Le Grand Miracle

LE GRAND MIRACLE 


- Le Grand Miracle se produira entre les mois de mars, avril et mai ;  entre le 7 et le 17 mais ni le 7 et ni le 17.
(mise en garde : un doute sur cette période que Conchita a annoncée des années après les Apparitions.)
- Il arrivera un jeudi à 20h30, moins d’un an après l’Avertissement, il fera encore jour.

- “Ce sera beaucoup plus grand, beaucoup plus puissant qu’à Fatima. Les personnes présentes en seront tellement bouleversées qu’aucune ne repartira en doutant. Il faudrait que le monde entier soit présent au Miracle, car alors il n’y aurait sûrement pas de châtiment puisque tout le monde croirait. ” (Conchita)

- « La Sainte Vierge m’a dit, à moi, la date du miracle et en quoi il consistera. Je dois le dire huit jours avant, pour que les gens viennent. (Conchita)

- Le Pape le verra d’où il sera, et le Padre Pio.

- « Il sera visible par tous ceux qui seront dans le village et les montagnes alentour ».

(Donc n’écoutez pas ceux qui vous disent qu’on le verra depuis les sanctuaires, etc.)

- « Ce sera le plus grand miracle que Notre Seigneur aura fait pour le monde. »

- Il durera environ un quart d’heure.

- Les malades présents seront guéris et les pêcheurs se convertiront »

- Joey Lomangino (l’aveugle américain) recouvrera la vue. ici

- Ce jour-là, on pourra dire la messe en noir.

(ce ne peut donc tomber le jour d’une autre fête comme l’Ascension, Jeudi Saint, etc ; ce ne sera pas un jour “double” ; le noir est aussi porté les jours de deuil)

- Il arrivera le jour de la fête d’un Jeune Martyr de l’Eucharistie.ici

- Le Grand Miracle coïncidera avec un événement rare et heureux pour l’Eglise(et qui n’a jamais eu lieu depuis la naissance de Conchita : 1949). “Ce sera comme un dogme” (dit Conchita).

- « un jour, peu de temps avant le Miracle, surviendra un événement qui provoquera de nombreuses désertions parmi les fidèles de Garabandal ; mais ces désertions ne seront pas dues au retard excessif du miracle. » ici

- Après le Grand Miracle, restera un Signe aux Pins, que l’on pourra photographier mais pas toucher.

- La Russie se convertira.

***

Deux prêtres ont vu le Grand Miracle…. Padre Pio et Padre Luis Andreu.

Voici tel que le raconte le Padre Luis Andreu, faits commentés par le Père Santiago Juan de Maria…

Avant de mourir , le Père Luis Andreu a dit quelques paroles significatives , dont celles-ci qui furent les dernières :  » Je surabonde de joie , de bonheur . Quel cadeau m’a fait la Vierge !…C’est aujourd’hui le plus beau jour de ma vie ! « 

Qu’est le plus beau jour de la vie d’un prêtre ? C’est celui de son ordination sacerdotale et aussi celui de sa première messe ! Où encore celui de sa mort où il va célébrer sa Messe éternelle à l’Autel du Souverain Prêtre ! Mais le Père Luis ne savait vraisemblablement pas qu’il allait mourir !

Le Miracle donne donc un bonheur plus grand que celui de l’Ordination , de la 1ère Messe , tellement grand qu’on en meurt ! Qu’est-ce à dire ?

Dieu ne fait rien sans raison , les coïncidences sont divines , à nous d’en découvrir les leçons…Le Père Andreu , aux Pins , vers 22 h du 8 août 1961 , s’est écrié quatre fois  » Miracle !  » . Conchita , dans son journal , dit qu’il voyait en même temps et la Vierge et le Miracle . Vers 4 h du 9 août , en traversant Reinosa en voiture , il est mort d’amour et de joie ainsi que dans une entière certitude de la réalité des apparitions…

Qu’est la date du 8 août , depuis 1960 ? Qu’est la date du 9 août avant 1960 ? Sinon la fête du Saint curé d’Ars ! Que cette fête d’un saint curé coïncide avec , et la vision du Miracle par le Père Luis et la mort de celui-ci n’est pas fortuit , cela ne peut que provoquer réflexions . Il y a là un signe , une signification …

En feuilletant le Saint Curé d’Ars , on trouve ces phrases :

 » Oh ! que le prêtre est quelque chose de grand ! Il ne se comprendra bien qu’au ciel . »

Si l’on nous disait :  » A telle heure , on doit ressusciter un mort  » , nous courrions bien vite pour le voir ; mais la Consécration qui change le pain et le vin au Corps et au Sang de Dieu , n’est-ce pas un plus grand miracle que de ressusciter un mort ? Après la Consécration , le Bon Dieu est là comme dans le Ciel . Si l’homme connaissait bien ce mystère , il en mourrait d’amour et de joie ! Seule , une grâce divine vient au secours de notre faiblesse pour nous conserver en vie … »

Le Père Luis Andreu n’a pas eu cette grâce divine qui l’eut maintenu en vie ( comme nous l’aurons le jour futur du Miracle ) ; mais il a eu , un instant , avec la Lumière de Dieu , le regard divin et dans la compréhension divine , la connaissance intime et profonde de l’essence , de la substance des Mystères du Sacerdoce et de l’Eucharistie , demeurées voilés à notre faiblesse sur cette terre….

Aussi , le Miracle aura -t-il un sens sacerdotal et eucharistique en nous faisant saisir par l’ »extase  » , dans la Lumière de Dieu , ce que sont , en réalité et comme Dieu les  » saisit  » et les comprend , ces deux Mystères , Vie et Cœur de l’Eglise catholique !

Voilà pourquoi il sera immensément grand : parce que et comme le monde en a besoin… »

Père Santiago Juan de Maria ( Le mystère des apparitions de Garabandal )

 

Laisser un commentaire

 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE