• Accueil
  • > B- Prophéties et signes annonciateurs

- Loli : « invasion du communisme… »

Posté par Pèlerin le 8 août 2010

Mari-Loli de Garabandal dit que l’Avertissement arrivera au moment où le communisme aura envahi le monde…..

Si nous regardons bien….. 

  

Au temps de la guerre froide, quelques pays d’Afrique, entretenaient avec la Russie ou l’URSS d’étroites relations politiques militaires et économiques. Néanmoins, la Russie reste bien loin de l’Afrique ; au Gabon, elle n’a pas de place dans les préoccupations quotidiennes. Alors il est plus difficile de réciter le Rosaire pour obtenir de la Ste Vierge, la consécration de la Russie à son Coeur Immaculé, par le Pape et les évêques unis à lui.

« La Très Sainte Vierge désire que la Russie soit consacrée à son Coeur Immaculée. Pourquoi ? Pour que son Fils règne en Russie, pour que le règne de Notre Seigneur revienne dans ce pays qui est maintenant le pays livré à Satan pour détruire le règne de Notre Seigneur Jésus Christ dans toute l’humanité, dans le monde entier. Alors la Très Sainte Vierge, elle qui a écrasé la tête du serpent, elle qui lutte contre Satan, sait que c’est la qu’il faut porter la bénédiction de Dieu. Et c’est pourquoi elle a demandé que la Russie soit consacrée à son Coeur Immaculé : elle veut être Reine de la Russie pour y faire régner son Fils. » (Mgr Lefebvre – Sermon – Pâques 1984)

A Fatima au Portugal, le 13 juillet 1917, Lucie entend la Sainte Vierge : « Dieu va punir le monde de ses crimes par le moyen de la guerre, de la famine et de persécutions contre l’Eglise et le St Père. Pour empêcher cette guerre, je viendrais demander la consécration de la Russie à mon Coeur Immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis ». 

 La Russie est la pièce clé de la Paix pour le Monde.

URSS ou Russie ?

En Juillet 1917, la Ste Vierge ne parle pas de l’URSS encore inexistante. En 1922, sous le régime sanglant de Staline, la Russie devient l’URSS : Union des Républiques Socialistes Soviétiques. Par la terreur, Staline applique la politique marxiste et instaure le Communisme. En juin 1929, la Sainte Vierge demande de consacrer non pas l’URSS mais toujours la Russie. Pourquoi ? En 1929, la soviétisation de la société russe par Staline, sorti vainqueur de la guerre civile, s’aggrave par la mise en place de la réforme agraire et du programme de collectivisation, point clé du Communisme. Il s’en suit une immense misère des populations et particulièrement en Ukraine, une effroyable famine avec plusieurs millions de victimes !

Le 19 mars 1937, dans l’encyclique Divini Redemptoris, le pape Pie XI, condamne le Communisme : « Le Communisme est intrinsèquement pervers, et l’on ne peut admettre sur aucun terrain la collaboration avec lui de la part de quiconque veut sauver la Civilisation Chrétienne ». Mais la Russie n’est pas encore consacrée au Coeur Immaculé de Marie. C’est pourtant la condition de la conversion de ce pays, aux limites géographiques bien définies, habitée par un peuple bien précis. Il s’agit de la conversion non seulement des populations mais aussi une régénération des institutions de la Russie qui deviendra, par ce fait, une authentique chrétienté. La Vierge ne demande pas la consécration de l’URSS : fiction du mondialisme marxiste, dans lequel n’importe quel pays pourrait être inclus. En 1989, soixante ans après la demande de la Vierge, la consécration de la Russie par le Pape et tous les Évêques unis à lui n’a pas eu lieu. Pourtant, le 9 Novembre 1986, la chute du Mur de Berlin signe apparemment l’effondrement du Communisme : l’URSS disparaît et la Russie en tant que nation est à nouveau proclamée. Pourtant, le marxisme qui inspirait le Communisme, plus vivant que jamais, donne naissance à une nouvelle forme politique : le mondialisme socialiste. « .Nous conduisons toutes nos réformes en conformité avec la voie socialiste. C’est dans le cadre du socialisme, et non pas à l’extérieur, que nous cherchons les réponses à toutes les questions qui se posent… Ceux qui espèrent que nous allons nous éloigner de la voie socialiste seront profondément déçus. » (Mikhaïl Gorbatchev – Perestroïka – 1987)

La Russie continue de répandre ses erreurs dans le monde.

Dieu domine l’univers et gouverne les nations comme les individus. Chaque nation, en leurs chefs et en leur population, est libre d’obéir à la sainte loi de Dieu. Dieu punit l’infidélité des nations, plus particulièrement aimées de Lui en les laissant devenir la proie de nations plus puissantes. Telle est la grande leçon de l’Ancien Testament. La Sainte Vierge a prévenu ; la Russie sera le châtiment pour les nations infidèles à la Loi de Dieu :

« La Russie répandra ses erreurs dans le monde ».

Première erreur : le Schisme religieux

La Russie a été évangélisée à partir de Constantinople. La capitale du christianisme russe fut la ville de Kiev puis celle de Moscou, devenue la capitale politique. En se séparant de l’unité catholique et romaine par le grand Schisme de 1054, le patriarcat de Constantinople entraîne dans la séparation la Patriarcat de Kiev et de Moscou. La Russie sombre dans le schisme et cesse d’être catholique. Depuis cette date, l’Eglise en Russie, dans cette état de séparation d’avec le Saint Siège, s’appelle église orthodoxe. Elle prétend être l’égale de Rome et même la supplanter.C’est la première erreur de la Russie : le refus de la Primauté et de l’Autorité du Pape, Vicaire du Christ sur terre. « Hors de l’Eglise, pas de salut ». « La puissance des Slaves (russes) séparés de l’unité catholique grandit chaque jour. De jeunes nations, émancipées du joug musulman,. ces peuples. victorieux de l’ennemi séculaire, ne peuvent oublier d’où leur est venu le salut : la direction morale et religieuse de ces nations ressuscitées appartient à la Russie. Profitant de ces avantages avec habileté constante et une énergie souveraine, elle développe sans cesse son influence en Orient. Du côté de l’Asie, ses progrès sont plus prodigieux encore. Pour le malheur de la Russie et de l’Eglise, cette force est dirigée présentement par d’aveugles préjugés. » (Rme D. A. Guépin – 1899 – Année Liturgique Dom Guéranger, 14 nov.)

Deuxième erreur : le Communisme, un fruit du marxisme.

De 1917 à 1989, soit pendant plus de 70 ans, la Russie a été le noyau des nations asservies sous le joug communiste. Deux idéologues ont été les instruments de ce malheur : Karl Marx et Lénine. Le premier a surtout élaboré l’idéologie qui a reçu son nom : le marxisme, le second l’a surtout mis en application par la révolution communiste de 1917 en Russie.

Ainsi Dieu permettant, la Russie schismatique a été choisie par le démon comme base de départ pour répandre les institutions et les moeurs de l’athéisme, partout dans le monde.

Le Communisme est un système de plusieurs erreurs. Quant à la religion, il prêche l’athéisme : l’homme ne doit pas s’occuper de Dieu qui n’existe pas. Quant à la philosophie, il enseigne le marxisme : la pensée vient de la matière et évolue par dialectique contradictoire (thèse, antithèse, synthèse). En Histoire, le Communisme considère la vie passée des hommes selon la dialectique marxiste. En sociologie et en politique, il prétend à l’abolition de la propriété privée affirmant le totalitarisme où les hommes sont des unités juxtaposées au service de l’Etat lequel prend en charge les besoins des individus pour les gérer et les organiser. En économie, le Communisme préconise le collectivisme d’Etat, où les hommes sont de simples moyens de production asservis au service de l’Etat totalitaire.

Le pape Pie XI a qualifié le Communisme comme intrinsèquement pervers. La perversité du Communisme est son défaut « congénital ». Par cela même qui fait que le Communisme est ce qu’il est, il est pervers par nature. Il n’y a rien de bon en lui ; il est tout entier construit sur le mensonge.

Beaucoup pensent que le Communisme a disparu avec le mur de Berlin en 1989 et la disparition de l’URSS en 1991). Est-ce un heureux effet de la prière publique du Pape au Coeur Immaculée de Marie le 25 mars 1984 ? Le Pape Jean Paul II a personnellement démenti cette vue des choses :

« Il serait simpliste de prétendre que l’effondrement du Communisme a été provoqué par l’intervention de la divine Providence. Le Communisme est tombé tout seul, à cause de sa faiblesse immanente. » (Entrez dans l’Espérance, p.204)

En réalité, le Communisme a changé de visage ; mais il n’a pas disparu : en Chine, au Vietnam, il est toujours virulent dans son athéisme et sa persécution contre l’Eglise.

La Perestroïka, la chute de l’Empire Soviétique, la « disparition » du Communisme « ont été voulues, préparées et étudiées de longue date ; ensuite elles correspondent non à un aveu d’échec des forces révolutionnaires mais bien au contraire à une nouvelle étape, à un approfondissement de la Révolution. » (Pascal Bernardin – Sel de la Terre 53, p.333)

Troisième erreur : le mondialisme, nouveau visage du socialisme marxiste

D’après le marxisme, la vérité n’existe pas. Elle se fabrique, selon le processus d’évolution continuelle qui est la marche de l’homme vers le progrès. C’est pourquoi toute affirmation dogmatique, c’est-à-dire inchangeable, doit être rejetée car elle arrête le progrès. Les seules vraies conditions de la paix sont le dialogue et la tolérance qui laissent possible l’évolution de la vérité.D’un bout à l’autre du monde, on n’entend plus parler que de démocratie, de nouvel ordre mondial, de mondialisme, de globalisation et de village planétaire. L’orchestration et l’amplification de ces thèmes aboutit au fait que « tout le monde » répète ce discours ; le prêt à penser est à la portée de tous et surtout de ceux qui avalent sans réfléchir les images et les slogans de la TV, de la radio et d’Internet.Ainsi, la Russie, schismatique et marxiste, continue inlassablement de répandre ses erreurs par d’innombrables relais disséminés, dans le monde entier. On en vient même à douter que la Russie soit à l’origine des ces idées de mondialisme et de démocratie universelle, tellement le monde entier semble à l’unisson dans ce concert global ! D’ailleurs, malheur au « rétrograde-ennemi du progrès », qui ferait entendre une note si juste soit-elle, mais discordante dans ce concert !

Le mondialisme ne serait-il pas le nouveau visage de l’internationale communiste.

L’URSS (Union des Républiques Socialistes Soviétiques) était destinée à recevoir tous les pays du monde ainsi dilués dans une entité sans frontières. Le mondialisme et son village planétaire remplacent l’URSS.

Quatrième erreur : l’écologie, ou le mondialisme religieux du marxisme athée

Le Communisme a fait croire qu’il était capable d’installer le paradis sur terre en promettant des lendemains qui chantent ! Partout où il a sévi, il a laissé un champ de ruines et de cadavres même dans les pays qui sont encore sous son joug. On estime que de 1917 à 1989, le Communisme a causé la mort de 100 millions d’être humains !Devant un tel échec, le marxisme se repositionne. Il prône désormais une spiritualité globale, écologique et païenne où toutes les religions trouvent leur place à condition de renoncer aux dogmes religieux et d’épouser les valeurs de tolérance et de dialogue. Il n’y a donc pas de place pour le Christ, sa Croix et son Eglise ! Le collectiviste communiste nie les différences sociales ; le mondialisme supprime les différences nationales. Dans ce sillage, la religion oecuméniste impose un ordre mondial spirituel où se retrouvent toutes les religions délayées dans une spiritualité globale. Diviniser la nature, sacraliser la Terre, retrouver l’âme que les païens donnaient à la terre voilà désormais l’objectif :

« La Terre avait une âme. La retrouver, la ressusciter, telle est l’essence de Rio. » (Boutros-Ghali, Conférence de Rio, 1992)

« Paradoxalement, la présente crise écologique nous offre l’opportunité de créer une théologie oecuménique, fondée sur un sentiment de respect de l’environnement renouvelé, qui pourrait servir de dénominateur commun et de point de ralliement à une coopération entre les principales religions. » (1996 Final report, State of the world Forum, fondé par Gorbatchev, Président de la Russie)

L’écologie est le respect religieux de la nature. L’écologie devient le dénominateur commun que la nouvelle religion mondiale utilisera pour diluer toute les religions. En résumé, l’écologie devient le socle de la nouvelle religion ; la morale se définie comme le respect de la nature. Vraiment, notre bonne Mère avait raison :« La Russie répandra ses erreurs dans le monde, provoquant des guerres et des persécutions contre l’Eglise. Les bons seront martyrisés, le Saint Père aura beaucoup à souffrir, plusieurs nations seront anéanties. » (Fatima – 13 juillet 1917)

Alors pourquoi la Ste Vierge demande- t-elle la consécration de la Russie ?
Parce que ce pays, depuis bientôt un siècle, est l’instrument que le Démon utilise pour ravager la terre, le temps que Dieu lui permet. Ce temps touche à sa fin ; il appartient au Pape et aux Évêques de hâter cette fin. Ils le feront en reconnaissant d’une part la place singulière de la Russie dans l’économie du Gouvernement Divin des nations et d’autre part en confiant au Coeur Immaculé de Marie la conversion de ce pays et l’avènement du Christ Roi des nations.« A la fin, mon Coeur Immaculé triomphera. Le Saint Père me consacrera la Russie qui se convertira, et un certain temps de paix sera accordé au monde. » 

Extraits de :
http://www.laportelatine.org/international/communic/presse/afrique/2009/LSP175/175.php

Père Patrick DUVERGER

Extrait du Saint Pie n° 175 de juin 2009

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs | 3 Commentaires »

- Garabandal, eschatologie et songe de don Bosco

Posté par Pèlerin le 8 août 2010

 

… Ce qui s’est véritablement passé à Garabandal, ce que nous devons voir à travers l’abandance de tant de détails, c’est une très attentive intervention du Ciel pour nous aider dans les heures actuelles, si difficiles, de l’Eglise et du monde.

Dans ce but, le Ciel nous propose :

-une nouvelle épiphanie mariale ;

- un appel à une plus grande attention envers l’Eucharistie ;

- une annonce de temps eschatologiques proches.

Pourquoi une « nouvelle épiphanie mariale » ? parce qu’il se pourrait bien que Marie soit l’ultime recours qui nous permettra d’échapper à la catastrophe… A Garabandal, Elle s’est manifestée surtout comme « Notre Mère ». (ne faisait-elle pas d’ailleurs prier les petites ainsi : « ….. Sainte Marie, Mère de Dieu et notre Mère, priez pour nous pauvres pécheurs…..)

Pourquoi « appel à une plus grande attention envers l’Eucharistie » ? Parce que c’est la réalité de la présence réelle du Seigneur parmi nous qu’il est le plus important de ne pas laisser s’obscurcir dans l’Eglise, et c’est précisément ce qui arrive actuellement.

Pourquoi « annonce de temps eschatologiques ? parce qu’en fait, ces temps sont peut-être déjà là qui attendent ; nous ne pouvons pas perdre de vue en effet ce que nous affirmons dans notre Credo  « Et Il viendra de nouveau dans la gloire…. » ; sans un vif sentiment d’espérance, la religion ne peut se maintenir vivant dans le coeur des hommes.

L’eschatologie est l’étude du dénouement final de ce grand drame qu’est la marche de notre Salut.

Et l’on peut se demander si Garabandal n’a pas une certaine dimension eschatologique

On y trouve assez d’éléments qui nous alertent et nous mettent en présence des « derniers temps » :

  • la présence et l’action distinguée de l’archange Saint Michel, qui apparaît dans l’Apocalypse comme l’ange des suprêmes combats ;

  • la nette affirmation du message du 18 juin 1965 : « vous êtes dans les derniers avertissements » ;

  • la trilogie « Avertissement-Miracle-Châtiment », dont les caractéristiques ne permettent pas la comparaison avec les interventions habituelles de Dieu ;

  • l’affirmation répétée qu’après le Pape Paul VI « il n’y aura plus que deux papes » et qu’ensuite viendra « la fin des temps » (ce qui ne veut pas dire qu’il n’y aura plus de papes ensuite bien sûr).

Il es possible que Garabandal soit venu pour nous redire, à nous les chrétiens de ces dernières heures, ce que les chrétiens des premiers temps se disaient en guise de salut d’encouragement :

Maranatha ! Le Seigneur revient !

Nous sommes dans l’attente.

 Ces particularités de Garabandal de sont pas sans nous rappeler le songe de don Bosco
qui voyait à la fin des Tempsun pape debout à l’avant d’un navire (barque de l’Eglise), lutter contre des bateaux ennemis, et sauver l’Eglise en attachant le navire à deux colonnes :
 sur l’une, trône la Sainte Vierge et sur l’autre, une Hostie !

     Songe de Don Bosco

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs | Pas de Commentaire »

- Garabandal et la Fin des Temps !

Posté par sexto le 6 août 2010

        

Garabandal et la Fin des Temps !

La Fin des Temps…! Seuls , les convertis , les bons demeureront sur la terre ! (Joël 3,5) , le feu du ciel ayant opéré un tri (Mal.3,19-20) et dévoré les ennemis de Dieu (Is.26,11. Ez.38,22. Dan.10,33).

Ici s’arrêtent les Révélations et Prophéties de Garabandal….,les voyantes ne nous ayant rien découvert sur la suite de l’Histoire

A moins , peut-être , à travers le symbole des langues dites par le P.Andreu,cf. ci-dessous :

Il ne nous est pas défendu de faire maintenant , l’investigation de ce qui pourra suivre…Et , bien que cela ne soit qu’une porte entrouverte sur ce qu’aucun œil n’a encore vu (Is.54,3) car l’Ecriture demeure scellée jusqu’à la fin (Dan.12,4§9) ….par cette porte nous pouvons quand même entrevoir des merveilles en tous ordres…pour demain !

Car le feu du Châtiment ne sera pas un feu destructeur , mais purificateur (Mal.3,3.2 Cor.4,17) qui exercera son action purificatrice sur les hommes et sur l’univers matériel lui-même qui n’en sera pas anéanti ; ce sera la fin d’un monde desséché qui reprendra vie autrement , qui  » ressuscitera  » pour une vie nouvelle (Ez.37,1-14)

Ce sera alors le 2° avènement de Jésus-Christ , son grand Règne spirituel et universel de Grâce en chaque âme , en chaque société , une nouvelle Alliance (Jér.31,33-34) ; la Paix , existant ainsi entre chaque âme et Dieu , se répandra naturellement entre tous les hommes.

Toutes choses seront rétablies (Act.1,6) en vue du Salut (1Pier.1,4) qui verra la transformation de nos corps (Rom.8,18§23. Ph.3,21) : cf . la préfiguration de cela dans les extases des fillettes , leurs attitudes , leurs gestes et particulièrement l’entraînement de personnes , non en extase , dans l’élan extatique des voyantes .

Ce sera le temps de la régénération où l’Esprit Saint nous sera donné (Jl.3,1-12)

Sion, l’ Eglise sera rétablie (Is.60,15-22. Soph.3,14-20)…

Attirées alors par son éclat , toutes les Nations se convertiront et accouront vers Elle (Is.60,1-14) - véritable œcuménisme ,ou retour des frères séparés dans l’ Eglise Catholique ,Apostolique et Romaine , annoncé symboliquement par les prières apprises aux enfants en extase par le Père Luis Andreu le 16 août 1961 :

 » Ave Maria  » en grec ( les orthodoxes )

 » Credo  » en allemand ( les luthériens )

Prières en anglais ( les anglicans )

le tout étant résumé en français ( chant de Pontmain ) par :

 » Espoir , Espoir , au ciel étoilé

Paraît et sourit notre Mère

Espoir ,Espoir , Marie a parlé

Son Fils entend notre prière

C’est l’espérance de toujours qui se réalisera alors : retour au port de la Vérité et à l’unité de la Foi…afin qu’il n’y ait  » qu’un seul troupeau et un seul pasteur  » ( Acte de Consécration au Sacré-Cœur par Léon XIII , le 18 juin 1899 ).Tous participeront au Culte parfait restauré solennellement (Ez.37,26;40,48) par lequel Dieu sera désormais et définitivement au milieu de son peuple (Jér.3,15-17. Ez.48,35) :

réalité signifiée par la Nuée qui demeurera aux Pins après le Miracle…

 

La Création matérielle elle-même , animale , végétale , minérale , participera alors , à sa mesure , à la gloire des enfants de Dieu (Rom.8,19-22) ; elle retrouvera une perfection semblable à celle du Paradis (Is.11,6-9;65,25. Osée 2,20. Jl.4,18 Zach.14,8. Ez.47,1) ; ce sera vraiment une nouvelle création au temps de cette restauration universelle.

Cette  » Ere de Paix «  – selon la Sainte Écriture la Salette et Fatima – , c’est l’effusion de charismes et de grâces chez les hommes ,ainsi que leurs conséquences bienfaisantes dans les êtres matériels ; il y ,a en effet , symétrie entre l’homme et la création dont il est le Roi (Gen.2,19-20) :

le péché entraîne le désordre en l’un et l’autre , la grâce entraîne l’ordre et la paix en l’un et en l’autre …..

Comme le Mont Carmel signifie le nouveau paradis , même matériel , il signifie aussi l’ Eglise qui verra le rassemblement de toutes les nations , et , pour clore ce retour à Jésus-Christ  » jusqu’à ce que soit entrée la totalité des païens  » , celui même du Peuple Elu , Israël , converti (Ez.39,21-29. Amos 9,13-19. Rom.11,12§15§25-26) sous le règne du Souverain Pontife à la devise :

 » De Gloria olivae « 

Tel , et multiplié à la mesure de Dieu , sera ce temps , cette phase terrestre du Règne ,

 » Règne de Vérité et de Vie

Règne de Sainteté et de Grâce

Règne de Justice , d’Amour et de Paix « 

Ainsi sera ce Règne de Jésus-Christ sur la terre , dû à l’intercession de sa divine Mère , Notre-Dame du Mont – Carmel , notre Mère et notre Reine …

Comme l’avait entrevu le Père Laffineur , nous pouvons affirmer que les apparitions de Garabandal ont vraiment une amplitude , une dimension encore jamais atteinte dans les apparitions antérieures comme contemporaines de la Très Sainte Vierge :dimensions biblique , doctrinale et spirituelle , eschatologique et cosmique universelle .

( Père Santiago Juan de Maria )

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs | Pas de Commentaire »

- Garabandal , nouvelle Jérusalem terrestre

Posté par sexto le 5 août 2010

                   GARABANDAL , NOUVELLE JERUSALEM TERRESTRE

 » Dans une collection de diapositives sur l’Immaculée Conception , se trouve une photographie de la maquette de Jérusalem antérieure à Jésus-Christ , assez semblable à celle du temps où elle fut dotée de remparts par Soliman en 1540 . On voit , sur la photographie , une colonne de fumée s’élevant de l’Autel des Sacrifices , au centre du Temple .

En regardant bien l’ensemble de la maquette , on y discerne très facilement les contours de la carte d’Espagne : les Pyrénées , l’Ebre , les côtes de la Méditerranée , Gibraltar , le Portugal , la Galice , le pays basque….et le rectangle du Temple correspond à Santander , tandis que l’endroit d’où s’élève la fumée c’est Garabandal !

Au contraire de presque tous les villages de la côte cantabrique , Saint Sébastien de Garabandal ne possède ni hameaux , ni maisons isolées . Tout le village est groupé autour de la place et dominé par la tour de l’église. A la ressemblance de Jérusalem , Garabandal « est bâtie comme une cité bien compacte « (Ps.121,3.Cf « Elle se rendit en hâte…. »p.7,note 6)

Si l’on regarde encore cette maquette dont il vient d’être parlé , l’on remarque que la disposition du Temple ( rectangle qui correspond à Santander , et dont les plus petits côtés sont orientés N.S , c’est-à-dire la vallée du Cédron étant au nord) peut nous amener à cette comparaison avec les environs de Garabandal….En allant du Nord au Sud ,nous avons :

- le Parvis des Gentils ou païens ( ce qui correspond à Cosio et la 1ère partie de la montée jusqu’au dernier arbre sur la gauche

- le Parvis des femmes ( 2ème parie de la montée au village)

- le Parvis d’Israël ( le village proprement dit )

- le Parvis intérieur ou des Prêtres ( le Cuadro ) avec l’Autel des Sacrifices ( ou pierre de l’Ange )

- le Vestibule ( esplanade de la Campuca )

- le Saint ( dernière montée vers les Pins avec l’Autel des Parfums ( esplanade devant les pins ou  » le plus grand autel du monde )

- et enfin le Saint des Saints ( les Pins eux-mêmes , où se trouve la Vierge Marie , tabernacle vivant , Nouvelle Arche d’Alliance ) .

Le  » Cuadro  » semble être , dès aujourd’hui , le bas de l’Autel où les prêtres se préparent pénitentiellement et dans la joie (  » Introïbo ad Altare Dei , ps 42 ,4 ) à gravir les marches d’entrée vers le nouveau Saint des Saints du nouveau Temple de Dieu, Jérusalem terrestre du 2è avènement , lorsque par et avec le Miracle seront renouvelées toutes choses !

                                   Un signe demeurera aux Pins pour toujours !

Conchita parle d’une colonne  » comme  » de fumée

                                                                   Or

Qu’est-ce qui recouvre le Sinaï quand Moïse s’y trouve ? Ex.19,16;24,15-18

Qu’est-ce qui précède les Hébreux pour leur indiquer la route durant leur exode dans le désert ? Ex.13,21-22§40,36-37.Deut.1,33

Qu’est-ce qui couvre la Tente de Réunion , le soir à l’étape dans le désert ? Ex.33,9-10§40,34-35§38

Qu’est-ce qui remplit le Temple à partir de sa consécration par Salomon ? I R 8,10-13

 

       Ce n’est autre chose que la colonne de nuée le jour et la colonne de feu la nuit

Elle exprime ainsi la présence continue de Dieu au milieu de son peuple manifestant en même temps la double face du Mystère divin : la proximité de la Grâce pour l’élu ( la nuée ) et la Sainteté inaccessible au pécheur ( le feu )…

Cette nuée , signe de la présence divine :

Devient même la 3ème personne de la Sainte Trinité couvrant de son ombre (=nuée ) la Vierge Marie (Lc.1,35)

Elle est là à la Transfiguration (Mt.17,1-8)

Elle se trouve dans le Fils dont le Corps est le Saint des Saints du Temple de Dieu (Jn.2,19-21) ,demeure de Dieu parmi les hommes (Jn.1,14)

Au moment de son dernier soupir, le voile du saint des Saints s’est déchiré , montrant que l’Ancien Sanctuaire a fini de remplir sa fonction de signe de la Présence Divine ; il est désormais remplacé par la Présence Eucharistique .

En effet , l’Eucharistie n’est pas seulement « Sacrifice », elle est permanence de la Présence Divine sur la terre au milieu des siens jusqu’à la fin du monde (Mt.28,20)

Ainsi , après le Miracle de Garabandal qui nous aura admis aux secrets de la compréhension divine – à son niveau , à sa hauteur – du Sarifice Eucharistique et du Sacerdoce unique du Grand Prêtre Éternel , la Présence de Dieu doit-elle demeurer visible , au milieu des hommes en ce nouveau Saint des Saints des Pins , par un Signe : la colonne de nuée ou de feu…pour toujours !

          C’est ainsi que s’accomplira la dernière parole du prophète Ézéchiel48,35) :

                             « Et le nom de la ville sera désormais : DIEU EST LA ! « 

(Père Santiago Juan de Maria)

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs, E- Garabandal, Terre Sainte... | Pas de Commentaire »

- La date du Grand Miracle ?

Posté par Pèlerin le 5 août 2010

 

« Nul ne connaît ni l’heure ni le jour »

A ceux qui prétextent cette phrase de Notre Seigneur Jésus Christ pour justifier leur refus de réfléchir sur les indices donnés sur le Grand Miracle, il est aisé de répondre…


D’abord, que dit le Catéchisme de l’Eglise Catholique ?


1040 Le jugement dernier interviendra lors du retour glorieux du Christ. Le Père seul en connaît l’heure et le jour, Lui seul décide de son avènement. Par son Fils Jésus-Christ Il prononcera alors sa parole définitive sur toute l’histoire. Nous connaîtrons le sens ultime de toute l’œuvre de la création et de toute l’économie du salut, et nous comprendrons les chemins admirables par lesquels Sa Providence aura conduit toute chose vers sa fin ultime. Le jugement dernier révélera que la justice de Dieu triomphe de toutes les injustices commises par ses créatures et que son amour est plus fort que la mort (cf. Ct 8, 6).


Donc « l’heure et le jour » ne concernent que le retour du Christ et le jugement dernier, et non la date du Grand Miracle de Garabandal !


C’est un fait que seule Conchita en connaît la date et l’annoncera. Elle a été choisie par le Ciel pour être l’instrument du Grand Miracle.

Malgré tout, la Sainte Vierge, par l’intermédiaire de Conchita, a donné des indices sur ce Grand Miracle…. Pensez-vous que le Ciel perde son temps à donner des renseignements qui plus est, inutiles et interdits d’interprétation ?!.. non !


Cela fera 50 ans l’an prochain (2011) que Notre Dame est apparue à Garabandal….

50 ans d’attente pour ceux qui espèrent la venue de ces événements et la conversion du monde…

Découragement et doutes pour certains, motivation inébranlable pour d’autres….


La Ste Vierge avait prévenu que l’Avertissement et le Grand miracle arriveraient tard….

Dieu et Sa Mère connaissant bien la faiblesse des hommes, leur besoin de preuves, d’encouragements, il nous a été permis d’avoir ces indices pour voir les événements arriver, et encourager le monde à se convertir de toute urgence… et non uniquement pour remplir des pages de livres ou pour en discuter dans les « chaumières »…. le but est plus profond !

Oui, Dieu connaît bien les hommes et Sa Sainte Mère aussi !


Sans vouloir nous substituer à Conchita (la «missionnée » du Ciel pour l’annonce du Grand Miracle), nous nous attacherons  à étudier ces indices que Notre Dame nous a laissés dans sa grande délicatesse et son amour maternel….




Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs | Pas de Commentaire »

- Encore un 13 octobre….

Posté par Pèlerin le 4 août 2010

 

Le 13 octobre 1917 eut lieu à Fatima le Miracle du soleil.

Des pélerins vinrent par milliers sous une pluie battante voir le Miracle annoncé par Notre Dame…

« … La foule put contempler la danse du soleil : la pluie cessa soudainement et les nuages se dispersèrent brusquement, laissant apparaître un ciel clair. La foule put alors regarder directement le soleil sans risque de se brûler les yeux ni sans être aucunement incommodé. Devant ce si grand miracle, défiant toutes les lois de la nature, il y avait un grand silence. L’astre se mit à trembler avec des mouvements brusques, puis il tourna sur lui-même à une vitesse vertigineuse, en lançant des gerbes de lumière de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Il semblait s’approcher de la terre, au point que la foule s’en inquiéta. En effet, le soleil, conservant son mouvement rapide de rotation, paraissait brusquement se détacher du ciel et avancer en zigzaguant sur la foule. Ce fut un instant si terrible que plusieurs personnes s’évanouirent, mais finalement il s’arrêta au grand soulagement de tous.
À la stupéfaction générale, la foule put constater que leurs vêtements, trempés par la pluie quelques minutes auparavant, étaient complètement secs !.

Ce phénomène qu’aucun observatoire astronomique n’a enregistré, et qui n’a pu être, par conséquent, un phénomène naturel, des personnes de toutes les conditions et de toutes classes sociales l’ont constaté, des incroyants comme des croyants. Les journalistes des principaux quotidiens du Portugal l’ont vu et raconté. Même des personnes qui se trouvaient à plusieurs kilomètres de Fatima en ont été témoins, ce qui détruit l’hypothèse d’une illusion d’optique ou de l’hallucination collective. »

 Raconté sur le site : http://www.fatima.be/fr/fatima/vision/soleil.php

 Encore un 13 octobre….. mais à Garabandal. (voir le fil aussi : Garabandal est la suite de Fatima ici).

Dans la nuit (très tôt le matin) du 13 octobre 1961 eut lieu un phénomène incroyable qui rappelle le miracle du soleil à Fatima… c’est rapporté dans « Elle se rendit en hâte à la montagne » par le Père Eusebio Pesquera.

« C’était la fête du Pilar (Notre Dame du Pilar le 12 oct), mais plutôt au début  de la journée du 13. C’est très explicable, car selon l’entendement des petites, c’était pour elles la même journée depuis leur lever du matin jusqu’à ce qu’elles aillent se coucher, la nuit déjà bien avancée parfois ; elles ne se préoccupaient pas de l’horloge……
Conchita et Loli étaient en extase et poussèrent un cri en même temps qu’elles levaient les bras au ciel.
« Instinctivement, dit M. Ortiz, nous regardâmes tous vers le haut et vîmes une étoile qui passait du nord au sud, vers les Pins, avec une grande leur, et laissant une trace qui dura quelques secondes…….

-Pourquoi avez-vous crié ?

- Parce que nous avons vu que la Vierge détachait une étoile…..

Dans ses notes, Don Valentin dira de ce phénomène :
« Etant sur la place, Conchita et Loli crièrent assez fortement, tout effrayées. Tous sursautèrent. les uns regardèrent les petites, d’autres le ciel ; ces derniers virent une bande brillante qui traversait le ciel de part en part et que l’on ne pouvait nullement confondre avec une étoile filante, ni avec une comète. Après avoir crié, les petites rirent et s’en furent toutes contentes, comme dansant de joie ».

Evénement qui n’est pas sans rappeler l’Avertissement annoncé……

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs, F- Garabandal est la suite de Fatima | Pas de Commentaire »

- Père PEL et Garabandal

Posté par Pèlerin le 31 juillet 2010

Le Père PEL (prophétie en bas de page) était convaincu des apparitions de Garabandal…
Le 18 juin 1965, le
père PEL
était à Garabandal pour l’annonce du Message de l’Archange St Michel…

Conchita raconte :

Je m’entretiens avec le Père Bernardino Cennamo, du couvent Saint-Pascal, de Benevento en Italie, qui me donne des photos du Padre Pio, et, comme relique, un petit morceau de toile trempé dans le sang de ses stigmates; je fais la connaissance de la journaliste romaine, Gabrielle Monte-mayor, et d’un acteur connu de la télévision italienne, Don Carlos Campanini. Je passe un moment avec le Père Pel et avec l’apôtre de Garabandal en France, le Père Laffineur. Je salue le Dr Caux, dont on parle dans le chapitre de la communion miraculeuse, et M. Jean Masure, à qui la Sainte Vierge réservait une surprise ce soir-là: celui-ci m’explique qu’arrivé à Torrelavega, il a failli retourner à Madrid, un prêtre lui ayant assuré que l’histoire de Garabandal était une invention condamnée par l’Eglise.

A la sortie de l’église, plus de trente photographes et cinéastes sont juchés sur le mur de clôture, et 1′attendent. Conchita se voit entourée d’une grande quantité de gens qui l’embrassent, lui remettent des médailles, lui transmettent des commissions. Dans un endroit retiré de l’église, on vient voir pendant toute la matinée un vieux prêtre français de 87 ans, le Père Pel, qui a un renom de sainteté. Ce saint homme suivait déjà depuis pas mal de temps les événements de Garabandal, et, ce jour-là, il assure à qui veut l’entendre qu’il attend pour le soir une extase merveilleuse.

Extase merveilleuse en effet puisque Conchita reçoit la visite de l’Archange St Michel qui lui annonce un message pour le monde.

Pendant l’extase…

Je la vois les yeux ouverts qui ne cillent pas, quoiqu’inondés par la lumière des projecteurs et réflecteurs des cinéastes. Son visage transfiguré, paraît transparent. Les magnétophones enregistrent une partie du colloque avec le Ciel: « Non, non, pas encore », dit Conchita angoissée, de cette voix basse, un peu contenue, qu’elle a au moment des extases. Une croix à la main, la voici qui lève le bras, puis sur l’ordre de l’apparition, elle applique le crucifix sur les lèvres du Père Pel — j’ignore encore comment il avait pu parvenir à se mettre au premier rang —; ensuite, elle le fait baiser à un de ceux qui accompagnaient le Père [ il s'agit de M. Piqué, enseignant chrétien français (Note du traducteur).], enfin à M. Jean Masure, un Français, résidant à Madrid, à qui elle devait dire plus tard :

— L’Archange me charge de vous dire que la Sainte Vierge vous a accordé ce que vous Lui aviez demandé.

Pour en revenir au Message donné par Notre Dame par l’intermédiaire de l’Archange St Michel, le voici : 

« comme on n’a pas accompli et qu’on a trop peu fait connaître au monde mon message du 18 octobre, je veux vous dire que celui-ci est le dernier. Auparavant la coupe se remplissait, actuellement, elle déborde. Les cardinaux, évêques et prêtres marchent nombreux sur le chemin de la perdition et entraînent avec eux beaucoup plus d’âmes.On donne de moins en moins d’importance à l’Eucharistie.Nous devons éviter la colère du Bon Dieu sur nous.Si vous lui demandez pardon d’une âme sincère, Il vous pardonnera.
Moi votre Mère, par l’intercession de l’Archange St Michel, je vous demande de vous amender.
Vous voici au temps des derniers avertissements.Je vous aime beaucoup et je ne veux pas votre condamnation.

Demandez-nous sincèrement et nous vous exaucrons.Il faut vous sacrifier davantage.

Méditez la Passion de Jésus.  »

Le Père PEL est aussi connu pour avoir prophétisé.

Prophétie du Père PEL :

Carte de France par le Père PEL

 Un religieux : séminariste, confident et fils spirituel du Père Pel écrivit un livre dans les années 1983-1984 sur son « cher et vénéré Père Pel ». Il y rapporte notamment cette prophétie faite par le saint prêtre, concernant les châtiments qui doivent frapper la France.

« Ainsi, en 1945, mon bon Père Pel me déclarait de la part de Dieu :

Mon fils, me disait-il, sachez que les péchés du monde allant crescendo dans l’horreur au cours de ce siècle, de très grands châtiments divins vont fondre sur le monde et aucun continent ne sera épargné par la Colère de Dieu.

La France coupable d’Apostasie et reniant sa vocation sera durement châtiée. Elle sera divisée comme par une ligne allant de Bordeaux à Lille. A droite de cette ligne tout sera dévasté et brûlé par l’envahissement des peuples venus de l’Est et aussi par la chute de grosses météorites enflammées tombant en pluie de feu sur la terre entière et sur ces régions en particulier. Ce sera la désolation générale. Révolutions, guerre, épidémies, peste et autres, gaz toxiques et chimiques, violents tremblements de terre. Les volcans éteints de France se rallumeront, détruisant tout : Auvergne, Alpes, Pyrénées et autres lieux. Tandis que la partie gauche de la ligne sera moins touchée (Vendée, Bretagne, à cause de la Foi enracinée encore dans ces régions), mais néanmoins il faudra s’éloigner grandement des côtes, parfois même jusqu’à 50 km, pour échapper à leur engloutissement au fond des mers, comme Marseille ainsi que la Côte d’Azur, qui seront englouties à cause des péchés commis et des scandales sur les plages de ces régions en particulier. Mais je dois vous dire, mon enfant, que les sectaires et les grands ennemis de Dieu qui voudront s’y réfugier, croyant échapper à ce cataclysme mondial,y seront mis à mort par les démons eux-mêmes, quelques soient les endroits où ils puissent se cacher car la Colère du Seigneur est juste et sainte.

D’épaisses ténèbres, provoquées par la guerre, les incendies gigantesques et la chute des morceaux d’étoiles enflammées qui tomberont durant trois jours et trois nuits feront disparaître le soleil, et seuls les cierges de la Chandeleur, bénis à cette occasion, pourront donner de la lumière dans les mains des croyants, mais les impies ne verront pas cette lumière miraculeuse car ils ont leurs âmes dans les ténèbres.

Ainsi mon enfant, les ¾ de l’humanité sera détruite et par endroit en France, il faudra souvent faire cent kilomètres pour trouver son semblable. On en viendra à manger de la chair humaine pour survivre. Plusieurs nations disparaîtront de la carte du monde. La France sera bien petite, mais elle survivra en partie jusqu’à la fin des temps. Car elle redeviendra, ainsi purifiée, la fille aînée de l’Eglise rénovée. Car tous les Caïn et les Judas de l’humanité auront disparu dans ce Jugement des Nations, mais non encore de la Fin des Temps, qui devra avoir lieu plus tard.

La mer Méditerranée va disparaître totalement, les océans lanceront vers le ciel d’énormes jets de vapeurs brûlants et balaieront les continents en un effroyable raz-de-marée, anéantissant tout sur son passage, tandis que de nouvelles montagnes surgiront des océans et des terres et pendant que s’effondreront les Alpes et la vallée du Rhin jusqu’au nord, envahies par la mer. Ainsi, la carte du monde actuel sera totalement changée. Et la terre aura de grandes secousses qui l’empêcheront de tourner sur elle-même normalement. Les saisons n’existeront plus trois années au moins avant que la terre puisse redonner des herbes et de la végétation. Grande famine dans le monde entier. Paris sera détruit par la Révolution et brûlé par des tirs atomiques des Russes depuis Orléans et la région de Provins. Tandis que Marseille et la Côte d’Azur s’écrouleront dans la mer.

Plus de 3 milliards d’êtres humains disparaîtront dans cette tourmente mondiale et Jésus disait qu’il n’y aura plus de si grande désolation, même à la fin du monde, tellement sera grand le châtiment dû aux péchés du monde.

Nous commençons, mon enfant, me disait-il (1945) à entrer dans le temps de l’Apocalypse vu par Saint Jean, l’apôtre tant aimé de Jésus.

Plus tard, quand vous verrez que ce temps redouté est proche, alors allez en Bretagne vous retirer, mais vers le centre, loin des côtes qui s’écrouleront.

Car ce fléau mondial commencera par une froide nuit d’hiver et un effroyable grondement de tonnerre divin sera entendu du monde entier, et ce coup de tonnerre divin aura un son anormal, rempli de cris démoniaques, ce sera la voix du péché que les hommes épouvantés entendront cette nuit-là ».

Qui était le Père PEL ?

Le Père Constant Louis Marie PEL (1878-1966) :

Naquit en 1878 à Lantenay, petit village de l’Ain. Il entra à l’âge requis au petit séminaire où il fit de grands progrès dans la vie spirituelle sous la direction du père Crozier, le « saint de Lyon », prêtre mystique et stigmatisé invisiblement (le père pel héritera, entre autre, du calide ce de grand saint, avec lequel il célébra toute sa vie la sainte messe).

Ordonné prêtre en 1901, possesseur de deux doctorats, dont celui de théologie, il devint professeur de séminaire. Il fonda deux œuvres : le couvent des religieuses moniales des camaldules à la Seyne-sur-Mer (Var) ainsi que le séminaire du Christ-Roi en Corse à Corte. Ami personnel de Padre Pio, de Charles de Foucault, directeur spirituel de Marthe Robin, avant le chanoine Quinet, il était avant tout un ardent apôtre du Sacré-Cœur de Jésus, un grand dévot au Cœur douloureux et immaculé de Marie et avait un amour brûlant de Jésus-hostie (il fut gratifié de près de 3500 miracles eucharistiques et passait ses nuits debout, le front contre la porte du tabernacle, dans une extase permanente, s’entretenant avec Dieu qu’il voyait face à face).

Le Père Pel mettait environ deux heures pour célébrer sa messe,à la manière de Padre Pio et passait des journées écrasantes au confessionnal, en plus de son apostolat et des missions qu’il prêchait dans toute la France. Doté d’une santé de fer, il fallut un accident de voiture pour lui ôter la vie : il avait 86 ans.

« Pourquoi venez-vous me voir puisque vous avez en France un si grand saint ! » Padre Pio à des pélerins de San Giovanni Rotondo.

« C’est un curé d’Ars avec la science en plus » : le Cardinal Maurin de Lyon

« Il a un beau visage d’ascète qui fascine sur son passage, il suscite l’admiration. Des persones s’agenouillent même devant lui tant sa personne rayonne la présence de Dieu et son amour pour jésus et Marie. Il ne vit que pour eux, oubliant le boire et la manger et même le lsommeil pour être disponible aux âmes. En vérité un autre curé d’Ars. »

(Extrait des notes de Monsieur l’Abbé Salou, un de ses fils spirituels.)

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs, D- Des prêtres racontent | Pas de Commentaire »

- Mari-loli ne pouvait être au Grand Miracle

Posté par Pèlerin le 29 juillet 2010

Nombre de garabandalistes se sont découragés à l’annonce du décès de Mari-Loli le 20 avril 2009.

Ils étaient en effet persuadés que les 4 voyantes devaient être présentes le jour du Grand Miracle. Or, ce n’est écrit nulle part.

Toutefois, Conchita, lors d’une discussion avec la Sainte Vierge, y fait allusion…

 Extrait du livre : « Elle se rendit en hâte à la montagne » du Père Eusebio Garcia de Pesquera

Conchita parle à la Ste Vierge au sujet du Grand Miracle :

« Quand tu feras le miracle, fais-le avec nous quatre ; avec moi seule, je ne veux pas. Ah oui ! Tu veux avec toutes ?… tu ne me le dis pas ? Je le lui dis pour qu’elle le sache ? » (1)

(1)J’ignore de qui il s’agit  ; peut-être de Loli qui semblait destinée à participer à de nombreuses actions. (c’est le Père Eusebio qui parle)

Question : Laquelle des 4 voyantes doit savoir quoi ?

Le livre date de l’époque des apparitions….

Ne peut-on pas imaginer que la Ste Vierge annonçait à Conchita que Mari-Loli ne serait pas présente lors du Grand Miracle ?

….et Loli est décédée le 20 avril 2009 et, autre fait important, elle connaissait l’année de l’Avertissement….

Loli était mystiquement liée à l’Avertissement et tout au long de sa vie, elle a offert ses souffrances (personnelles, de sa longue maladie) pour les prêtres ! Mari Loli est d’ailleurs le diminutif de Maria Dolores = Marie des Douleurs !!!!!!!

Elle est décédée à l’aube de l’ouverture de l’année sacerdotale qui s’est achevée fin juin 2010.
… ces signes ne seraient-ils pas à prendre comme des indices de la proximité des événements ?..

Mais comme la plupart des signes, nous ne les voyons ou comprenons qu’après…

Pour nous qui attendons, c’est une confirmation supplémentaire du caractère vrai de ces prophéties…. et ce n’est pas fini !

Mari Loli

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs, H- Les voyantes | Pas de Commentaire »

- Messages de Garabandal

Posté par Pèlerin le 29 juillet 2010

Entre 1961 et 1965, San Sebastian de Garabandal,

petit village des montagnes cantabriques (Espagne),

fut le théâtre de plus de 2000 apparitions de la Sainte Vierge.

Notre Dame est venue annoncer au monde

par l’intermédiaire de 4 fillettes,

Conchita, Mari-Loli, Jacinta et Mari-Cruz,

des messages pour la conversion du monde

et trois grands événements à venir :

l’Avertissement, le Grand Miracle et le Châtiment.

LES MESSAGES

Message donné par l’Archange St Michel le 18 octobre 1961
Il faut : « faire beaucoup de sacrifices, beaucoup pénitence ; Visiter le Saint Sacrement ;
Mais auparavant, il nous faut être très bon.
Et si nous ne le faisons pas, nous viendra un châtiment.
La coupe se remplit, et si nous ne changeons pas, Nous viendra un châtiment très grand.

Message donné par l’Archange St Michel le 18 juin 1965
« Comme on n’a pas accompli et comme on n’a pas fait connaître beaucoup au monde mon message du 18 octobre,
Je veux vous dire que celui-ci est le dernier. Auparavant la coupe de la colère divine se remplissait ; Maintenant, elle déborde.
Les cardinaux, évêques et prêtres marchent nombreux sur le chemin de la perdition et entraînent avec eux beaucoup plus d’âmes.
A l’Eucharistie, on donne sans cesse moins d’importance. Vous devez faire les efforts pour éviter la colère de Dieu qui pèse sur vous.
Si vous lui demandez pardon, avec des âmes sincères, Il (Dieu) vous pardonnera.
Moi, votre Mère, à l’intercession et par l’intermédiaire de Saint Michel, Je peux vous dire qu’il faut que vous vous amendiez.
Déjà, vous êtes dans les derniers avertissements. Je vous aime beaucoup et je ne veux pas votre condamnation.
Priez-nous sincèrement, et nous vous exaucerons. Vous devez vous sacrifier davantage. Méditez la passion de Jésus ».

Historique des Apparitions ICI. 

Notre Dame de Garabandal annonce 3 événements pour la Fin des Temps

L’AVERTISSEMENT

« L’Avertissement que la Vierge va nous envoyer, c’est comme un châtiment pour rapprocher les bons da­vantage de Dieu, et pour avertir les autres.

En quoi consiste l’Avertissement, je ne puis le révéler. La Vierge ne m’a pas dit de le dire, ni rien de plus.

Dieu voudrait que grâce à cet Avertissement, nous nous amendions, et que nous commettions moins de péchés contre Lui ».

« Il arrivera au plus fort de la tourmente ».

Chacun se verra face à lui-même comme dans un miroir. Nous verrons le mal que nous avons fait et le bien que nous aurions pu faire. Ce sera comme un mini-purgatoire.

Il viendra avec certitude et moins d’un an avant le Grand Miracle.

Ce sera un phénomène astral visible du monde entier.

« Ce sera comme le choc de deux étoiles, mais ça ne tombera pas. »

« Ce sera comme du feu. Il ne brûlera pas notre chair, mais nous le ressentirons corporellement et intérieurement ».


Toutes les nations et toutes les personnes le ressentiront de même.

« Si je ne connaissais pas l’autre châtiment qui viendra, je te dirais qu’il n’y a pas de plus grand châtiment que l’Avertissement ». (Conchita)

plus de détails ICI.

LE GRAND MIRACLE

« La Très Sainte Vierge m’a annoncé un Grand Miracle que Dieu, Notre Seigneur, fera par son intercession »

« Comme le châtiment que nous méritons sera très grand, le Miracle sera intensément grand, à la mesure des nécessités du monde »

« La Sainte Vierge m’a dit – à moi – la date du Miracle et en quoi il consistera. Je dois le dire huit jours avant, pour que les gens viennent. Le Pape le verra d’où il sera, et le Padre Pio. Les malades présents seront guéris et les pécheurs se convertiront »

« Ceux qui verront ce Grand Miracle, que Dieu Notre Seigneur fera par l’intercession de la Très Sainte Vierge, ne pourront plus douter !»

Conchita l’annoncera 8 jours avant.

« Le Miracle de Fatima n’est rien en comparaison de celui qui se passera ici et qui sera beaucoup, beaucoup plus grand »

Il arrivera un jeudi, à 20h30, moins d’un an après l’avertissement, il fera encore jour.

Ce jour-là, on pourra dire la messe en noir.

Il arrivera le jour de la fête d’un Jeune Martyr de l’Eucharistie.

La Sainte Vierge m’a dit – à moi – la date du Miracle et en quoi il consistera.

Je dois le dire huit jours avant, pour que les gens viennent.

Le Pape le verra d’où il sera, et le Padre Pio.

Les malades présents seront guéris et les pécheurs se convertiront »

plus de détails ICI.

LE CHATIMENT

Le châtiment est conditionnel mais pourtant Notre Dame a dit en 1965 : « la coupe déborde… »

Vu l’état de notre pauvre monde, force est de croire que la coupe déborde,que Dieu nous enverra le Châtiment et qu’il sera à la mesure de nos péchés.

Les fillettes en connaissent la nature puisqu’elles l’ont vu à l’occasion de la Fête Dieu 1962, au cours de deux extases nocturnes du 19 au 21 juin. On les a appelées : « Les nuits des cris ».

Voici le Châtiment tel que décrit par les petites….

« Des rivières se transformer en sang… Le feu qui tombait du ciel… »

« A un certain moment, plus une machine, plus un moteur ne fonctionneront ; une terrible vague de chaleur s’abattra sur la terre et les hommes commenceront à endurer une très grande soif ; désespérément, ils chercheront de l’eau mais celle-ci s’évaporera à cause de la chaleur. Le désespoir s’emparera de presque tous et les gens chercheront à se tuer les uns les autres… ; mais les forces leur manqueront et ils tomberont ».

« C’est alors que l’on comprendra que c’est Dieu seul qui aura permis tout cela. Puis, nous vîmes une foule environnée de flammes. Les gens couraient se jeter à la mer et dans les lacs ; mais l’eau semblait bouillir et au lieu d’éteindre les flammes, elle paraissait les activer… »

« C’était si horrible que je demandais à la Très Sainte Vierge d’emmener tous nos petits enfants avec elle avant que tout cela n’arrive. Mais la Vierge nous dit que lorsque cela arriverait, tous seraient déjà très grands… » 

 Le châtiment surviendra quelques mois seulement après le Grand Miracle…

Le monde comprendra alors que le Châtiment viendra directement de Dieu.

- Messages de Garabandal dans A- Message de ND (commentaires) garabandal01

Publié dans A- Message de ND (commentaires), B- Prophéties et signes annonciateurs, G- Hors de l'Eglise, point de Salut ! | Commentaires fermés

1...45678
 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE