- Garabandal , avis de tempête

Posté par sexto le 17 décembre 2012

                                Garabandal : avis de tempête

                                                   Force 5 ( voire 10 )

                                       Dernier et ultime Avertissement !
                                                        Qu’on se le dise !

 

Entendons-nous bien : rien à voir avec le réchauffement climatique …

Alors , alors , c’est quoi ?
Toute la meute des jeunes loups confondus , qu’ils soient de droite ,de gauche , du centre , ou d’ailleurs hurlent à la mort . Même quelques louveteaux veulent faire entendre leurs voix …

A qui le tour ? pas de panique :

L’UMP :: sous peu , nous irons tous droit dans le mur , je vous le garantis .

Les socialistes : la compétitivité coûte que coûte ou le chaos

Le Centre : sans nous ce sera la faillite programmée de l’euro , que vous le vouliez ou non .

Les communistes : 4 millions de chômeurs avant la fin du quinquennat , un record !

Le FN : Au secours , au secours , les étrangers débarquent . Pauvre France …

Les Verts : OGM , OGM , on n’entend plus que ça ; nous allons tous en mourir .

Les louveteaux : Pour certains : l’horizon vire au noir , de toutes façons c’est foutu .
Pour d’autres : d’ici peu nous ne serons plus que dix millions de français , ce n’est vraiment pas gai tout ça !!

La boucle est bouclée , la meute s’est calmée , mais ………… à tort .
Nous sommes effectivement à des années lumières de ce qui nous attend .
N’avez-vous donc jamais entendu parler d’une petite fillette , perdue quelque part dans les monts cantabriques , qui répond au doux et très joli prénom de Conchita ?
Je vous rassure de suite , celle-là n’a pas fugué , n’a pas été violée et ses parents n’ont même pas été mis en examen .
C’est une toute autre histoire qu’elle nous raconte.
Renseignements pris , elle n’a aucun ascendant , de près ou de loin , qui puisse s’apparenter aux Mayas ….. et pourtant les prédictions de ces derniers font piètre figure à côté de ce que cette fillette nous annonce , presque malgré elle .
Dormez tranquilles , chers amis , ça n’est pas la fin du monde , ça viendra bien un jour … mais ça n’est pas pour demain , ni même pour après demain . Elle parle d’un avenir qui pourrait être plus proche qu’on ne le croit .
Cette chipie , diront certains , est bigrement futée : elle ne se mouille pas ,ne prend aucun risque , ne donne aucune date et ne veut être en procès avec personne .
Malgré tout elle affirme haut et fort : un beau matin , je ne sais, Dieu le sait , une tuile nous tombera du ciel . Elle confiera même à l’oreille des plus curieux que ce phénomène commencera par la lettre A. Nous voilà donc rassurés ! Enfin , pas pour longtemps , car elle précisera de suite que personne ne s’y attendra , qu’aucun astrologue ne l’aura vu venir et que tous croiront que c’est la fin du monde . Rassurant , non ?
Bien sûr que oui , puisque sortis de notre torpeur , les savants chercheront à expliquer le phénomène . Et dans ce domaine , soyez-en -sûrs , ils sont rois .
J’oubliais un détail qui n’intéressera sans doute que ceux qui sont convaincus d’avoir une âme ,tous les autres apprendront alors à leurs dépens qu’ils en ont une aussi ! ) car … tous , nous verrons notre âme face à Dieu .
Mais , où va-t-on , se disent les incrédules , cette fillette devrait être , pour le moins , enfermée dans un asile psychiatrique . Les autorités espagnoles n’ont toutefois pas été jusque-là …néanmoins plusieurs psychiatres et médecins de renom se sont penchés sur son cas . Désolés , elle est normale , comme vous et moi , ont-ils conclu .
N’a-t-elle donc rien dit de plus pour nous rassurer , histoire de positiver un peu ?
Si maintenant vous voulez tout savoir , cette mignonne petite fille , de 12 ans à l’époque , , maintenant âgée de plus de 63 ans ne craint pas d’ajouter qu’elle aurait préféré mourir que de subir ce dernier et ultime Avertissement du Ciel !!

Vaste chantier en perspective , de quoi calmer tous les esprits pendant quelques temps au moins ….

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs | Pas de Commentaire »

- Une interview de Conchita

Posté par sexto le 11 décembre 2012

                Une interviews de Conchita en 1973

   Que faut-il en penser ?

Mystère , mystère !

Trois compères , d’un âge certain , fort sympathiques et au demeurant , très sincères , discutaient au coin d’un feu de sujets concernant la religion et plus précisément , d’apparitions et de révélations .
En guise de plaisanterie , la prophétie des Mayas , de la montagne sacrée de Bugarach , des pyramides d’Egypte etc , etc ….n’eurent droit qu’à un sourire unanime qui en disait long sur le sérieux de ces révélations , pourtant mondialement connues à l’heure actuelle .
Vinrent ensuite les prophéties concernant la Salette et Fatima . Ce n’était plus la même chose ; les esprits s’échauffaient et le désaccord devenait manifeste ;
Le feu commençait pourtant à s’éteindre quand l’un des 3 compères prononça le mot de Garabandal .
Alors-là , branle-bas de combat . C’était à qui voulait avoir raison .

 

Le septique des trois , ( et ils sont de plus en plus nombreux ! ) , disait :
 » J’y croyais beaucoup . J’en ai parlé tout autour de moi . J’ai même réussi à convaincre ma femme et mes enfants . j’assistai à toutes les conférences sur ce sujet . Je passais des heures sur les sites d’Internet qui en parlent maintenant d’une manière étendue . Bref , j’étais très emballé . Mais voilà , 50 ans ont passé et toujours rien à l’horizon . Peu à peu je suis devenu septique et j’en viens à me dire : si tout cela était faux … »

Le négationiste , ( ceux – là sont maintenant légion ! ) , souriait dans sa barbe tout en cherchant à nous convaincre de son point de vue :
 » Mais comment peut-on encore croire à de telles affabulations au 21ème siècle ! Vous savez , comme moi , que les fillettes avaient menti , qu’elles niaient même avoir vu la Vierge , que l’une d’entre elles avait eu subitement une perte de mémoire devant son évêque et que , jusqu’à ce jour , l’une des quatre nie farouchement avoir vu la Vierge . parfois même , elles simulaient une apparition . Tout cela ne me parait pas très sérieux « 

Le plus mordu des trois ( une espèce en voie d’ extinction ! ) contre-attaqua vigoureusement :
 » Tout ce que vous dites-là est vrai . Mais où est le problème ? La Vierge Elle-même avait pris soin de les prévenir ; n’avait-Elle pas annoncé que les enfants seraient grands alors , que presque plus personne n’y croirait et que la confusion régnant entre les 4 fillettes d’alors serait à l’image de celle qui régnerait dans l’Eglise ? Mon problème à moi est tout autre . J’ y crois comme au premier jour et je dirai même de plus en plus . Je ne m’explique pas toutefois pourquoi Conchita disait dans une interview en 1973 , que le jour du Grand Miracle arrivera bientôt , elle qui connaît la date avec précision . 40 ans après … toujours rien . Bientôt ne veut donc plus rien dire , à moins que … ? Par ailleurs elle dit aussi : j’y pense parfois comme à quelque chose d’imminent et parfois à quelque chose de lointain .Imminent – lointain – bientôt …il y a là vraiment de quoi se poser des questions . Et pourtant Conchita ne ment pas et la T.S.Vierge encore moins .

Comment donc résoudre cette équation à trois inconnues ?
J’en arrive maintenant à me dire que cette énigme est tout simplement voulue par le Ciel . De même que Conchita , pourtant bien décidée à communiquer la date du Grand Miracle à son évêque , a subitement eu un trou de mémoire en arrivant à l’évêché …. mémoire qu’elle retrouva aussitôt à sa sortie . Alors il est possible que le Ciel permette que Conchita ait aussi  » un trou de mémoire  » de même nature qui ira sans doute jusqu’aux 8 jours qui précèderont le Miracle ? Dans de telles conditions elle-même demeure effectivement dans une attente quasi permanente ;simple hypothèse …. néanmoins basée sur des faits analogues réels , que l’intéressée elle-même ne pourra nier . D’autres hypothèses sont , bien entendu , plausibles , voire même aucunes
Quoi qu’il en soit , mystère ou pas , le jour de l’annonce je serai du voyage ! « 

Et la discussion s’arrêta là … Qui vivra , verra !

Cette interview nous amène à penser à l’importance de ce futur grand Miracle , puisque même nos ennemis jurés sont logés à la même enseigne que nous autres , les humains .
En l’an 1 de notre ère , un évènement analogue , certes plus important , s’est produit . Là aussi le secret a été bien gardé puisque notre ennemi commun ne l’a réalisé vraiment qu’en l’an 33 . Cela lui a été mystérieusement caché . il en est peut-être de même pour le Grand Miracle .
Car ne l’oublions pas , ce MIRACLE , sauf privilège particulier ( en l’occurrence l’Avertissement ) , devrait tous nous faire mourir de joie , comme ce fût le cas pour un certain jésuite connu sous le nom de Père Andreu .
Pas étonnant dès lors , que compte tenu de notre faiblesse , le Ciel ait cru devoir prendre les grands moyens pour venir au secours de sa messagère .

Secret … secret … quand tu nous tiens !

Publié dans H- Les voyantes, K- Billets d'humeur | Pas de Commentaire »

- Une carotte

Posté par sexto le 11 décembre 2012

Une carotte au goût étrange , mais ô combien salutaire

Voici quelques réflexions que devrait ou , plutôt , qu’aurait tort de ne pas se poser toute âme un tant soit peu mariale .

Pierre :
J’ai été à Lourdes plusieurs fois . J’ai demandé à la Vierge de me guérir d’un cancer ? Rien à faire , je suis à l’article de la mort et toujours pas de guérison en vue . Pourquoi ?

Un 1er théologien :
Parce-que vous n’avez sans doute pas assez la foi .

Jacques :
Moi aussi j’ai été en pèlerinage à Lourdes et ma paralysie ne régresse pas du tout . Pourquoi ?

Un 2ème théologien :
Parce-que ce n’est sûrement pas encore l’heure du Bon Dieu .

Jean :
Mon fils est atteint d’une maladie incurable . Ma femme et moi l’avons emmené trois fois à Lourdes , en vain . Nous avons donc mis le cap sur Fatima . Hélas , trois fois hélas …. aucun changement . Pourquoi ?

Un 3ème théologien :
Qui sait , si votre fils, une fois guéri , n’offensera pas plus Dieu que dans l’état dans lequel il se trouve actuellement . C’est peut-être une pure miséricorde du Bon Dieu de ne pas répondre à vos suppliques .

Odette :
J’ai 35 ans , je désire avoir des enfants , mais malheureusement les médecins m’ont déclarée stérile . J’ai donc été à Garabandal , je suis convaincue de la véracité de ces apparitions et je prie N.D. du Mont Carmel tous les jours …. mais même-là , aucun espoir de maternité . Pourquoi ?

Un 4ème théologien :
Garabandal n’est pas reconnu par l’Eglise . Puisque vous habitez près de Pontmain , il eût été préférable … mais enfin , les desseins du Bon Dieu ne sont pas forcément les nôtres ….

Julien :
Mon frère est possédé . On lui a déjà fait plusieurs exorcismes . l’exorciste attitré du diocèse nous a laissé entendre que certains démons sont tenaces , voire impossibles à déloger . Alors nous avons entrepris pèlerinages sur pèlerinages . A ce jour nous sommes désespérés . Pourquoi ?

Un 5ème théologien :
Tout espoir n’est jamais perdu . Dieu se sert parfois du démon pour nous prouver son existence , entre autres raisons , surtout en ce moment où plus personne n’y croit .

Odile :
Ma mère était gravement malade . Elle se préparait à mourir le mieux possible . Confession , communion , chapelets étaient ses occupations préférées . Un jour , nous avons décidé de l’amener à la Salette . Quelle surprise , elle qui n’avait rien demandé à Marie , la voilà guérie en cours de route , avant d’arriver à la Salette . Pourquoi ,

Un 6ème théologien :
C’est merveilleux . Dieu guérit parfois sans même qu’on le Lui demande …. qui Il veut , quand Il veut et où Il veut . Cela fait partie des plans secrets du Bon Dieu .

Nos six théologiens ont certes tous raison . Leur enseignement est des plus catholiques .

Comme on a pu le constater , la Sainte Vierge , dans tous les endroits où ‘Elle est apparue dans le monde , n’a jamais garantit un miracle à l’avance et aucun des malades venus à ses pieds L’implorer n’aurait parié sur sa guérison . Pourtant les miracles opérés par le Christ , à la demande de sa Mère , sont maintenant innombrables , quelques-uns sont même officiellement reconnus par l’Eglise .
Il est à remarquer qu’à Fatima , où la Vierge avait annoncé un miracle six mois à l’avance , Elle n’avait promis de guérison à personne . Certes , il y a du en avoir , n’en doutons pas .

Mais alors , pourquoi faire autant de tapage autour des apparitions de Garabandal ?

Les théologiens restent muets quant à cette question , et pour cause !
Tout d’abord elle n’est pas reconnue par l’Eglise , donc pas question de se prononcer trop tôt …. Ils préfèrent se retrancher derrière son verdict , même s’il s’avère un jour positif .
Ensuite , il est vrai que la Reine du Ciel n’a jamais procédé de la sorte , c’est inédit ; Et pourtant , dès lors que le pape Paul VI et Padre Pio s’y sont montrés plus que favorables , il est permis d’y croire , sans prendre de risques .
Pourquoi donc notre Mère du Ciel a-t-Elle promis la guérison aux malades présents à Garabandal , le jour du Grand Miracle , quelle que soit leur maladie ou leur religion ? Elle n’a pas dit avant ou après le Miracle , mais le jour même . Elle aurait pu se contenter d’obtenir de son Fils la guérison des malades présents … sans nous en prévenir à l’avance . Le miracle de ces guérisons ne serait pas passé inaperçu pour autant . Cela aurait été suffisamment spectaculaire et unique en son genre pour que le monde entier en parle .
Il doit y avoir une raison . Marie n’a t -Elle pas annoncé qu’Elle viendrait dans la tempête ? Ceci expliquerait cela . Un stimulant ne sera sans doute pas superflu et quoi de plus stimulant qu’une guérison tant désirée . Notre Mère Céleste a mis toutes les chances de son côté .
Nous savons tous que la T.S.Vierge jouait avec les 4 fillettes , qu’Elle riait avec elles et veillait , telle une mère ,à les aider dans leurs tâches quotidiennes . Elle avait bien les pieds sur terra pour savoir de quoi les mortels que nous sommes , sont capables !
Elle-même nous a prévenu , que peu avant le Grand Miracle , un évènement important découragera les plus fidèles de Garabandal .
Devant l’ampleur des défaillances de dernière heure , Elle a trouvé une solution , digne d’une Mère qui veut à tout prix attirer à Elle ses enfants :

L’attrait d’une carotte ô combien salutaire :

- une guérison pour le corps – associée à la guérison de l’âme puisque tous les pèlerins , malades compris , croiront ..

Les théologiens auront , dès lors , un nouveau sujet de réflexion à approfondir !

 

Publié dans D- Des prêtres racontent | Pas de Commentaire »

- Garabandal , qu’en pensent nos pasteurs ?

Posté par sexto le 28 novembre 2012

  • Garabandal
  • Qu’en pensent nos pasteurs ?
  • Péché mortel ?
  • Péché véniel ?
  • Ou alors ?
  • Excellences , Éminences Sa Sainteté ….. la parole est à vous :
  • Excellences :
  • Tous les évêques depuis Mgr Puechol en 1961 , ont reconnu qu’il n’y avait rien de contraire à la foi dans les messages de Garabandal .
  • Mgr Venancio , évêque de Fatima , alla même jusqu’à dire : le message donné par la Sainte Vierge à Garabandal est le même qu’à Fatima , mais réactivé pour notre temps .
  • Alors , péché mortel ?……. sûrement pas .
  • Néanmoins tous les évêques qui ont succédé à Mgr Puechol ont nié le côté surnaturel des apparitions .
  • Ce n’est qu’au début de 1987 que Mgr Del Val Gallo a pris la décision d’autoriser les prêtres à monter à Garabandal et à y célébrer la messe à condition qu’ils ne parlent pas des apparitions .
  • Finalement , le 7 mai 2007 , l’archevêque Carlos Sierra , administrateur apostolique du diocèse de Santander ,( depuis septembre 2006 ) a écarté toutes les interdictions par rapport à Garabandal .
  • Alors , péché véniel ? même pas .
  • Emminences :
  • Les cardinaux Seper et Ottaviani tous deus préfets de la Congrégation de la Foi , ont catégoriquement refusé de sanctionner la prohibition portée par l’évêché de Santander .Le cardinal Ottaviani invita même Conchita à Rome , avec ou sans la permission de son évêque , pour l’interroger . Une 1ère fois du 12 au 20 janvier 1966 , une seconde fois pendant 15 jours en février 1968 . Celle-ci lui fit une impression favorable .
  • Sa Sainteté :
  • Le pape Paul VI déclara :  » C’est l’évènement le plus merveilleux de l’humanité depuis la naissance de Notre-Seugneur . C’est la seconde vie de la Très Sainte Vierge sur terre . Il est très important de faire connaître ses messages . »
  • Et pour ceux qui auraient encore des quelques doutes sur le sérieux de ces apparitions , il ajouta , lors d’une audience ,  » Conchita , je te bénis en mon nom et au nom de toute l’Eglise « 
  • Alors : cadeau du Père …………Céleste ?………………. Il est permis de le penser
  • Dès lors une conclusion s’impose .Elle émane du Centre Notre-Dame du Mont Carmel de Garabandal aus Etats-Unis , patronné par Joey Lomangino :
  •  » Nous n’avons préparé aucun plan de vol , ni aucun pèlerinage pour le Grand Miracle . Nous encourageons tous ceux qui sont intéressés par le Grand Miracle à chercher et à prévoir leur propre itinéraire et moyens de voyage . « 
  • Voila qui est clair , réaliste et judicieux !!!

Publié dans D- Des prêtres racontent | Pas de Commentaire »

- Garabandal…qu’en pense le Padre Pio ?

Posté par Pèlerin le 23 novembre 2012

Texte écrit par Sexto

 Qu’en pense le Padre Pio ?

Le présentateur :
Vous connaissez la règle du jeu . A question brève …. réponse brève .
On est prêts ? C’est parti !
1ère question :

En 1962 , un certain Joey Lomangino , alors illustre inconnu , demanda au Padre Pio :
 » dois-je aller à Garabandal ?  » –  » Oui , pourquoi pas  » lui fut-il répondu .

 

                              Vrai ou Faux ?                                  VRAI

 

2ème question : 

Conchita reçut la 1ère lettre du Padre Pio le 3 mars 1962 , lettre à laquelle elle répondit le jour même.
Et voici le contenu de cette lettre :
 » Chères petites : ce matin , à 9 heures la Sainte Vierge m’a demandé de vous dire :
 » O petites filles bénies de San Sébastien de Garabandal ! Je vous promets que je serai avec vous jusqu’à la fin des siècles , et vous serez avec moi à la fin du monde . Puis vous serez réunies avec moi dans la gloire du Paradis .  »
Je vous envoie une copie du chapelet de Fatima que la Vierge m’a demandé de vous envoyer .Ce chapelet a été dicté par la Sainte Vierge et doit être propagé pour le salut des pécheurs et pour la préservation de l’humanité des pires châtiments par lesquels le Bon Dieu nous menace .
Je ne vous donne qu’un conseil :
« Priez et faites prier , car le monde est au bord de la perdition .
On ne vous croit pas , on ne croit pas à vos conversations avec la Vierge … on croira quand il sera trop tard . « 
                                 Vrai ou Faux ?                                 VRAI

 

3ème question :

En 1966 Conchita alla trouver le Padre Pio à San Giovani Rotondo , et , à la surprise générale , celle -ci n’eut pas à faire la queue . Le Padre alla lui-même à sa rencontre et lui donna sa bénédiction après un très long entretien .

 

                                 Vrai ou Faux ?                                  VRAI

 

4ème question : 

Le père Cennamo dit à Conchita qu’il ne croyait pas à ses apparitions jusqu’au jour où le Padre Pio lui a dit :
 » le voile qui couvrira mon visage après ma mort , tu le donneras à Conchita  » .
                                 Vrai ou Faux ?                                 VRAI
5ème question : 

Le Padre Pio a dit à Joey Lomangino qu’il retrouvera la vue en allant à Garabandal .

 

                                   Vrai ou Faux ?                                 FAUX

 

Joey retrouvera bien la vue à Garabandal , mais seulement le jour du Grand Miracle et c’est Conchita qui le lui a dit de la part de la T.S.Vierge et non le Padre Pio .

 

6ème question : 

Comment peut-on savoir si le Padre Pio a vu le Le Grand Miracle , comme Conchita l’avait annoncé ?
A cela le père Cennamo répond : C’est lui-même qui me l’a dit .

 

                                   Vrai ou Faux ?                                 VRAI

 

7ème question :

En 1968 à Mr Joachim Bouflet , éminent spécialiste en matière d’apparitions et de stigmates , le P adre Pio conseilla de se consacrer à N.D. du Mont Carmel . Ce dernier lui demanda alors :  » Garabandal , c’est donc vrai ? «  » Oui , c’est vrai  » lui fut-il répondu .

 

                                   Vrai ou Faux ?                                 VRAI

 

8ème question :

Padre Pio s’est donc prononcé ouvertement sur la véracité des apparitions de Garabandal avant même que l’Eglise ne tranche la question .

 

                                    Vrai ou Faux ?                         VRAI et FAUX

 

Explication :       à titre personnel :    oui , plusieurs fois ;
                         :       au nom de l’Eglise :  non , jamais !
9ème question :

En 1963 , une personne se hasarda à demander :  » Padre , peut-on croire aux apparitions de N.D. du Mont Carmel à Garabandal ? »
La réponse fut sans appel :  » Que vous faut-il de plus pour y croire ? «  

 

                                     Vrai ou Faux ?                                VRAI
Le présentateur :

Merci d’avoir répondu aussi brièvement à toutes mes questions . Je constate , comme vous , que le Padre Pio est loin d’être étranger à cette affaire. J’ajouterai donc pour conclure cet entretien:

TOUS ne suivront sans doute pas les sages conseils de ce stigmatisé hors norme , mais il est à craindre que TOUS , nous soyons néanmoins concernés par ces prophéties le moment venu .

Publié dans D- Des prêtres racontent | 3 Commentaires »

- Courrier de Joey Lomangino du 13/11/2012

Posté par Pèlerin le 16 novembre 2012

November 13, 2012

Dear Friends,

Unobserved on a busy  street corner in Paris, Robert Turner heard the voice of the Risen  Christ. Those words that summoned Saint Matthew resounded in his soul, « COME FOLLOW ME. »

The  son of an American doctor, raised in France between the wars, Robert  never fully acquired the Episcopalian tradition of his family and was  received into the Roman Catholic Church as a young man. A gifted  student, a graduate of the elite French schools, he left two years into  an advanced degree in physics at Harvard to return to Paris on the eve  of the Second World War.

The shock of the sudden military defeat  and collapse of the French government directed him to the service of  the transcendent and infinite God. He joined the Dominican order in 1942  and was ordained a priest in 1945. A man of two cultures, he was a  natural missionary and diplomat and the Order sent him to Iraq for the  propagation of the faith in that ancient society.

The mid  nineteen sixties found him back in France, in the Pyrenees, serving the  migrants shuttling back and forth from Spain. He was very welcome in the  company of the professors of the seminary in Tarragona where he came  across the first reports of the startling apparition taking place high  in the mountains.  

He was about to embark upon another journey  or as he later called it, « a spiritual adventure, one of the most  beautiful of the century. »

As much as it piqued his curiosity,  the physician’s son, the reflective observer, the careful examiner was  not one to be swept away by allegations of mystical rapture. He required  evidence. Removing himself physically from the apparitions, he began to  compile thousands of pages of documents verified with great care, the  transcripts of eyewitness testimony of those who had been to the village  and could not deny what they had seen.

Father Turner’s personal investigations lead him to the great Father Materne Laffineur, author of Star on the Mountain ,whose  work uncovered the true importance of Garabandal for many. He allied  with the Abbe Alfred Combe, father of the promotion in France. It is to  these three men, Laffineur, Combe and Turner that the global Garabandal  community owes many thanks. These priests of France faithfully collected  the first impress and worked out the intellectual framework that would  sustain the cause through the very long night of doubt.

Father  Francois Turner was the indispensable man of the Garabandal movement. A  mentor to the international promotion, he moved easily between the  American and European centers coordinating efforts, collaborating with  other authors, and translating ideas everywhere he went. In a time of  skepticism he wrote in favor of the apparitions and lectured  insightfully on Garabandal around the world.

When his friend,  Juan Antonio del Val Gallo of holy memory, was ordained Bishop of  Santander, Father Turner worked in a spirit of fraternity to lift the  lingering suspicion in the chancery and closed the breach which had  opened with the global promotion. He was known to the Vatican and served  as an informal liaison with Rome. Since his death in 1995, no one of  such stature has risen to replace him.

Our Lady Teaches at Garabandal  remains the only complete treatment of the apparitions by Father Turner  in English, a compendium of anecdotes which he uses to illustrate the  catechism of personal piety and virtue taught by the Most Blessed Virgin  Mary during her five year visitation to the mountain village. He  anchors these lessons soundly in sacred scripture emphasizing the  continuity of the instruction of the Virgin and the acts of the  visionaries with the counsel of the Old and New Testament.

Father  Turner agreed with the American priest Joseph Pelletier A.A. who saw  the apparitions as a preemptive inoculation against the crisis advancing  in the wake of the Second Vatican Council. A speculative theology which  came forward in those days directly challenged areas of settled Church  teaching; the centrality of the Eucharist and the doctrine of the Real  Presence, the efficacy of Marian Intercession and the assistance of the  Holy Angels, the spirit of mortification and of sacrifices offered in  reparation for sin, traditional devotional prayer -the Rosary- as a  powerful aid to growth in the spiritual life. All of this is reaffirmed  at Garabandal in a most astonishing way – not as dead concepts but as  the living yet invisible reality.

The Fathers agreed that the  crisis aimed at disrupting the priesthood, causing divisions among  priests, casting doubt on the sublime dignity of their sacrificial  vocation and ambiguity about their venerable place among Christians. Of  vital concern to Father Turner was the sanctification of his brother  priests. Our Lady at Garabandal requested the faithful fast and pray for  priests, set apart by their distinction to be leaders of the Church.  Our Lady told the visionaries that saintly priests save many souls as  their actions are studied and imitated by many.

As we begin the  Year of Faith, our Holy Father encourages us to return to the letter of  the Second Vatican Council. Throughout his work, Father Turner quotes  frequently from Presbyterorum ordinis, a document very much in  harmony with the Message of Garabandal. It remains a valuable text for  priests seeking to live saintly lives and reminds the faithful, from the  heart of the Church, of their sacred obligation to support the  spiritual work of priests by prayer.

During the course of the  apparitions, when confronted by disbelief, the young visionaries turned  to the Virgin for consolation. Our Lady assured them that the Great  Miracle set to occur in their village at a future date would be the  overwhelming proof of the supernatural origin of the events. This topic  was of great interest to Father Turner and he derived a series of  contingencies which he thought must precede the Miracle.

First,  knowledge of the Miracle must be broadcast around the world through the  mass media. Having died before the advent of the Internet, Father Turner  would have been pleased by the great strides made in the last decade  using this open form of communication. In just the past four months  visitors from over 126 countries have come to the website of the New  York Center. We are excited to announce a new initiative through the  content sharing website YouTube which will broadcast the 1996  documentary The Message of Garabandal on line in all twenty seven languages. 

Next,  the hearts and minds of peoples must be purified by the Warning, which  will prompt conversion and prayer. As miracles are the product of  belief, a singular grace will be given to those who will see or know the  Great Miracle so as to be properly disposed to more closely encounter  Almighty God. The Holy Father will also experience the Miracle wherever  he happens to be.

We remember our friend, Father Francois Turner  O.P. a holy priest, a man of great courtesy, a scholar in the best  tradition of Dominican Scholasticism, and a champion of Our Lady of  Mount Carmel de Garabandal.

In Union of Prayer,

The Workers of Our Lady of Mount Carmel de Garabandal
Lindenhurst, NY USA

Traduction Google  Mr. Green

Chers amis,

Inobservée sur un coin de rue achalandé à Paris, Robert Turner a entendu la voix du Christ ressuscité. Ces mots qui convoqués saint Matthieu résonne dans son âme, «Venez à ma suite. »

Le  fils d’un médecin américain, a grandi en France entre les deux guerres,  Robert n’a jamais acquis la totalité de la tradition épiscopalienne de  sa famille et a été reçu dans l’Église catholique romaine comme un jeune  homme. Un  élève doué, diplômé des écoles d’élite français, il a laissé deux ans  après un diplôme supérieur en physique à Harvard pour revenir à Paris à  la veille de la Seconde Guerre mondiale.

Le  choc de la défaite militaire et l’effondrement soudain du gouvernement  français l’a dirigé vers le service du Dieu transcendant et infini. Il a rejoint l’ordre dominicain en 1942 et a été ordonné prêtre en 1945. Un  homme de deux cultures, il était naturel missionnaire et diplomate,  l’Ordre a envoyé en Irak pour la propagation de la foi dans la société  antique.

Les  dix-neuf années soixante milieu ai trouvé de retour en France, dans les  Pyrénées, au service des migrants allers et retours de l’Espagne. Il  a été très bien accueilli la compagnie des professeurs du séminaire de  Tarragone où il est tombé sur les premiers rapports de l’apparition  surprenante se déroule en haute montagne.

Il  était sur le point de se lancer dans un autre voyage ou plus tard, il  l’a appelé, « une aventure spirituelle, l’une des plus belles du siècle. »

Autant  il a piqué sa curiosité, le fils du médecin, l’observateur réfléchi,  l’examinateur n’était pas prudent d’être balayés par des allégations de  ravissement mystique. Il fallait des preuves. Lui  enlever physiquement des apparitions, il a commencé à compiler des  milliers de pages de documents vérifiées avec le plus grand soin, les  transcriptions des témoignages oculaires de ceux qui avaient été au  village et ne pouvait pas nier ce qu’ils avaient vu.

Enquêtes  personnelles Père Turner le conduire au Père Laffineur grand Materne,  l’auteur de Star sur la montagne, dont les travaux découvert la  véritable importance de Garabandal pour beaucoup. Il s’allie avec l’abbé Combe Alfred, le père de la promotion en France. C’est à ces trois hommes, Laffineur, Combe et Turner que la communauté mondiale doit Garabandal merci beaucoup. Ces  prêtres de France fidèlement recueilli la première empreinte et a  travaillé sur le cadre intellectuel qui soutiendrait la cause travers la  très longue nuit de doute.

Père Francois Turner était l’homme indispensable du mouvement Garabandal. Un  mentor à la promotion internationale, il s’installe facilement entre  les centres américains et européens de coordination des efforts, en  collaboration avec d’autres auteurs, et la traduction des idées partout  où il allait. À  une époque de scepticisme, il a écrit en faveur des apparitions et des  conférences sur Garabandal perspicacité dans le monde entier.

Quand  son ami, Juan Antonio del Val Gallo, de sainte mémoire, a été ordonné  évêque de Santander, le Père Turner a travaillé dans un esprit de  fraternité pour soulever la suspicion persistante dans la chancellerie  et a fermé la brèche qui s’était ouverte avec la promotion mondiale. Il était connu au Vatican et a servi d’agent de liaison informel avec Rome. Depuis sa mort en 1995, ne d’une telle envergure a augmenté pour le remplacer.

Notre-Dame  Enseigne à Garabandal reste le seul traitement complet des apparitions  du Père Turner en anglais, un recueil d’anecdotes dont il se sert pour  illustrer le catéchisme de la piété et de la vertu personnelle enseigné  par la Très Sainte Vierge Marie lors de sa visite de cinq ans à la  montagne village. Il  ancre ces leçons à poings fermés dans la Sainte Écriture mettant  l’accent sur la continuité de l’instruction de la Vierge et les actes  des visionnaires avec le conseil de l’Ancien et Nouveau Testament.

Père Turner accord avec le prêtre américain Joseph Pelletier AA qui  a vu les apparitions en tant que inoculation préventive contre la crise  qui se développait dans le sillage du Concile Vatican II. Une  théologie spéculative qui s’était fait connaître en ces jours  directement contesté domaines de la doctrine de l’Eglise réglé; la  centralité de l’Eucharistie et de la doctrine de la présence réelle,  l’efficacité de l’intercession mariale et l’assistance des Saints-Anges,  l’esprit de mortification et de sacrifices offert  en réparation pour le péché, la dévotion traditionnelle prière du  Rosaire, comme une aide puissante à la croissance dans la vie  spirituelle. Tout  cela est réaffirmé à Garabandal d’une manière plus étonnante – et non  comme des concepts morts, mais que la réalité vivante et invisible.

Les  Pères ont convenu que la crise visant à perturber le sacerdoce, ce qui  provoque des divisions entre les prêtres, jetant le doute sur la sublime  dignité de leur vocation sacrificielle et l’ambiguïté sur leur lieu  vénérable parmi les chrétiens. D’importance vitale pour le Père Turner était la sanctification de ses frères prêtres. Notre-Dame  à Garabandal demandé le jeûne fidèles et prier pour les prêtres,  différenciés par leur distinction à faire entre les dirigeants de  l’Église. Notre  Dame a dit que les visionnaires de saints prêtres sauver beaucoup  d’âmes que leurs actions sont étudiés et imités par beaucoup.

Alors que nous entamons l’Année de la Foi, notre Saint-Père nous invite à revenir à la lettre du Concile Vatican II. Tout  au long de son travail, le père Turner cite fréquemment de  Presbyterorum ordinis, un document très en harmonie avec le Message de  Garabandal. Il  reste un texte précieux pour les prêtres qui cherchent à vivre une vie  sainte et rappelle aux fidèles, à partir du cœur de l’Eglise, de leur  obligation sacrée pour soutenir le travail spirituel des prêtres par la  prière.

Au  cours des apparitions, lorsqu’elle est confrontée à l’incrédulité, les  jeunes visionnaires se tourna vers la Vierge pour se consoler. Notre-Dame  leur a assuré que le Grand Miracle réglé pour se produire dans leur  village à une date future serait la preuve éclatante de l’origine  surnaturelle des événements. Ce  sujet a été d’un grand intérêt au Père Turner et il a tiré une série de  contingences dont il pensait doit précéder le Miracle.

Tout d’abord, la connaissance du Miracle doivent être diffusées dans le monde entier par le biais des médias de masse. Étant  mort avant l’avènement de l’Internet, le Père Turner aurait été heureux  par les grands progrès réalisés dans la dernière décennie en utilisant  ce formulaire de communication ouverte. Rien  que dans les derniers quatre mois, les visiteurs provenant de plus de  126 pays sont venus sur le site Web du Centre de New York. Nous  sommes heureux d’annoncer une nouvelle initiative à travers le site web  de partage de contenu YouTube qui diffusera le documentaire 1996 Le  Message de Garabandal en ligne dans tous les vingt-sept langues.

Ensuite,  les cœurs et les esprits des peuples doit être purifié par le système  d’alerte, qui vous demandera de conversion et la prière. Comme  les miracles sont le produit de la croyance, une grâce singulière sera  accordée à ceux qui vont voir ou connaître le Grand Miracle de manière à  être bien disposé à rencontrer de plus près Dieu Tout-Puissant. Le Saint-Père a également l’expérience de la Miracle partout où il se trouve.

Nous  nous souvenons de notre ami, le Père François Turner OP un saint  prêtre, un homme d’une grande courtoisie, un érudit dans la meilleure  tradition de la scolastique dominicaine, et un champion de Notre-Dame du  Mont Carmel de Garabandal.

En Union de prière,

Les travailleurs de Notre-Dame du Mont Carmel de Garabandal
Lindenhurst, NY, USA

Les deux étoiles sur la montagne et Notre-Dame Enseigne à Garabandal, ainsi que les écrits du Père Joseph Pelletier AA sont disponibles sur notre site Web www.garabandal.us et peut être téléchargé et imprimé gratuitement.

Publié dans I- Joey Lomangino | Pas de Commentaire »

- Deux coïncidences ? Mgr Williamson et le synode…

Posté par Pèlerin le 6 novembre 2012

Deux coïncidences ne nous ont pas échappé et il nous semble important de vous en reparler. Les événements arrivent à grands pas. Cette réflexion vous est présentée sous la forme d’une question car personne ne connaît l’Heure de l’Avertissement.

 

1/ Le synode

Nous en avions parlé récemment…

« Avant les événements, il y aura un SYNODE« . (lettre manuscrite de Conchita, consignée dans les archives du Père Laffineur)

Il faut savoir qu’un synode se tient tous les 3 ans.

 Si Conchita parle d’un synode comme point de repère avant l’Avertissement, c’est qu’il s’agit d’un synode particulier, un synode « remarquable » dans le sens où il marque une étape dans la vie de l’Eglise.

Et si l’on regarde bien, ce dernier synode qui s’est déroulé du 7 au 28 octobre, célébrait/canonisait le 50ème anniversaire du concile Vatican II, concile qui semble bien avoir « déclenché » les presque 2000 Apparitions de Notre Dame à Garabandal venue au même moment pour mettre en garde le monde ainsi que la hiérarchie de l’Eglise.

Ne peut-on considérer alors ce synode comme LE synode prophétisé avant l’Avertissement ?
Nous ne pouvons pas l’affirmer, mais pourquoi pas !?

Car le prochain synode se tiendra fin 2015. Trois ans, c’est loin…..

 

2/ Mgr Williamson

Au même moment (alors que se déroule le synode qui célèbre les 50 ans de l’église conciliaire), et suite à de nombreuses tractations entre la FSSPX (Mgr Fellay) et Rome, Mgr Müller, préfet pour la Congrégation de la Doctrine de la Foi annonce que les discussions sont terminées, que le Vatican ne souhaite plus poursuivre le débat en vue de la « réintégration » de la Fraternité avec la Rome conciliaire.

Or, quelques jours après cette annonce, Mgr Fellay (Supérieur Général de la FSSPX) exclut tout bonnement Mgr Williamson, principal « obstacle » à ce ralliement étant donné son opposition ferme au ralliement et sa dénonciation des hérésies de Vatican II dans son courrier hebdomadaire Kyrie Eleison. Cette exclusion sonne un coup dur pour la Fraternité, qui, déjà fragilisée par les tensions issues de désaccords entre « pro » et « anti » ralliement, n’a pas fini de vivre des moments graves, des moments qui mettent en péril l’opération-survie de Mgr Lefebvre pour sauver l’Eglise, préserver la Sainte Messe et les autres Sacrements, et sauver les Ames.
En effet, à peine l’exclusion officialisée, Benoît XVI ouvre grand les bras pour reprendre les négociations (en vue de détruire le plus rapidement possible la Fraternité). Claire Ferchaud n’a-t-elle pas prophétisé : « Ecône tombera ! » ?

OR, ce n’est pas n’importe quel évêque qui vient d’être exclu par Mgr Fellay  ; Mgr Williamson, aujourd’hui âgé de 72 ans, fut professeur de Séminaire (et professeur de Mgr Fellay !). C’est un évêque ! C’est un garabandaliste de longue date ! oui, garabandaliste car c’est à Garabandal qu’il se convertit au catholicisme !

Le prochain ralliement (qui n’est plus un secret pour personne) confirmera alors la prophétie de Conchita « l’Eglise aura comme disparu« . Le dernier bastion qui protégeait l’Eglise de Notre Seigneur aura été englouti. Il faudra compter sur la résistance « silencieuse » et « priante » d’évêques, de prêtres, de fidèles (Eglise des catacombes) pour que l’Eglise de Notre Seigneur renaisse de la poussière.

 

3/ Alors juste des coïncidences ?

Au même moment (deuxième quinzaine d’octobre)

      Un synode pour célébrer le cinquantième anniversaire du concile Vatican II
(alors qu’apparaissait la Sainte Vierge à Garabandal)

 +   L’exclusion de Mgr Williamson
        (converti à Garabandal et l’un des rares ? évêques dans le monde à s’y intéresser)

______________________________________________________________

=    L’Avertissement très prochainement ?

 

A présent, il s’agit d’être prêt dans notre âme à vivre l’Avertissement (confession, vie de prière et de charité, saintes lectures…)

 

Pour suivre les dernières réflexions, n’hésitez pas à nous rejoindre sur le forum :

http://garabandal.xooit.fr/portal.php

 

 

 

 

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs | Pas de Commentaire »

- Garabandal et le Concile Vatican II

Posté par Pèlerin le 11 octobre 2012

En 1936, peu avant de partir en voyage aux États-Unis, le sécretaired’État de Pie XI, le Cardinal Eugenio Pacelli, le futur Pie XII, a dit au Comte Enrico Pietro Galleazzi :

«Supposez, cher ami, que le communisme ne soit que le plus visible des organes de subversion contre l’Eglise et contre la tradition de la révélation divine, alors nous allons assister à l’invasion de tout ce qui est spirituel, la philosophie, la science, le droit, l’enseignement, les arts, la presse, la littérature, le théâtre et la religion. Je suis obsédé par les confidences de la Vierge à la petite Lucie de Fatima. Cette obstinationde la Bonne Dame devant le danger qui menace l’Eglise, c’est un avertissement divin contre le suicide que représenterait l’altération de la foi, dans sa liturgie, sa théologie et son âme. (…)
J’entends autour de moi des novateursqui veulentdémanteler la Chapelle Sacrée, détruire la flamme universelle de l’Eglise, rejeter ses ornements, lui donner le remords de son passé historique.
Eh bien, mon cher ami, j’ai la conviction que l’Eglise de Pierre doit assumer son passé ou alors elle creusera sa tombe.
(…)un jour viendra où le monde civilisé reniera son Dieu, où l’Eglise doutera comme Pierre a douté. Elle sera tentée de croire que l’homme est devenu Dieu, que son Fils n’est qu’un symbole, une philosophie comme tant d’autres, et dans les églises les chrétiens chercheront en vain la lampe rouge où Dieu les attend. »

Etonnante prévision ; de toute évidence, le Cardinal Pacelli avait lu le Secret de Fatima (Secret non révélé à ce jour).

A Garabandal, la Sainte Vierge est venue rappeler l’importance de la Foi, de la Charité, du respect de l’Eucharistie… et a donné les signes précurseurs à l’ Avertissementqui touchera le monde entier « au plus fort de la tourmente » :

-la quasi disparition de l’Eglise
-le communisme aura pris le pouvoir dans le monde entier, difficile de pratiquer sa religion (catholique), les prêtres auront des difficultés à dire la messe

Etonnant parallèle entre la situation de l’Eglise et l’état du monde. Tant que ne régneront pas le Sacré Coeur de Jésus et le Coeur Immaculé de Marie sur toutes les Nations, le monde ira mal.

Que signifie la « quasi disparition de l’Eglise » ? Elle ne disparaîtra jamais complètement puisque « les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle ».

Notre Dame de Garabandal est apparue en plein Concile(1961-1965) pour prévenir le monde de graves dangers. Les âmes sont en danger de mort.
« Cardinaux, évêques et prêtres vont nombreux sur le chemin de la perdition et entraînent avec eux beaucoup plus d’âmes… »

Vatican II a été une véritable révolution dans l’Eglise (nouvelle messe, hérésies, faux oecuménisme) et nous en voyons aujourd’hui le triste résultat. Malgré tout, Benoît XVI se réjouit de ce Concile, remerciant encore (discours du 2 août 2012) son « père », le Cardinal Frings, qui lui a permis de participer activement à ce concile. Le Cardinal Frings a dirigé l’Alliance du Rhin, entreprise de démolition de l’Eglise. Qui s’étonnera alors de l’interruption des discussions entre la FSSPX et le Vatican ? La condition du ralliement étant la pleine reconnaissance de Vatican II et de la nouvelle messe. (demande expresse de la main de Benoît XVI).

Manifestement, il y a volonté de détruire le peu qui reste de l’Eglise de Notre Seigneur Jésus-Christ. Le Motu Proprio de 2007 était un leurre envue d’engloutir les dernières âmes restées fidèles au Christ, puisque la Sainte Messe n’a jamais été interdite, malgré tout, nombre de prêtres (?) ont des difficultés à la dire (faute d’autorisation par l’évêque).

Ainsi, les signes annoncés se sont réalisés. Reste à savoir si nous sommes arrivés « au plus fort de la tourmente » qui verra la survenue de l’Avertissement.

Une fausse lumière a envahi le monde :
Liberté religieuse, hérésies, syncrétisme, apostasie, perte de la Foi, églises profanées, religion de l’homme, etc.

« A mon retour, trouverai-je encore la foi sur terre ? » a dit le Christ.

Notre Dame du Mont Carmel, priez pour nous !
Notre Dame du Mont Carmel, soyez notre secours en ces temps de ténèbres.

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs, C- La Fin des Temps, J- Infos Divers | Pas de Commentaire »

- Pour élargir le champ d’apostolat

Posté par Pèlerin le 10 octobre 2012

Décision a été prise de prendre le taureau par les cornes et de mettre en ligne (vidéos et textes sur Gloria.tv) les informations et textes importants sur Garabandal, le Message, les prophéties, en lien avec l’actualité de l’Eglise et du monde.

Il y a urgence, vous vous en doutez en regardant autour de vous.

Premier document : conférence de l’Abbé de Bailliencourt au sujet de la crise de l’Eglise.

http://fr.gloria.tv/?media=344556

Publié dans D- Des prêtres racontent, J- Infos Divers | Pas de Commentaire »

- Voici mon Vicaire bien-aimé (Grand Miracle)

Posté par Pèlerin le 12 septembre 2012

Par Raga

 Voici mon  » vieillard  » bien-aimé ,  

  ( la devinette du siècle )   

L’organisateur :  

Cet intermède a eu lieu entre deux dizaines des mystères  lumineux , lors des dernières JMJ.

Etaient présents des jeunes catholiques du monde entier, de toutes les nations ,couleurs , langues et de toutes les tendances .  

Les modernistes ou conciliaires côtoyaient les tradis, ralliés ou pas , et même  des sédévacantistes . Tout ce petit monde chantait , dansait et priait pour la  paix dans le monde et la plus grande gloire de Dieu . Histoire de détendre un tant soit peu cette jeunesse toujours en quête de vérité , je posais la question suivante :   » Comment s’appelle le doyen en Europe ? «   

Les réponses ne manquèrent pas ….  

- Marie-Thérèse Bardet ( 114 ) ? ……. C’était , mais elle est morte .  

- Francisco Fernandez ( 111 ) ? …….C’était , mais il est mort   

- Paule Bronzini ( 112 ) ? … C’était , mais il est mort  

Je vois qu’Internet ne suffit pas à combler vos lacunes en matière de culture  générale . J’aurais mieux fait de vous demander le titre du dernier tub à la mode dans les discothèques !  Mais là , ma nullité aurait été trop manifeste … et puis , aux JMJ tout le monde sait qu’on n’aborde que des sujets sérieux qui élèvent l’âme .  

Donc pour orienter , en quelque sorte, votre réponse , j’ajouterai à ma devinette la précision suivante :  

 » Quel est le nom du pape qui a eu le plus long règne sur le trône de Saint Pierre, Saint Pierre compris ?  »  

Que n’avais-je pas dit ! Chacun avait sa petite idée et tous voulaient parler en même temps :  

  • - le conciliaire pensait à Jean-paul II ( 27 ans )  
  • - le traditionaliste avançait le nom de Saint Pierre ( 34 ou 37 ans )  
  • - le sédévacantiste ne voyait que Léon XIII (25 ans )

Quand j’entendis soudain , un survivantiste , mais oui , je dis bien , un  s u r v i v a n t i s t e , s’exclamer tout haut : Paul VI !  

Alors là , ce fût la stupéfaction générale .  

Après une minute de silence , on entendit murmurer dans la foule : mais il est mort en 1978…il n’a été pape que de 1962 à 1978…16 ans , c’est déjà pas mal , mais on est loin d’un record…et puis il va même être béatifié sous peu et enfin pour clore ce brouhaha un sédévacantiste conclut en ces termes, « il a été le pire des papes,triste record ! »  .

Tous avaient mordu à l’hameçon et ma devinette s’orientait dans le bon sens .  

Je fis donc venir l’auteur de ce tumulte devant le micro et lui demandais de bien vouloir s’expliquer . Un peu intimidé mais très obstiné , il hésita un instant , mais la présence de trois scouts d’ 1 m 90 , en short de cuir d’un vernis à nul autre pareil , le rassura .  

L’organisateur :   

Tous tes copains veulent des explications , alors s’il te plait , sois clair , précis et , si possible , assez bref , nous t’écoutons .  

Le survivantiste :  

Comment se fait-il qu’à l’heure d’Internet, vous ne sachiez pas encore ce que tout le monde a lu et entendu , à savoir que le pape Paul VI avait un sosie et qu’en réalité c’est-ce dernier qui est mort en 1978 . Des auteurs en ont même fait des romans !  

Paul VI a donc maintenant 50 ans de règne et 115 au chrono des années passées sur terre . C’est indiscutable , les faits sont là : il est né le 26 09 1897 . Bien sûr , ce n’est plus la grande forme : au ¾ aveugle , une démarche de canard boiteux , sourd comme un pot , bref l’ombre de lui-même , il mérite cependant toute notre compassion et surtout , toutes nos prières .  

Mais voilà , ce pape qui n’était pas , et de loin le meilleur , est en passe de le devenir . Sa contrition qui n’a d’égale que l’énormité des erreurs commises durant son pontificat l’a rendu d’une humilité telle qu’il n’ a de cesse de vouloir réparer publiquement et officiellement les dégâts causés par ses fautes . Or , ce que le Christ va lui demander le dépasse infiniment . Ce vieillard , dont parlait Don Bosco a encore quelque chose à nous dire , cela ne saurait tarder et alors tous , absolument tous , sous l’effet de la stupeur , l’écouterons .  

Car ce pape , comme tout un chacun , aura vécu l’Avertissement et , par un privilège unique , le Grand Miracle qui lui aura fait retrouver une vigueur et une santé hors du commun . Notre-Dame du Mont Carmel a été on ne peut plus explicite à ce sujet au point que la petite messagère de 12 ans des Monts Cantabriques ne cesse de l’affirmer depuis maintenant 50 ans .Mais hélas tous ne le croiront pas . Il ne serait même pas étonnant que les plus récalcitrants se comptent parmi les traditionalistes …  

L’agitation devint de plus en plus manifeste et mes trois gorilles me firent signe de faire cesser ces élucubrations …. à vrai dire , ils n’avaient pas tort … car trop de lumière le même jour finit par rendre aveugle !  

L’organisateur   

En tant que responsable de groupe , je dois avouer que je ne m’attendais pas à de telles révélations .  

Mais , au fait , d’où te vient cette assurance ?  

Le survivantiste :   

Je n’entrerai pas dans les détails puisqu’il me faut être bref ,  mais si la lecture des quelques ouvrages cités plus loin et que je tiens à votre disposition pouvait n’en éclairer qu’un  seul parmi vous , je ne regretterai pas d’avoir du prendre le   micro malgré ma timidité .  

Mais , bien sûr , vous n’êtes pas obligés de me croire 

Donc , à bientôt , là-haut sur la montagne !  

Le haut-parleur :      3ème mystère lumineux .  

 

* A titre indicatif , l’auteur de cette devinette , qui pour beaucoup d’entre vous ressemble beaucoup plus à un scoop , me prie de vous indiquer les sources de ces révélations surprenantes , voire déroutantes .  

Voici les principales références de ces élucubrations , que vous aurez tout loisir de méditer , d’apprécier ou tout simplement de rejeter en bloc … mais dont les grandes lignes resteront inévitablement gravées dans vos têtes , que vous le vouliez ou non :

  • - Les prophéties de Don Bosco  
  • - Les exorcismes en Suisse  
  • - Le Pape Martyr  
  • -La Vierge a parlé à Garabandal  
  • -Elle se rendit en hâtez à la montagne  
  • -La stigmatisée de Blain  

Sans parler de tous les autres ouvrages qui traitent de ce sujet et que vous trouverez aisément aux éditions D.F.T ou dans toute autre librairie de votre choix , cela s’entend .

 

Mot de la fin :  

 » Voici mon Vicaire bien-aimé , écoutez-le « 

http://garabandal.xooit.fr/t1156-Dialogue-autour-du-grand-Miracle.htm#p4143

Publié dans A- Message de ND (commentaires), B- Prophéties et signes annonciateurs, J- Infos Divers | 1 Commentaire »

123456...26
 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE