisme

Le pape saint Pie V enseigne dans son Catéchisme, le Catéchisme romain – également connu comme le Catéchisme du Concile de Trente – que toutes les religions protestantes sont les fausses religions, elles sont inspirées par le diable, et donc  leurs fruits sont mauvais. Le décret sur l’œcuménisme dans le Concile Vatican II dit que Dieu se sert de ces Églises et Communautés ecclésiales, qui, comme tel, il les utilise comme moyen de salut.

Maintenant, l’enseignement de l’Eglise, la foi catholique, est très clair que les moyens de salut sont les sacrements de la sainte Église catholique. Avec ce n’est l’enseignement, le dépôt de la foi, qui est prévu par l’Eglise, et le Magistère de l’Eglise, la révélation divine. Il est la foi catholique, c’est la pratique de la foi catholique, il est des Sept Sacrements catholiques, qui sont des moyens de salut. Unique voie de salut.

Les religions protestantes, en tant que telles, sont inspirées par le diable, comme le Pape saint Pie V enseigne dans son catéchisme. La nouvelle religion de Vatican II dit que Dieu s’inspire des sectes d’origine diabolique comme moyens de salut. Et en plus, The Wanderer voudrait nous faire croire que chaque déclaration doctrinale du Concile Vatican II est infaillible. Le Concile de Trente et Vatican II ne peuvent pas avoir raison tous les deux ! Leurs enseignements sont diamétralement opposés. Un seul peut être vrai, l’autre est faux.

Dans le Concile Vatican II, nous voyons que toutes les religions non-catholiques et non-chrétiens sont décrits comme étant bonnes. Dans l’église conciliaire (et non pas l’Eglise catholique de tous les temps) toutes les religions sont considérées comme étant bon et vrai. Selon l’église conciliaire, ils souffrent le malheur d’avoir quelques erreurs : il y a du mauvais mélangé avec avec du bon, mais au final, elles sont bonnes, et elles sont vraies.

C’est la fausse doctrine de la nouvelle église œcuménique – romaine, l’Eglise protestante conciliaire œcuménique. L’Eglise catholique romaine a toujours eu un enseignement différent: il y a une seule vraie religion. Il n’y a qu’une seule véritable Eglise. Il n’y a qu’une seule vraie foi, la catholique ! Toutes les autres religions sont fausses. Toutes les autres églises sont de fausses églises. Cela a toujours été l’enseignement et de la Foi de l’Église catholique.

Donc nous voyons ici, déjà, les prémices de ce qui était annoncé : la plus grande hérésie dans l’histoire de l’Église – qui apporteront la plus grande souffrance que le monde ait jamais vu, comme cela a été dit par le pape Pie XII.

Un pape sous le contrôle de Satan?

Malachi Martin, dans sa dernière interview sur le Salon d’Art Bell, a parlé d’un anti-pape. Il a reçu un appel d’un Jésuite en Australie qui lui a révélé que, dans le Troisième Secret il est dit qu’il y aura, pour ainsi dire, un pape entièrement sous le contrôle du diable. Malachie a répondu, « que ça rappelle le contenu du Secret. »

Le pape saint Pie X a dit qu’il avait une vision, et il vit dans la vision de son successeur fuyant sur les cadavres de ses frères, et que ce pape aurait à s’exiler. Il serait entré dans la clandestinité, il aurait à porter un déguisement pour dissimuler son identité. Il vivrait dans la retraite, mais alors il serait découvert, et qu’il risquait de subir une mort cruelle.

Je crois que nous pouvons conclure que ces prophéties s’accomplissent dans ce pontificat de Benoît XVI. Une raison pour laquelle je crois cela : j’ai personnellement connu le stigmatisé romain, Antonio Ruffini. Je l’ai connu il y a presque 20 ans. Il a reçu les stigmates visibles en 1955, et il était si haute estime par le pape Pie XII, que ce dernier a autorisé la construction d’une chapelle à l’endroit où Ruffini avait reçu les stigmates.

J’ai demandé à brûle-pourpoint à Ruffini, « Qu’en est-il la Consécration de la Russie? Sera-ce le Pape Jean-Paul II qui consacrera la Russie? » Et Ruffini a répondu: «Non, ce ne sera pas Jean-Paul II. Ce ne sera pas non plus le Pape immédiatement après lui. Mais celui d’après, c’est celui-là qui consacrera la Russie. »

Cela laisse entre Jean-Paul II et son second successeur, un seul pontificat entre-deux. Il est peut être le pape du châtiment, celui que le pape Pie X a vu dans la vision. Comme Notre-Dame, dans l’une de ses apparitions, a déclaré: « Rome fera l’objet d’une grande révolution». C’est quand il y aura de l’abattage, le massacre au Vatican. Et le Pape de Rome fuira sous un déguisement.

« La fausse Eglise des ténèbres »

C’est ce que Notre-Dame voulait dire quand elle dit que le Saint-Père serait persécutée, l’Église serait persécutée. Anne Catherine Emmerich, religieuse stigmatisée la augustinienne, décrit l’église de contrefaçon, ce qu’elle appelait la «fausse église des ténèbres». Les erreurs de l’orthodoxie et du protestantisme seront adoptées par cette fausse église, ce sera une église œcuménique parce que l’anti-pape sera reconnu par le monde - pas par les fidèles, mais par le monde – par le monde laïc et les nations profanes.

L’anti-pape sera reconnu comme pape légitime de l ‘«église», et le chef légitime de l’État du Vatican. C’est dans cette « Eglise » que seront réunies toutes les fausses religions. Elles seront réunies en vertu de l’universalité du parapluie maçonnique. Dans cette union hétéroclite oecuménique sera la religion de la soi-disant monde civilisé. C’est ainsi que nous entrerons dans le temps des grandes persécutions, comme le monde n’en a jamais vu(NDLR : en 2010… anglicans, bientôt les luthériens…)

Le Nouvel Ordre Mondial

Le Nouvel Ordre Mondial est entièrement maçonnique, et sa religion est maçonnique. Vous avez lisez sur le billet d’un dollar, et vous voyez l’expression, « In God We Trust ». Vous regardez à gauche de cette expression, et vous voyez le Dieu dont ils parlent : Vous voyez la pyramide, la pyramide égyptienne, le triangle et l’œil. Et vous voyez, pour ainsi dire, les rayons du soleil émanant de ce triangle.

George Bush j’ai parlé d’un millier de points lumineux. Un millier de points de lumière, c’est la lumière maçonnique, à la lumière de la divinité solaire de la maçonnerie, le païen solaire égyptien Divinité. Comme Albert Pike dit dans son Morals and Dogma de la franc-maçonnerie, « Lucifer le porteur de lumière. N’en doutez pas. » C’est ce qu’ils veulent dire quand ils disent: «In God We Trust ».

Au nom de la lutte contre le terrorisme, ils mettront en œuvre la loi martiale, qui est entrée dans les stades. Dans la Constitution des États-Unis, les libertés de la Constitution ont déjà été fortement réduit à néant. Ensuite, ceux qui sont définis comme des «fanatiques religieux» seront retirés de leur foyer et seront envoyés dans des camps. J’ai déjà parlé de ceci en 1989 – le « Executive Orders », promulguée par George Bush I, autorisant le gouvernement, dans un état d’urgence, de confisquer tous les biens, tous les véhicules, et d’arrondir les civils et les envoyer dans des camps. Par décret exécutif leur a donné force de loi. Ce sera la persécution de l’Eglise en Amérique du Nord. Et il y aura la guerre.

3ème Guerre Mondiale

A l’unanimité, dans toutes les prophéties des saints à travers les âges, et dans les apparitions les plus sûrs et certains de Notre-Dame, il est révélé que il va y avoir un énorme Grande Guerre.

Elle va éclater tout à coup, d’Est en Ouest. Notre Dame a dit à Sœur Elena Aiello, « La Russie va attaquer l’Amérique avec les armées secrètes. » Les Russes ont déjà une armée de forces spéciales et les terroristes arabes qui ont formé, avec le communiste chinois Rouge. Ils ont une grande armée, armées secrètes, qui attendent le jour où le signal est donné, alors ils seront tous ensemble et faire éclater le chaos dans l’Ouest et aux États-Unis, et dans toute l’Amérique du Nord.

Et ils vont attaquer l’Europe. Dans la matinée, il semble que le monde est en paix. Dans la soirée, le monde entier sera plongé dans la guerre. Notre Dame a dit, «Si les gens ne se convertissent pas (si elles ne se détournent pas de leurs péchés), le monde va être puni par la guerre, la faim, la persécution de l’Eglise et la persécution du Saint-Père ». Je pense que nous avons déjà une idée du scénario qui va avoir lieu dans ce temps de guerre, la faim, la persécution contre l’Eglise, et la persécution contre le pape.

Notre-Dame a dit, avec les prophéties de bon nombre de saints et d’autres personnes saintes qui mourut avec la réputation de grande sainteté, « Il semble que le mal triomphe». Et c’est alors que le triomphe du Cœur Immaculé de Marie commencera.

La Russie, transformé (consacrée), permettra de surmonter les ennemis de Dieu

Tout prétexte est bon pour ne pas consacrer la Russie. Ils disent que nous ne pouvons pas consacrer la Russie parce que cela va provoquer la persécution de l’Eglise. L’Église est déjà persécutés en Russie. Mais Notre-Dame n’a pas dit que la consécration va apporter de la persécution de l’Eglise, Elle a dit qu’il va apporter au sujet de la conversion de la Russie. Quand la Russie est converti, il cesser de persécuter l’Eglise.

Non seulement que, lorsque la Russie est convertie (et la Russie est encore jusqu’à ce jour la plus grande armée de super-puissance sur la terre), la Tradition catholique aura la force de la plus puissante armée de super-puissance que le monde ait jamais vu. Le peuple russe orthodoxe sont très résolument traditionaliste. Aujourd’hui, ils craignent que l’Église romaine parce qu’ils ont vu la révolution de Vatican II dans l’Eglise devenue protestante. Ils ont vu comment l’Église a été en grande partie détruite, renversée et endommagée. Qu’ils devraient permettre que cela arrive à leurs traditions, une telle pensée est intolérable.

Lorsque j’étais en Russie, une très instruits moscovite m’a expliqué: en Russie, si vous étiez juste à modifier le libellé de la prière dans la liturgie, ce serait assimilé à l’hérésie. Les fidèles orthodoxes se seraient rebellés contre cela, ils rejettent de tels changements. Mais ils ont vu que dans l’Église romaine, il y avait très peu de résistance aux changements, aux changements protestantisation qui conduit l’Eglise à la grande apostasie annoncée dans l’Ecriture Sainte, prédite également dans le Troisième Secret de Fatima.

Mais avec la conversion de la Russie, la Russie orthodoxe traditionnelle va devenir catholique traditionnelle la Russie. Et ce sera la force spirituelle de conduite qui écrasera le Nouvel Ordre Mondial.

N’ayez pas peur

Le monde est sur le point d’être plongé dans une effroyable guerre, Pie XII a dit: «Le monde doit prochainement faire l’objet de telles souffrances, car il n’a jamais été dans l’histoire du monde. » Le diable est l’auteur de tout le mal: la guerre, la souffrance, la faim, la famine, la persécution contre l’Église, qui est effectuée par ses sbires, les francs-maçons.

Ce sont eux qui sont derrière les attentats, afin qu’ils puissent détruire notre nation et la transformer en une république fasciste, une dictature fasciste, d’être le centre d’une république du monde, ou alors ils pensent, avec un écartement des maçonnique religion établie sur le monde entier, de sorte que Lucifer va être adoré, et Jésus-Christ sera blasphémé. C’est leur plan.

Mais Notre-Seigneur Jésus-Christ a dit: «Ne crains pas, j’ai vaincu le monde! Le prince de ce monde a été jeté de son trône! » Rappelons-nous que le Christ est le Roi éternel, le Seigneur des seigneurs, et le Roi des rois. Et le Père Tout-Puissant a dit: «Tu es mon Fils, aujourd’hui je t’ai engendré. C’est moi qui ai mis le sceptre dans la main, et vous gouverneront les nations. » C’est le Christ qui est le roi, et ainsi de Notre Dame est venue nous le rappeler.

C’est par Son triomphe qui Il veut. « A la fin, mon Cœur Immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie. La Russie se convertira, et une période de paix sera donnée au monde. » Notre Dame a dit: «Quand tout semble perdu et le mal triomphe, puis viendra mon temps. »

Par le biais de son triomphe, l’Église catholique, le triomphe de la foi catholique dans le monde entier. Et le monde entier professent, et à chanter, Christus Vincit, Christus Regnat, Christus nécess. Le Christ a vaincu, les règles de Christ, le Christ règne.

Père Paul Kramer en 2004.

Une suite à cet article, bientôt…

Pour lire l’intégralité du document :

http://translate.googleusercontent.com/translate_c?hl=fr&sl=en&u=http://www.fatima.org/crusader/cr80/cr80pg32.asp&prev=/search%3Fq%3Dantonio%2Bruffini%26hl%3Dfr%26rlz%3D1R2RNTN_frFR358%26prmd%3Divnso&rurl=translate.google.fr&usg=ALkJrhhCimgpyPYdMG-dyPiL4bHPVgYGag

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs, C- La Fin des Temps | 6 Commentaires »

- Signes précurseurs et tribulations

Posté par Pèlerin le 3 décembre 2010

Les voyantes de Garabandal nous ont donné des signes qui annonceront l’approche de l’Avertissement. D’autres prophéties nous avertissent, telles celles de Marie-Julie Jahenny. N’hésitez pas à consulter le site du Sanctuaire de Marie-Julie Jahenny : http://www.marie-julie-jahenny.fr/
Nous nous permettons de mettre ses prophéties sur ce blog car on ne peut que faire le lien entre les Messages de Garabandal et ceux de Blain. Les rappels du Ciel sont les mêmes : prière, pénitence…
Voici un extrait des prophéties :

 *

Si nous ne savons  » ni le jour ni l’heure « , nous pouvons connaître les signes précurseurs, préparatoires des épreuves qui attendent le monde, ils se font de plus en plus précis, pour ceux qui veulent bien ne pas  » faire l’autruche.  »

1°) Les révolutions sont comme les éruptions volcaniques. Elles sont précédées de signes d’alerte. Les événements spectaculaires sont  » le réveil de l’époque assoupie.  » (9 mai 1882)

Époque endormie, anesthésiée, par la recherche effrénée du confort et des plaisirs, oublieuse du sens de la vie, de ses devoirs envers Dieu et envers elle-même, époque rêvant à un avenir utopique, qui se révèle être un terrible cauchemar. Qui ne sent le besoin d’un brutal  » son de cloche  » pour échapper au coma définitif ! Si les hommes dorment, les démons révolutionnaires, eux, travaillent jour et nuit ! Leur oeuvre est souterraine et continue, avec des moments forts. Le principe de l’action subversive est l’installation d’un désordre total, alliant guerres extérieures et guerre civile.

2°) Un des signes précurseurs et préparateurs de la révolution est le chômage et ses désastreuses conséquences, incitant à la violence et au terrorisme.  » Tous les ouvriers, dont l’emploi fournissait chaque jour une occupation qui les empêchait de se livrer au mal… Les desseins de ceux qui dirigent la France ont résolu d’enlever à l’ouvrier tout travail, tout emploi. « 

3°) L’insécurité dans les villes est encore accentuée par l’ouverture inconsidérée des frontières, la dissolution de l’identité religieuse et nationale, la pullulation de faux sauveurs,  » impies coureurs « , de sectes sataniques faisant du porte à porte pour inciter les bons chrétiens au reniement,  » prédicateurs infernaux « , faux prophètes, faux christs.

4°) La déchristianisation planifiée et massive, le rejet de la doctrine morale Catholique, l’influence grandissante de l’Islam  » La France deviendra mahomète… niant la divinité du Christ… « , du spiritisme et des cultes lucifériens seront autant de signes de cette  » gangrène  » spirituelle… Cette désintégration ne se sera pas faite spontanément, mais sera orchestrée par des sociétés secrètes et des groupes d’influence dans tous les milieux, sous le masque de l’amour de l’Homme. Ils seront acharnés à la dissolution de la civilisation chrétienne, par la corruption,  » les mauvais livres « , l’imposture ou la peur, élaborant des lois contraires à la Loi divine  » les lois impies « , séduisant ceux-là mêmes qui auraient dû la défendre, les aveuglant au point de les amener à persécuter ceux qu’ils devraient aimer. Toutes ces attaques visent à effacer de l’esprit des hommes la mémoire du Dieu Créateur et du Christ Sauveur.

Voilà les symptômes de la grande démence qui suit toutes les décapitations. À la Fraudais, le diagnostic avait été fait depuis longtemps, et les remèdes prescrits. La France n’a pas veillé et tenu compte de ces avertissements. Toute folie non contrôlée devient vite meurtrière. II semble bien que  » la grande boucherie  » soit au rendez-vous du XXIème siècle !

5°) Ces bouleversements humains surviennent sur fond de désordres de la nature ; la famine, les calamités provoquent et entretiennent les révoltes. Certaines sont d’origine humaine par pollution et destruction des équilibres naturels. Des bouleversements d’ordre cosmique (chute d’astéroïde, changements de climats, raz de marée) peuvent être la cause de grandes calamités.

***

voici résumées les trois crises annoncées par Marie-Julie Jahenny :

 Les grandes crises

 » La France est à la veille de son malheur et de son bonheur : le malheur pour les pécheurs, le bonheur pour les justes.  »

 » Avant que la Paix refleurisse sur la terre, il faut qu’une grande pénitence fléchisse la colère divine. C’est le Seigneur Lui-même qui exerce Sa Justice. Il n’appartient qu’a Lui de châtier, mais en châtiant, Il purifiera la terre et son peuple. Il n’épargnera rien. Il cultivera la terre pour y semer une nouvelle semence.  » Saint Michel, le 25 mai 1877

Sur un fond général de confusion et de désordre, se détachent des  » époques « , qui sont comme les degrés d’une progression.

C’est d’abord comme un orage qui gronde, puis éclate pour se terminer sur un  » grand coup «  qui ramène la paix.

1ère époque

 » La première époque, dit le Seigneur, c’est l’étendue des maux sur la Fille aînée de l’Église, la France. l’Église envahie, et le commencement de la lutte terrible dans la Ville Éternelle. Cette lutte, dans la Ville Éternelle, languira cinq mois, sans que les conséquences tristes jusqu’à la mort, ne s’aggravent  » 4 mai 1882

 » Le grand réveil de l’époque assoupie ne va pas tarder à lancer son premier éclat, le commencement d’une marche victorieuse qui mettra à mort le peuple de celle qui n’a plus d’espoir de se relever, sinon le jour où celui qui est appelé son Sauveur, mettra le pied sur le Trône assigné par le Ciel. La grande révolution universelle, le commencement en sortira d’abord en France : c’est elle qui, la première, marchera à l’abîme et aussi à la résurrection.  »

 » Première crise en France. Il y a quelque temps, le Seigneur a marqué trois mois de fatals et terribles châtiments. Il abrégera beaucoup. Le prochain commencement de la mortelle crise révolutionnaire durera quatre semaines, mais l’étendue en sera immense. Le nombre de ceux appelés  » meurtriers du peuple  » sera d’une immensité inconcevable.

Lors de cette heure terrible, les étrangers, dont le désir est rempli d’une violence qui ne se possède pas, seront maîtres en France. Dès la nouvelle du fatal événement (1) , leurs oreilles ne seront pas sourdes !

Pendant cette lutte première, en toute l’étendue de la France, il y aura liberté pour tout. Il n’y aura plus de captifs retenus pour crimes.  » 9 mai 1882

 » Les cris de désespoir et d’alarme monteront jusqu’au Ciel. Les mois du Sacré-Coeur (juin) et de Mon Sang (juillet), ce sera le signal des châtiments, guerre civile.  »  » Quand le gouvernement verra ces bouleversements, il fera comme l’oiseau, il s’envolera et passera dans un autre pays et la France se verra libre dans sa révolution. C’est à ce moment qu’il faudra fuir Paris.  » 27 avril 1877

 » Les militaires seront éloignés de France, (dans l’Est et les terres arabes) et les forces de l’ordre seront réduites. C’est pendant cette période troublée, que seront promulguées des lois infâmes, visant entre autres à établir une mainmise du pouvoir sur la religion, asservissant le clergé au pouvoir révolutionnaire, persécutant toute opposition, coupant tout lien hiérarchique avec Rome.

Des révolutionnaires instaureront la mise en place d’un pouvoir totalitaire avec son régime de justice expéditive des opposants, de surveillance, de dénonciations, etc. ceci sur fond de disette du fait des récoltes insuffisantes et des calamités. (Tremblements de terre, épidémies sur les hommes et les animaux).

Des pluies torrentielles entraînant de grands retards dans les cultures seront un des signes précurseurs de cette révolution.  »  » J’avertirai Mes amis par des signes de la nature. Je les préviendrai.  »  » La guerre civile et les épidémies feront beaucoup de victimes surtout dans les grandes villes.  »  » Les ennemis se battront entre eux !  »

 » Cette loi infâme sortira avec un grand nombre d’autres. Personne ne pourra s’y soustraire, ou bien la mort au fond des prisons. Cette loi marchera sur tout ce qui est le plus sacré.  » 20 avril 1882

 » À mesure qu’elle s’étendra en France, la persécution recevra beaucoup d’aide de la part des puissances qui l’environnent, de tous ceux qui ressemblent à ceux qui, en France, livrent tout, sans pitié, au feu et au sang.  » 9 mai 1882

Un repos fort court suivra cette grande entrée dans le mal qui sera complet, surtout au Centre (Paris) et dans les environs. Le 24 mai, il se passera entre les hommes qui se disent vainqueurs et élevés en science, un éclat qui ébranlera cette Grande Ville où le sang a tant de fois rougi le pavé et ce branle ne s’apaisera pas. Tu sais que le nombre 14 a été choisi par Moi. « 

2ème époque

 » La seconde et violente crise commencera et ira jusqu’à 45 jours. La France sera envahie jusqu’au diocèse qui commence la Bretagne. La plus forte armée va tomber sur Orléans et envahir des espaces de terre que je ne peux limiter, dit Saint Michel. D’un seul élan, ils parviendront jusqu’aux alentours de la Grande Ville. (Paris) Ils n’y pénétreront qu’à la moitié de la crise.  » (28 septembre 1882)

Au Nord, ils iront jusqu’aux limites de la Vendée et en Normandie.

La Bretagne ne sera pas envahie, mais ne sera pas exempte de tout châtiment, surtout au Nord déchristianisé, ils se livreront au pillage et à la vengeance.

Ils viendront de l’Est et de la Méditerranée, car il est annoncé en même temps beaucoup de troubles en Italie et en Espagne causés par des forces venues des régions orientales.
Dans le Midi,  » Marseille, Valence ! quelle boucherie.

 » Les régions du Nord, du Levant, du Midi, Paris seront très atteintes. Le territoire national sera partagé en deux.

Il y aura des prétendants pour la restauration d’un pouvoir dans une des parties.

C’est à la moitié de ces mois terribles qu’apparaîtra le Roi Sauveur.

Mais il y aura un long combat de reconquête de plusieurs mois pour chasser les envahisseurs. Il n’établira pas son trône à Paris qui aura été détruit.

 » Quand l’étranger viendra fondre sur la France, ce sera par une prière révélée qu’il sera dispersé et refoulé… Ma Main invisible le foudroiera et le renversera.  » 2 octobre 1875

 » Dieu viendra en aide au Roi si puissamment que les hommes ne pourront comprendre la rapidité avec laquelle la guerre et la paix seront faites.

C’est après cela que le Roi sera amené en France par ses partisans. Il recevra du Saint Père la communication qu’il est appelé de Dieu et que la Sainte Église a besoin de son aide.

Les évêques l’inviteront aussi, car, invité par eux, ce sera comme l’invitation du Sacré-Coeur. Mais il n’y en aura qu’un tout petit nombre.  » 18 février 1876

3ème époque :

Ce sera la  » Troisième époque « , celle du grand Coup, celle du retour à l’ordre qui ne sera pas sans souffrances.

L’ensemble de ces phases devrait s’étaler sur deux à trois années.

Les pertes humaines seront très importantes.

Il y aura divers avertissements du Ciel pendant ces épreuves, pour ouvrir les yeux des moins endurcis. (Signes dans le Ciel, ténèbres de quelques heures, miracles…) Mais ce n’est qu’après ces semonces que le Grand Châtiment universel des trois jours de ténèbres mettra un terme aux hostilités, faute de combattants !

Ensuite le Roi, Henri V de la Croix, régnera pendant une longue période (de 25 à 40 ans) et l’Église refleurira, sous le Pontificat d’un Saint Pape.

*** 

Après cette période bénie devrait se situer les grandes et ultimes épreuves de la guerre de l’antéchrist.

***

Les prophéties de La Fraudais concernent surtout les deux premières époques (guerre civile et invasion) et les trois jours de ténèbres du grand Châtiment universel, car elles nous sont données pour que nous préparions les esprits au combat et à la confiance, évitant toute panique.

Un homme averti en vaut deux ; un bon chrétien averti en vaut mille, car il peut par ses prières et ses sacrifices intercéder poux ceux qui seront surpris dans la torpeur de l’époque assoupie !

 » Mon peuple, demande pour le Centre, grâce et miséricorde. L’enveloppe de la mort est préparée ; il n’y a point de cercueil pour enfermer les restes du peuple malheureux.

En bien peu de temps, il ne restera guère de peuple. Les hommes seront si clairs qu’il faudra des lieues pour rencontrer une seule âme, surtout dans le midi, dans les grandes villes, dans le Centre. Il n’y aura plus guère que quelques âmes cachées sous terre qui auront pu échapper. La terre sera désolée, empoisonnée de cadavres, toute remplie du sang des chrétiens.

Un Miserere, Mon peuple, pour le Centre, pour le Midi, pour Lyon, Toulouse.

Un Miserere pour les soldats, les enfants restés sur la terre d’exil entre la vie et la mort.

Pour Mes prêtres, Mes serviteurs et Mes servantes ; un De profundis pour les pauvres âmes qui expirent là, sans prêtres, sans Sacrements.

Voilà ce que Dieu vous demande pour ses chères âmes qu’Il a rachetées de Son Sang !  » 20 septembre 1881

*

Certaines régions seront plus sûres..

Certains lieux seront plus sûrs.

 » La Bretagne sera protégée par la Sainte Vierge, mais selon la mesure de la Foi  »  » Notre-Seigneur la fit gardienne de notre Bretagne et elle obtint de Son Fils une large protection en tout temps ; mais le Seigneur poursuit ceux qui ont mis de côté la Foi, pour suivre les mouvements du temps présent. Cinq fois, la Bretagne sera traversée et retraversée par ceux qui portent partout le désordre… Dans le Nord de la Bretagne, il y aura un peu plus à souffrir. Là le mal sera proportionné : il y restera une lisière où chacun aura permission de marcher sur ses terres. Sainte Anne protégera la région d’Auray, il y aura des punitions pour les rebelles, mais les justes ont la destination d’être protégés.

La région du Mont Saint Michel sera relativement protégée. « 

 » La Vendée sera protégée, sauf sur les frontières, au midi. Mais nombre de Vendéens verseront leur sang, car ils ont conservé leur Foi  »

 » Nantes aura moins à souffrir. Le diocèse sera comparativement protégé, mais nulle grâce pour les impies et les mauvaises familles !

D’autres malheurs à partir de Nantes vers le Sud.

Pontchâteau sera épargné à cause du Père de Montfort

La Fraudais, le jardin de Marie sera protégé.  »

 » Le couchant, (l’Ouest), depuis la chapelle de Lourdes jusqu’au Nord sera épargné, sauf Bordeaux (épidémies).  »

 » Toulouse sera épargnée à cause de Sainte Germaine de Pibrac, mais elle n’est pas au bout de ses peines. Mende et Rodez seront épargnées.  »

 » Saint Martin de Tours protégera surtout ceux qui le prieront.  »

 » À Lourdes, il y aura une protection pour les justes, mais je punirai le peuple ingrat qui donnera à boire aux animaux l’eau de la source que j’ai fait jaillir. Là, le peuple sera bien malheureux. On le fera souffrir, parce que je suis apparue en ce lieu. Les animaux des profanateurs perdront la vie.  »

Nulle contrée ne sera totalement exempte de tribulations.

 » Il y a du mauvais monde partout, et Dieu connaît le fond de tous les coeurs.  »  » Chaque endroit est désigné par le Doigt de Mon Fils, sur la page d’un livre caché sous Sa tunique divine. Sa Miséricorde serait prête à se laisser toucher, mais si peu d’âmes prient, un si grand nombre l’outrage.  » 24 mars 1881

Mais le seul véritable danger est de perdre son âme : la seule protection indispensable aux yeux de Dieu,  » c’est l’état de grâce. Il faut toujours être prêt. « 

C’est la Sagesse de Dieu qui décidera du sort des victimes de ces immenses épreuves, selon leurs mérites ou démérites.

Beaucoup d’âmes recevront la récompense de leur martyre.

Beaucoup d’âmes seront sauvées in extremis, acceptant la justice divine comme le Bon Larron. Ceux qui auront à souffrir feront leur Purgatoire sur la terre.

Seuls ceux qui rejetteront, librement et obstinément, les offres de la Miséricorde se condamneront eux-mêmes, se rendant complices du Démon et subissant son sort.

Les prophéties de La Fraudais sont de grands appels du Ciel au retour des âmes, à la conversion, à la vraie vie. Elles nous demandent de nous joindre à la mission de Marie-Julie pour obtenir les grâces de force et de confiance pour ceux qui en amont le plus besoin dans cette terrible confusion, pour que tous acceptent la volonté de Dieu manifestée dans ces grands événements.

 » Il faut que tout soit perdu sans ressources pour que l’on voie bien que le salut sera venu de Lui seul. « 

1. Assassinat d’un personnage important annoncé par MJJ et dans la prophétie de Blois (soeurs Ursulines) et dont la mort sera cachée au peuple au moins 3 jours.

http://www.marie-julie-jahenny.fr/

 

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs, C- La Fin des Temps | Pas de Commentaire »

- La Flamme d’Amour du Coeur Immaculé de Marie

Posté par Pèlerin le 2 décembre 2010

Révélations faites par le Seigneur Jésus et la Vierge Marie à Élisabeth Kindelmann, mère de six enfants de la Hongrie, en Europe de l’Est, entre les années 1961 et 1981. Élisabeth est décédée le 11 avril 1985. C’est par elle que la Vierge Marie a remis entre nos mains un nouveau moyen : La Flamme d’Amour de son Coeur Immaculé. (imprimatur)

Le message de la Mère de Dieu au sujet de la Flamme d’Amour de son Coeur Immaculé comme nouveau moyen pour le Salut du Monde :

«Mais ma Flamme d’Amour est sur le point de s’allumer. Moi, le beau rayon de l’aurore du matin, j’aveugle Satan. Je délivrerai l’humanité de la lave de haine pécheresse et fumante.» »

«Les âmes élues devront combattre le Prince des Ténèbres. Ce sera une tempête effroyable. Non, pas une tempête, mais un ouragan qui dévastera tout ! Il veut même anéantir la foi et la confiance des âmes élues. Je serai toujours auprès de vous, dans la tempête qui se prépare maintenant. Je suis votre Mère. Je peux et veux vous aider ! Partout vous apercevrez la lumière de ma Flamme d’Amour, jaillissante comme l’éclair illuminant le ciel et la terre, avec laquelle j’éclairerai même les âmes endormies et ténébreuses!»

«Cette Flamme pleine de grâces de mon Coeur Immaculé que je vous donne doit aller de coeur en coeur. Ce sera le grand miracle dont la lumière aveuglera Satan. Elle est le feu de l’amour et de la concorde, et nous éteindrons le feu par le feu: le feu de la haine par le feu de l’Amour! Je vous ai obtenu cette grâce du Père Éternel par les cinq Plaies Saintes de mon divin Fils!»

«Je veux que la Flamme d’Amour de mon Coeur Immaculé soit connue partout, tout comme mon nom est connu partout dans le monde entier. Je ne peux la retenir plus longtemps en moi, elle coule à flots vers vous avec une force éclatante. J’aveuglerai Satan avec la Flamme de mon Coeur. Unie à vous, la Flamme d’Amour de mon Coeur va brûler le péché.»

*

Quel fidèle ne met pas tout son espoir dans un « grand miracle » pour sortir l’humanité de sa dramatique déchéance, fruit de sa déchristianisation ?

Lisez plutôt les promesses approuvées de la Sainte Vierge :

Trois Ave de « Flamme d’Amour » délivrent une âme du Purgatoire, quelle merveille !!!

Combien ne peut-on pas ainsi en délivrer par jour ?!.. Faisons tous cet effort.

Dans l’allégresse indicible de la vue de Dieu, elles ne pourront manquer de nous obtenir le miracle salvateur !

En obéissant à la Sainte Vierge Marie, si compatissante à nos malheurs, vous participerez au Salut du monde :

Diffusez cette prière

«Je vous salue Marie, pleine de grâces,
le Seigneur est avec vous,
vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus, le Fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs,
Submergez de grâces l’humanité entière par l’action de votre Flamme d’Amour,
maintenant et à l’heure de notre mort. Amen.»

*

La Sainte Vierge dit encore :
« Je veux que la
Flamme d’Amour de mon Coeur Immaculé soit connue partout,
tout comme Mon Nom est connu aussi partout dans le monde entier. »
« La
Flamme d’Amour de mon Coeur Immaculé est Jésus-Christ lui-même ! ».

PROMESSES

« Quiconque – faisant appel à ma Flamme d’Amour – prie 3 Ave Maria, délivre une pauvre âme du Purgatoire.

Quiconque – faisant appel à ma Flamme d’Amour – prie 1 Ave Maria en novembre, délivre 10 pauvre âmes du Purgatoire.

*

Un tel flot de grâce n’a jamais été donné, depuis que le Verbe s’est fait Chair….

Imprimatur Cardinal Bernadino Echevera Ruiz, Archevêque Émérite de Guayaquil, en Équateur, donné le 1er décembre 1995.
http://laflammedamour.tripod.com/imprimatur.htm

*

D’autres demandes de Jésus à Elisabeth Kindelmann :

Lundi: Jour des pauvres âmes du purgatoire.

«Que toutes tes actions soient faites dans la volonté de leur venir en aide! Unie à Moi, demande que les âmes du purgatoire puissent voir ma Face aussi tôt que possible.

«Je te demande un jeûne sévère. Je n’adresse pas cette demande à toi seule. Transmets-la publiquement et annonce cette révélation de mon Coeur avec mes autres messages.

«Quiconque jeûne le lundi au pain et à l’eau, en se référant à la Flamme d’Amour du Coeur Immaculé de Marie, délivre du purgatoire une âme de prêtre. De même, celui qui observe cette prescription recevra la grâce, pendant l’octave suivant sa mort, d’être délivré du purgatoire par ma Mère.

«Ma Mère vous a accordé cela en considération de mes cinq Plaies Saintes, et la Flamme d’Amour de son Coeur Immaculé M’oblige aussi.»

Mardi: Ce jour appartient à ta famille.

«Recommande-Moi chaque membre séparément! Recommande-les à ma Mère, elle les prendra sous sa protection.»

«Seigneur, je dors profondément – répliquai-je – qu’arrive-t-il si je rate, à cause de ce profond sommeil, une veillée de prières?»

«Prie notre Mère de te réveiller. Elle aussi passa souvent des veillées de nuit dans la prière. Sais-tu, ma fille, que tu es redevable d’une grande responsabilité envers ta famille? Tu dois les conduire à Moi, chacun selon sa manière! Prie sans cesse pour que Je leur accorde ma grâce. Que saint Joseph soit ton patron protecteur le plus doux! N’oublie pas de solliciter son aide. Par cette prière nocturne tu peux implorer et obtenir beaucoup de grâces en leur faveur.»

Mercredi: Jour des vocations sacerdotales.

«Réclame cette sainte vocation de ma part pour beaucoup de jeunes gens. Tu obtiendras dans la mesure où tu demanderas, car ce souhait habite dans beaucoup de jeunes coeurs, seulement il ne se trouve personne pour leur venir en aide. Ne sois pas pusillanime! Par la prière nocturne tu peux aussi implorer beaucoup de grâces pour eux.»

Jeudi: Consacre ce jour, en expiation, au Très Saint Sacrement de l’Autel.

«Séjourne durant quatre heures devant Moi. Adore-Moi dans un recueillement particulièrement grand et expie pour les vexations dirigées contre Moi. Plonge-toi dans mes souffrances, comme J’ai sué du sang, comme J’ai été torturé, comme J’ai enduré l’agonie de la mort pleine de douleurs. Tu y puiseras beaucoup de force d’âme.»

Vendredi: Plonge-toi dans mes souffrances avec tout l’amour de ton coeur.

«Tôt le matin, dès le réveil, pense aux souffrances qui M’attendaient après les horribles tourments de la nuit. Pendant ton travail médite mon chemin de Croix qui ne M’accordait aucun instant de répit. Epuisé à l’extrême, on m’a poussé au Calvaire. C’est pourquoi, Je dis: Vous ne pouvez jamais trop faire pour Moi! De midi à trois heures, adore mes Saintes Plaies. Jeûne si possible jusqu’à ma descente de la Croix. Mes enfants, votre disponibilité au sacrifice multiplie en vous la plénitude des grâces.»

Samedi: Jour de notre Mère.

«Vénérez-la ce jour avec une tendresse toute particulière. Tu sais qu’elle est la Mère des grâces. Souhaite qu’elle soit vénérée sur terre comme les anges et les saints le font au ciel. Prie pour que les prêtres mourants obtiennent la grâce d’une bonne mort. Au ciel, ces âmes de prêtres intercéderont pour toi, et la Sainte Vierge t’attendra à l’heure de ta mort. Offre en sacrifice la veillée nocturne de prières dans cette intention.»

Dimanche: Le Sauveur bien-aimé n’a pas établi de programme pour moi.

*

Le Seigneur m’a aussi enseigné une prière et m’a chargée de la répandre, car Il la considère comme un moyen puissant pour obtenir l’aveuglement de Satan. Il nous prie de faire nôtres, de toutes nos forces, ses Pensées éternelles.

O mon Jésus,
unissez nos pas aux Vôtres pour avancer en commun,
mettez nos mains dans les Vôtres pour rassembler,
faites battre nos coeurs en harmonie avec le Vôtre,
fondez nos âmes dans la Vôtre pour ressentir comme Vous,
unissez les pensées de notre esprit aux Vôtres,
faites que nos oreilles écoutent avec Vous dans le silence,
attirez nos yeux dans les Vôtres pour s’y fondre,
et faites que nos lèvres, en union avec Vous,
implorent la miséricorde du Père Éternel.
Amen.

***

Pour lire des extraits du journal :
http://laflammedamour.tripod.com/journal.html

 ***

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs, G- Hors de l'Eglise, point de Salut ! | Pas de Commentaire »

- « C’est comme si l’Eglise devenait protestante »

Posté par Pèlerin le 27 novembre 2010

 Beaucoup se sont réjouis du rapprochement des Anglicans avec Rome, mais qu’en est-il vraiment ?.. Un jour, les petites de Garabandal ont dit à des prêtres présents :  «  C’est comme si l’Eglise devenait protestante » et encore, « c’est comme si nous devenions tous protestants… ». A l’époque les prêtres n’ont pas compris et certains se sont même révoltés contre de tels propos ; mais des années plus tard, certains ont fini par témoigner de la réalisation de cette prophétie…

Alors qu’en est-il vraiment de ce rapprochement ? Bien sûr que tout homme a envie de se réjouir du rapprochement des chrétiens ? Mais ce rapprochement est-il dans l’adhésion totale de l’Eglise Catholique ? Nous allons voir comment l’actualité cache bien autre chose…

*

Tout d’abord, voici très bien résumé, l’historique de l’anglicanisme sur :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Anglicanisme

L’anglicanisme est une confession chrétienne dont l’origine remonte au XVIe siècle lorsque le roi d’Angleterre Henri VIII rompit avec le pape et Rome. Cette forme du christianisme est aujourd’hui présente principalement dans les pays qui ont pu être imprégnés par la culture anglaise, comme les anciennes colonies britanniques en Amérique et en Afrique.

En toute rigueur, on ne saurait parler de l’« Église anglicane » puisque les différentes églises se reconnaissant dans cette confession sont autocéphales. La plupart sont rassemblées dans la Communion anglicane, au sein de laquelle l’Église d’Angleterre et son primat, l’archevêque de Canterbury, ne jouissent que d’une primauté d’honneur. Ces églises sont en pleine communion (en matière doctrinale et sacramentelle) les unes avec les autres et représentent ensemble environ 77 millions de fidèles.

Les églises anglicanes ont une structure épiscopale ; elles se disent à la fois catholiques et réformées, et l’anglicanisme a souvent été présenté comme la via media entre ces deux branches de la chrétienté. Elles se présentent comme des églises catholiques non romaines, parce qu’elles se veulent en continuité avec la tradition apostolique (ainsi la patristique est très développée dans le monde anglican) et affirment avoir conservé la succession apostolique. Toutefois, l’Église catholique ne leur reconnaît pas cette qualité : l’encyclique Apostolicae Curae publiée par le pape Léon XIII conteste la validité des ordinations d’évêques anglicans.

Par ailleurs, les églises anglicanes se disent réformées parce qu’elles ont adhéré à certains principes nouveaux issus de la Réforme protestante en matière de doctrine et de liturgie. À l’origine la doctrine anglicane est énoncée dans les Trente-neuf articles qui ont longtemps eu une valeur impérative. L’éventail entre les positions doctrinales s’est ensuite élargi et donne lieu à de nombreuses classifications (Haute Église, Basse Église, Large Église, Anglo-catholicisme, Évangélisme…).

Alors que pendant longtemps la coexistence apaisée entre de telles positions divergentes était considérée comme une spécificité de l’anglicanisme, la communion est depuis la fin du XXe siècle soumise à de forts tiraillements sur certaines questions : ordination des femmes, position par rapport à l’homosexualité notamment.

*

Monsieur Delacroix (Editions Delacroix) nous apporte une explication intéressante et comme une mise en garde dans l’un des ses ouvrages paru en 2005….

« Un tel projet ne date pas d’aujourd’hui. CSI Diffusion, déjà cité, a mis au jour un historique bienintéressant : « La très récente publication des documents préparatoires de la commission nommée par Léon XIII en 1895 pour émettre un avis sur la validité des ordinatinos anglicanes, fait ressortir le rôle d’un cardinal Rampolla (membre de l’OTO, une société occulte proche du sommet de la théosophie) et de Lord Halifax, un personnage important de la Haute-maçonnerie anglaise (proche de la famille royale britannique) en vue de faire changer la position de l’Eglise, et d’ouvrir la porte à une union avec la Communion anglicane et sa fausse hiérarchie maçonnique.

L’aristocrate anglican de la High Church, Lord Halifax, de qui il est question et son complice, l’abbé Portal, mettent en place une véritable manipulation qui, à partir de 1895, va viser à « créer un débat » essentiellement en France, afin de le porter à Rome, ce qui, bénéficiant de l’appui discret du cardinal Rampolla, et ensuite de ses « poulains », leur permet d’espérer influencer Léon XIII afin qu’il nomme une commission dont ils espèrent des conclusions en faveur de leur thèse. Le cardinal Vaughan, prélat anglais se trouvera ainsi court-circuité dans cette opération. Nous voyons dans les documents que le cardinal Rampolla, après avoir exigé le secret de cette commission, autorisera Mgr P. Gasparri, l’un de ses « poulains » (qui fera plus tard carrière comme Secrétaire d’Etat sous Pie XI en livrant les Cristeros mexicains au massacre), à informer la partie anglicane des débats internes de la commission romaine.

Cette opération des anglicans vers l’Eglise catholique commence à apparaître dès 1874 à l’occasion d’un rite copte, ce qui amènera le travail remarquable du cardinal Franzelin par son Votum de 1875, dont le Pape Léon XIII s’inspirera 21 ans plus tard pour rédiger sa Lettre apostolique de 1896 « Apostolicae Curae » condamnant infailliblement, radicalement et définitivement les rituels anglicans en déclarant les ordinations anglicanes « absolument nulles et totalement vaines » (De decreto S. Congregationis circa formam sacrae Ordinationis in ritu Coptico ieusdemque decreti relatione ad praetensos Ordines in secta Anglicana).

Une tentative de manipulation du pape par les anglicans s’est donc retournée contre eux, et le Saint Esprit garant de l’infaillibilité du pape, véritablement Pape, a transformé cette conspiration en victoire pour l’Eglise qui depuis cette date a gravé dans le marbre l’invalidité des ordinations anglicanes.

Ce sera désormais une barrière infranchissable dressée contre la fusion si frénétiquement exigée entre l’Eglise Catholique et de la Communion anglicane. Mais après l’échec de l’accession de Rampolla à la Papauté en 1903, ces maçons vont repartir à la conquête de l’Eglise, dès la mort du Pape Saint Pie X, en 1914. (…)

Nous mettons en évidence un courant d’idées et d’action continu depuis le pasteur Pusey vers 1840. Le mouvement Tractarien donna naissance au sein de l’Anglicanisme à divers courants dont l’anglo-catholicisme. Des liens très forts unissent la High Church avec les millieux gnostiques et rose-croix. Et dans ce milieu très traditionel, et sous influence d’initiés lucifériens, a germé l’idée d’une réunion de la Communion Anglicane avec l’Eglise catholique et l’Eglise Orthodoxe ; les milieux anglicans ayant la prétention que leur Eglise d’Angleterre représente le type de l’unique Eglise catholique. Par la suite, les conversions de Malines (1923), mirent à jour les conditions de la réunion de la Communion Anglicane avec l’Eglise catholique…

(…)

D’autre part, le soudain intérêt des Orthodoxes pour le « dialogue » avec (Benoît XVI) fraichement élu, coïncide avec cette conception du pasteur Pusey de la fusion des Eglises. Il existe bien un lien entre ces projets, ces événements et ces réalisations, une trame qui parcourt les deux derniers siècles et où l’on voit les événements converger lentement vers un but dévoilé il y a plus de 130 ans. »

*

Complétons à présent cette étude par la prophétie de Anne-Catherine Emmerich…

«Elle vit, avec leurs terribles conséquences, les mesures que les propagateurs des lumières prenaient, partout où ils arrivaient au pouvoir et à l’influence, pour abolir le culte divin ainsi que toutes les pratiques et les exercices de piété, ou pour en faire quelque chose d’aussi vain que l’étaient les grands mots de «lumière», de «charité», d’«esprit», sous lesquels ils cherchaient à cacher à eux-mêmes et aux autres le vide désolant de leurs entreprises où Dieu n’était pour rien..

«Je vis l’Eglise de saint Pierre et une énorme quantité d’hommes qui travaillaient à la renverser, mais j’en vis aussi d’autres qui y faisaient des réparations»

«Des lignes de manoeuvres occupés de ce double travail s’étendaient à travers le monde entier et je fus étonnée de l’ensemble avec lequel tout se faisait. Les démolisseurs détachaient de gros morceaux ; c’étaient particulièrement des sectaires en grand nombre et avec eux des apostats. Ces gens, en faisant leur travail de destruction, semblaient suivre certaines prescriptions et une certaine règle : ils portaient des tabliers blancs bordés d’un ruban bleu et garnis de poches, avec des truelles fichées dans la ceinture. Ils avaient d’ailleurs des vêtements de toute espèce ; il se trouvait parmi eux des hommes de distinction, grands et gros avec des uniformes et des croix (?), lesquels, toutefois ne mettaient pas eux-mêmes la main à l’ouvrage, mais marquaient sur les murs avec la truelle, les places où il fallait démolir. Je vis avec horreur qu’il y avait aussi parmi eux des prêtres catholiques.

Déjà toute la partie antérieure de l’église était abattue ; il n’y restait plus debout que le sanctuaire avec le saint Sacrement»

«Pourtant l’Eglise traditionnelle (toute imparfaite et obscurcie qu’elle soit, pour ne point savoir la lumière qui l’attend) était comme un arbre plein de sève en comparaison de l’autre qui ressemblait à un coffre plein d’objets inanimés. Celle-là était comme un oiseau qui plane, celle-ci comme un dragon de papier, avec une queue chargée de rubans et d’écriteaux, qui se traine sur un chaume au lieu de voler. Je vis que beaucoup des instruments qui étaient dans la nouvelle église, comme par exemple des flêches et des dards, n’étaient rassemblés que pour être employés contre l’église vivante.

Ils pétrissaient du pain dans le caveau d’en bas ; mais il n’en résultait rien et on travaillait en pure «perte»

«Je vis tout ce qui tient au protestantisme prendre de plus en plus le dessus, et la religion tomber en décadence complète.

Il y avait à Rome, même parmi les prélats, bien des personnes de sentiments peu catholiques qui travaillaient au succès de cette affaire. Je vis aussi en Allemagne des ecclésiastiques mondains et des protestants éclairés manifester des désirs et former un plan pour la fusion des confessions religieuses et pour la suppression de l’autorité papale».

«Ils bâtissaient une grande église étrange et extravagante ; tout le monde devait y entrer pour sy unir et y posséder les mêmes droits ; évangéliques, catholiques, sectes de toute espèce : ce devait être une vraie communion des profanes où il n’y aurait qu’un pasteur et un troupeau. Il devait aussi y avoir un Pape (élu, vraissemblablement !) mais qui ne posséderait rien et serait salarié. Tout était préparé d’avance et bien des choses étaient déjà faites ; mais à l’endroit de l’autel, il n’y avait que désolation et abomination».

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/2009/11/i-propheties-anne-catherine-emmerich.html

*

La seule conclusion sur ces faits, il n’y a que vous pour la faire, selon votre réflexion et votre discernement. « Veillez et priez ! » Oui, veiller, c’est rester vigilent, ne pas se laisser endormir par des projets qui ne satisfont que l’homme et non le Ciel… Et prier, car à part la prière, à l’heure actuelle, il n’y a plus d’autre moyen « humain » pour sauver l’Eglise ; Dieu seul peut le faire et IL LE FERA !

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs, C- La Fin des Temps | Pas de Commentaire »

- Prophétie de St François d’Assise

Posté par Pèlerin le 23 novembre 2010

Ayant convoqué ses frères peu de temps avant de mourir (1226) il les a avertis des tribulations futures, disant:

« Mes frères, agissez avec force, ayez de la fermeté et soyez dans l’attente du Seigneur. Une grande époque de tribulations et d’affliction dans laquelle de grands périls et des embarras temporels et spirituels pleuvront, la charité d’un grand nombre se refroidira et l’iniquité des méchants surabondera. Le pouvoir des démons sera plus grand que d’ordinaire, la pureté immaculée de notre congrégation religieuse et des autres sera flétrie, au point que très peu parmi les chrétiens voudront obéir au vrai Souverain Pontife et à l’Eglise Romaine avec un cœur sincère et une charité parfaite. Au moment décisif de cette crise, un personnage non canoniquement élu, élevé à la Papauté, s’efforcera avec adresse de communiquer à beaucoup le poison mortel de son erreur. Alors les scandales se multiplieront, notre congrégation religieuse sera divisée, plusieurs parmi les autres seront complètement détruites, parce que leurs membres ne s’opposeront pas mais consentiront à l’erreur. Il y aura tant et de telles opinions et divisions dans le peuple, et chez les religieux et chez les clercs que si ces jours mauvais n’étaient abrégés, comme l’annonce l’Evangile, même les élus tomberaient dans l’erreur (si cela se pouvait), si dans un tel ouragan ils n’étaient pas protégés par l’immense miséricorde de Dieu. Alors notre Règle et notre manière de vivre seront attaquées très violemment par certains. D’effroyables tentations surviendront. Ceux qui auront été très éprouvés en bien recevront la couronne de vie. Malheur éternel à ceux qui s’attiédiront en mettant leur seule espérance dans leur vie de religion, qui ne résisteront pas fermement aux tentations permises pour l’épreuve des élus. Ceux qui dans la ferveur de l’esprit s’attacheront à la piété avec charité et le zèle de la vérité, recevront des persécutions et des injures comme désobéissants et schismatiques. Car leurs persécuteurs, aiguillonnés par les esprits mauvais diront que c’est faire un grand hommage à Dieu de tuer et de faire disparaître de la terre des hommes si mauvais. Alors le Seigneur sera le refuge des affligés et il les sauvera parce qu’ils auront espéré en lui. Et alors pour se conformer à leur Chef, ils agiront selon la Foi et ils choisiront d’obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes, gagnant par la mort la vie éternelle. Ne voulant pas consentir à l’erreur et à la perfidie, ils ne craindront absolument pas la mort. Alors la vérité sera tenue dans le silence par certains prédicateurs alors que d’autres la foulant aux pieds la nieront. La sainteté de vie sera tenue en dérision par ceux qui la professent extérieurement, c’est pourquoi Notre Seigneur Jésus-Christ leur enverra non pas un digne pasteur, mais un exterminateur».

NDLR : terrible prophétie qui explique le déroulement des temps antichristiques et…. antéchristiques, communément appelés, la Fin des Temps. Le Christ demandait à ses apôtres de veiller, de ne pas s’endormir au temps de Sa Passion…. Faisons de même nous qui aujourd’hui assistons à la Passion de l’Eglise…. Veillons et prions !

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs | Pas de Commentaire »

- Prophétie de Padre Pio (châtiment)

Posté par Pèlerin le 16 novembre 2010

La traduction d’une copie d’une lettre personnelle écrite par Padre Pio adressée à la Commission de Heroldsbach nommés par le Vatican témoigne de la vérité et la réalité de ces révélations sur les trois jours de ténèbres donnée par Notre Seigneur à Padre Pio, un prêtre capucin qui portent les stigmates.

Voici ce qu’il écrivait en Mai 1950…

«Un grand châtiment se prépare : ce sera effroyable comme jamais depuis la création du monde.

L’Heure de ma venue est proche, mais Je manifesterai Ma Miséricorde. (NDLR : Justice de Dieu !)

Votre époque sera témoin d’un châtiment terrible. Mes Anges, exécuteurs de ce travail sont prêts. Ils auront la charge spirituelle d’anéantir tous ceux qui se moquent de Moi.

Des ouragans de feu tomberont des nuages et s’étendront à la terre entière.

Des orages, des tempêtes, du tonnerre et des pluies ininterrompues, des tremblements de terre couvriront la terre entière pendant 3 jours et 3 nuits.

Une pluie ininterrompue surviendra alors, elle commencera par une nuit très froide.

Tout ceci pour prouver que Dieu est le Maître de Sa Création.

Ceux qui espèrent et croient en Mes paroles n’auront rien à redouter ni ceux qui répandent Mon message car Je ne les abandonnerai pas. Aucun mal n’arrivera à ceux qui seront en état de grâce et chercheront la protection de Ma Mère.

Pour vous préparer à cette épreuve, Je vous donnerai des signes et des instructions.

La nuit sera très froide, le vent surgira après un certain temps, le tonnerre se fera entendre.

Fermez toutes les portes et les fenêtres. Ne parlez à personne de l’extérieur.

Agenouillez-vous devant votre Crucifix, regrettez vos péchés. Priez Ma Mère pour obtenir sa protection. Ne regardez pas dehors pendant le tremblement de terre, parce que le courroux de Dieu est Saint. La vue des effets de sa Colère, vous ne la supporteriez pas (Jésus ne veut pas que nous regardions avec curiosité la colère de Dieu parce qu’elle doit être contemplée avec crainte et tremblement).

Ceux qui négligeront cet avertissement seront abandonnés et instantanément tués de frayeur par la colère divine. Le vent emportera des gaz empoisonnés qui se répandront par toute la terre.

Ceux qui souffriront innocemment seront martyrs et entreront dans Mon Royaume.

Satan triomphera (semblera triompher un instant) mais après 3 nuits, le tremblement de terre et le feu cesseront et le jour suivant, le soleil brillera de nouveau.

Après ces châtiments, les Anges descendront du Ciel et répandront l’esprit de Paix sur la terre.Un sentiment de gratitude incommensurable prendra possession de tous ceux qui survivront à cette terrible épreuve.

Il faut prier ! Dites pieusement le chapelet en commun si possible ou seul, mais dites-le bien. L’Heure approche, priez sans relâche, vous ne serez pas déçus.

Les hommes n’entendent pas mon appel, ils durcissent leurs cœurs, ils résistent à ma grâce ; ils repoussent Ma Miséricorde et Mon Amour. L’humanité est pire que lors du déluge. L’humanité étouffe dans le marasme du péché. J’ai grande envie d’exterminer cette race, mais à cause des justes, Je laisserai régner Ma Miséricorde.

J’ai choisi les âmes dans d’autres pays, comme la Belgique, en Suisse, Espagne, qui ont reçu ces révélations, afin que d’autres pays soient également préparés. Priez beaucoup au cours de cette Année Sainte de 1950. Priez le Rosaire, mais priez bien, afin que vos prières atteignent le ciel. Bientôt, une terrible catastrophe viendra sur l’ensemble du monde, comme jamais personne n’a vu, un terrible châtiment jamais connu !

Le poids de la Divine équilibre a atteint la terre! La colère de mon père s’est répandue au monde entier !Je viens encore alerter le monde entier par l’intermédiaire de votre institution, comme je l’ai si souvent fait jusqu’ici.

Les péchés des hommes se sont multipliés au-delà de la mesure : l’irrévérence de l’Eglise, le péché commis dans la fierté imposture des activités religieuses, l’absence de véritable amour fraternel, dans l’indécence vestimentaire, en particulier l’été … Le monde est rempli d’iniquité.

Cette catastrophe viendra sur la terre comme un éclair de foudre. En un seul instant, la lumière du soleil du matin sera remplacé par les ténèbres ! Nul ne pourra quitter la maison ou regarder par la fenêtre à partir de ce moment. Je viendrai au milieu du tonnerre et des éclairs. Les méchants sont voici Mon Divin Cœur. L’obscurité totale dans laquelle l’ensemble de la terre sera enveloppée causera une grande confusion, et beaucoup, beaucoup mourront de peur et de désespoir.

Ceux qui doivent se battre pour ma cause recevront la grâce de Mon Divin Cœur et le cri : «Qui est comme Dieu!» leur servira de protection. Toutefois, nombreux sont ceux qui brûleront dans les champs, flétris comme l’herbe! L’impie sera annihilé, de sorte que juste après, il sera en mesure de se présenter de nouveau.

Ce jour, dès que l’obscurité sera totale, nul ne devra quitter la maison ou regarder par la fenêtre. L’obscurité durera un jour et une nuit, suivie d’un autre jour et une nuit, et un autre jour – mais la nuit suivante, les étoiles brilleront à nouveau, et le lendemain matin, le soleil sera de nouveau monté, et ce sera le PRINTEMPS !

Dans les jours d’obscurité, Mes élus ne devront pas dormir, comme l’ont fait les disciples dans le jardin des Oliviers. Ils devront prier sans cesse, et ils ne devront pas craindre. Je vais rassembler mes élus. L’enfer pense être en possession de la terre entière, mais je vais la reprendre !

Avez-vous, peut-être, je pense que permettrait Mon Père d’avoir de tels châtiments sont terribles sur le monde, si le monde se tournent de l’iniquité à la justice? Mais à cause de mon grand amour, ces affections sont autorisés à venir sur l’homme. Bien que de nombreux malédiction est Me, encore des milliers d’âmes sont sauvées grâce à eux. La compréhension humaine ne peut sonder la profondeur de mon amour !

Priez ! Priez ! Je désire vos prières. Ma chère mère Marie, Saint Joseph, Sainte Elisabeth, Saint-Conrad, Saint-Michel. Saint Pierre, la petite Thérèse, Vos Saints-Anges, sont vos intercesseurs. Soyez courageux soldats du Christ! Pour le retour du monde à la lumière, je rends grâce à la Très Sainte Trinité pour leur protection! ! La dévastation sera grande! Mais moi, votre Dieu, j’aurai purifié la terre. Je suis avec vous. Ayez confiance ! Ayez confiance !»

Fin Mai 1950, il écrivait encore ceci…

«Je suis tout près… Je viendrai sur cette terre portant le fardeau des péchés.

La terre tremblera violemment, des masses de nuages s’enflammeront et un feu descendra du ciel, des éclairs réduiront en cendres tout ce qui est corrompu, l’air sera imprégné de gaz, et lourd d’une fumée suffocante que des vents violents répandront partout. Les hauts bâtiments, construits par l’homme avec son esprit orgueilleux, seront détruits.

Alors l’humanité verra que, sur elle, planer une volonté si puissante que tous les projets insensés, de vaine gloire, seront réduits en cendres. Un Ange destructeur anéantira définitivement les forces imprégnées de sophisme et de blasphème qui se sont opposées à l’Evangile du Christ.

Malheur à vous, impies, qui vous jouez de Moi, au travers de vos théories hypocrites et fausses.

Quand à vous, disciples fidèles, Je vous ai averti de ne pas suivre de faux prophètes et de faux christs. Je suis Votre Sauveur.

Quand l’Ange Exterminateur commencera à accomplir sa mission avec l’épée de la Justice, alors votre foi devra être ferme comme un rocher. Ayez confiance en Moi, Je vous protégerai, Je vous protégerai.

Je vous donnerai un signe pour vous faire connaître le principe de mon jugement. Par une froide nuit d’hiver, je vous ferai retentir le tonnerre qui fera trembler les montagnes. Alors, fermez les fenêtres et ne regardez pas au-dehors.

Ne profanez pas vos yeux en jetant votre regard sur ces événements terribles, parce que trois fois sainte est la Justice de Dieu qui purifiera la terre à travers vous, mon troupeau fidèle.

Mettez-vous sous la protection de Ma Mère

Qu’importe ce que vous pourrez voir ou entendre, ne désespérez pas, cela précédera la Fin des Temps. Mais alors, réunissez-vous pour prier. Invoquez vos Anges Gardiens. Combattez avec confiance en Mon Nom, ne doutez pas de votre libération.

Moi je vous garderai de tous les dangers si vous avez confiance en Mon Amour… demeurez près de Mon Cœur et combattez pour le salut des âmes. Offrez vos épreuves, vos tentations, les vexations qui vous arriveront, pour le salut des pécheurs, pour les prêtres infidèles qui prêchent l’erreur avec ténacité. Ceux-ci sont toujours près de mon Cœur, demandez pour eux la contrition parfaite à l’heure de leur mort.

Persévérez pendant une nuit et un jour dans la prière, la nuit suivante portera la fin des tribulations avec l’aurore du lendemain. Le soleil donnera à nouveau sa chaleur, et sa lumière remplacera les ténèbres. Alors, acceptez avec gratitude la nouvelle vie qui vous sera offerte. Vous vivez dans la justice et la simplicité, la paix et l’amour seront ma volonté.

Consolez, encouragez, priez, afin qu’une race renouvelée naisse de la joie de votre cœur.

Et vous, âmes consacrées, Je vous supplie de vous plier à sa volonté, comme victimes pour le salut de vos frères. Aucune affliction ne vous sera épargnée.

Restez en éveil, résistez au monde, parce que les mauvais esprits essayeront de vous séduire. Luttez dans l’humilité et le silence, appliquez-vous à la prière et au don du sacrifice, avec la conviction de vous appliquer à un devoir sacré.

Ayez de la compassion pour vos frères qui sont dans l’erreur. Soyez crucifiés afin de rendre le ciel clément envers les hommes.

Moi je suis prêt à agir. La terre est en train de trembler.

Cela sera le dernier Jugement mais soyez sans crainte, Je serai avec vous. Ceux qui M’attendent auront Ma grâce et Mon assistance, mais pour ceux qui ne seront pas en état de grâce, ce sera terrible.

Les Anges de la Justice sont déjà placés aux quatre coins de la terre. Je me manifesterai à tous les hommes et chaque homme me reconnaîtra pour son Dieu. Je suis à la porte…

La terre tremblera, les hommes gémiront, l’œuvre de l’Esprit-Saint se consumera.

Les hommes n’entendent pas Mon appel ; les pêcheurs durcissent leur cœur, ils résistent à Ma grâce ; ils repoussent Ma Miséricorde et Mon Amour. L’humanité est pire qu’avant le Déluge. Le monde est enveloppé de ténèbres. L’humanité étouffe dans le marasme de l’erreur et du péché. J’ai grande envie d’exterminer cette race, mais à cause des justes, Je laisserai régner Ma Miséricorde. La coupe de la colère va se déverser sur la terre, mais bientôt, l’Ange de la Paix planera sur elle. Je veux guérir et assainir les plaies qui saignent actuellement ; Ma Miséricorde dépassera Ma Justice.

Vous, Mes fidèles, priez sans interruption ; ne vous endormez pas comme Mes disciples au Jardin des Oliviers. Priez sans interruption afin de sauver le monde. Puisez dans Mes mérites pour vous-même et pour les autres. Mes enfants, je viendrai bientôt. Ce qui va venir dépassera tout ce que vous pouvez imaginer. De grandes choses se préparent : ce sera effroyable, comme jamais depuis la création du monde. Je viendrai et Je ferai connaître au monde Ma volonté. Tous ceux qui auront souffert pendant cette période… seront la semence de l’Eglise nouvelle ; ils participeront à Ma Flagellation, à Mon Couronnement d’épines, à Mon Chemin de Croix.

La Mère de Dieu et tous les chœurs des Anges seront à l’œuvre pendant ces événements, afin de sauver les âmes. L’enfer croit pouvoir faire une belle récolte pendant ce cataclysme, mais Je l’empêcherai ; Je lui arracherai sa moisson ; Je viendrai et avec Moi Ma Paix.

Avec peu de fidèles, J’établirai Mon Règne. Je leur donnerai une lumière particulière. Elle leur apportera le salut, et aux autres les ténèbres. L’humanité connaîtra Ma Puissance et Mon Amour.

Mes enfants, l’heure approche, priez sans relâche, priez pour recevoir le don de force des martyrs, afin de traverser cette période d’épreuve. Je rassemble les miens, de toutes les directions, et ils viendront pour Me rendre gloire. Je viendrai. Bienheureux ceux qui seront prêts à me recevoir. La dernière guerre mondiale n’était qu’une goutte d’eau en comparaison de ce que la Justice Immanente réserve pour l’Avenir.

Ma divine Mère vous a dit : «Je suis la grande Médiatrice des Grâces». De même que monde avait besoin du sacrifice du Fils de Dieu pour obtenir la Miséricorde du Père, réfugiez-vous dans mon Cœur afin de surmonter toutes vos peines. Implorez la protection de ma Divine Mère, grandissez dans votre confiance et espérez tout de Moi. Je vous donnerai plus que vous n’osez espérer. Offrez et consacrez votre cœur à mon Sacré-Cœur. Faites que Mon Cœur soit votre refuge, c’est là que vous trouverez le repos. De là découle le bonheur.

Plongez toutes vos imperfections, tous vos défauts dans Mon Précieux Sang pour en obtenir l’atténuation. Persistez dans l’Amour, en union avec Mon Sacrifice, pour la Rédemption de l’humanité.

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs | 4 Commentaires »

- Autres infos liées au Miracle

Posté par Pèlerin le 21 octobre 2010

 

Fin 1962….

Le thème du Miracle emplit les conversations de Garabandal au cours des dernières semaines de l’année.
Vinrent s’ajouter d’autres réflexions à son sujet par exemple :

« Peu avant le Miracle, beaucoup de personnes auront cessé de croire, mais non parce qu’il tarde à venir….. »

«  Le jour du Miracle disparaîtra le papier signé par Conchita à Santander quand on l’y emmena pour obtenir d’elle certains aveux, en juillet 1961 ».

Ces deux remarques furent recueillies de la bouche de Conchita après une extase qui eut lieu très tôt le matin du 6 décembre.

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs | Pas de Commentaire »

- Joey : « l’Avertissement et le Grand Miracle… »

Posté par Pèlerin le 11 octobre 2010

Joey parle américain mais la vidéo est en espagnol…. la traduction suit après la vidéo.

Image de prévisualisation YouTube

Il est possible qu’avant que n’arrive le Châtiment*1 (Joey parle de l’Avertissement en tant que « châtiment »), il y aura de grands signes miraculeux à travers le monde.

Conchita a révélé que la Sainte Vierge lui a dit que le monde l’acceptera comme quelque chose de surnaturel.

Ce sera un phénomène surnaturel que tout le monde verra et sentira quelle que soit sa race, sa couleur de peau, sa croyance. Ensuite Conchita annoncera le Grand Miracle, 8 jours avant. Et ce Grand Miracle aura lieu à Garabandal *2 et tous ceux qui seront présents le verront. C’est la Sainte Vierge qui l’affirme. Les malades guériront et les pécheurs se convertiront. Et dans ce Miracle grandiose, le Seigneur laissera un signe sous les Pins qui restera visible jusqu’à la Fin des Temps, pour la conversion du monde.

Les collaborateurs enthousiastes envoient des livres sur Garabandal dans le monde entier. Leur objectif : vivre en paix à l’extérieur de Garabandal, tout en essayant de faire de Conchita une célébrité. Elle n’accepte l’argent d’aucun mouvement ; ni même une participation pour le tournage de cette vidéo.

Joey reprend : » Je sais que Conchita souffre terriblement, d’abord parce qu’elle n’aime pas la publicité ; ensuite, je me suis retrouvé plusieurs fois avec elle, et si quelqu’un tentait de la complimenter ou de lui poser quelques questions, elle s’affolle aussitôt et fuit la présence de cette personne. »

« Je crois que Conchita a reçu une mission, et elle a reçu une grâce divine pour l’accomplir. Et même si elle devra souffrir comme nous tous, le Seigneur nous donnera les forces nécessaires pour porter notre croix »

*1 Conchita disait : si je n’avais pas connaissance du Châtiment je dirais que l’Avertissement en est un. Joey parle donc de l’Avertissement en tant que « châtiment » mais il ne s’agit pas de celui qui viendra après le Grand Miracle, « el Castigo »

*2 Attention, le Grand Miracle aura bien lieu à Garabandal et non dans les sanctuaires ou autres lieux d’apparitions….

NDLR : Conchita est restée humble jusqu’à aujourd’hui, fuyant les questions…. sa mission est simplement d’annoncer le Grand Miracle 8 jours avant. Même ses apparitions à la télévision se comptent sur les doigts de la main et Conchita attendait l’accord de l’évêque… en témoigne un prochain article à ce sujet….

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs, H- Les voyantes, I- Joey Lomangino | Pas de Commentaire »

- l’Avertissement déjà annoncé au XIXè siècle ?

Posté par Pèlerin le 6 octobre 2010

 

Plus d’un siècle avant les Apparitions de Garabandal, Madeleine Porsat, une humble servante de Dieu avait prophétisé la Fin des Temps. Quelques passages de la prophétie annonceraient déjà l’Avertissement…. (paragraphes 8, 9 et 13).

« Marie vient ! Elle vient à chacun ; et à chacun elle ouvre le livre de sa conscience.
(Madeleine entr’ouvre ses mains vers son visage.)
Dieu ménage cette première ouverture de la conscience à chaque âme, par les soins de Marie, tendre Mère ! Ce sera un examen mystérieux, sans blessure d’amour-propre, entre la Mère et ses enfants. C’est le confessionnal de Marie… »

« Mais quelle confusion ! Quelle horreur de soi ! Quels remords ! Quelle douleur lorsque chacun, en présence de la pureté éclatante de Marie, verra dans son miroir sa propre noirceur ! Et que de larmes de la pénitence pour tout laver ! »

« Quant aux âmes mauvaises, un grand événement doit les effrayer, pour leur bonheur. »

  ***

Madeleine Porsat (1822-1847)


Madeleine Porsat est une humble servante qui vivait au milieu du siècle dernier et qui fut visitée par l’esprit prophétique vers 1843. Elle a nettement indiqué les signes précurseurs de la crise qui nous menace, la confusion générale qui doit précéder le « Grand Coup » et surtout l’avènement de Marie qui doit précéder la seconde venue de Jésus-Christ et la fin des temps. Voici la prophétie qu’elle nous a laissée :

1. « Écoutez, mes enfants, dit Madeleine, ce que Marie notre Mère me charge de vous annoncer. Voici la fin des temps. Voici la fin du mal et le commencement du bien. Ce n’est pas un événement ordinaire ; c’est une grande époque qui va s’ouvrir, la troisième : après le Père qui nous a créés pour le connaître, l’aimer, le servir ; après le Fils qui nous a sauvés, voici que le Père et le Fils, pour nous consoler, nous envoient leur Esprit triomphant, avec son Épouse Marie ! »

2. « C’est un grand miracle. Marie vient du ciel. Elle vient avec une légion d’anges. Il faut que les élus de la terre se lèvent, par électricité spirituelle, pour aller au-devant des envoyés de Dieu. Voici l’armée du Seigneur : beaucoup de saintes Femmes, peu de saints Jean ! Et voici l’armure de Dieu : ni fusils, ni bâtons, ni verrou, ni chiens de basse-cour ! Aucune force matérielle, aucun secours humain. Autre temps, autres mœurs. »

3. « Je vous ai annoncé, il y a vingt-six ans, les sept crises, les sept plaies et douleurs de Marie, qui doivent précéder son triomphe et notre guérison :

     

            1. Intempéries, inondations ;

            2. Maladies sur les plantes et sur les animaux ;

            3. Choléra sur les hommes ;

            4. Révolutions ;

            5. Guerres ;

            6. Banqueroute universelle ;

            7. Confusion.

     

    Les plaies précédentes ont été adoucies, grâce à Marie qui a retenu le bras de son fils. Voici la sixième plaie, la crise du commerce. Le commerce marche à sa fin, parce que la roue du char n’a plus son pivot, la confiance. »

 4. « Entre la sixième crise et la septième, pas de repos : le progrès sera rapide, 1789 n’a renversé que la France : ce qui vient, va être le renversement du monde. La septième crise aboutira à l’enfantement. Le monde croira tout perdu, anéanti ! … Trouble immense sur la mer agitée. Tout ce qui n’est pas sur la Barque, s’engloutit. La Barque fait ça et ça : (Il paraît qu’en prononçant ces paroles Madeleine Porsat indiquait avec la main le mouvement d’une embarcation dans la tourmente et sur le point de chavirer). Pierre, aie confiance ! … L’arche sort de la tempête et la tranquillité se fait. »

5. « Pie IX est le dernier Pape de l’Église opprimé : Croix des Croix. À lui douleur, et aussi la joie. Après lui, la délivrance. Lumen in Coelo : c’est l’oeil de Marie. »

6. « Dans l’Eglise même, on croira tout perdu. Marie arrive ! Et voici la Confusion, la Confusion même parmi les prêtres. Cependant c’est aux prêtres catholiques qu’on devra demander absolution et bénédiction. Marie est très puissante, mais elle ne peut pas nous absoudre. C’est la fonction du prêtre. Marie, en tout, a tant d’égards pour les prêtres ! (Quelqu’un ayant objecté à Madeleine qu’elle avait dit que Pie IX est le dernier Pape), elle reprend : Pie IX est le dernier Pape d’une époque. Croyez-vous que Marie, qui vient, s’en va détruire l’oeuvre de son Fils ? Le Pape tient la place de Dieu sur la terre. Dans chaque diocèse, l’Evêque ; dans chaque paroisse, le Curé ; voilà le représentant de Jésus-Christ, comme la bonne Mère religieuse est l’image de Marie. Allez à vos pasteurs : c’est Dieu qui les a posés. Mais malheur, malheur aux mercenaires qui s’en vont du côté du siècle. »

7. « Beaucoup de premiers passeront derniers. Les enfants qui ne sont pas dans le mal, entendront les premiers et verront leur mère Immaculée. Ils ouvrent la voie vers Marie ; et puis après, viennent et les saints religieux, les saintes religieuses et les bonnes femmes, les gens pauvres et les riches. Il y a des haut placés qui ne sent qu’orgueil, et y a des haut placés qui sont très-humbles. Il y a des pauvres superbes qui n’arriveront qu’à la dernière fournée. »

8. « Tous les gens de bonne volonté entreront ; tout est possible en Dieu. Marie vient ! Elle vient à chacun ; et à chacun elle ouvre le livre de sa conscience. (Madeleine donne à ses deux mains la forme d’un ouvert du côté du public.) Le livre n’est pas ainsi, tourné vers le monde, découvert aux yeux de tous : cela est réservé pour le jugement dernier, mais ainsi : (Madeleine entr’ouvre ses mains vers son visage.) Dieu ménage cette première ouverture de la conscience à chaque âme, par les soins de Marie, tendre Mère ! Ce sera un examen mystérieux, sans blessure d’amour-propre, entre la Mère et ses enfants. C’est le confessionnal de Marie…« 

9. « Mais quelle confusion ! Quelle horreur de soi ! Quels remords ! Quelle douleur lorsque chacun, en présence de la pureté éclatante de Marie, verra dans son miroir sa propre noirceur ! Et que de larmes de la pénitence pour tout laver ! Ce pauvre Satan ! Il croit avoir tout lié contre Dieu : il n’a point lié Marie. Elle va l’attraper et lui écraser la tête sous le talon. »

10. « Marie (ô mystère !) Marie vient au-devant de l’Enfant prodigue ; l’Enfant prodigue, c’est nous tous, toute l’humanité, et elle dit : Viens, je t’aime ! Sans toi, sans ton heureuse faute les siècles m’auraient-ils appelée bienheureuse ! Je te dois ma gloire, pauvre enfant : reçois de moi le salut ! … »

11. « Satan, c’est l’esprit du mal ; ses agents dans le monde visible, ce sont les hommes mauvais, adversaires du Christ. Dans l’adversaire, Marie cherchera l’homme, et lui fera sentir l’épine du mal. Et c’est ainsi que l’homme mauvais, attendri et se tournant vers Marie et vers le bien, sera délivré du mal ; et dès lors, cessant d’être possédé par Satan, il redeviendra l’enfant de Dieu. Portez un morceau de fer au feu, il en sort purifié ; ainsi l’âme dans le feu du ciel. Aujourd’hui, nous nous confessons du mal ; mais nous ne chassons pas le mal. Nous cassons la mauvaise herbe ; nous ne l’arrachons pas. Nous gardons la racine du vieil homme. »

12. « Or Marie Immaculée nous veut absolument purifiés, pour que nos œuvres viennent pures. Quand les méchants verront leurs enfants enlevés dans la gloire de Marie, ils se laisseront aller avec leurs enfants, et par Marie ils remonteront à Dieu. Ainsi Dieu tirera dans sa gloire même les mauvais. Voyez-vous ce champ, où il y a parmi des plantes mauvaises, toutes sortes de blés gâtés, avec quelques beaux épis : c’est la société telle qu’elle est posée dans le mal. Que faut-il faire de cela ? Il ne faudrait pas laisser perdre les belles âmes. Les belles âmes sont les beaux épis. »

13. « Eh bien ! Marie va venir moissonner les élus de la terre. Quant aux âmes mauvaises, un grand événement doit les effrayer, pour leur bonheur. Après quoi, la puissante Marie changera toute la société en beaux épis. Tout deviendra bon. Les Pharisiens seront les derniers. Les grands bandits arriveront avant. Les Juifs, qui n’ont pas voulu reconnaître Jésus-Christ dans son abaissement, le reconnaîtront dans la venue glorieuse de Marie. Personne ne connaît les vues de la Providence sur nous. Si saint Augustin n’avait pas été un grand pécheur, eût-il été une aussi grande lumière pour l’Église ? Ce qui fait la gloire de Dieu c’est de pardonner. Nous comprendrons cela bientôt… Demandez à l’Enfant prodigue ! Vous croyez que l’Enfant prodigue va être damné, parce qu’il ne se lève pas pour aller vers son père et lui demander pardon ? Oui, mais Marie le fera bien lever : une mère ! »

14. « La Colombe vient à nous du ciel, portant sur son cœur une croix blanche, signe de la réconciliation ; et, agitant un glaive de feu, représentant de l’amour, elle s’assied sur un trône d’or massif, figure de l’Arche de Noé : car elle vient annoncer la fin d’un déluge de maux. La voici venir, notre Mère ! L’Église prépare tout pour la venue glorieuse de Marie. L’Eglise lui forme une garde d’honneur, pour aller au-devant des anges. L’arc de triomphe s’apprête. L’heure n’est pas loin. »

15. « C’est elle-même en personne ! Mais elle a ses précurseurs : de saintes femmes apôtres, qui guériront les plaies du corps avec les péchés du cœur. Il sera donné à la sainte femme, image de Marie, de faire des miracles. Et puis vient Marie, pour faire place à son Fils dans son Église triomphante. »

16. « Voici l’Immaculée Conception du règne de Dieu, qui précède l’avènement de Jésus-Christ. C’est la maison de Dieu sur la terre, qui va se purifier et se parer pour recevoir l’Emmanuel. Jésus-Christ ne peut point venir dans cette baraque du monde ! … Il faut que Dieu envoie son Esprit et qu’il renouvelle la face de la terre par une autre création, pour en faire une demeure digne de l’Homme-Dieu. Voici, après le feu d’en bas pour tout brûler et remuer, voici le feu d’En-Haut, l’Amour, pour tout embraser et transfigurer ! » (le châtiment)

17. « Je vois la terre planifiée : ses abîmes s’élèvent, ses montagnes s’abaissent ; il n’y a plus que douces collines et belles vallées. Depuis que je suis comme je suis, je ne vois devant nous qu’union, association, communauté. Tout le monde s’entr’aime et tout le monde s’entraide ; on est heureux. Il n’y a presque plus de grosses cultures ; il n’y a que cultures délicates, jardins, beaux fruits, fleurs partout. Avec Marie, toute la nature est un parterre, et tout est bonne odeur. Tout sert à la gloire de Marie en Dieu. »



Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs | Pas de Commentaire »

- La Fin des Temps

Posté par Pèlerin le 5 octobre 2010

 

 A la mort du pape Jean XXIII, Conchita a dit :
« Après ce pape, il n’en reste plus que trois. Après, c’est la Fin des Temps…. qui n’est pas la fin du monde ».

***

une étude fort intéressante sur les signes de la Fin des Temps…..

La fin des temps

Abbé Joseph Grumel

Résumé : Le retour des Juifs en Palestine, au terme de 2000 ans de christianisme, constitue un signe clair de la fin du temps des Gentils. Il nous invite à scruter les Ecritures. L’auteur examine les principales prophéties bibliques sur la fin des temps, en distinguant soigneusement jugement d’Israël, jugement des Nations et jugement dernier. Il conclut à l’approche d’un retour du Christ, seul à même de redresser la barre de l’humanité en péril. Maranatha !

Si l’on croit que le retour du Christ se produira à la fin du millénaire seulement, au moment du jugement dernier prophétisé dans le chapitre 20 de l’Apocalypse, il faut encore attendre tout le déroulement du millénaire pour que le Christ revienne. C’est bien long. Et l’on ne voit pas très bien comment peut advenir ce millénaire… A moins que l’on ne pense, comme on l’a parfois fait dans l’Eglise, que le millénaire prévu par l’Ecriture a été ce que l’on appelle parfois le « millénaire chrétien », à savoir la durée des 1000 ans environ qui se sont déroulés entre l’Edit de Milan et Philippe le Bel. De fait, l’Eglise a toujours regardé autrefois avec suspicion ceux qui parlaient du millénaire futur : car elle se considérait comme le Royaume du Christ et ne voulait pas admettre qu’il y eut ni qu’il puisse y avoir sur terre quelque chose de meilleur que l’Eglise, avec l’autorité du Pape et des rois très chrétiens. Ce point de vue, avec les diverses nuances que l’on peut y apporter, rejette en effet le retour du Christ à une période très éloignée de nous.

Qu’un millénaire de renouvellement puisse se produire sous le signe de l’impiété actuelle et de l’athéisme mondial, nous avons le droit d’en douter.

Manifestement, depuis la Renaissance, l’humanité n’a pas progressé dans le sens de la « civilisation de l’amour », comme on veut nous le faire croire ! Si l’on est réaliste, on est obligé de reconnaître que la situation de l’homme sur la terre, sauf en quelques lieux privilégiés, n’est pas meilleure qu’auparavant. Dès lors le millénaire chrétien est loin derrière nous. Il n’y aura aucun moyen de le ramener. Or à la fin de ce millénaire, nous n’avons pas eu le retour du Christ, ni le jugement des nations…

Il faut donc refaire une lecture attentive des texte sacrés, pour y voir plus clair.

Il faut relever les signes que le Seigneur nous a donnés pour nous avertir des moments de la fin, selon d’ailleurs ce qu’il nous dit : « Voici, je vous ai tout dit à l’avance » (texte cité par Mt et Mc).

Or parmi les signes certains, il faut retenir ceux-ci :

I – L’Apostasie générale, selon la prédiction de Paul dans Timothée ch. 4.

« L’Esprit dit expressément que dans les derniers temps, il en est qui abandonneront la foi pour s’attacher à des esprits trompeurs et à des doctrines diaboliques, entraînés par des imposteurs hypocrites marqués au fer rouge dans leur propre conscience… » illustrant l’indication du Seigneur : « Lorsque le fils de l’homme reviendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » Or nous constatons cette apostasie, non seulement dans le monde, où aucune des nations, autrefois chrétiennes, ne se réclame plus des commandements de Dieu, mais où elles ont légiféré ouvertement contre ces commandements les plus formels, comme par exemple en autorisant légalement l’avortement, les contraceptifs, etc… sans compter les innombrables dérogations de fait dont nous souffrons aujourd’hui.

Et même dans l’Eglise on peut voir des signes très certains de l’abandon de la foi véritablement apostolique au profit de la doctrine maçonnique, universaliste et oecuméniste.

II – Le retour d’Israël sur sa terre, selon la prédiction de Luc 22/24 :

« Cette cité (Jérusalem), sera foulée aux pieds par les nations jusqu’à l’achèvement du temps des nations. » Il y a donc un « temps des nations », comme il y eut un « temps d’Israël ».

Ce temps d’Israël s’est achevé lorsqu’Israël, après avoir rejeté le Christ, a également rejeté le témoignage apostolique.

Et le temps des nations s’est ouvert à la fin des Actes des Apôtres, lorsque Paul déclare expressément que désormais l’Evangile sera annoncé aux Nations.

Il se trouve à Rome à ce moment-là , et très certainement Pierre est lui-même à Rome, qui est justement la capitale de toutes les nations de cette époque. Jérusalem, peu de temps après, fut prise par Titus et détruite (en 70). Ainsi est bien inauguré dans l’histoire le « temps des nations », qui est aussi celui de l’Eglise, qui a reçu la mission de prêcher le Salut à toutes les nations.

Du fait que Jérusalem est revenue aux Juifs comme capitale de leur Etat, nous voyons clairement que la prophétie concernant le temps des nations est accomplie. Mais il ne se sont pas convertis. Tout au contraire l’effort de leurs penseurs (Chouraqui, par exemple ) a été de disculper Israël de la crucifixion du Christ, pour en rejeter la responsabilité sur les Romains, en reniant ainsi la vérité historique des Evangiles ; et cette contre-vérité a passé même dans l’Eglise.

Cela ne veut pas dire que les Juifs ne se convertiront pas. Mais il faut lire dans le prophète Zacharie les circonstances prévues à l’avance de cette conversion, notamment dans les chapitres 11, 12, 13 et 14 de ce prophète. Il y est dit qu’ils « pleureront sur lui, sur celui qu’ils ont transpercé, comme on pleure sur un fils unique« , mais ils pleureront lorsqu’ils seront dans la plus extrême détresse, avec la prise de Jérusalem, la désolation, et la ruine de leur peuple. Ils se convertiront donc par contrainte, tout comme le Pharaon autrefois a relâché Israël sous la contrainte. Et c’est bien ce que nous voyons se dessiner de plus en plus dans l’actualité du monde arabe, qui resserre ses liens contre Israël en faveur des Palestiniens.

Voilà donc les deux grands signes donnés par les Ecritures, qui nous permettent de penser que « le Seigneur est proche« .

*

Il faut ensuite analyser la question du Millénaire, tel qu’il est annoncé dans le chapitre 20 de l’Apocalypse, en confrontant cette prophétie avec d’autres textes apostoliques. Or l’ensemble de ces textes nous amène à penser qu’il n’y a pas un seul Jugement mais trois Jugements.

I – Le jugement d’Israël : il est déjà prononcé, à la fin de l’Evangile, tout au long des chapitres 21-25 de saint Matthieu, mais tout particulièrement dans le chapitre 24, avec la prophétie très nette reproduite dans les trois Synoptiques, de l’exécution historique de ce jugement par la prise et la ruine de Jérusalem.

II – Le jugement des nations, prophétisé dans le chapitre 25 de saint Matthieu, comme la chose est dite explicitement : « Toutes les nations seront rassemblées devant lui » ; et ce jugement sera fait sur les nations en raison leur attitude en face du Christianisme et des disciples du Christ :

« Ce que vous avez fait au plus petit des miens… » Ce jugement sera fait par le Christ revenant dans sa gloire, « sur les nuées du ciel, avec une grande puissance et une grande majesté« , et personne ne pourra échapper à cette venue du Seigneur, ni aux châtiments qui se produiront universellement par la destruction des artisans d’iniquité et de toutes les oeuvres de scandale par les Anges. Parabole de l’Ivraie.

C’est à ce moment que se produira, (ou se manifestera) « la première résurrection » des justes qui auront porté témoignage pour le Seigneur, et l’enlèvement d’un certain nombre de disciples du Christ, sans qu’ils passent

par la mort, comme la chose est annoncée aussi bien dans le ch. 4 de la 1ère aux Thessaloniciens. que dans le ch.15 de la 1ère aux Corinthiens Ce n’est qu’après ce jugement des nations, que commencera le millénaire, inauguré par le retour glorieux du Christ, avec le renouvellement de toutes choses, et la possibilité pour les hommes d’atteindre la pleine Rédemption et de « s’exercer à l’immortalité » comme le dit expressément saint Irénée dans son Livre V, qui contient des passages admirables sur ce millénaire. Il est bien regrettable que ces textes de saint Irénée aient été délaissés dans l’Eglise et ne soient connus que par si peu de fidèles.

Selon l’oracle de Zacharie le prophète : « Le Seigneur deviendra roi sur toute la terre… et les nations monteront chaque année (à Jérusalem) pour se prosterner devant le roi Seigneur des armées…(14 ;9 et 16).

C’est également à ce moment de la fin du temps des nations et de leur jugement par le Retour du Christ, qu’il faut situer la « parousie de l’homme d’iniquité », on dit aussi la « manifestation de l’homme d’iniquité », que l’on a aussi appelé l’Antéchrist. Il en est question dans la 2ème épître aux Thessaloniciens. Le texte reste mystérieux, mais nous pouvons penser, vu les conjonctures actuelles, qu’avec le regroupement des nations nous ne sommes pas loin de la manifestation d’une sorte de représentant du gouvernement mondial. Cette coalition peut imposer sa volonté au monde entier. Les traités actuels ressemblent assez à ces paroles « Paix, paix, paix« … que l’apôtre annonce aussi comme un signe que le fléau est imminent. Voir les épîtres aux Thessaloniciens. Cet « homme d’iniquité » est anéanti par le souffle de la bouche du Christ. C’est aussi à ce moment que Satan est lié dans l’abîme par une lourde chaîne selon Apocalype 20:4. Il est empêché de nuire pendant tout le temps des 1000 ans.

III – Le jugement dernier, non plus des vivants seulement mais des morts, « qui remonteront à la surface du sol« , comme l’annonce le texte de l’Apocalypse, cette grande multitude, « Gog et Magog », de gens qui sont dans la mort séculaire, et qui n’ont jamais été informés de la Révélation, et qui seront jugés individuellement « selon leurs oeuvres », inscrites dans les grands livres. Le jugement de la fin du millénaire, mettra un terme à l’histoire du péché, et prononcera la condamnation définitive de Satan et de tous ceux qui auront pactisé avec lui, par « l’étang de feu et de soufre » : c’est la « seconde mort », d’où l’on ne revient pas. Ce n’est plus la mort « séculaire », seulement, dans laquelle avaient été précipités ceux qui, parmi les nations, avaient lutté contre le Christ en ses disciples. Ainsi s’achèvent, selon la chronologie biblique rappelée par Saint Irénée, les 7 jours de la Création, c’est-à-dire 7000 ans, car « mille ans sont à ses yeux comme un jour« .

*

Ces 7000 ans se divisent en 4 périodes :

  1. Les deux mille ans d’Adam à Abraham (de fait 1946 ans à la naissance d’Abraham, 2121 ans à la mort d’Abraham) ;

  2. Les deux mille ans d’Abraham à Jésus-Christ (temps d’Israël)3

  3. Les deux mille ans de Jésus-Christ à nos jours (temps de l’Eglise ou temps des Nations). Nous sommes manifestement à la fin de ce temps des nations.

  4. Le temps du millénaire, qui est le 7ème jour, le temps du repos de Dieu, car enfin Dieu y est servi, aimé et adoré comme il le mérite, et l’homme y retrouve l’immortalité par la véritable Justice.

On peut ajouter aussi d’autres considérations, plus mystérieuses.
Notamment au début du chapitre 24 de saint Matthieu : « L’abomination de la désolation dans les lieux saints« .
Pour les premiers chrétiens, les enseignes romaines dans le temple de Jérusalem ont été le signe que la fin d’Isarël était imminente. Mais pour nous, nous devons interpréter cette « abomination de la désolation dans les lieux saints ». Or il y a le texte du Message de Marie à La Salette, annonçant pour l’année 1965 cette « abomination de la désolation ».

Mais on peut aussi interpréter cette « abomination de la désolation dans les lieux saints », dans le fait du dévergondage sexuel actuel, des manipulations génétiques sur l’homme, etc., qui sont comme la profanation ultime du corps, lequel est dans sa vocation première le Temple du Saint Esprit. Le sens de la virginité sacrée, si bien mis en lumière par la théologie mariale, est souvent oublié aujourd’hui.

On peut interpréter la pollution des airs, des eaux, les insectes ravageurs, les maladies terrifiantes (sida, cancer, etc.), handicaps de tout genre, comme la réalisation des fléaux annoncés dans l’Apocalypse, précurseurs immédiats du « Jour du Seigneur ». Et d’une manière générale, on voit bien que sans une intervention divine il est impossible de redresser le courant, ne serait-ce que celui de la simple moralité et de l’obéissance au Décalogue.

Mais comme nous avons l’assurance que la Sainte Trinité est jalouse de son ouvrage et ne le laissera pas détruire, nous devons, au milieu même de nos tribulations, « lever la tête, car (notre) Rédemption est proche« .

Il faut signaler aussi le chapitre 17 de Saint Luc. Alors que les Pharisiens demandent un « signe dans le ciel de l’avènement du Royaume de Dieu« , Jésus leur répond : « Le Royaume de Dieu est au-dedans de vous« . Il montre ainsi que, sans une profonde conversion de la conscience humaine pour un plein assentiment à la Vérité divine, clairement comprise, il n’y aura aucun royaume de Dieu, et que les signes les plus éclatants ne serviront de rien. De fait, Notre Seigneur est ressuscité d’entre les morts, et ils ne se sont pas convertis pour autant.

Mais à ses disciples qui sont déjà dans les dispositions favorables du Royaume de Dieu, le Seigneur donne des signes très clairs sur « le Jour du Fils de l’Homme », c’est-à-dire la manifestation universelle de sa Gloire et de sa Majesté; puis vient la comparaison de Sodome et du Déluge.

De fait saint Pierre, dans sa seconde Epître, annonce clairement le Déluge de feu qui doit nettoyer la Terre de toutes les oeuvres d’iniquité.

Certaines sectes utilisent ces prophéties du Retour du Christ en vue de leur propagande, et profitent souvent de l’état d’inquiétude dans lequel se trouvent nos contemporains, inquiétude bien justifiée. Ils trompent leurs adeptes par des interprétations exagérées ou prématurées des Ecritures. Il y a en notre temps beaucoup de faux christs et de faux prophètes… et c’est là encore un signe.

L’Eglise Mère, qui se veut surtout sociale et oecuménique, semble avoir perdu le sens exact de sa mission, qui n’est autre que la sanctification de ses membres par le moyen des sacrements bien compris et bien administrés. C’est aussi un signe des temps.

« Celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé » ; en parlant ainsi au singulier, le Seigneur semble annoncer que c’est au niveau de la conscience personnelle que quelques-uns de ses disciples atteindront cette « plénitude de l’Age du Christ » ; et cette maturité de la Moisson déterminera le temps de la fin. « Nous attendons ton retour dans la Gloire« .

Curieusement, cette parole est apparue dans la messe nouvelle. C’est un signe : dans sa prière publique, l’Epouse du Christ appelle le retour de l’Epoux. « Viens, Seigneur Jésus… » Nous avons aussi le signe de l’unification de la terre entière par le moyen des communications rapides :en ce domaine « les chemins tortueux (sont) redressés… » Cette caractéristique est propre à notre temps, et semble bien irréversible. Les armes modernes peuvent provoquer le Déluge de feu annoncé par Saint Pierre… Mais surtout, nous devons nous tenir vigilants, puisqu’il nous est dit clairement : « Le Fils de l’homme viendra comme un voleur« , c’est-à-dire à l’improviste.

Seuls les chrétiens instruits et attentifs se tiendront prêts, pour « être debout et irréprochables devant sa Face lorsqu’Il se manifestera« .

Nous sommes donc directement concernés.

***

Références

Principaux textes du Nouveau Testament, concernant la fin des temps :

Matthieu : 7/21, 8/11 ; 13/41 ; 16/27 ; 19/27 ; 13/39 ; 24/25.

Marc : 4/28 ; 8/34, 9/1 ; 13 (Cf. Mt. 24).

Luc : 10/11 ; 11/31 ; (17 cf. Mt. 24), 18/1s. ; 21.

Jean : 5/24 s. 14/3.

Actes : 1/6 S 3/19. 17/3. 20/32.

Romains : 8/19 –22 ; 9, 10, 113(Conversion d’Israël).

I Cor. : 1/3 3/11 s. 4/5 ; 15/20 s.15/50. 2 Cor. 1/12s.

Philippiens : 1/6,9 ; 2/14; 3/17s. 4/5.

Ephésiens : 1/11s. 1/18s. 2/4; 4 : 11s., 4/30.

Colossiens : 1/25s.3/1s.3/23.

Thess. I : 1/10 ; 2/19; 3/13; 4/15s.

Thess II : 1/6s. 2/1s. (Texte délicat et souvent mal traduit) ;

Tim Ia : 4/1s. Tim. Ia : 1/10 s.1/18, 2/10s.4/1,7,18.

Tite 2/11s. 3/18s. Jacques : 57s.

Hébreux : 9/15 ; 9/26s. 10/24s. ; 10/52s. ; 11/40.

Pierre I : 1/3s. 1/13 ; 1:18 ; 2/12 ; 4/13 ; 5/1,4.

Pierre II : 2/4s. ; 3/3s. (Texte important, comme tout Jude)

I Jean : 2/28 ; 3/2.

Apocalypse : tout entier. Quelques passages plus significatifs : I/7 ; 1/10s.

; 3/3 ;3/10s. ; 19/11s. ; 20 (Millénaire)

Certaines bibles donnent à propos des textes de l’Apocalypse toutes les références utiles pour se reporter aux anciens prophètes. Notons encore que les ch. 9-12 de Daniel se rapportent en partie à la fin des Temps. La dernière prise de Jérusalem dans les ch. 38-39 d’Ezéchiel, et les ch.11-14 de Zacharie. « Dans le dernier des jours, vous comprendrez cela« .

http://le-cep.org/archive/CEP_17.pdf

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs, J- Infos Divers | Pas de Commentaire »

1...345678
 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE