• Accueil
  • > Recherche : triomphe amour

Résultats de votre recherche

- Fin des Temps : répétition de la Fin du monde (La Salette)

Posté par Pèlerin le 3 janvier 2013

Beaucoup confondent antichrists (antipapes, système gouvernemental, peuple) et antéchrist-personne.
La Fin des temps est la répétition de la fin du monde.
L’Antéchrist-personne ne paraîtra qu’après une fausse paix (sous le règne du Grand Monarque et du Saint Pape) qui durera « vingt-cinq ans » (selon certaines prophéties) et sera anéanti qu’après le retour de Notre Seigneur sur terre (la Parousie). Voici en détails le déroulement de la fin des temps puis de la fin du monde…

 

Ouvrage de Michel Servant       
« Veillez et priez car l’Heure est proche, il est midi moins cinq. »        
Le message secret de la Salette     
Arcane des derniers temps      
Tome 1 – page 410

C’était le 19 septembre 1846, sur la montagne de la Salette, Marie avait commencé ainsi : « Mélanie, ce que je vais vous dire maintenant, ne sera pas toujours secret ; vous pourrez le publier en 1858 ». Et le fameux « Secret » se déroula sur les lèvres de l’Auguste Reine des cieux…  Alors, reprenant quelques-unes des paroles de notre Mère, dans l’ordre même où Elle nous en fit don, nous L’implorons – par la grâce de son divin Fils « lumière du monde », et de son Epoux l’Esprit de lumière – de guider notre pensée et notre plume pour tenter d’en soulever le voile. Car notre propos, ici, est seulement de montrer ce que la Mère des miséricordes a annoncé, dans son message céleste, pour les derniers temps.

Car les signes des étapes des derniers temps nous sont offerts ici, pour la conversion des hommes et le salut éternel des âmes.

 

Les châtiments. Ils sont là à notre porte : « Dieu va frapper d’une manière sans exemple…Dieu va épuiser sa colère ».

Est-ce bien Marie qui parle ainsi ? Mais quel motif assez puissant a pu conduire notre Mère à cette inconcevable extrémité ? Le voici : « Les péchés des personnes consacrées à Dieu crient vers le ciel et appellent la vengeance ».

Jésus avait bien mis en garde ses disciples : « Vous êtes le sel de la terre. Si le sel s’affadit, avec quoi lui rendra-t-on sa saveur ? Il n’est plus bon à rien, qu’à être jeté dehors et foulé aux pieds par les hommes (Matth. V, 13)

Mais qui donc va subir ces châtiments ? Tous, sans exception : « Malheur aux habitants de la terre… personne ne pourra se soustraire à tant de maux réunis ».

Car s’il y a des degrés dans la faute – que Dieu connaît – selon les grâces offertes et refusées, le péché est universel.

Sa gravité est telle que « Dieu permettra au vieux Serpent de mettre des divisions… dans toutes les sociétés et dans toutes les familles ». Et, ajoute Notre Dame, « en l’année 1864, Lucifer avec un grand nombre de démons seront détachés de l’enfer ».

Voici maintenant (…) qu’ils « rôdent, cherchant qui dévorer » (cf 1e Pierre V,8). Aidés par les humains qui se sont faits leurs esclaves, jusque dans l’Eglise, « ils aboliront la foi…et même dans les personnes consacrées à Dieu ».

Ceci est affreux. Car si, nous comprenons bien ce qu’a voulu dire ici Notre Dame : celui qui est consacré à Dieu, et qui a perdu la vie de la foi sous l’influence de Satan, devient consacré au Démon.

Alors, comme « la vraie foi s’est éteinte et que la fausse lumière éclaire ce monde », les châtiments vont s’abattre sur le monde.

 

Châtiments de la terre : « chaque individu voudra se guider par lui-même…on ne verra qu’homocides, haine, jalousie, mensonge et discorde… le sang coulera dans les rues (guerres civiles)… ensuite il y aura une guerre générale qui sera épouvantable… »

Châtiments du ciel : « les montagnes et la nature entière trembleront d’épouvante… paris sera brûlé et Marseille englouti ; plusieurs grandes villes seront brûlées et englouties par des tremblements de terre ; on croira que tout est perdu ».

Et avant ces châtiments, nous dit Notre Dame : l’Eglise sera livrée à de grandes persécutions ». Puis : « ce sera le temps des ténèbres ; l’Eglise aura une crise affreuse… Le Saint Père souffrira beaucoup ». Voilà les préliminaires.

Il  n’est guère besoin d’être prophète pour se rendre compte que nous sommes en pleins débuts des châtiments, à propos desquels Notre Dame ajoute, parlant du Saint Père : « je serai avec lui jusqu’à la fin pour recevoir son sacrifice ».

 

Le règne spirituel des « vingt-cinq années. Ce sera d’abord l’élimination des impies. « Jésus-Christ, par un acte de sa justice et de sa grande miséricorde pour les justes, commandera à ses anges que tous ses ennemis soient mis à mort… La terre deviendra comme un désert ».
Viendra ensuite, le triomphe du Christ-Roi : « Alors se fera la paix, la réconciliation de Dieu avec les hommes ; Jésus-Christ sera servi, adoré et glorifié ; la charité fleurira partout. Les nouveaux rois seront le bras droit de la Sainte Eglise, qui sera forte, humble, pieuse, pauvre, zélée… »

Mais « cette paix parmi les hommes ne sera pas longue ; vingt-cinq ans d’abondantes récoltes leur feront oublier que les péchés des hommes sont cause de toutes les peines qui arrivent sur la terre ».

Ce chiffre de vingt-cinq ans est-il à prendre à la lettre ? Ou indique-t-il seulement un ordre de grandeur ? De toute façon, toutes ces périodes des derniers temps seront amenées par des transitions, jusqu’à l’explosion finale de chacune d’elles. (…)

 

Ainsi, le Règne Spirituel ne sera qu’une transition, un simple intermède, un temps d’accalmie heureux entre deux périodes de convulsions spirituelles et matérielles, qui iront en s’aggravant chaque fois, le péché resurgissant et se développant, malgré les avertissements des signes des temps. Il est donc certain que l’action des forces sataniques se poursuivra durant tout le Règne Spirituel.

« Avant que ceci arrive, dit en effet Notre Dame (s’agissant de la venue de l’avant-coureur de l’Antéchrist), il y aura une espèce de fausse paix dans le monde : on ne pensera qu’à se divertir et les méchants se livreront à toutes sortes de péchés… »

Notre Dame poursuit : « …mais les enfants de la Sainte Eglise, les enfants de la foi, mes vrais imitateurs, croîtront dans l’amour de Dieu… Heureuses les âmes humbles conduites par l’Esprit Saint : je combattrai avec elles… »

Les voici donc présentés, décrits, les apôtres de Marie, les Apôtres des derniers temps – non encore nommés comme tels -, ceux que nous avons appelés « les Elie et les Hénoch du Règne Spirituel », dont ils seront les précurseurs.

 

Le péché refleurissant, les châtiments reprendront. Ce sera le Règne de l’Antéchrist. Deux étapes nous sont indiquées par Marie.

1. « Un avant-coureur de l’Antéchrist , avec ses troupes de plusieurs nations combattra contre le vrai Christ… » C’est alors surtout que surgiront les antéchrists – annoncés par les prophètes – dans les différentes nations : « Les dix rois de l’Antéchrist, nous dit Notre Dame. « La terre sera frappée de toutes sortes de plaies » (peste et famine générales, a mentionné Mélanie)

Et le triomphe des « méchants » éclatera : « Il y aura des guerres jusqu’à la dernière guerre… »

Et ce sera la voictoire de la Synarchie satanique, l’installation officielle du Gouvernement Mondial : « …la dernière guerre sera faite par les dix rois de l’Antéchrist, lesquels rois auront tous un même dessein et seront les seuls qui gouverneront le monde », avec, à leur tête, l’avant-coureur de l’Antéchrist.

2. Ce sera pendant ce temps que naîtra l’Antéchrist… ; en naissant, il vomira des blasphèmes, il aura des dents… ; il poussera des cris effrayants, il fera des prodiges… Il aura des frères qui se feront remarquer par leurs victoires… assistés par des légions de l’enfer ».

Et les cataclysmes de la période du règne de l’Antéchrist commencent, dont Notre Dame donne une certaine description : « les saisons seront changées… les astres perdront leurs mouvements réguliers ; la lune ne reflétera qu’une faible lumière rougeâtre ; l’eau et le feu donneront au globe de la terre des mouvements convulsifs et d’horribles tremblements de terre…; Ces cataclysmes auront eu lieu comme une répétition des châtiments de la fin, mais ensuite ils deviendront cosmiques, atteignant « les astres et la lune » et par conséquent, infiniment plus « horribles ».

Et en même temps, comme toujours, les prémices de la victoire sont annoncées par Notre Dame, par l’indication de la présence des « vrais imitateurs du Christ fait homme… j’appelle mes enfants, mes vrais dévots… enfin, j’appelle les apôtres des derniers temps… »

Mais le malheur suprême surgit : L’Eglise sera éclipsée » et donc « le monde sera dans la consternation ».

C’est alors qu’interviennent « Hénoch et Elie, remplis de l’Esprit de Dieu », en lutte contre l’Antéchrist et ses troupes.

D’immenses malheurs continuent de pleuvoir, en s’aggravant, sur « les habitants de la terre » : « guerres sanglantes, famines, pestes et malades contagieuses, pluies d’une grêle effroyable d’animaux, tremblements de la terre qui engloutiront des pays… »

« Hénoch et Elie seront mis à mort… » au cours de ces bouleversements.

Et ce sera l’épouvante générale : « Rome païenne disparaîtra…tout l’univers sera frappé de terreur…le soleil s’obscurcit, la foi seule vivra ».

Ce qui revient à dire, nous semble-t-il, qu’il n’y aura plus alors aucune manifestation de culte possible : ni églises, ni prêtres pouvant exercer leur ministère.

 

Et, alors que l’on croira tout perdu : « Voici le temps », nous dit Notre Dame. Ce sera la Fin des temps, que terminera la Parousie, la venue du Christ en gloire, suivie de la destruction de l’Antéchrist.

C’est alors la fresque de la période de la Fin du monde, qui est brossée par Notre Dame en quelques lignes d’un raccourci saisissant de beauté et de clarté.

C’est l’Antéchrist qui apparaît : « Voici le Roi des rois des ténèbres. Voici la Bête avec ses sujets, pour accomplir sa suprême, et ridicule tentative : « Il s’élèvera avec orgueil dans les airs pour aller jusqu’au Ciel ». Mais Saint Michel l’arrêtera dans sa folle ascension : « Il sera étouffé par le souffle de saint Michel Archange » ; qui le rejettera vers la terre : « Il tombera…. »

Ce sont les bouleversements gigantesques qui commencent : « …la terre qui, depuis trois jours, sera en de continuelles évolutions, ouvrira son sein plein de feu… »

au cours desquels : …il (l’Antéchrist) sera plongé pour jamais avec tous les siens dans les gouffres éternels de l’enfer ».

« Alors », les bouleversements s’achèveront : « l’eau et le feu purifieront la terre et consumeront toutes les oeuvres de l’orgueil des hommes…. »

Et ce sera la toute Fin, les cieux nouveaux et la terre nouvelle : « Tout sera renouvelé », et le triomphe éternel de Dieu, l’éternité bienheureuse des élus : « Dieu sera servi et glorifié » :

« VIENS SEIGNEUR JESUS »

 

2nde partie :

Dans le même ouvrage, Tome 2 page 538 
Le règne spirituel des « vingt-cinq années »

D’après certaines prophéties, le monarque sera désigné par le Grand pape, et le monarque ensuite deviendra le bras droit de Pierre, soutien du Saint-Siège, son secours dans la tempête. Il le défendra en ces temps périlleux.

Le pape quittera Rome. Il ne semble pas qu’il soit victime à Rome. Si on peut appliquer au pape la prophétie d’Ezéchiel, relativement à la fuite du roi Sédécias, on voit le pape prendre son bagage d’émigrant et s’enfuir sans être reconnu (…)

Le Pape St Pie X a vu lui-même cette révolution à Rome et cette fuite du pape, nous l’avons vu, sans toutefois préciser qui en sera victime :
« Ce que je vois est effrayant. Sera-ce moi ? Sera-ce mon successeur ? Ce qui est sûr, c’est que le pape quittera Rome et pour sortir du Vatican, il lui faudra passer sur les cadavres de ses prêtres ».

Mais l’élection du nouveau pape, annoncée par tant de prophéties, semble bien confirmer cette immolation. Cette désignation sera miraculeuse, en raison des circonstances difficiles. Déjà, en 1846, Notre Dame avait dit à la Salette : « Le Vicaire de mon Fils aura beaucoup à souffrir, parce que pour un temps, l’Eglise sera livrée à de grandes persécutions : Ce sera le temps des ténèbres ; l’Eglise aura alors une crise affreuse ».

C’est au milieu de cette tourmente, furieuse attaque, et suprême assaut contre l’Eglise, que paraît Le monarque désigné par le Grand Pape.

L’Abbé Souffrand nous en avertit : « Et ce sera alors (que l’on croira tout perdu) que le Grand Monarque, lequel sera un porte-lys, sera désigné à la France par un pontife saint ».
Il paraît au milieu de l’orage, après la destruction de Paris, comme nous l’affirme le curé d’Ars, saint Jean-Marie Vianney : « Après la destruction de Paris, doit paraître le monarque qui rétablira toutes choses ».

Et la religieuse de Bellay : « Il (le roi) paraît au milieu de la confusion et de l’orage… Le Grand Monarque monte sur le trône de ses pères ; le trône est posé au midi…
La paix sera donnée à la France, mais la fin des temps ne sera pas éloignée ».

Puis encore Marie-Julie Jahenny : « Le roi ne viendra qu’au milieu de la crise puisqu’il la terminera ».

Ainsi que Mélanie Calvat : « J’en viens maintenant à la question du Secret. Je ne puis que répéter la même chose, mon très révérend Père : je n’ai pas vu, je ne vois pas de Grand Pape ni de Grand Monarque avant une grandissime tribulation épouvantable, terrible et générale pour toute la chrétienté…
Oui, certainement qu’après une guerre, il y aura une paix de vingt-cinq ans ; il y aura alors un roi sur le trône de France ; que de choses se seront passées ! ».

 

***

Ce n’est qu’après le règne du Grand Monarque et du Saint Pape que viendra le règne de l’Antéchrist (en tant que personne). Il précédera le retour du Christ sur la terre (la Parousie).

2 Thess 2-1:12
En ce qui concerne l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ  et notre réunion avec lui, nous vous prions, frères, de ne pas vous laisser  ébranler facilement dans vos sentiments, ni alarmer, soit par quelque esprit,  soit par quelque parole ou lettre supposées venir de nous, comme si le jour du  Seigneur était imminent. Que personne ne vous égare d’aucune manière; car  auparavant viendra l’apostasie, et se manifestera l’homme de péché, le fils de  la perdition, l’adversaire qui s’élève contre tout ce qui est appelé Dieu ou  honoré d’un culte, jusqu’à s’asseoir dans le sanctuaire de Dieu, et à se  présenter comme s’il était Dieu. Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais  ces choses, lorsque j’étais encore chez vous? Et maintenant vous savez ce qui le  retient, pour qu’il se manifeste en son temps. Car le mystère d’iniquité s’opère  déjà, mais seulement jusqu’à ce que celui qui le retient encore paraisse au  grand jour. Et alors se découvrira l’impie, que le Seigneur (Jésus) exterminera  par le souffle de sa bouche, et anéantira par l’éclat de son avènement. Dans son  apparition cet impie sera, par la puissance de Satan, accompagné de toutes  sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, avec toutes les  séductions de l’iniquité, pour ceux qui se perdent, parce qu’ils n’ont pas  ouvert leur coeur à l’amour de la vérité qui les eût sauvés. C’est pourquoi Dieu  leur envoie des illusions puissantes qui les feront croire au mensonge, en sorte  qu’ils tombent sous son jugement tous ceux qui ont refusé leur foi à la vérité,  et ont au contraire pris plaisir à l’injustice.

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs, C- La Fin des Temps | Pas de Commentaires »

- Châtiment, 3 jours de ténèbres et recommandations

Posté par Pèlerin le 15 février 2011

Il n’y a pas qu’à Garabandal que le Ciel annonce un châtiment pour le monde…. Quelques extraits de l’ouvrage « Actualité de la Fin des Temps » de Louis de Boanergès (Editions D.F.T.) sur le déroulement et l’annonce des 3 jours des ténèbres.

 La « rénovation de toutes choses », instauration du Règne spirituel du Christ sur la terre, inauguré par l’apparition du Christ sur les nuées accompagné des saints et des anges (apparition que l’on peut qualifier de Parousie mystique par opposition à la Parousie métaphusique de la fin du monde qui changera par le Jugement dernier, le Temps en l’Eternité. Ce qui n’est pas le cas pour le Règne de 1000 ans, dernière période temporelle avant l’Eternité. Et on peut penser que ce Règne sera inauguré par celui du Saint Pape et du Grand Monarque que l’iniquité des hommes aura accidentellement reporté jusque là (le Grand Monarque déposerait alors couronne et sceptre, au Mont des Oliviers, comme toutes les prophéties privées le disent, pour finir et son règne et l’économie du Second Age ou Temps des nations).(…)

Mais avant cette rénovation de toutes choses, « Dieu enverra un double châtiment, nous dit Anna-Marie Taïgi, l’un part de la terre, à savoir des guerres, des révolutions et d’autres ; l’autre du Ciel, à savoir une obscurité épaisse [et ce seront les 3 jours des ténèbres]. Celle-ci empêchera de voir quoi que ce soit. Cette obscurité sera accompagnée d’une infection de l’air qui fera périr, sinon exclusivement du moins principalement les ennemis de la Religion. Tant que durera l’éclipse, il sera impossible de faire de la lumière. Seuls les cierges bénits se laisseront allumer et pourront éclairer. Quiconque ouvrira la fenêtre par curiosité et regardera dehors, ou bien sortira de sa maison, tombera aussitôt raide mort. En ces jours, tous doivent rentrer chez eux, réciter le Rosaire et implorer la Miséricorde divine ». (…)

« Ces fameux 3 jours des ténèbres qui termineront le règne de l’Antéchrist, sont à vrai dire, la plus grande constante des diverses révélations mystiques de ces derniers siècles, probablement parce qu’il s’agit du moment le plus terrible de la fin des Temps. » (…)

«A la messagère du Canada » (Soeur grise de la Charité de Montréal, suivie par Mgr G. Breynat, o.m.i., décédé en 1954), la Très Sainte Vierge avait dit le 26 novembre 1949 :
« Je te donne maintenant quelques signes qui précèderont les grands maux que je t’ai fait connaître : par une nuit très froide d’hiver se fera entendre un effroyable grondement de tonnerre ; de violents tremblements de terre secoueront la terre entière, une masse d’étoiles en feu réduiront en cendres tout ce qui a été corrompu par le péché ; oui, tout ce qui est du péché sera détruit. Il y aura des vents brûlants et l’air sera rempli d’un gaz empoisonné avec du soufre et une fumée étouffante. Puis, tous les édifices construits avec un esprit méchant et provocateur et pour la gloire personnelle seront détruits, et les hommes et les choses. Lorsque le tonnerre résonnera avec une telle force que les montagnes frémiront, cachez-vous du monde extérieur, ne vous laissez pas aller à des regards curieux contemplant ces terribles événements. Priez alors et faites pénitence ; remerciez Dieu de cette purification, encore une fois croyez en Dieu…. » (…)

« Le Padre Pio, à la suite de la révélation que Notre Seigneur lui adressa en 1959, écrit ceci :
« Ceux qui espèrent et qui croient en mes paroles n’auront rien à redouter car Je ne les abandonnerai pas. Aucun mal n’arrivera à ceux qui sont en état de grâce et chercheront la protection de Ma mère. Pour vous préparer à cette épreuve, Je vous donnerai des signes et des instructions : la nuit sera très froide, le vent surgira, le tonnerre se fera entendre. Fermez toutes les portes et fenêtres. Ne parlez à personne de l’extérieur. Agenouillez-vous devant votre crucifix. Regrettez vos péchés. Priez Ma mère pour obtenir sa protection. Ne regardez pas dehors pendant le tremblement de terre parce que le courroux de Mon Père est saint. La vue de sa Colère, vous ne la supporteriez pas. Ceux qui négligeront cet avertissement seront abandonnés et instantanément tués de frayeur par la Colère divine (…) Dites pieusement le chapelet, en commun si possible, ou seul. Pendant ces trois jours de ténèbres, seuls les cierges bénits le jour de la Chandeleur pourront être allumés et brûleront sans se consumer ». » (…)

« Est-il utile d’ajouter que le port des sacramentaux, médailles et diverses protections spirituelles, est tou particulièrement indiqué ? Le chrétien fidèle aura, d’instinct, rempli cette condition. Il portera sur lui au moins la Croix de la bonne mort (croix-médaille de saint Benoît, à laquelle est attachée une indulgence plénière à l’article de la mort), la Médaille miraculeuse et le Scapulaire brun du Mont Carmel (promesse de salut spirituel). A quoi il pourra ajouter, au moment de la Crise finale, mais déjà maintenant -ce n’est pas inerdit !), la croix de lumière et de protection révélée à Marie-Julie Jahenny, son scapulaire spécial et sa médaille, et divers autres sacramentaux comme le petit drapeau de Loublande, les médailles de saint Michel, de saint Joseph, etc. A portée de la main, dans la pièce servant d’oratoire où l’on prévoit de se réfugier, il faudra en outre avoir quelques bidons d’eau en provenance de lieux d’apparitions mariales, pour y tremper son visage et se rafraîchir l’esprit dans les moments les plus difficiles, ou en boire.

Plus matériellement, il serait de la dernière inconscience de ne pas prévoir au moins une réserve alimentaire couvrant plusieurs semaines, sinon plusieurs mois (boîtes de conserve, mais surtout légumes secs, pâtes, riz, lentilles, lait en poudre , sucre , eau , etc.) Il va de soi de faire un roulement régulier de ces denrées … pour n’avoir aucune perte !

« Après la purification du monde par de grands châtiments, Je prépare une renaissance miraculeuse, triomphe de Ma miséricorde » (Notre Seigneur à Anna-Marie Taïgi).

La voyante Berthe Petit, la mystique belge à qui fut confiée la mission de faire connaître la dévotion au Coeur Immaculé de Marie, demanda au cours d’une vision si les catastrophes qu’elle voyait signifiaient la fin du monde, et la Très Sainte Vierge lui répondit : « Ce n’est pas la fin du monde mais l’avènement du Royaume du Divin Coeur de Jésus et de mon Coeur Immaculé ». Et Notre Seigneur lui dit en une autre occasion qu’après le cataclysme, tout serait renouvelé.

«Après ces châtiments, les anges descendront du Ciel et répandront l’Esprit de Paix sur la terre. Un sentiment de gratitude incommensurable prendra possession de ceux qui survivront à cette terrible épreuve » (message adressé au Padre Pio, 1959) (…)

« A Heede (Allemagne), qui, avec les apparitions de Marienfried 1, a été retenu par les évêques allemands comme donnant de sérieux signes d’authenticité, Notre Seigneur donna à l’une des voyantes, M. Gunsferth, au cours de l’année 1945, un message impressionnant :
« Je suis très proche. La terre tremblera. Il y aura un jugement terrible pour les plus petites choses. Un avant-goût du Jugement dernier. Vous manifesterez votre joie et votre gratitude par des cris. Les miens M’attendent, ils recevront Mon secours, Ma grâce et Mon amour.
Ce sera terrible pour ceux qui ne sont pas en état de grâce. Les anges justiciers sont déjà dispersés de par le monde. Je me manifesterai. Toute la terre Me reconnaîtra poru son Dieu. Il est midi moins cinq (…) Dès le début du monde, mon Amour a mis au point cette oeuvre, les hommes n’entendent pas Mon appel. Ils durcissent leur coeur et s’insurgent contre la grâce (…) L’humanité est plus mauvaise qu’avant le Déluge. L’humanité étouffe dans le marais des péchés, sous la haine et l’insatiabilité du diable. C’est dans de telles ténèbres que gît le monde et mon désir serait d’exterminer cette espèce humaine. C’est uniquement à cause des justes que je fais preuve de magnanimité (…) Des événements formidables se préparent. Ils seront plus effroyables que jamais depuis la création du monde. Je viendrai en personne et manifesterai au monde Ma Volonté. Ceux qui ont beaucoup souffert seront les martyrs et la semence de la nouvelle Eglise. Je permets qu’ils aient part à ma capture, à ma flagellation, à mon couronnement d’épines et à mon chemin de croix. Mon enfant, Je viendrai très bientôt, et ce qui arrivera surpassera tout ce qu’on a vu jusqu’alors.

« La Mère de Dieu et tous les anges oeuvreront activement lors de ces événements. L’enfer se croit assuré de récolter sa moisson mais je la lui arracherai (…) Beaucoup Me blasphèment et pour cela Je suis obligé de faire venir ces souffrances sur l’humanité. Grâces à elles, des milliers pourront être sauvés. Beaucoup supporteront toutes ces souffrances pour ceux qui Me maudissent (…) Je viendrai et avec Moi la Paix. Avec un petit nombre de fidèles, Je fonderai un Royaume. Mes enfants aimés, les miens me rendront hommage. Vous ne serez pas déçus. Je viendrai. La lumière deviendra pour les miens bénédictino et pour les autres ténèbres, etc. »

(…)

« Faites donc pénitence et convertissez-vous afin que vos péchés soient effacés quand les temps de rafraîchissement que le Seigneur doit donner à Ses saints viendront, et qu’Il aura envoyé Jésus-Christ qui vous a été annoncé. Il faut cependant que le Ciel reçoive Jésus-Christ jusqu’au temps du rétablissement de toutes choses que Dieu a prédit par la bouche de tous ses saints prophètes, depuis le commencement du monde » (Act. III, 19-20)

*

1. Mg Pereira Venâncio, évêque de Fatima, a écrit: “Le sanctuaire de Marienfried représente pour moi une synthèse de la dévotion mariale de notre temps. Celui-ci fait partie des plus importants sanctuaires mariaux de l’Église catholique, où la Mère de Dieu est vénérée d’une façon presque multiple.”

Mgr Rudolf Graber, évêque de Ratisbonne, a écrit, le 25 juillet 1976: “Celui qui étudie attentivement le message de Marienfried, découvre l’interprétation de l’Apocalypse, chapitre 12, où le “grand Dragon rouge” poursuit la Dame vêtue de soleil, cherchant à anéantir son Fils”.

Le 20 mars 2000, l’évêque du lieu, le diocèse d’Augsbourg, autorisa les pèlerinages bien que l’Église ne se soit pas encore prononcée officiellement sur l’authenticité des faits. Les pèlerins viennent de plus en plus nombreux à Marienfried. 

***

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs, C- La Fin des Temps | 2 Commentaires »

- Conversion du monde et triomphe du Coeur Immaculé de Marie…

Posté par Pèlerin le 3 février 2011

 Pour la conversion du monde
et le triomphe du Coeur Immaculé de Marie….

- Les prières de Fatima…

« Mon Dieu, je crois, j’adore, j’espère et je Vous aime. Je Vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n’espèrent pas, qui ne Vous aiment pas. »

« Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit, je Vous adore profondément, et je Vous offre le très précieux Corps, Sang, Âme et Divinité de Jésus-Christ, présent dans tous les tabernacles de la terre, en réparation des outrages, sacrilèges et indifférences par lesquels il est Lui-même offensé. Par les mérites infinis de son très Saint Coeur et du Coeur Immaculé de Marie, je Vous demande la conversion des pauvres pécheurs. »

« Ô Jésus, c’est par amour pour vous, pour la conversion des pécheurs, et en réparation des péchés commis contre le Coeur Immaculé de Marie. »

Cette prière se récite après chaque dizaine du chapelet :

« Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés,
préservez-nous du feu de l’enfer,
et conduisez au Ciel toutes les âmes,
surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde. »

« Doux Coeur de Marie, soyez mon salut ;
Doux Coeur de Jésus, soyez mon amour ;
Coeur Immaculé de Marie, convertissez les pécheurs ;
Préservez leurs âmes de l’enfer. »

(Prière que chantonnait Jacinthe en gardant ses brebis ou en cueillant des fleurs)

http://www.fatima.be/fr/sanctus/prieres/fatima.php

- Ci-après, d’autres prières…

Prière pour la conversion des incrédules (St Alphonse)

Ô Verbe incarné, ô Sauveur du monde, qui par votre mort avez procuré aux hommes le salut éternel, pourquoi devez-vous trouver auprès d’eux une ingratitude telle, que non seulement ils se refusent à vous obéir et à vous aimer, mais qu’ils vont jusqu’à nier la mort et les souffrances que vous avez endurées pour eux ? Vous ne cessez de veiller à leur bien ; et ils prétendent les ingrats ! que vous ne daignez pas même penser à eux. Vous les avez créés immortels pour les rendre un jour éternellement heureux ; et eux s’efforcent de se persuader qu’ils sont mortels, afin de pouvoir s’abandonner sans frein, à tous les vices, et ils travaillent ainsi à se rendre éternellement malheureux. Ah ! Par les mérites de votre vie et de votre mort, venez au secours de vos serviteurs ; et ne permettez pas que l’impiété vienne à triompher par la perte de tant d’âmes rachetées au prix de votre sang. Régnez Seigneur, régnez en souverain au milieu de vos ennemis.

Prière à Marie pour la conversion des hérétiques (St Alphonse)

Vierge puissante, qui seule avez détruit toutes les hérésies dans le monde entier, délivrez l’univers chrétien des embûches du démon, et jetez un regard favorable sur les âmes trompées par les ruses de Satan, afin que, déposant toute malice hérétique, les coeurs des égarés soient changés et reviennent à l’unité de la vérité catholique, par votre intercession auprès de Notre Seigneur Jésus-Christ votre Fils, qui, étant Dieu, vit et règne avec Dieu le Père en l’unité du Saint Esprit, dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Prière pour la conversion des infidèles (de St François Xavier)

Ô Dieu éternel, créateur de toutes choses, souvenez-vous que les âmes des infidèles ont été créées par Vous à Votre image et à Votre ressemblance. Voici mon Dieu, qu’à votre déshonneur, l’enfer s’en remplit. N’oubliez pas que Jésus Votre Fils à souffert pour leur salut la mort la plus douloureuse. Je vous en supplie, Seigneur, ne permettez pas plus longtemps que Votre Fils soit méprisé des infidèles ; mais apaisé par les prières de vos saints, et de la Sainte Eglise épouse de votre divin Fils, rappelez-vous votre miséricorde, oubliez leur idolâtrie et leur infidélité, et faites qu’eux aussi connaissent enfin Celui que vous avez envoyé, Jésus-Christ, Notre Seigneur, qui est notre salut, notre vie, notre résurrection, par qui nous avons été sauvés et délivrés, et à qui soit la gloire dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

 daganzo.jpg     mariefatimachapelet.jpg

Publié dans G- Hors de l'Eglise, point de Salut ! | Pas de Commentaires »

- Prophétie de Padre Pio (châtiment)

Posté par Pèlerin le 16 novembre 2010

La traduction d’une copie d’une lettre personnelle écrite par Padre Pio adressée à la Commission de Heroldsbach nommés par le Vatican témoigne de la vérité et la réalité de ces révélations sur les trois jours de ténèbres donnée par Notre Seigneur à Padre Pio, un prêtre capucin qui portent les stigmates.

Voici ce qu’il écrivait en Mai 1950…

«Un grand châtiment se prépare : ce sera effroyable comme jamais depuis la création du monde.

L’Heure de ma venue est proche, mais Je manifesterai Ma Miséricorde. (NDLR : Justice de Dieu !)

Votre époque sera témoin d’un châtiment terrible. Mes Anges, exécuteurs de ce travail sont prêts. Ils auront la charge spirituelle d’anéantir tous ceux qui se moquent de Moi.

Des ouragans de feu tomberont des nuages et s’étendront à la terre entière.

Des orages, des tempêtes, du tonnerre et des pluies ininterrompues, des tremblements de terre couvriront la terre entière pendant 3 jours et 3 nuits.

Une pluie ininterrompue surviendra alors, elle commencera par une nuit très froide.

Tout ceci pour prouver que Dieu est le Maître de Sa Création.

Ceux qui espèrent et croient en Mes paroles n’auront rien à redouter ni ceux qui répandent Mon message car Je ne les abandonnerai pas. Aucun mal n’arrivera à ceux qui seront en état de grâce et chercheront la protection de Ma Mère.

Pour vous préparer à cette épreuve, Je vous donnerai des signes et des instructions.

La nuit sera très froide, le vent surgira après un certain temps, le tonnerre se fera entendre.

Fermez toutes les portes et les fenêtres. Ne parlez à personne de l’extérieur.

Agenouillez-vous devant votre Crucifix, regrettez vos péchés. Priez Ma Mère pour obtenir sa protection. Ne regardez pas dehors pendant le tremblement de terre, parce que le courroux de Dieu est Saint. La vue des effets de sa Colère, vous ne la supporteriez pas (Jésus ne veut pas que nous regardions avec curiosité la colère de Dieu parce qu’elle doit être contemplée avec crainte et tremblement).

Ceux qui négligeront cet avertissement seront abandonnés et instantanément tués de frayeur par la colère divine. Le vent emportera des gaz empoisonnés qui se répandront par toute la terre.

Ceux qui souffriront innocemment seront martyrs et entreront dans Mon Royaume.

Satan triomphera (semblera triompher un instant) mais après 3 nuits, le tremblement de terre et le feu cesseront et le jour suivant, le soleil brillera de nouveau.

Après ces châtiments, les Anges descendront du Ciel et répandront l’esprit de Paix sur la terre.Un sentiment de gratitude incommensurable prendra possession de tous ceux qui survivront à cette terrible épreuve.

Il faut prier ! Dites pieusement le chapelet en commun si possible ou seul, mais dites-le bien. L’Heure approche, priez sans relâche, vous ne serez pas déçus.

Les hommes n’entendent pas mon appel, ils durcissent leurs cœurs, ils résistent à ma grâce ; ils repoussent Ma Miséricorde et Mon Amour. L’humanité est pire que lors du déluge. L’humanité étouffe dans le marasme du péché. J’ai grande envie d’exterminer cette race, mais à cause des justes, Je laisserai régner Ma Miséricorde.

J’ai choisi les âmes dans d’autres pays, comme la Belgique, en Suisse, Espagne, qui ont reçu ces révélations, afin que d’autres pays soient également préparés. Priez beaucoup au cours de cette Année Sainte de 1950. Priez le Rosaire, mais priez bien, afin que vos prières atteignent le ciel. Bientôt, une terrible catastrophe viendra sur l’ensemble du monde, comme jamais personne n’a vu, un terrible châtiment jamais connu !

Le poids de la Divine équilibre a atteint la terre! La colère de mon père s’est répandue au monde entier !Je viens encore alerter le monde entier par l’intermédiaire de votre institution, comme je l’ai si souvent fait jusqu’ici.

Les péchés des hommes se sont multipliés au-delà de la mesure : l’irrévérence de l’Eglise, le péché commis dans la fierté imposture des activités religieuses, l’absence de véritable amour fraternel, dans l’indécence vestimentaire, en particulier l’été … Le monde est rempli d’iniquité.

Cette catastrophe viendra sur la terre comme un éclair de foudre. En un seul instant, la lumière du soleil du matin sera remplacé par les ténèbres ! Nul ne pourra quitter la maison ou regarder par la fenêtre à partir de ce moment. Je viendrai au milieu du tonnerre et des éclairs. Les méchants sont voici Mon Divin Cœur. L’obscurité totale dans laquelle l’ensemble de la terre sera enveloppée causera une grande confusion, et beaucoup, beaucoup mourront de peur et de désespoir.

Ceux qui doivent se battre pour ma cause recevront la grâce de Mon Divin Cœur et le cri : «Qui est comme Dieu!» leur servira de protection. Toutefois, nombreux sont ceux qui brûleront dans les champs, flétris comme l’herbe! L’impie sera annihilé, de sorte que juste après, il sera en mesure de se présenter de nouveau.

Ce jour, dès que l’obscurité sera totale, nul ne devra quitter la maison ou regarder par la fenêtre. L’obscurité durera un jour et une nuit, suivie d’un autre jour et une nuit, et un autre jour – mais la nuit suivante, les étoiles brilleront à nouveau, et le lendemain matin, le soleil sera de nouveau monté, et ce sera le PRINTEMPS !

Dans les jours d’obscurité, Mes élus ne devront pas dormir, comme l’ont fait les disciples dans le jardin des Oliviers. Ils devront prier sans cesse, et ils ne devront pas craindre. Je vais rassembler mes élus. L’enfer pense être en possession de la terre entière, mais je vais la reprendre !

Avez-vous, peut-être, je pense que permettrait Mon Père d’avoir de tels châtiments sont terribles sur le monde, si le monde se tournent de l’iniquité à la justice? Mais à cause de mon grand amour, ces affections sont autorisés à venir sur l’homme. Bien que de nombreux malédiction est Me, encore des milliers d’âmes sont sauvées grâce à eux. La compréhension humaine ne peut sonder la profondeur de mon amour !

Priez ! Priez ! Je désire vos prières. Ma chère mère Marie, Saint Joseph, Sainte Elisabeth, Saint-Conrad, Saint-Michel. Saint Pierre, la petite Thérèse, Vos Saints-Anges, sont vos intercesseurs. Soyez courageux soldats du Christ! Pour le retour du monde à la lumière, je rends grâce à la Très Sainte Trinité pour leur protection! ! La dévastation sera grande! Mais moi, votre Dieu, j’aurai purifié la terre. Je suis avec vous. Ayez confiance ! Ayez confiance !»

Fin Mai 1950, il écrivait encore ceci…

«Je suis tout près… Je viendrai sur cette terre portant le fardeau des péchés.

La terre tremblera violemment, des masses de nuages s’enflammeront et un feu descendra du ciel, des éclairs réduiront en cendres tout ce qui est corrompu, l’air sera imprégné de gaz, et lourd d’une fumée suffocante que des vents violents répandront partout. Les hauts bâtiments, construits par l’homme avec son esprit orgueilleux, seront détruits.

Alors l’humanité verra que, sur elle, planer une volonté si puissante que tous les projets insensés, de vaine gloire, seront réduits en cendres. Un Ange destructeur anéantira définitivement les forces imprégnées de sophisme et de blasphème qui se sont opposées à l’Evangile du Christ.

Malheur à vous, impies, qui vous jouez de Moi, au travers de vos théories hypocrites et fausses.

Quand à vous, disciples fidèles, Je vous ai averti de ne pas suivre de faux prophètes et de faux christs. Je suis Votre Sauveur.

Quand l’Ange Exterminateur commencera à accomplir sa mission avec l’épée de la Justice, alors votre foi devra être ferme comme un rocher. Ayez confiance en Moi, Je vous protégerai, Je vous protégerai.

Je vous donnerai un signe pour vous faire connaître le principe de mon jugement. Par une froide nuit d’hiver, je vous ferai retentir le tonnerre qui fera trembler les montagnes. Alors, fermez les fenêtres et ne regardez pas au-dehors.

Ne profanez pas vos yeux en jetant votre regard sur ces événements terribles, parce que trois fois sainte est la Justice de Dieu qui purifiera la terre à travers vous, mon troupeau fidèle.

Mettez-vous sous la protection de Ma Mère

Qu’importe ce que vous pourrez voir ou entendre, ne désespérez pas, cela précédera la Fin des Temps. Mais alors, réunissez-vous pour prier. Invoquez vos Anges Gardiens. Combattez avec confiance en Mon Nom, ne doutez pas de votre libération.

Moi je vous garderai de tous les dangers si vous avez confiance en Mon Amour… demeurez près de Mon Cœur et combattez pour le salut des âmes. Offrez vos épreuves, vos tentations, les vexations qui vous arriveront, pour le salut des pécheurs, pour les prêtres infidèles qui prêchent l’erreur avec ténacité. Ceux-ci sont toujours près de mon Cœur, demandez pour eux la contrition parfaite à l’heure de leur mort.

Persévérez pendant une nuit et un jour dans la prière, la nuit suivante portera la fin des tribulations avec l’aurore du lendemain. Le soleil donnera à nouveau sa chaleur, et sa lumière remplacera les ténèbres. Alors, acceptez avec gratitude la nouvelle vie qui vous sera offerte. Vous vivez dans la justice et la simplicité, la paix et l’amour seront ma volonté.

Consolez, encouragez, priez, afin qu’une race renouvelée naisse de la joie de votre cœur.

Et vous, âmes consacrées, Je vous supplie de vous plier à sa volonté, comme victimes pour le salut de vos frères. Aucune affliction ne vous sera épargnée.

Restez en éveil, résistez au monde, parce que les mauvais esprits essayeront de vous séduire. Luttez dans l’humilité et le silence, appliquez-vous à la prière et au don du sacrifice, avec la conviction de vous appliquer à un devoir sacré.

Ayez de la compassion pour vos frères qui sont dans l’erreur. Soyez crucifiés afin de rendre le ciel clément envers les hommes.

Moi je suis prêt à agir. La terre est en train de trembler.

Cela sera le dernier Jugement mais soyez sans crainte, Je serai avec vous. Ceux qui M’attendent auront Ma grâce et Mon assistance, mais pour ceux qui ne seront pas en état de grâce, ce sera terrible.

Les Anges de la Justice sont déjà placés aux quatre coins de la terre. Je me manifesterai à tous les hommes et chaque homme me reconnaîtra pour son Dieu. Je suis à la porte…

La terre tremblera, les hommes gémiront, l’œuvre de l’Esprit-Saint se consumera.

Les hommes n’entendent pas Mon appel ; les pêcheurs durcissent leur cœur, ils résistent à Ma grâce ; ils repoussent Ma Miséricorde et Mon Amour. L’humanité est pire qu’avant le Déluge. Le monde est enveloppé de ténèbres. L’humanité étouffe dans le marasme de l’erreur et du péché. J’ai grande envie d’exterminer cette race, mais à cause des justes, Je laisserai régner Ma Miséricorde. La coupe de la colère va se déverser sur la terre, mais bientôt, l’Ange de la Paix planera sur elle. Je veux guérir et assainir les plaies qui saignent actuellement ; Ma Miséricorde dépassera Ma Justice.

Vous, Mes fidèles, priez sans interruption ; ne vous endormez pas comme Mes disciples au Jardin des Oliviers. Priez sans interruption afin de sauver le monde. Puisez dans Mes mérites pour vous-même et pour les autres. Mes enfants, je viendrai bientôt. Ce qui va venir dépassera tout ce que vous pouvez imaginer. De grandes choses se préparent : ce sera effroyable, comme jamais depuis la création du monde. Je viendrai et Je ferai connaître au monde Ma volonté. Tous ceux qui auront souffert pendant cette période… seront la semence de l’Eglise nouvelle ; ils participeront à Ma Flagellation, à Mon Couronnement d’épines, à Mon Chemin de Croix.

La Mère de Dieu et tous les chœurs des Anges seront à l’œuvre pendant ces événements, afin de sauver les âmes. L’enfer croit pouvoir faire une belle récolte pendant ce cataclysme, mais Je l’empêcherai ; Je lui arracherai sa moisson ; Je viendrai et avec Moi Ma Paix.

Avec peu de fidèles, J’établirai Mon Règne. Je leur donnerai une lumière particulière. Elle leur apportera le salut, et aux autres les ténèbres. L’humanité connaîtra Ma Puissance et Mon Amour.

Mes enfants, l’heure approche, priez sans relâche, priez pour recevoir le don de force des martyrs, afin de traverser cette période d’épreuve. Je rassemble les miens, de toutes les directions, et ils viendront pour Me rendre gloire. Je viendrai. Bienheureux ceux qui seront prêts à me recevoir. La dernière guerre mondiale n’était qu’une goutte d’eau en comparaison de ce que la Justice Immanente réserve pour l’Avenir.

Ma divine Mère vous a dit : «Je suis la grande Médiatrice des Grâces». De même que monde avait besoin du sacrifice du Fils de Dieu pour obtenir la Miséricorde du Père, réfugiez-vous dans mon Cœur afin de surmonter toutes vos peines. Implorez la protection de ma Divine Mère, grandissez dans votre confiance et espérez tout de Moi. Je vous donnerai plus que vous n’osez espérer. Offrez et consacrez votre cœur à mon Sacré-Cœur. Faites que Mon Cœur soit votre refuge, c’est là que vous trouverez le repos. De là découle le bonheur.

Plongez toutes vos imperfections, tous vos défauts dans Mon Précieux Sang pour en obtenir l’atténuation. Persistez dans l’Amour, en union avec Mon Sacrifice, pour la Rédemption de l’humanité.

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs | 4 Commentaires »

- Exceptionnel : Père Laffineur (document audio)

Posté par Pèlerin le 31 octobre 2010

Un document inestimable que vient de nous faire parvenir un ami garabandaliste en cette belle fête du Christ-Roi…

. un document audio avec une intervention du Père Laffineur sur Garabandal, un commentaire de Raoul Auclair sur les apparitions mariales… puis le document audio continue avec Balestrino dont voici l’histoire ci-après (vous noterez la similitude des avertissements du Ciel avec Garabandal….)

Cet enregistrement date du 31 octobre 1970…… tout juste 40 ans aujourd’hui !
Merci encore à cet ami pour ce très beau cadeau !

A écouter sur :

http://www.ina.fr/economie-et-societe/religion/audio/PHD97005479/les-apparitions-de-la-vierge.fr.html

***

BALESTRINO (ITALIE)
1949-1971 et 1986
Notre Dame de la Réconciliation et de la Paix
mais aussi, Notre Dame de la Croix

Culte autorisé par Mgr Piazza, évêque d’Albenga, le 28.07.1991,
confirmé par Mgr Olivieri, son successeur, le 7.10.1992 
Vers une reconnaissance officielle 

Mes chers enfants, priez ! priez davantage et de plus en plus, car l’humanité cherche la paix mais le monde ne pourra l’obtenir qu’avec la Miséricorde de Dieu (Message donné le 5 mai 1960)

 

HISTORIQUE
Marie est apparue pour la première fois à Caterina Richero, alors âgée de neuf ans, le 5 octobre 1949. Toujours le 5 du mois vers 18 heures, mais pas tous les mois. Notre-Dame de la Sainte Croix se fit voir jusqu’au 5 octobre 1971, soit durant 22 ans. A titre personnel elle apparut à Caterina une ultime fois le 5 novembre 1986. Il y eut en tout 136 visites célestes.

Une fin de journée de début octobre 1949, Caterina marchait sur un chemin de Bergalla, non loin de son habitation, en compagnie de sa soeur Maria et d’un garçon sourd-muet, lorsque tous trois furent surpris par la vision d’une mystérieuse silhouette: un ange vêtu d’or. L’ange volait au-dessus des maisons, accompagné d’une nuée d’hirondelles.

Le garçon prend peur et court appeler sa mère. Caterina et sa soeur Maria se précipitent dans leur maison en criant: «Avez-vous vu un ange qui ressemble au Seigneur?»

Le jour suivant, vers 18 heures, Caterina est en train de surveiller les brebis près d’un bosquet, cette fois-ci en compagnie d’une autre de ses soeurs, Giorgia, et d’une petite amie, Maria Coscia, la soeur du jeune garçon sourd-muet.

« Les figues étaient mûres, racontera par la suite Caterina, et eux étant plus agiles que moi, grimpèrent sur l’arbre. Ils me lançaient les fruits que je rassemblais dans mon tablier quand tout d’un coup réapparaît cette grande silhouette. Avant toute autre chose, une grande lueur m’aveugle et me contraint à m’agenouiller. Puis, d’une seconde à l’autre je vois la Madone. Elle est grande, très jeune (moins de 20 ans), vêtue d’une longue robe rose sur laquelle elle porte un manteau bleu. Aux pieds, elle a des sandales semblables à celles des religieux. Autour de sa tête, il y a une couronne d’étoiles, ainsi qu’une auréole. Ses yeux sont bleus; son regard est très doux. Se tournant vers moi, la Madone me dit: « Tu réciteras beaucoup de chapelets pour les malades. Dans cinq mois je reviendrai. »»

Chaque apparition durera une vingtaine de minutes, au cours desquelles Caterina verra et entendra la Madone qui dialoguera avec elle. Caterina déclare avoir reçu de la Madone un certain nombre de messages personnels, ainsi que divers secrets regardant le futur de l’humanité et de l’Eglise. Certaines de ces prophéties se sont réalisées, d’autres pas encore. Elles seront divulguées par la suite, comme l’a annoncé la Madone à Caterina.

Exactement cinq mois après cette première rencontre, Caterina garde à nouveau les brebis, avec sa cousine Maria, dans un pré de la zone dite « Boggia », lorsque subitement elle appelle la cousine et lui dit:
- Regarde, là-haut il y a la Madone!
Mais la cousine ne voit rien et demande:
- Où?
- Là, sur le rocher de marbre de Carrare, regarde bien!
La cousine a beau bien regarder, elle ne voit rien. Caterina révélera plus tard qu’à cette occasion la Madone s’est déclarée très contente parce que j’avais commencé les premiers vendredis du mois.

«Elle me prévient que dans un mois elle reviendra. Puis en se tournant, elle s’éloigne; je la vois montrant un grand rayon lumineux, avant qu’elle ne disparaisse dans un nuage rose.»

Le 5 avril 1950, Caterina est avec ses parents et sa cousine en train de faucher et de ramasser de, l’herbe lorsque, subitement, elle tombe à genoux et s’exclame: «Là-haut, il y a la Madone!» Lorsqu’elle se relève, elle dit que la Madone l’a invitée à prier davantage.

Le 5 mai 1950, la petite voyante se rend à l’église de Sainte-Apollonie pour réciter le chapelet. A 18h30 la Madone lui apparaît et lui dit: «Il faut devenir meilleur. Dis à tes compagnes d’être meilleures. »

Un mois plus tard, à 18h15, Caterina, voyant la Madone, lui demande:
-Marie, dis-moi qui tu es!
- Je suis l’Immaculée Conception.
- Tant de malades attendent tes grâces, implore la voyante.
- J’accorderai la grâce à tous ceux qui la méritent.
Le 5 juillet, durant l’apparition, Caterina dit: «Oh, Marie, c’est une jeune enfant qui demande ta grâce. Guéris-la!»
Et la Vierge pose un baiser sur le front de Caterina. Le jeune sourd-muet bénéficie de la vision. Il se met à genoux et s’écrie par trois fois: «Vive Marie !»

Le 5 octobre 1950, grave avertissement: « Les bons seront récompensés, mais si vous continuez à être méchants, un impressionnant châtiment viendra sur la terre. Il faut être meilleur et prier davantage.»

Le 5 janvier 1951, la Madone, souriante et contente, déclare: « Ceux qui travaillent à la construction de ma chapelle et ceux qui feront des offrandes pour sa construction recevront une bénédiction… Quand personne ne l’attendra, je ferai un miracle.»

Le 5 juillet 1956: «Mon Coeur n’est pas content et encore moins celui de mon Jésus (On venait de publier la notification épiscopale contre les apparitions). Moi, je vous veux toujours du bien. Priez beaucoup pour me consoler et bientôt je vous contenterai. Mes enfants, mon désir est que vous vous approchiez tous de mon Coeur. Priez, priez, vous mes enfants qui m’êtes les plus proches, afin que les plus éloignés s’approchent eux aussi.»

Le 5 février 1957: «Je suis très contente parce que beaucoup parmi vous ont fait durant ce mois ce que je désirais. Ce mois-ci je vous dis une chose qui vous fera plaisir: je ferai bientôt un miracle et bientôt aussi la petite chapelle sera bénite; on y célébrera la messe. Priez encore beaucoup, afin que votre Maman puisse intercéder auprès de son Fils Jésus pour tout ce dont .vous avez besoin.»

Le 5 août 1957: «Je suis la Mère du bel Amour et de la sainte Espérance. Qui me cherche, trouve la paix, la fécondité et la vraie vie de grâce.» .

Le 5 décembre 1957: «J’aime les justes, mais j’aime aussi ceux qui se trouvent dans l’infortune et la faute. Chers enfants, réfugiez-vous sous mon manteau. Je vous étreindrai contre mon Coeur et vous conduirai à Jésus.»

Le 5 juin 1958: «Sachez, chers enfants, que je viens sur cette terre pour vous sauver et vous prendre tous un jour avec Moi au paradis… Demandez miséricorde à la divine Justice et j’exaucerai vos besoins.»

Le 5 août 1959: «Vous devez savoir que la souffrance est l’échelle qui porte au ciel les âmes qui la supportent avec résignation.»

Le 5 mars 1960: «Ces temps-ci priez, parce que je veux convertir la Russie et la porter à Jésus.»

Le 5 mai 1960: «Chers enfants, vous n’avez jamais entendu dire que quiconque a imploré mon aide ait été abandonné? Priez, priez parce que l’humanité ne trouvera pas la paix tant qu’elle ne se confiera pas à la miséricorde de mon fils Jésus.»

Le 5 juin 1961: «Mes enfants, nourrissez un grand amour pour le Coeur de mon Jésus, en faisant les communions réparatrices des premiers vendredis du mois… Soyez tranquilles. Jésus prépare une grande consolation pour vous.»

Le 5 février 1962: «Sachez que la Toute-Puissance de mon Fils Jésus est limitée à la mesure de votre confiance, et qui sait le nombre de fois où vous auriez pu obtenir davantage de grâces si vous aviez prié avec plus de confiance…»

Le 5 décembre 1963: «Mon Coeur immaculé doit triompher; alors seulement le monde pourra vivre en paix. Chers enfants, je ressens tous vos désirs et toutes vos angoisses et je place tout dans le Coeur de mon Jésus. Soyez tranquilles; rien ne sera refusé aux âmes qui auront demandé avec une vraie foi.»

Le 5 janvier 1970: « Sachez, chers enfants, que vous êtes tous tenus de vous sanctifier et que vous tous devez collaborer, avec une responsabilité réciproque, à la réalisation du Règne de Dieu en chacun de vous et dans le prochain. Sur cette terre ce sera une lutte continuelle, mais je promets une grande joie dans le ciel à quiconque aura correspondu à mes désirs.»

Le 5 octobre 1971: « Chers enfants, c’est la dernière fois que mon Jésus me permet de venir au milieu de vous. Je viendrai une fois encore pour toi, mais à une date que tu ignores. Chers enfants, vous connaîtrez très bientôt la vérité sur mes manifestations parce que je ferai sur elles la lumière. Votre foi, n’aura pas été vaine. Sur le Monte Croce vous pourrez trouver la lumière et la force, et Moi je concéderai en ce lieu beaucoup de grâces. Chers enfants, je vous laisse le commandement de l’amour: aimez-vous les uns les autres comme mon Jésus et votre Maman vous aiment et vous aurez ce que votre coeur désire. Ma bénédiction s’étend sur chacun de vous.»

Après quinze années de silence, Marie apparaît une dernière fois le 5 novembre 1986 à Caterina Richero, au hameau de Bergalla. Il était 21h30. La voyante se trouvait à la maison avec son mari et sa fille, lorsque, s’adressant à son mari, elle s’exclame: «Oh Giorgio, quelle lumière, quelle lumière!» Caterina s’agenouille par terre. Son mari essaye de la relever, mais il se rend compte qu’elle est aussi dure que la pierre. Elle est entrée en extase. Et ses deux proches l’entendent dire: «Oui, Oui, oui je vais.»
Revenue à soi, Caterina se précipite vers la table pour mettre par écrit le message qu’elle a reçu et que voici: «Ma fille, le moment où je veux être honorée par mes enfants est arrivé. Tous n’ont pas compris les paroles du dernier message. Maintenant, la lumière a été faite, beaucoup l’ont vue, d’autres la verront afin que vous sachiez qu’ici est le lieu que j’ai choisi. Va, dis-le à l’évêque, ce ne sera pas son successeur, mais ce fils évêque actuel dans lequel j’ai trouvé ma complaisance. Lui te comprendra. Avec Jésus, je bénis tous ceux qui se prodiguent pour mon triomphe.»

La Madone maintenait ainsi la promesse faite le 5 octobre 1971, avant-dernière d’une longue série d’apparitions qui débuta le 5 octobre 1949. Ce dernier message du 5 novembre 1986 comportait aussi un passage concernant exclusivement Caterina. (D’après Marino Parodi et André Castella – Stella Maris n°370 – mai 2001)

http://apotres.amour.free.fr/page7/balestrino.htm

Publié dans A- Message de ND (commentaires), D- Des prêtres racontent, M- Vidéos - Photos | Pas de Commentaires »

- l’Avertissement déjà annoncé au XIXè siècle ?

Posté par Pèlerin le 6 octobre 2010

 

Plus d’un siècle avant les Apparitions de Garabandal, Madeleine Porsat, une humble servante de Dieu avait prophétisé la Fin des Temps. Quelques passages de la prophétie annonceraient déjà l’Avertissement…. (paragraphes 8, 9 et 13).

« Marie vient ! Elle vient à chacun ; et à chacun elle ouvre le livre de sa conscience.
(Madeleine entr’ouvre ses mains vers son visage.)
Dieu ménage cette première ouverture de la conscience à chaque âme, par les soins de Marie, tendre Mère ! Ce sera un examen mystérieux, sans blessure d’amour-propre, entre la Mère et ses enfants. C’est le confessionnal de Marie… »

« Mais quelle confusion ! Quelle horreur de soi ! Quels remords ! Quelle douleur lorsque chacun, en présence de la pureté éclatante de Marie, verra dans son miroir sa propre noirceur ! Et que de larmes de la pénitence pour tout laver ! »

« Quant aux âmes mauvaises, un grand événement doit les effrayer, pour leur bonheur. »

  ***

Madeleine Porsat (1822-1847)


Madeleine Porsat est une humble servante qui vivait au milieu du siècle dernier et qui fut visitée par l’esprit prophétique vers 1843. Elle a nettement indiqué les signes précurseurs de la crise qui nous menace, la confusion générale qui doit précéder le « Grand Coup » et surtout l’avènement de Marie qui doit précéder la seconde venue de Jésus-Christ et la fin des temps. Voici la prophétie qu’elle nous a laissée :

1. « Écoutez, mes enfants, dit Madeleine, ce que Marie notre Mère me charge de vous annoncer. Voici la fin des temps. Voici la fin du mal et le commencement du bien. Ce n’est pas un événement ordinaire ; c’est une grande époque qui va s’ouvrir, la troisième : après le Père qui nous a créés pour le connaître, l’aimer, le servir ; après le Fils qui nous a sauvés, voici que le Père et le Fils, pour nous consoler, nous envoient leur Esprit triomphant, avec son Épouse Marie ! »

2. « C’est un grand miracle. Marie vient du ciel. Elle vient avec une légion d’anges. Il faut que les élus de la terre se lèvent, par électricité spirituelle, pour aller au-devant des envoyés de Dieu. Voici l’armée du Seigneur : beaucoup de saintes Femmes, peu de saints Jean ! Et voici l’armure de Dieu : ni fusils, ni bâtons, ni verrou, ni chiens de basse-cour ! Aucune force matérielle, aucun secours humain. Autre temps, autres mœurs. »

3. « Je vous ai annoncé, il y a vingt-six ans, les sept crises, les sept plaies et douleurs de Marie, qui doivent précéder son triomphe et notre guérison :

     

            1. Intempéries, inondations ;

            2. Maladies sur les plantes et sur les animaux ;

            3. Choléra sur les hommes ;

            4. Révolutions ;

            5. Guerres ;

            6. Banqueroute universelle ;

            7. Confusion.

     

    Les plaies précédentes ont été adoucies, grâce à Marie qui a retenu le bras de son fils. Voici la sixième plaie, la crise du commerce. Le commerce marche à sa fin, parce que la roue du char n’a plus son pivot, la confiance. »

 4. « Entre la sixième crise et la septième, pas de repos : le progrès sera rapide, 1789 n’a renversé que la France : ce qui vient, va être le renversement du monde. La septième crise aboutira à l’enfantement. Le monde croira tout perdu, anéanti ! … Trouble immense sur la mer agitée. Tout ce qui n’est pas sur la Barque, s’engloutit. La Barque fait ça et ça : (Il paraît qu’en prononçant ces paroles Madeleine Porsat indiquait avec la main le mouvement d’une embarcation dans la tourmente et sur le point de chavirer). Pierre, aie confiance ! … L’arche sort de la tempête et la tranquillité se fait. »

5. « Pie IX est le dernier Pape de l’Église opprimé : Croix des Croix. À lui douleur, et aussi la joie. Après lui, la délivrance. Lumen in Coelo : c’est l’oeil de Marie. »

6. « Dans l’Eglise même, on croira tout perdu. Marie arrive ! Et voici la Confusion, la Confusion même parmi les prêtres. Cependant c’est aux prêtres catholiques qu’on devra demander absolution et bénédiction. Marie est très puissante, mais elle ne peut pas nous absoudre. C’est la fonction du prêtre. Marie, en tout, a tant d’égards pour les prêtres ! (Quelqu’un ayant objecté à Madeleine qu’elle avait dit que Pie IX est le dernier Pape), elle reprend : Pie IX est le dernier Pape d’une époque. Croyez-vous que Marie, qui vient, s’en va détruire l’oeuvre de son Fils ? Le Pape tient la place de Dieu sur la terre. Dans chaque diocèse, l’Evêque ; dans chaque paroisse, le Curé ; voilà le représentant de Jésus-Christ, comme la bonne Mère religieuse est l’image de Marie. Allez à vos pasteurs : c’est Dieu qui les a posés. Mais malheur, malheur aux mercenaires qui s’en vont du côté du siècle. »

7. « Beaucoup de premiers passeront derniers. Les enfants qui ne sont pas dans le mal, entendront les premiers et verront leur mère Immaculée. Ils ouvrent la voie vers Marie ; et puis après, viennent et les saints religieux, les saintes religieuses et les bonnes femmes, les gens pauvres et les riches. Il y a des haut placés qui ne sent qu’orgueil, et y a des haut placés qui sont très-humbles. Il y a des pauvres superbes qui n’arriveront qu’à la dernière fournée. »

8. « Tous les gens de bonne volonté entreront ; tout est possible en Dieu. Marie vient ! Elle vient à chacun ; et à chacun elle ouvre le livre de sa conscience. (Madeleine donne à ses deux mains la forme d’un ouvert du côté du public.) Le livre n’est pas ainsi, tourné vers le monde, découvert aux yeux de tous : cela est réservé pour le jugement dernier, mais ainsi : (Madeleine entr’ouvre ses mains vers son visage.) Dieu ménage cette première ouverture de la conscience à chaque âme, par les soins de Marie, tendre Mère ! Ce sera un examen mystérieux, sans blessure d’amour-propre, entre la Mère et ses enfants. C’est le confessionnal de Marie…« 

9. « Mais quelle confusion ! Quelle horreur de soi ! Quels remords ! Quelle douleur lorsque chacun, en présence de la pureté éclatante de Marie, verra dans son miroir sa propre noirceur ! Et que de larmes de la pénitence pour tout laver ! Ce pauvre Satan ! Il croit avoir tout lié contre Dieu : il n’a point lié Marie. Elle va l’attraper et lui écraser la tête sous le talon. »

10. « Marie (ô mystère !) Marie vient au-devant de l’Enfant prodigue ; l’Enfant prodigue, c’est nous tous, toute l’humanité, et elle dit : Viens, je t’aime ! Sans toi, sans ton heureuse faute les siècles m’auraient-ils appelée bienheureuse ! Je te dois ma gloire, pauvre enfant : reçois de moi le salut ! … »

11. « Satan, c’est l’esprit du mal ; ses agents dans le monde visible, ce sont les hommes mauvais, adversaires du Christ. Dans l’adversaire, Marie cherchera l’homme, et lui fera sentir l’épine du mal. Et c’est ainsi que l’homme mauvais, attendri et se tournant vers Marie et vers le bien, sera délivré du mal ; et dès lors, cessant d’être possédé par Satan, il redeviendra l’enfant de Dieu. Portez un morceau de fer au feu, il en sort purifié ; ainsi l’âme dans le feu du ciel. Aujourd’hui, nous nous confessons du mal ; mais nous ne chassons pas le mal. Nous cassons la mauvaise herbe ; nous ne l’arrachons pas. Nous gardons la racine du vieil homme. »

12. « Or Marie Immaculée nous veut absolument purifiés, pour que nos œuvres viennent pures. Quand les méchants verront leurs enfants enlevés dans la gloire de Marie, ils se laisseront aller avec leurs enfants, et par Marie ils remonteront à Dieu. Ainsi Dieu tirera dans sa gloire même les mauvais. Voyez-vous ce champ, où il y a parmi des plantes mauvaises, toutes sortes de blés gâtés, avec quelques beaux épis : c’est la société telle qu’elle est posée dans le mal. Que faut-il faire de cela ? Il ne faudrait pas laisser perdre les belles âmes. Les belles âmes sont les beaux épis. »

13. « Eh bien ! Marie va venir moissonner les élus de la terre. Quant aux âmes mauvaises, un grand événement doit les effrayer, pour leur bonheur. Après quoi, la puissante Marie changera toute la société en beaux épis. Tout deviendra bon. Les Pharisiens seront les derniers. Les grands bandits arriveront avant. Les Juifs, qui n’ont pas voulu reconnaître Jésus-Christ dans son abaissement, le reconnaîtront dans la venue glorieuse de Marie. Personne ne connaît les vues de la Providence sur nous. Si saint Augustin n’avait pas été un grand pécheur, eût-il été une aussi grande lumière pour l’Église ? Ce qui fait la gloire de Dieu c’est de pardonner. Nous comprendrons cela bientôt… Demandez à l’Enfant prodigue ! Vous croyez que l’Enfant prodigue va être damné, parce qu’il ne se lève pas pour aller vers son père et lui demander pardon ? Oui, mais Marie le fera bien lever : une mère ! »

14. « La Colombe vient à nous du ciel, portant sur son cœur une croix blanche, signe de la réconciliation ; et, agitant un glaive de feu, représentant de l’amour, elle s’assied sur un trône d’or massif, figure de l’Arche de Noé : car elle vient annoncer la fin d’un déluge de maux. La voici venir, notre Mère ! L’Église prépare tout pour la venue glorieuse de Marie. L’Eglise lui forme une garde d’honneur, pour aller au-devant des anges. L’arc de triomphe s’apprête. L’heure n’est pas loin. »

15. « C’est elle-même en personne ! Mais elle a ses précurseurs : de saintes femmes apôtres, qui guériront les plaies du corps avec les péchés du cœur. Il sera donné à la sainte femme, image de Marie, de faire des miracles. Et puis vient Marie, pour faire place à son Fils dans son Église triomphante. »

16. « Voici l’Immaculée Conception du règne de Dieu, qui précède l’avènement de Jésus-Christ. C’est la maison de Dieu sur la terre, qui va se purifier et se parer pour recevoir l’Emmanuel. Jésus-Christ ne peut point venir dans cette baraque du monde ! … Il faut que Dieu envoie son Esprit et qu’il renouvelle la face de la terre par une autre création, pour en faire une demeure digne de l’Homme-Dieu. Voici, après le feu d’en bas pour tout brûler et remuer, voici le feu d’En-Haut, l’Amour, pour tout embraser et transfigurer ! » (le châtiment)

17. « Je vois la terre planifiée : ses abîmes s’élèvent, ses montagnes s’abaissent ; il n’y a plus que douces collines et belles vallées. Depuis que je suis comme je suis, je ne vois devant nous qu’union, association, communauté. Tout le monde s’entr’aime et tout le monde s’entraide ; on est heureux. Il n’y a presque plus de grosses cultures ; il n’y a que cultures délicates, jardins, beaux fruits, fleurs partout. Avec Marie, toute la nature est un parterre, et tout est bonne odeur. Tout sert à la gloire de Marie en Dieu. »



Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs | Pas de Commentaires »

- Châtiment, y voir plus clair !

Posté par Pèlerin le 30 septembre 2010

 

La période des châtiments…. des ténèbres à la Lumière !

*

« Le feu est mis à la mèche 1. Qui l’éteindra ? Dis aux prêtres que si le monde ne fait pénitence, s’il refuse d’entendre ma voix, ma colère tombera sur lui comme un couteau de guillotine. Ceci est un coup de semonce. J’exige que mon « Message » soit connu. Car il n’est pas pour les chiens. S’il est accepté et mis en pratique, je suspendrai ma justice. Sinon elle s’accomplira ». Message du Seigneur à Marguerite (« Le Message de l’Amour miséricordieux aux petites âmes« ) le 5 juin 1967

1 « La guerre au Moyen-Orient » a dit la confidente de Jésus.

L’Avertissement annoncé à Garabandal est l’ultime miséricorde avant le « couteau de guillotine » des châtiments…. Voici quelques prophéties concernant le châtiment, mais attention, si l’on en croit les âmes privilégiées, le châtiment est double….

*

LE CHATIMENT

*

Anne-Maria Taïgi parle ainsi du châtiment….

« Dieu enverra un double châtiment :

  • l’un part de la terre, à savoir des guerres, des révolutions et d’autres maux ;

  • l’autre vient du Ciel, à savoir une obscurité épaisse. Celle-ci empêchera de voir quoi que ce soit. Cette obscurité sera accompagnée d’une infection de l’air, qui fera périr, sinon exclusivement du moins principalement, les ennemis de la religion. Tant que durera l’éclipse, il sera impossible de faire de la lumière. Seuls les cierges bénits se laisseront allumer et pourront éclairer. Quiconque ouvrira la fenêtre par curiosité et regardera dehors ou bien sortira de sa maison tombera aussitôt raide mort. En ces jours, tous doivent rester chez eux, réciter le rosaire et implorer la miséricorde divine….. »

Elle dit encore…. « Tous les ennemis de la Sainte Eglise, cachés ou apparents, périront dans les ténèbres, à l’exception de quelques-uns que Dieu convertira bientôt après…. »

*

Mélanie de la Salette explique aussi ces deux fléaux :

« Priez, priez, et quand le sang coulera, coulera de tous côtés, tout à coup un autre fléau épouvantable apparaîtra et excédera le premier. Je tremble en voyant tant de maux. Je ne peux plus y penser sans épouvante. Qu’on se procure des cierges bénits, qu’on se procure aussi de l’eau bénite ; et quand on entendra des bruits dans les airs et que la nuit se fera, qu’on ferme portes et fenêtres et qu’on fasse des prières continuelles ».

*

Les petites de Garabandal parlent aussi de ce double châtiment…

D’un côté le «communisme» et de l’autre, le déluge de feu.

«Il viendrait un temps où l’Eglise paraîtrait disparue… Elle subirait une grande épreuve…»

«La Vierge a appelé “Communisme” un très grand mal qui viendrait…»

«Nous voyions des rivières se transformer en sang… Le feu qui tombait du Ciel… Et des choses pires encore que je ne puis révéler maintenant….La description du Châtiment fait par Loli parle d’une très grande chaleur et d’une soif brûlante, de gens dans les flammes et d’autres se jetant à la mer…»

*

Mgr Baillès, le 10 août 1853 :

«Je vois les églises de Rome et d’Italie, couvertes de draperies noires et rouges à l’extérieur ; à l’intérieur, je les vois très malpropres et souillées, complètement dévastées et comme dans les ténèbres de la nuit ; le long des murs, de pauvres prêtres sont pendus, la tête prise dans des embrasures de canons (NDLR curieux comme ça rappelle Fatima….). Je vois sortir de l’Eglise une foule immense de chrétiens et de prêtres, quelques-uns vêtus de chasubles noires du plus grand deuil ; toute la foule est dans la plus grande tristesse. Ils sont conduits par les méchants au jugement et au supplice……»

*

Marie des Vallées au XVIIè siècle, nous annonce …

« … le jugement du monde par le feu ; ce sera un déluge de feu envoyé pour détruire le péché. Déluge de feu, précurseur du déluge de grâces, du règne du Saint Esprit. Ce qui s’entend, lui dit-il, du temps auquel le Saint-Esprit mettra le feu de l’amour divin sur toute la terre et qu’il fera son déluge. Car il y a trois déluges, qui tous trois sont tristes, et qui sont envoyés pour détruire le péché. le premier déluge est celui du Père Eternel, qui a été un déluge d’eau ; le second est celui du Fils, qui a été un déluge de sang ; le troisième est celui du Saint Esprit, qui sera un déluge de feu. Mais il sera aussi triste aussi bien que les autres, puisqu’il trouvera beaucoup de résistance et quantité de bois vert qui sera difficile à brûler. Deux sont passés mais le troisième reste ; et comme les deux premiers ont été prédits longtemps avant qu’ils n’arrivassent, ainsi le dernier, dont  Dieu seul connaît présentement le temps ».

*

Marie-Julie Jahenny :

« La désolation sera si grande et les châtiments si terribles que plusieurs sécheront de frayeur et se croiront à la fin du monde…..les démons apparaîtront sous les formes les plus hideuses et les plus épouvantables. Des nuages rouges comme du sang parcourront le ciel, les fracas du tonnerre ébranleront la terre…. la terre sera remuée jusque dans ses fondements. La mer soulèvera des vagues mugissantes qui se répandront sur tout le continent. Le sang coulera avec tant d’abondance que les hommes en auront jusqu’à la ceinture. La terre deviendra comme un vaste cimetière. Les cadavres des impies joncheront le sol. La famine sera grande…. les trois quarts des hommes périront. La crise éclatera presque subitement. Les châtiments seront communs à tout le monde et se succéderont sans interruption. »

Donc, le déluge de feu est annonciateur du Règne Spirituel. De même qu’il précédera le Jugement dernier : mais tout sera alors totalement consumé, non pour être détruit mais pour être renouvelé : « Voici que je fais toutes choses nouvelles ».

*

Soeur Nacosta entendait en octobre 1933 : « … Je commanderai à mes anges de poursuivre mes ennemis, c’est à dire j’enverrai une épidémie telle qu’en quelques jours les villes seront presque dépeuplées et que les survivants passeront sur des monceaux de cadavres ».

*

Mais ce sera surtout la Russie et ses alliés qui seront plus particulièrement atteints par ce fléau.

Le Frère Antoine nous dit : « Pendant que la bataille finale se livrait en Westphalie, mes regards s’étaient reportés sur cologne et sur tout le pays visité par la guerre et je vis qu’une maladie terrible y exerçait ses ravages emportant les victimes qu’avaient épargnées le fer ennemi ». Et il désigne la Prusse comme devant être plus particulièrement atteinte afin d’être « mise hors d’état de nuire à la Sainte Eglise« .

*

QUAND ?

*

Les voyantes de Garabandal disent qu’il n’arrivera que quelques mois après le Grand Miracle.

*

Soeur Marianne de Blois : « Les grands malheurs (châtiment de la terre) arriveront avant la vendange….. »

L’heure du grand châtiment (du Ciel) sera annoncée par les éclats d’un tonnerre épouvantable, si violent que la terre m’en paraît ébranlée jusque dans ses fondements…..

*

Au passage, soulignons que la destruction de Paris, les ténèbres et l’orage auront lieu simultanément. Se joindront à cela la famine et la peste.

*

Le 26 novembre 1949, la Sainte Vierge nous dit par l’intermédiaire d’une âme privilégiée du Canada : « Par une très froide nuit d’hiver, se fera entendre un effroyable grondement de tonnerre…. il y aura des vents brûlants (!) et l’air sera rempli d’un gaz empoisonné, avec du soufre et une fumée étouffante…..

*

DUREE

*

Concernant le Châtiment de la terre

Révolutions, guerres et épidémies peuvent se ranger dans le châtiment de la terre et dureront plusieurs mois.

*

Une religieuse Clarisse de Lyon (1858) : « Ces temps seront désastreux, mais courts ; car Dieu, à cause de ses élus, les agrégera. Tout au plus dureront-ils six mois. Ils seront suivis d’un règne glorieux où tout sera remis à sa place ».

*

Soeur Marianne de Blois : « Les grands malheurs arriveront avant la vendange…. Il n’y aura rien à Blois…. les églises seront fermées, mais si peu de temps qu’à peine on s’en apercevra ; ce sera à peine l’espace de vingt-quatre heures« .

*

L’extatique de Tours (1872, 1873) : « La révolution ne durera que quelques mois, mais partout le sang coulera. Le nombre des victimes sera incalculable. Paris sera un vrai carnage…. Plusieurs évêques et un grand nombre de prêtres seront mis à mort…. Les églises seront fermées pour un temps….Les méchants seront les maîtres pendant un an et quelques mois. La France, dans ce moment-là, n’aura aucun secours humain ».

*

Concernant le châtiment du Ciel (ténèbres, orage, tremblement de terre)

Il ne dépassera pas trois jours d’après de nombreuses prophéties.

*

LE CHATIMENT DU CIEL

son instantanéïté

*

Depuis vingt siècles, c’est l’annonce des « grandes ténèbres », des « trois jours des ténèbres« , du « grand coup« , qui achèvera la période des châtiments ; cette répétition préparatoire à l’embrasement total survenant à la fin du monde. Il y a plus de trente prophéties sur ce mystérieux phénomène.

On se rappellera que lors de la mort du Christ en croix, les « ténèbres » se répandirent sur toute la terre (marc XV, 33) durant trois heures.

Mais le caractère mystérieux ne réside pas tant dans les ténèbres mêmes qui couvriront la terre, que dans les événements qui l’accompagneront.

*

 Le laboureur Martin, de Gallardon, assure aussi que « le soleil refusera sa lumière aux planètes ».

*

« Les événements, à dit Berguille, arriveront comme un coup de foudre, au moment où l’on croira au calme » (15 décembre 1876).

*

Et ils finiront même : »Quant tout semblera perdu, tout sera sauvé », dit Soeur Marianne de Blois. (1935)

*

L’Abbé Souffrand dit également : « Il viendra un moment où l’on croira tout perdu ; c’est alors que tout sera sauvé : il n’y aura pour ainsi dire pas d’intervalle, le temps de virer une galette« .

*

Le Père Bernard-Marie Clausi dit : « Il viendra un grand fléau ; il sera terrible et dirigé uniquement contre les impies ; ce sera un fléau tout nouveau, qui n’a encore jamais eu lieu. Ce fléau se fera sentir dans le monde entier, et il sera si terrible que ceux qui lui survivront s’imagineront être les seuls épargnés, et tous seront bons et repentants. Ce fléau sera instantané, de courte durée, mais terrible. Les événements prendront une allure si extrême que les secours humains resteront impuissants et que tout semblera perdu. Alors Dieu interviendra lui-même et, en un instant, comme qui dirait du matin au soir, il remettra tout en ordre. Les impies devront avouer que tout cela est le fait de la main divine ».

*

Teresa Higginson, par son obéissance à son directeur spirituel, décrit « les choses épouvantables qui lu ont été montrées »…. « D’abord, je vis un nuage de ténèbres l’envelopper : c’étaient des ténèbres réelles, épaisses, matérielles, que je compris être une figure des ténèbres de l’intelligence dans lesquelles l’homme s’est précipité ». Il lui fut montré ensuite un orage : tonnerre, éclairs, et tremblements de terre, ce qui laisse supposer que ces choses auront lieu simultanément.

*

A LA FIN DES 3 JOURS DES TENEBRES

le signe de la croix …

*

Soeur Faustine du St Sacrement écrivait le 22 février 1931, la prophétie suivante :
« Le Seigneur s’est révélé à moi aujourd’hui et m’a dit : « Avant de venir comme Juge, je viendrai en Roi de miséricorde. Avant que ne vienne le jour de la Justice, il apparaîtra un signe dans le ciel et sur la terre. Ce sera le signe de la croix, et de chacune des plaies de mes mains et de mes pieds sortira une lumière intense qui illuminera, pendant quelques minutes, la terre entière. Cela aura lieu à la Fin des temps ».

*

Soeur Palma d’Oria (stigmatisée, 1857) dit ceci :
Des signes extraordinaires paraîtront dans le ciel.
Il y aura trois jours des ténèbres : pas un seul démon ne restera en enfer ; tous en sortiront et l’air en sera corrompu ; ce sera la dernière plaie.
Puis une grande croix apparaîtra dans le ciel, et le triomphe de l’Eglise sera tel qu’il aura bien vite fait oublier tous les malheurs….. »

*

Térésa Higginson :

Elle voit le châtiment puis le Seigneur s’écrie : »Dites que pas de un de ceux qui me sont donnés ne sera perdu ».
Alors les tremblements de terre s’arrêtèrent, les éclairs cessèrent et j’aperçus des ombres, figures humaines, mourant de faim, l’air égaré. Elles se levèrent en tremblant ; je vis le signe sur leurs fronts, et me joignant à elles et à toute la Cour Céleste, je luai et bénis ce Dieu de Sagesse infinie qui, dans la miséricorde, nous a rachetés par Son Sang ».

*

Marie des Terreaux : «…Telle on a vu commencer la révolution (1792, 1793), telle on la verra finir…. mais tout ira plus rapidement et se terminera par un prodige éclatant, qui étonnera tout l’univers et par un grand événement où les méchants seront châtiés d’une manière épouvantable.

***

En résumé

*

Le châtiment sera double.

Châtiment de la terre qui commencera « avant la vendange » :

  • persécution de l’Eglise

  • « communisme »

  • Révolutions, guerres civiles, guerre générale

  • Famine, épidémies…

  • ¾ de l’humanité disparaîtra

Châtiment du Ciel qui viendra par une froide nuit d’hiver :

  • « Grand Coup » selon Marie-Julie Jahenny, Marie des Terreaux, Père Pel, etc.

  • Ténèbres, tremblement de terre, air empoisonné, démons dans l’air, etc.

La période des châtiments durera quelques mois et le châtiment du Ciel, 3 jours tout au plus.

Tout se terminera par un prodige qui étonnera tout l’univers et venant directement de Dieu. Certaines prophéties parlent de l’apparition de la Croix dans le ciel ?..

L’Eglise de Notre Seigneur refleurira alors sous le pontificat du futur Saint Pape…

*

La période des châtiments…. des ténèbres à la Lumière !

Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs, F- Garabandal est la suite de Fatima | Pas de Commentaires »

Prières

Posté par Pèlerin le 26 août 2010

 Cantique de Garabandal

sur :

http://fr.gloria.tv/?media=98065

 ***

 Les petites voyantes récitaient cette prière après avoir reçu la Sainte Communion.

« Ame du Christ »
Ame du Christ, sanctifiez-moi.
Corps du Christ, sauvez-moi.
Sang du Christ, enivrez-moi.
Eau du côté du Christ, lavez-moi.
Passion de Jésus-Christ, fortifiez-moi.
O bon Jésus, exaucez-moi.
Dans vos plaies, cachez-moi.
Ne permettez pas que je sois séparé de vous.
De l’ennemi, défendez-moi.
A ma mort, appelez-moi.
Ordonnez-moi de venir à vous,
Pour qu’avec vos saints je vous loue,
Dans les siècles des siècles,
Ainsi soit-il.

 Image de prévisualisation YouTube

——————–

 Je vous salue Marie,
pleine de grâces,
le Seigneur est avec vous,
vous êtes bénie entre toutes les femmes,
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu
et notre Mère,
priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l’heure de notre mort.
Ainsi soit-il !

Notre Père qui êtes aux Cieux,
Que Votre nom soit sanctifié
que Votre règne arrive,
que Votre volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel
Donnez-nous aujourd’hui notre pain de chaque jour,
Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés
Et ne nous laisser pas succomber à la tentation,
mais délivrez-nous du mal.
Ainsi soit-il !

 

Image de prévisualisation YouTube

—————-

ACTE DE CONTRITION
(tel que nous le récitons en Français) 
Mon Dieu, j’ai un très grand regret de vous avoir offensé
parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable,
et que le péché vous déplaît.
(je regrette également que vous puissiez me punir
par les peines de l’enfer)
Je prends la ferme résolution,
avec le secours de votre sainte grâce
de ne plus vous offenser et de faire pénitence.

( A présent en espagnol et tel que le récite Conchita comme sur la vidéo qui suit)
 Señor JesuChristo Mon Seigneur Jésus-Christ,
Dios y hombre verdadero, vrai Dieu et vrai homme,
Creador, Padre y Redentor mío. Créateur, Père et Rédempteur.
Por ser Tú quién eres, Bondad infinita, Parce que vous êtes la bonté infinie,
y porque te amo sobre todas las cosas, et parce que Je Vous aime par-dessus tout,
me pesa de todo corazón haberte ofendido. J’ai le très grand regret de vous avoir offensé.
También me pesa que puedas castigarme Je regrette également que vous puissiez me punir
con las penas del infierno. par les peines de l’enfer.
Ayudado de tu divina gracia. Avec le secours de votre sainte grâce
propongo firmemente nunca más pecar, je prends la ferme résolution de ne plus pécher,
confesarme y cumplir la penitencia que me fuere impuesta. de me confesser et de faire pénitence.
Amén. Amen.

Image de prévisualisation YouTube

*

Nous vous proposons d’autres prières sur ce blog :

1/ Prières pour la conversion du monde ici.

2/ Chapelet des Saintes Plaies ici.

3/ Pour la délivrance des Ames du Purgatoire (Flamme d’Amour) ici.
(n’oublions pas non plus la prière de Fatima
« Que par la Miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix, ainsi soit-il ! »)

4/ Chapelet de Fatima ici.

***

Publié dans | Pas de Commentaires »

- La date du Grand Miracle ?

Posté par Pèlerin le 5 août 2010

 

« Nul ne connaît ni l’heure ni le jour »

A ceux qui prétextent cette phrase de Notre Seigneur Jésus Christ pour justifier leur refus de réfléchir sur les indices donnés sur le Grand Miracle, il est aisé de répondre…


D’abord, que dit le Catéchisme de l’Eglise Catholique ?


1040 Le jugement dernier interviendra lors du retour glorieux du Christ. Le Père seul en connaît l’heure et le jour, Lui seul décide de son avènement. Par son Fils Jésus-Christ Il prononcera alors sa parole définitive sur toute l’histoire. Nous connaîtrons le sens ultime de toute l’œuvre de la création et de toute l’économie du salut, et nous comprendrons les chemins admirables par lesquels Sa Providence aura conduit toute chose vers sa fin ultime. Le jugement dernier révélera que la justice de Dieu triomphe de toutes les injustices commises par ses créatures et que son amour est plus fort que la mort (cf. Ct 8, 6).


Donc « l’heure et le jour » ne concernent que le retour du Christ et le jugement dernier, et non la date du Grand Miracle de Garabandal !


C’est un fait que seule Conchita en connaît la date et l’annoncera. Elle a été choisie par le Ciel pour être l’instrument du Grand Miracle.

Malgré tout, la Sainte Vierge, par l’intermédiaire de Conchita, a donné des indices sur ce Grand Miracle…. Pensez-vous que le Ciel perde son temps à donner des renseignements qui plus est, inutiles et interdits d’interprétation ?!.. non !


Cela fera 50 ans l’an prochain (2011) que Notre Dame est apparue à Garabandal….

50 ans d’attente pour ceux qui espèrent la venue de ces événements et la conversion du monde…

Découragement et doutes pour certains, motivation inébranlable pour d’autres….


La Ste Vierge avait prévenu que l’Avertissement et le Grand miracle arriveraient tard….

Dieu et Sa Mère connaissant bien la faiblesse des hommes, leur besoin de preuves, d’encouragements, il nous a été permis d’avoir ces indices pour voir les événements arriver, et encourager le monde à se convertir de toute urgence… et non uniquement pour remplir des pages de livres ou pour en discuter dans les « chaumières »…. le but est plus profond !

Oui, Dieu connaît bien les hommes et Sa Sainte Mère aussi !


Sans vouloir nous substituer à Conchita (la «missionnée » du Ciel pour l’annonce du Grand Miracle), nous nous attacherons  à étudier ces indices que Notre Dame nous a laissés dans sa grande délicatesse et son amour maternel….




Publié dans B- Prophéties et signes annonciateurs | Pas de Commentaires »

 

fleurdefoi |
Immortalisation |
L'EVANGELISTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | omsanslanguedebois
| WALKING WITH GOD'S MUSICIAN...
| MOUSTARCHIDINE