• Accueil
  • > Recherche : laffineur pere

Résultats de votre recherche

- Prières et sacrifices avec N.D. du Carmel et les voyantes

Posté par sexto le 30 août 2010

« A Garabandal , les enfants s’étonnèrent un jour de l’attitude de la Vierge , et Marie-Dolorès lui demanda :  » Vous aussi , vous priez donc ? « …

Notre-Dame ne veut obtenir de son Fils ou de Notre Père des Cieux les grâces qu’Elle demande que si nous prions avec elle !

Elle sait qu’un châtiment terrible pourrait s’abattre sur ses enfants de la terre s’ils ne se convertissent pas .

A travers tant et tant d’apparitions du passé , nous avons appris qu’elle essaie de  » retenir le bras de son Fils « .

Elle fait un effort presque désespéré pour nous en avertir , pour nous demander d’empêcher les âmes de tomber en enfer et les corps d’être châtiée ! Elle nous supplie donc de prier pour le monde avec Elle !

Ne pensons-nous pas irrésistiblement à Moïse sur la montagne , intercédant pour son peuple et tenant dans ses bras levés pour la prière , le sort de la bataille qui se livrait dans la plaine ? Or , Moïse ne pouvait garder les bras toujours tendus ! Dès qu’il se reposait un instant , interrompant ainsi son intercession , le sort désarmes devenait contraire à son armée . Deux hommes durent soutenir ses bras levés et prier avec lui jusqu’à la victoire finale .

De même , Notre-Mère du Ciel se tient devant le trône de Dieu .

Elle demande que les âmes fidèles , que les petits enfants et ceux qui leur ressemblent soutiennent sa prière , et prient avec Elle , afin d’arracher cette victoire sur satan , que Jésus désire tant lui accorder .

Oui , Notre Père des Cieux veut que nous lui fassions violence ! C’est le combat de Jacob avec l’ange qui toujours recommence . C’est la gloire de Dieu , comme celle de Marie et la nôtre que nous soyons vainqueurs dans cette mystérieuse bataille que Sa miséricorde veut nous voir gagner sur Sa justice .

Il est donc nécessaire que le  » combat spirituel  » de la médiation des enfants de la Vierge ne soit pas mené uniquement par les quatre fillettes de San Sébastian de Garabandal . Nous devons nous joindre aux voyantes , prier et nous sacrifier avec elles . « 

M.Laffineur ( L’Etoile dans la montagne )

Essayons donc de répondre à cette demande , ô combien d’actualité…à l’approche  des Evènements !

 

Publié dans A- Message de ND (commentaires), G- Hors de l'Eglise, point de Salut ! | 1 Commentaire »

L’Avertissement

Posté par Pèlerin le 20 août 2010

 

L’AVERTISSEMENT

 - Ce sera un phénomène astral que les scientifiques ne pourront expliquer 

- « Il arrivera au plus fort de la tourmente ». ici

- L’Avertissementsurviendra pour rectifier la conscience du monde. Il aura pour effet de nous préparer, par la purification, au Grand Miracle, afin que nous puissions en soutenir la vue et ne pas en mourir comme le Père Luis Andreu.

- Si nous en mourions, ce ne serait pas le fait de l’Avertissement lui-même, mais bien de l’émotion que nous ressentirons en le voyant et en le sentant.

- Il apparaîtra terriblement impressionnant et annonciateur de tribulations.

- Il ne viendra pas en tant que châtiment, mais comme un prodigieux moyen de salut: “pour que les bons se rapprochent davantage de Dieu, et que les mauvais se convertissent et changent !”

- Ce sera un phénomène de portée universelle; car tous seront affectés partout où ils se trouveront.

On verra clairement qu’il viendra de Dieu : les hommes ne pourront qu’implorer la miséricorde divine.Il arrivera de jour comme de nuit, au plus fort de la tourmente!

- Ce sera une période de mystérieuses ténèbres, durant lesquelles il n’y aura pas d’autre refuge, d’autre consolation que la prière.

- Il durera très peu de temps. Tous les moteurs et les machines s’arrêteront.

- Il sera inexplicable par la science, sera reconnu comme « venant du Ciel »

- Il viendra avec certitude et moins d’un an avant le Miracle, mais nous en ignorons et le jour et l’heure.

- Marie Loli (décédée le 20 avril 2009) en connaissait l’année.

- Jacinta en connaît la nature.

- L’Avertissement aura à la fois un caractère interne et externe:

interne dans le sens où chacun le ressentira au fond de lui-même en découvrant l’état de son âme. On connaîtra alors le mal que l’on a pu faire mais aussi, et surtout, le bien que l’on aurait pu faire et que l’on n’a pas fait.

externe dans le sens où un phénomène astral sera visible du monde entier.


L’Avertissement doit arriver … “au plus fort de la tourmente“.

Lire à ce sujet l’article ici.

*

Mari-Loli a donné des précisions sur la période…

“… La Vierge a dit qu’il semblerait que ce serait comme si l’Eglise avait disparu ?”

Il semblera comme si les communistes avaient pris le pouvoir dans le monde entier et que ce serait très dur de pratiquer la religion, d’ouvrir les portes des églises et aux prêtres de dire la Messe.”

*

Conchita, dans une interview du Père Laffineur, lui donne des précisions sur le phénomène…

L’Avertissement est quelque chose de surnaturel et ne sera pas expliqué par la science.”

 ”C’est comme deux étoiles qui s’entrechoquent en faisant beaucoup de bruit et de lumière, mais elles ne tombent pas… Ce n’est pas quelque chose qui nous fera du mal, mais nous allons le voir. A ce moment, nous verrons notre conscience. Vous verrez tout le mal que vous faites.” 

*

Donc deux grands signes précurseurs:

  • la quasi disparition de l’Eglise

  • le communisme.

*

*

Publié dans | 5 Commentaires »

- Signes annonciateurs de l’Avertissement

Posté par Pèlerin le 11 août 2010

Les pré-avertissements (qui annonceront la proximité de l’Avertissement)

1/ Le communisme

Cela ne fait aucun doute…

Loli avait écrit au Père Morélos S.J. du Mexique le 21 juin 1962 : « La nuit des cris » (19-20 et 20-21 juin 1962), la Très Sainte Vierge nous a expliqué que la grande tribulation -qui ne sera pas encore le châtiment- arrivera lorsqu’il y aura un moment où l’Eglise donnera l’impression de périr…. ; on passera une terrible épreuve. Nous avons demandé à la Vierge comme s’appelle cette grande épreuve, et Elle nous a dit que c’était le communisme…
De plus dans son interview de juillet 1975, Loli précise : « 
La Ste Vierge m’a dit que le communisme dominerait le monde« . (précisions ICI)

Vous avez remarqué « QUAND » cela arriverait ? « Lorsque l’Eglise donnera l’impression de périr », ce que Loli confirme dans l’interview cité : « La Ste Vierge m’a dit qu’on aurait l’impression que l’Eglise aurait disparu à cause des difficultés qu’éprouveraient les prêtres à célébrer la Sainte Messe.

Si ce sont les difficultés actuelles que les prêtres fidèles ont pour célébrer le Saint Sacrifice ? Nous y sommes et cela va même se resserrer….

Ce qui nous amène au 2ème événement concommittant :

2/ L’accroissement de la Crise de l’Eglise

« Sérafin, le frère de Conchita disait ceci au Père Laffineur le 26 juin 1967 :

« A mon sens, le Miracle viendra quand la confusion sera plus grande encore dans l’Eglise ».

En effet Sérafin connaît par conchita, quel est l’événement qui doit précéder le Miracle, événement qui a trait à l’Eglise ; ainsi cette conversation avec un ami, le 16 août 1975. « Mais enfin Sérafin, toi qui connais l’événement qui te fera pouvoir dire que le Miracle est proche, ne serait pas quelque chose comme…. La Crise de l’Eglise ? Après avoir hésité, Sérafin dit : « L’Eglise doit tomber plus bas encore ! » « Cela peut se faire très vite ! » « Nous allons voir ! »

L’Abbé de Baillencourt continue : « Je précise ici qu’il ne s’agit pas du tout de l’événement religieux dont a parlé Conchita et qui coïnciderait avec le Miracle, le jour du Miracle, mais bien d’un autre très différent…..

Ainsi trouve-t-on dans la brochure du Dr Ricardo Puncernau de Barcelone ce passage très suggestif :

« Après le déjeuner, j’essayai de tirer les vers du nez de Sérafin, car on disait qu’il savait par Conchita quand serait l’Avertissement. j’en conclus que, s’il le savait, il ne voulait pas le dire. La seule chose que je tirai au clair fut que le Grand Miracle serait précédé d’un événement particulier dans l’Eglise, et après beaucoup de questions et de déductions, je crus comprendre d’après ce qu’il me dit un tant soit peu obscurément, que ce serait quelque chose de semblable à un schisme. Ou moi, je le compris ainsi….. » (en complément ICI)

(…)

La grande leçon qu’il s’agit de tirer de cette « confusion », de cette Crise de l’Eglise, c’est de passer au dessus des événements, de rejoindre le plan divin, la pensée et la volonté mystérieuse de Dieu qui nous permet, au milieu de ce dédale où nous avons peine à nous reconnaître, de purifier nos sentiments, notre foi même… afin que ce soit en Lui seul que nous nous fiions… oubliant les créatures, nous oubliant nous-mêmes, notre égoïsme, notre vanité, notre amour-propre…, que nous soyons amenés au véritable dépuillement de nous-mêmes dans la véritable Humilité, la réelle Enfance Spirituelle…

Et devant l’incompréhension que nous avons des événements permis par Lui et qu’Il dirige, devant sa volonté qui nous reste incompréhensible et mystérieuse… nous taire, ployer le genou…. et… adorer !

L’Abbé de Baillencourt

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs | Pas de Commentaires »

- Les extases à Garabandal

Posté par Pèlerin le 11 août 2010

Description de leur état extatique :

Celui-ci commence brusquement. Elles tombent toujours à genoux là où elles se trouvent. Nous pourrions dire : elles « s’écroulent » parce qu’elles tombent de tout le poids de leur corps.

Elles montrent dès le début une grande quiétude. Leurs yeux sont ouverts, et leurs pupilles fixées en haut, sans clignotement, ni tremblement, la tête en hyperextension, avec une expression de douceur infinie sur leur visage.

Leur corps reste rigide, sans qu’on puisse observer aucune convulsion, aucun tremblement, aucune sudation intense. Leur pouls s’accélère au commencement mais recouvre promptement sa normalité. Quant au rythme respiratoire, il reste constamment normal.

Au moment où elles entrent en extase, elles présentent le réflexe voutonucal de Peiper – attitude d’hyperextension de la nuque, surtout chez Conchita – qui consiste à porter la tête en arrière, en réponse à un faisceau de lumière soudain et brillant.

Ce qui appelle l’attention étant donné le grand nombre d’extases qu’elles ont eu, c’est qu’il ne se soit pas développé en elles de réflexe conditionné, que chaque fois que leurs pupilles recevaient une lumière intense, elle ne soient pas tombées en extase.

Or, elles ont été photographiées au flash de multiples fois. Souvent avec des appareils de grande puissance (1000 V) sans qu’en aucun cas cela les fasse tomber en extase.

Quant à la rigidité qu’elles présentent, elle est très différente de la contraction léthargique, ainsi que du tonus de la catalepsie.

En effet, malgré cette rigidité musculaire, leurs articulations demeurent complètement flexibles et normales.

En cet état, quand elles commencent leur marche extatique, il y a une caractéristique spéciale : leurs pieds esquissent une espèce de danse.

Toujours le regard fixé au ciel, et la tête en hyperextension, elles cheminent par tous les endroits les plus  irréguliers ou les plus abrupts, aussi bien à reculons qu’en avant, sans aucun faux pas.

Si elles sont parfois tombées, elles l’ont fait comme en se posant elles-mêmes par terre, sans que jamais cela leur cause le moindre mal.

Elles ont marché déchaussées pendant des heures, ne présentant ensuite même pas un seul signe d’érythème à la plante des pieds.

Elles maintiennent le dialogue avec l’image qu’elles perçoivent presque toujours à voix susurrante. Rarement, elles élèvent le ton jusqu’à le rendre perceptible à l’entourage. Il faut alors recourir au magnétophone.

Elles récitent aussi le chapelet à pleine gorge et chantent des cantiques.

On admire la beauté incomparable de la récitation de l’Ave Maria. La durée de cette prière n’est pas la même chez les unes et les autres (20, 23, 24 ou 25 secondes). Cela prouve qu’il n’existe pas entre elles d’influence télépathique.

Elles donnent en cet état la preuve qu’elles sont hors de portée de la science médicale et de toute loi naturelle.

Elles n’ont aucune réaction devant les excitations douloureuses, telles que piqûres, etc..

Sorties de leur extase, par contre, elles réagissent immédiatement. L’extase se termine généralement après un signe de croix et elles sourient, à ce moment, d’un sourire naturel exquis.

Elles sont alors redevenues alors complètement normales, sans accuser la moindre fatigue ni corporelle, ni psychique, malgré la longueur de l’extase qui a duré parfois quatre heures.

Ceci est tout le contraire de ce qui arrive dans les états hystériques, hypnotiques ou télépathiques.

Père Laffineur : L’étoile dans la Montagne

 

communion mystique de Conchita de Garabandal

Publié dans D- Des prêtres racontent | Pas de Commentaires »

- Garabandal annonce la crise de l’Eglise

Posté par Pèlerin le 9 août 2010

Quand on connaît un peu Garabandal ou qu’on regarde ces Apparitions d’un peu loin, on ne voit rien…. Cependant lorsqu’on creuse un peu… Il y a d’abord cet avertissement : « C’était en 1961, au temps de la certitude absolue et de l’allégresse indicible pour les enfants au sujet de leurs apparitions. A la sortie d’une extase collective, on les questionnait comme d’habitude toutes les quatre :- « Que vous a dit, cette fois, la Vierge ? Elles se regardèrent comme pour se consulter.

- « Mais, si dites-nous ! »

- « Nous ne comprenons pas bien. »

- « Dites quand même ! »

- « La Vierge a dit : « Un temps viendra où vous contredirez, toutes les quatre, au sujet des apparitions ; où vos familles ne se conduiront pas bien à leur sujet ; où vous irez jusqu’à douter de vos apparitions, jusqu’à les nier ».

- « C’est tout ? »

- « Non, Elle a ajouté : « Vous établirez ainsi entre vous une confusion pareille à celle qui existe maintenant dans l’Eglise. »

Un prêtre était présent. Il protesta vivement : « Ce n’est pas la Vierge qui apparaît. En effet, il n’y a pas de confusion dans l’Eglise. Donc, c’est le diable qui a parlé. » Et c’est ce prêtre qui a tenu cachée cette prophétie et qui, l’ayant comprise plus tard, en fait part au Père Laffineur dans les années 1968…

Il y a ensuite ces paroles de Loli … En août 1969, alors que l’on parlait des apparitions devant Loli celle-ci sommeillait ; lorsqu’on arriva à parler de la Crise de l’Eglise, elle se «réveilla » brusquement :
« on nous mène tout droit au Protestantisme…. D’ailleurs, il n’y aura plus besoin de prêtres pur lire à l’église, car ce serons nous les prêtres…. »
Ceci dit en 1969, au fin fond des Monts Cantabriques ! La Nouvelle Messe n’était pas encore introduite…

Au sujet de cette conversation, Pépé Diez a bien précisé que tout cela était bien inscrit sur les bandes magnétophoniques et qu’au moment des apparitions, les prêtres disaient souvent :
« Mais elles disent des folies ! Mais ce sont des bêtises !.. »

Ces « folies », ces « bêtises », ce sont, tout simplement, me semble-t-il, les détails descriptifs de la Crise actuelle de l’Eglise, détails qui sont, depuis, restés cachés, car les enfants n’ont pas cru devoir -parce que non sollicitées- les dire aux gens.

Toute la révélation de la Vierge à ce sujet à dû se terminer sur le point d’Orgue du 2nd Message :

« Les Cardinaux, Evêques et Prêtres marchent nombreux sur le chemin de la perdition et entraînent avec eux beaucoup plus d’âmes ».

« Maintenant (1965), la Coupe déborde… A l’Eucharistie on donne sans cesse moins d’importance…Je veux vous dire que vous êtes ans les derniers avertissements…. Méditez la Passion de Jésus. »

Après la description de la Crise de l’Eglise en son point central à deux volets : Sacerdoce et Eucharistie, ce sont les remèdes à y apporter qui, de même, nous la découvrent également à l’envers…

De tout cela nous ne retirerons que ce qui est manifestement d’une clarté aveuglante de nos jours :

  • l’Eucharistie et le Sacerdoce, points centraux de Garabandal
  • les événements qui, dans l’Eglise et à l’extérieur, doivent précéder la réalisation des trois prophéties : Avertissement, Miracle et Châtiment…..

Quand on rapproche les deux phrases : « l’Eglise va devenir protestante » et « les cardinaux, évêques et prêtres marchent nombreux sur le chemind e la perdition……. », vous comprendrez le Message de Garabandal : le chemin de perdition, c’est le protestantisme…

Et qui mène sur ce chemin de la perdition ? la hiérarchie même de l’Eglise – nous sommes en effet quelques mois avant la clôture du Concile (Vatican II) : la Vierge à Garabandal en dénonce l’orientation foncière !

De plus, remarquez bien que la phrase mentionnant la hiérarchie prècède immédiatement celle-ci, du même message : « on donne sans cesse moins d’importance à l’Eucharistie. » Qu’est-ce que ce la veut dire : sinon que c’est l’Eucharistie qui est le chemin par lequel la hiérarchie de l’Eglise fait la passation insensible au Protestantisme !

Enfin cette dernière phrase n’est-elle pas prononcée le lendemain de la Fête Dieu ? prononcée un vendredi ? Un vendredi, jour de pénitence traditionnellement consacré dans l’Eglise à la méditation de la Passion et rappelons-le tout fort, particulièrement, de l’instant même de notre Salut : le Sacrifice de la Croix ? Ce Sacrifice renouvelé, précisément réactualisé sur nos autels à la consécration, au moment de la confection du Sacrement de l’Eucharistie ? Cette Eucharistie aujourd’hui vidée de sa substance sacrificielle et donc…. protestantisée… !

Vous avez là Garabandal, tout Garabandal, l’essence et la substance la plus réelle et la plus profonde du Message de Garabandal…. révélé à l’heure même où l’Eglise commençait à prendre le tournant, à se lancer -toutes voiles dehors- à la suite de Luther !

Abbé Jean de Baillencourt

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs | 2 Commentaires »

- Garabandal et la Fin des Temps !

Posté par sexto le 6 août 2010

        

Garabandal et la Fin des Temps !

La Fin des Temps…! Seuls , les convertis , les bons demeureront sur la terre ! (Joël 3,5) , le feu du ciel ayant opéré un tri (Mal.3,19-20) et dévoré les ennemis de Dieu (Is.26,11. Ez.38,22. Dan.10,33).

Ici s’arrêtent les Révélations et Prophéties de Garabandal….,les voyantes ne nous ayant rien découvert sur la suite de l’Histoire

A moins , peut-être , à travers le symbole des langues dites par le P.Andreu,cf. ci-dessous :

Il ne nous est pas défendu de faire maintenant , l’investigation de ce qui pourra suivre…Et , bien que cela ne soit qu’une porte entrouverte sur ce qu’aucun œil n’a encore vu (Is.54,3) car l’Ecriture demeure scellée jusqu’à la fin (Dan.12,4§9) ….par cette porte nous pouvons quand même entrevoir des merveilles en tous ordres…pour demain !

Car le feu du Châtiment ne sera pas un feu destructeur , mais purificateur (Mal.3,3.2 Cor.4,17) qui exercera son action purificatrice sur les hommes et sur l’univers matériel lui-même qui n’en sera pas anéanti ; ce sera la fin d’un monde desséché qui reprendra vie autrement , qui  » ressuscitera  » pour une vie nouvelle (Ez.37,1-14)

Ce sera alors le 2° avènement de Jésus-Christ , son grand Règne spirituel et universel de Grâce en chaque âme , en chaque société , une nouvelle Alliance (Jér.31,33-34) ; la Paix , existant ainsi entre chaque âme et Dieu , se répandra naturellement entre tous les hommes.

Toutes choses seront rétablies (Act.1,6) en vue du Salut (1Pier.1,4) qui verra la transformation de nos corps (Rom.8,18§23. Ph.3,21) : cf . la préfiguration de cela dans les extases des fillettes , leurs attitudes , leurs gestes et particulièrement l’entraînement de personnes , non en extase , dans l’élan extatique des voyantes .

Ce sera le temps de la régénération où l’Esprit Saint nous sera donné (Jl.3,1-12)

Sion, l’ Eglise sera rétablie (Is.60,15-22. Soph.3,14-20)…

Attirées alors par son éclat , toutes les Nations se convertiront et accouront vers Elle (Is.60,1-14) - véritable œcuménisme ,ou retour des frères séparés dans l’ Eglise Catholique ,Apostolique et Romaine , annoncé symboliquement par les prières apprises aux enfants en extase par le Père Luis Andreu le 16 août 1961 :

 » Ave Maria  » en grec ( les orthodoxes )

 » Credo  » en allemand ( les luthériens )

Prières en anglais ( les anglicans )

le tout étant résumé en français ( chant de Pontmain ) par :

 » Espoir , Espoir , au ciel étoilé

Paraît et sourit notre Mère

Espoir ,Espoir , Marie a parlé

Son Fils entend notre prière

C’est l’espérance de toujours qui se réalisera alors : retour au port de la Vérité et à l’unité de la Foi…afin qu’il n’y ait  » qu’un seul troupeau et un seul pasteur  » ( Acte de Consécration au Sacré-Cœur par Léon XIII , le 18 juin 1899 ).Tous participeront au Culte parfait restauré solennellement (Ez.37,26;40,48) par lequel Dieu sera désormais et définitivement au milieu de son peuple (Jér.3,15-17. Ez.48,35) :

réalité signifiée par la Nuée qui demeurera aux Pins après le Miracle…

 

La Création matérielle elle-même , animale , végétale , minérale , participera alors , à sa mesure , à la gloire des enfants de Dieu (Rom.8,19-22) ; elle retrouvera une perfection semblable à celle du Paradis (Is.11,6-9;65,25. Osée 2,20. Jl.4,18 Zach.14,8. Ez.47,1) ; ce sera vraiment une nouvelle création au temps de cette restauration universelle.

Cette  » Ere de Paix «  – selon la Sainte Écriture la Salette et Fatima – , c’est l’effusion de charismes et de grâces chez les hommes ,ainsi que leurs conséquences bienfaisantes dans les êtres matériels ; il y ,a en effet , symétrie entre l’homme et la création dont il est le Roi (Gen.2,19-20) :

le péché entraîne le désordre en l’un et l’autre , la grâce entraîne l’ordre et la paix en l’un et en l’autre …..

Comme le Mont Carmel signifie le nouveau paradis , même matériel , il signifie aussi l’ Eglise qui verra le rassemblement de toutes les nations , et , pour clore ce retour à Jésus-Christ  » jusqu’à ce que soit entrée la totalité des païens  » , celui même du Peuple Elu , Israël , converti (Ez.39,21-29. Amos 9,13-19. Rom.11,12§15§25-26) sous le règne du Souverain Pontife à la devise :

 » De Gloria olivae « 

Tel , et multiplié à la mesure de Dieu , sera ce temps , cette phase terrestre du Règne ,

 » Règne de Vérité et de Vie

Règne de Sainteté et de Grâce

Règne de Justice , d’Amour et de Paix « 

Ainsi sera ce Règne de Jésus-Christ sur la terre , dû à l’intercession de sa divine Mère , Notre-Dame du Mont – Carmel , notre Mère et notre Reine …

Comme l’avait entrevu le Père Laffineur , nous pouvons affirmer que les apparitions de Garabandal ont vraiment une amplitude , une dimension encore jamais atteinte dans les apparitions antérieures comme contemporaines de la Très Sainte Vierge :dimensions biblique , doctrinale et spirituelle , eschatologique et cosmique universelle .

( Père Santiago Juan de Maria )

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs | Pas de Commentaires »

Le Châtiment

Posté par Pèlerin le 2 août 2010

Le 19 juin 1962 :

La Vierge nous a dit :

Que nous ne devons pas attendre le châtiment, mais qu’il viendra sans qu’on l’attende ; Parce que le monde n’a pas changé, et Elle nous l’a déjà dit deux fois ; Et nous ne faisons pas attention à elle, car le monde est pire ; Il doit changer beaucoup, et il n’a pas changé du tout. Préparez-vous, confessez-vous, le châtiment viendra bientôt, et le monde ne change pas…. Je le dis : le monde est toujours pareil. Quel dommage qu’il ne change pas ! S’il ne change pas, un très grand châtiment viendra bientôt. » (Maria-Dolores Mazon, Jacinta Gonzalez)

Qu’est-ce que les petites ont bien pu voir pour pousser ainsi ces cris bouleversants ?…

Oh ! s’écria Loli, c’était horrible à voir. Nous étions complètement épouvantées…. et je ne trouve pas de paroles pour expliquer ce que nous avons vu…

Nous voyions des rivières se transformer en sang… Le feu qui tombait du Ciel… Et des choses pires encore que je ne puis révéler maintenant.

Le message que nous avons alors donné dit que nous n’attendons pas le Châtiment, mais que sans l’attendre, il viendra…

La Vierge a demandé à tous de se confesser et de communier… “

*

Ces messages furent accompagnés de visions sur le Châtiment :

Il viendrait un temps où l’Eglise paraîtrait disparue… Elle subirait une grande épreuve…

La Vierge a appelé “Communisme” un très grand mal qui viendrait…

La description du Châtiment fait par Loli parle d’une très grand chaleur et d’une soif brûlante, de gens dans les flammes et d’autrs se jetant à la mer…

Les enfants, que les petites voyantes demandaient à la Vierge d’emmener, seraient alors “grands”.

***

Selon le texte anglais que possède Mme Saraco, voici ce que Loli a dit au Père Morelos :

« Cett nuit-là, bien que nous continuions à voir la Vierge, nous commençames à voir une grande foule qui souffrait beaucoup et criait avec la plus grande peur…

« La Très Sainte Veirge nous expliqua que cette grande tribulation -qui ne sera pas le Châtiment – viendrait pardce qu’arriverait un moment où l’Eglise donnerait l’impression d’être sur le point de périr… ; elle passerait par une terrible épreuve. Nous demandâmes à la Vierge comment s’appelait cette grande épreuve et Elle nous dit que c’était le « communisme ».

« Puis elle nous montra comment viendrait ensuite le grand Châtiment pour toute l’Humanité, et que cela viendrait directement de Dieu…

« A un certain moment, plus une machine, et plus un moteur ne fonctionneront; une terrible vague de chaleur s’abattra sur la terre et les hommes commenceront d’endurer une très grand soif ; désespérément, ils chercheront de l’eau, mais celle-ci s’évaporera à cause de la chaleur. Le désespoir s’emparera de presque tous et les gens chercheront à se tuer les uns les autres… ; mais les forces leur manqueront et ils tomberont. C’est alors que l’on comprendra que c’est Dieu seul qui aura permis tout cela. Puis nous vîmes une foule environnée de flammes. Les gens couraient se jeter à la mer et dans les lacs ; mais l’eau semblait bouillir et au lieu d’éteindre les flammes, elle paraissait les activer…

 » C’était si horrible que je demandai à la Très Sainte Vierge d’emmener tous nos petits enfants avec elle avant que tout cela n’arrive. Mais la Virege nous dit que lorsque cela arriverait, tous seraient déjà grands…. »

Chacun pourra comparer les paroles de Loli avec ce qui est dit dans l’Apocalypse (16,8-12), sur les effets que produira le renversement des quatrième, cinquième et sixième coupes….

***

Père Eusebio de Pesquera en parle ici.

Père Laffineur en parle ici.

Y voir plus clair à travers d’autres prophéties : ici

 

Publié dans | 1 Commentaire »

Livres

Posté par Pèlerin le 2 août 2010

Quelques ouvrages recommandés pour mieux connaître Garabandal

Elle se rendit en hâte à la montagne par le Père Eusebio de Pesquera

L’Etoile dans la Montagne par le Père Laffineur

Le Mystère des apparitions de Garabandal  par le Père Santiago Juan de Maria (1984)

Un curé de campagne à Garabandal (mémoires d’un curé de campagne espagnol)
par José Ramon Garcia de la Riva

 

N’hésitez pas à contacter Monsieur Lucas du C.I.G. de Caen pour lui commander les Conférences de l’abbé de Bailliencourt.

11 Rue de Cambes
14000 CAEN
Tél : 02 31 47 83 06

 

Publié dans | 4 Commentaires »

- La Voie du Salut !

Posté par Pèlerin le 1 août 2010

Garabandal, la Voie du Salut ?…

Le Pape Paul VI -lors d’une audience- a dit au Père Escalada qui était accompagné du Supérieur de la Compagnie de Jésus, le Père Pedro Arrupe (1):

« C’est l’histoire la plus belle de l’humanité depuis la naissance du Christ.
C’est comme
LA SECONDE VIE DE LA TRES SAINTE VIERGE SUR LA TERRE,
et il n’y a pas de mot pour l’en remercier
« .

Notre Dame du Mont Carmel est apparue près de 2000 fois à Garabandal, se promenant dans les ruelles du village, visitant les maisons et les familles, éduquant les 4 fillettes et les villageois à la prière, leur rappelant comme « il faut être bons »…Comme cela rappelle curieusement Marie arpentant les rues de Nazareth, Marie priant, Marie visitant les siens, Marie éduquant Son Fils Jésus, Marie rendant visite à sa cousine Elisabeth pour la soulager….

La Sainte Vierge est apparue dans l’Eglise, aux Pins…
Face au chagrin des fillettes (quand elle disparaît), elle leur éparpille les étoiles de sa couronne au sol pour les amuser et consoler (et les gens voient les petites courir et ramasser ces étoiles invisibles à leurs yeux)…
Elle confie l’Enfant-Jésus aux bras des petites….
Conchita dit un jour à peu près ceci : « quand elle me regarde, c’est comme si à travers moi elle regardait le monde entier ! »

Patience, douceur, charité et humilité sont toujours présentes….
Comme une mère attentive à ses enfants, Elle entraîne villageois et visiteurs, petits et grands, à sa suite par le chemin qui monte jusqu’aux Pins pour que, du haut de la Montagne, montent les prières….
La Montagne aux Pins rappelle le Mont des Oliviers où le Christ aimait se recueillir et prier… où il avait demandé à ses apôtres : « veillez et priez ! »

A son tour, la Sainte Vierge demande aux fillettes et aux villageois, de veiller et prier…. les extases avaient bien souvent lieu la nuit…. combien d’heures de veille…. que de patience, de nuits sans sommeil…. d’attente en prière… avant que Notre Dame n’apparaisse aux fillettes de 10-11 ans !

Pendant 4 ans, Notre Maman du Ciel est venue inlassablement nous exhorter à revenir vers Son Fils, prêchant la conversion, enseignant la prière, exhortant à la pénitence et au respect de l’Eucharistie….

Notre Dame est simplement revenue nous rappeler la Voie à suivre : l’Imitation de Son Fils !

Le Père Laffineur écrit dans l’Etoile dans la Montagne :

« C’était bien une nouvelle proclamation de « vérités éternelles », de ce que nous avons le plus grand besoin d’écouter, même s’il ne nous plaît pas de l’entendre. Car les hommes aiment ce qui émeut et non ce qui exige….

La simplicité même du Message de Garabandal le place avec justesse dans la meilleure lignée des Messages de Salut. »

Le Christ n’avait-il pas dit au Temple :

« Les temps sont accomplis et le Royaume de Dieu est proche : faites pénitence et croyez à la bonne nouvelle ».

Peut-on imaginer paroles plus simples ? Elles étaient pourtant le germe du Salut du monde. »

Les Apparitions et les Messages de Garabandal arrivent à une période décisive pour l’humanité et pour l’Eglise

Quel chemin le monde va-t-il choisir ?

Comme au Mont des Oliviers, le Christ a demandé de « veiller » et de « prier », de nous tenir toujours prêts….

Et nous, sommes-nous prêts ?

Sommes-nous éveillés face aux dangers autour de nous qui mettent notre salut en péril ?

Vivons-nous des grâces que seule l’Eglise de Notre Seigneur peut donner ?

Quel est l’état de notre âme ?

Est-elle en conformité avec ce qu’attend le Ciel ?… l’Avertissement nous montrera l’état de notre âme et nous aurons encore la possibilité de nous convertir, d’être en état de grâce avec Dieu par la pénitence, la conversion….

Les Apparitions de Garabandal sont un appel à la conversion
et un message d’espoir pour le monde.
ICI

- La Voie du Salut ! dans D- Des prêtres racontent calleja3

(1) Cette nouvelle fut publiée dans la revue éditée par les Editions Mariales de A.C. de Mexico, et aussi par la Légion blanche du Pèrou, avec « imprimatur » de Monseigneur Alfonso Zaplana Belliza, évêque de Tacna, Pérou, le 7 novembre 1968.

Publié dans D- Des prêtres racontent, E- Garabandal, Terre Sainte..., G- Hors de l'Eglise, point de Salut ! | Pas de Commentaires »

- « Avant tout, nous devons être très bons. »

Posté par Pèlerin le 1 août 2010

Comme cette vérité est connue ! Mais aussi comme elle est oubliée !
Aussi vieille que le monde, elle est pourtant bien d’actualité.
Aujourd’hui on exalte les soi-disant valeurs humaines -on veut même nous présenter la luxure comme une valeur- ainsi que les principes d’éducation qui prétendent affranchir et sont tellement opposés à la vraie liberté des enfants de Dieu !

En cette période de ténèbres, ces paroles lumineuses nous rappellent que nous ne naissons pas bons, mais sommes appelés à le devenir par un effort quotidien. Si nous ne luttons par contre les convoitises de notre nature, nous irons fatalement vers notre ruine. (…)

Véritablement, Dieu nous a aimés depuis le commencement.

Véritablement, Dieu ne cesse de nous aimer, tels que nous sommes, malgré ce que nous sommes. Il nous aime avec l’espoir et l’exigence de nous voir abandonner le mal pour nous convertir chaque jour selon Sa volonté. Et Sa volonté est que « nous reproduisions l’image de Son Fils » (Rm 8,9). Il n’y a que nous, parmi toutes les créatures de l’univers, qui ayons un certain destin d’ »aliénation » : nous sommes des créatures appelées à changer. C’est à dire à devenir autres que nous avons été. Ce changement radical est la grande tâche de l’être humain, lorsque sa façon de vivre est envisagée chrétiennement.

Pour cela une exigence de changement -changement d’esprit, changement de façon d’être et de faire, a été et sera toujours le premier chapitre de toute fidèle proclamation du Message de Salut.

Par là a commencé la prédication du Christ. Par là a commencé la prédication des Apôtres ; et telle fut, en tout premier plan, la proclamation de Salut faite par Saint Paul aux gentils devant l’aréopage d’Athènes.

Il faut donc placer « avant tout », comme le disaient les petites de Garabandal, cette volonté de s’améliorer chaque jour et d’essayer d’être très bons, et toutes nos actions doivent être fonction de cette décision.


- Si nous ne le faisons pas nous viendra un châtiment.

(L’étoile dans la Montagne du Père Laffineur)

-

Publié dans A- Message de ND (commentaires), G- Hors de l'Eglise, point de Salut ! | Pas de Commentaires »

1234
 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE